Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Le fils hongrois de R. Carlos

Modififié
Roberto Carlos est ce qu'on appelle un homme libre. L'ancien latéral gauche de la Seleçao avait pour habitude, durant ses années madrilènes, de flâner au Grand Prix de Hongrie.


Peut-être fan de Formule 1, Robbie était plus certainement fan des plastiques avantageuses ou peu farouches des hôtesses de l'événement automobile. Et il y a surtout laissé un “Kinder surprise” à une dénommée Alexandra Horvath.


Ce Kinder a aujourd'hui 4 ans déjà, répond au nom à rallonge de Cristofer Roberto da Silva Horváth et épouse déjà la passion de son père, le ballon rond, dans le club de Gyor Eto. Bonne patte, Roberto Carlos a bien reconnu le bambin, conçu lors d'un Grand Prix de Hongrie (faut bien s'isoler devant un tel boucan), et l'a même déjà présenté au vestiaire merengue.


Dans la vidéo ci-dessous, la mère explique la situation. Bon, c'est en Hongrois, alors on doit vous avouer qu'on n'a pas tout saisi (en phonétique, elle semble dire « last ketchup » vers la 58ème seconde...). A la vue des images, on comprend surtout pourquoi le football hongrois a du mal à redécoller. Entraînements étranges à base de lancers de ballon, d'exercices d'équilibriste et de dribbles derrière les buts.


C'est cadeau pour ce premier week-end d'automne.









RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17