Le fils hongrois de R. Carlos

Modififié
0 0
Roberto Carlos est ce qu'on appelle un homme libre. L'ancien latéral gauche de la Seleçao avait pour habitude, durant ses années madrilènes, de flâner au Grand Prix de Hongrie.


Peut-être fan de Formule 1, Robbie était plus certainement fan des plastiques avantageuses ou peu farouches des hôtesses de l'événement automobile. Et il y a surtout laissé un “Kinder surprise” à une dénommée Alexandra Horvath.


Ce Kinder a aujourd'hui 4 ans déjà, répond au nom à rallonge de Cristofer Roberto da Silva Horváth et épouse déjà la passion de son père, le ballon rond, dans le club de Gyor Eto. Bonne patte, Roberto Carlos a bien reconnu le bambin, conçu lors d'un Grand Prix de Hongrie (faut bien s'isoler devant un tel boucan), et l'a même déjà présenté au vestiaire merengue.


Dans la vidéo ci-dessous, la mère explique la situation. Bon, c'est en Hongrois, alors on doit vous avouer qu'on n'a pas tout saisi (en phonétique, elle semble dire « last ketchup » vers la 58ème seconde...). A la vue des images, on comprend surtout pourquoi le football hongrois a du mal à redécoller. Entraînements étranges à base de lancers de ballon, d'exercices d'équilibriste et de dribbles derrière les buts.


C'est cadeau pour ce premier week-end d'automne.









RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0