Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Le fils de Luc Nilis suspendu un an

Modififié
Tout le monde se souvient de Luc Nilis, de sa frappe de plomb et de ses une-deux avec, tour à tour, Ruud van Nistelrooy et Ronaldo à la grande époque du PSV des années 1990.

Aujourd’hui, Luc est surtout le père d’Arne Nilis (22 ans). Évoluant en division 3 belge au KSK Hasselt, l’on savait de longue date que celui-ci ne ferait jamais la même carrière que son père. La suspension d’un an infligée par le Comité sportif de l'Union belge de football (URBSFA) ne risque, malheureusement, pas de changer la donne.

Les faits remontent à la fin du mois d'octobre. Après un match de championnat, Arne, exclu pour avoir pris deux cartes jaunes est d’humeur bougonne et s’en prend à l’arbitre en lui jetant un gobelet d’eau. Pas sympa, certes, mais pourquoi infliger une telle suspension ? C'est d'autant plus surprenant, quand on sait que le procureur fédéral avait, dans un premier temps, demandé une suspension de quatre semaines. Elle a donc finalement été portée à une année complète.

Le président d’Hasselt, le fougueux ancien international belge Stijn Stijnen (32 ans), s’est étonné d’une telle suspension : « C'est tout à fait absurde. Nous aurions pu vivre avec 4 semaines de suspension, mais une année ? C'est fou. Évidemment, nous avons signé l'appel. Comment se sent Arne ? Mal, évidemment. Le garçon est brisé. Encore une fois, nous aurions accepté une sanction normale, mais ceci est hors de proportion. »


Souvent dans l’excès, il est ici difficile de donner tort aujourd'hui à Stijn Stijnen.

MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge dimanche 15 juillet Rooney inspire DC United 3