1. //
  2. // 36e journée
  3. // Marseille/Toulouse

Le feu du Vélodrome s’est-il éteint ?

Véritable chaudron pendant les années 1990, référence pour tous les joueurs dans les années 2000, le stade Vélodrome d’aujourd’hui ne serait plus que l’ombre de lui-même à écouter joueurs ou supporteurs. Alors, véritable problème de fond ou simple transition liée à la rénovation du stade ?

Modififié
0 39
En zone de presse après le match nul (0-0) de son équipe sur la pelouse marseillaise le 18 mars dernier, le défenseur ajaccien et ancien joueur de l’OM Ronald Zubar n’a pas hésité à tailler l’ambiance qui règne actuellement au stade Vélodrome. En zone mixte, l’ex-défenseur de Caen avouait ne pas reconnaître l’enceinte phocéenne qu’il a connu le temps de son passage à Marseille (2006/2009) : « Je ne veux pas être trop méchant, mais ça fait quand même un peu peur. L’ambiance est un peu morose, un peu bizarre. Même au niveau des supporteurs, ça ne chante pas trop. Je m’attendais à me faire plus siffler que ça et ça n’a pas été le cas, c’est pour vous dire à quel point ça a changé (rires) » .

Du côté des supporteurs adverses en déplacement dans le Sud, on ne rechigne pas non plus charrier ce qu’est devenu le stade marseillais aujourd’hui. Alexis, supporteur montpelliérain, raconte : « La première fois que je suis allé au Vélodrome c’était en 2002, j’étais en touriste en tribune Ganay avec des potes de la région. L’ambiance des deux virages était encore assez impressionnante. Comme j’habitais dans la région, mes potes m’ont traîné quelques fois au Vélodrome dans ces années-là. Et puis j’y suis revenu deux fois en parcage avec Montpellier, l’année dernière et l’année d'avant. Et pour être honnête, c’est même pas que ça avait baissé, c’est qu’il n’y avait plus rien. En tout cas en Virage Nord, qu’on voyait bien du parcage. Hormis la sono, quelques chambreurs et quelques dizaines par-ci, par-là, qui continuaient à chanter malgré l’apathie ambiante, le virage et donc l’ambiance m’ont paru morts. Et pourtant, il y a deux ans, Marseille avait gagné 4-0... »


Les travaux, fausse excuse ?



En pleine rénovation dans la perspective de l’Euro 2016, le Vélodrome subit d’importantes modifications. Un chantier gigantesque qui nécessite et nécessitera encore la fermeture de plusieurs tribunes au cours des prochaines années. Cette saison, c’est la tribune Ganay, la latérale, qui a subi de gros travaux. Seuls les supporteurs visiteurs et quelques centaines de fans de l'OM y ont eu accès avant que les supporteurs du Virage Nord n’y déménagent.

Est-ce la seule explication de ce climat morose qui semble régner au Vel’ ? « Laisse-moi rire, rétorque Alex, ancien ultra marseillais. C’est une fausse excuse pour ma part. Le stade a été en travaux pour la coupe du Monde 98 et il était plein… » Pour lui, il faut voir plus loin : « Jusqu’à notre dernier titre de champion en 2010, les gens venaient de toute la France grâce à la notoriété acquise durant les années Tapie, ainsi qu’à un effet de mode. Mais les gens se sont blasés au fur et à mesure des années. Le titre de 2010 est arrivé à point nommé pour beaucoup. Et la crise a certainement convaincu les plus téméraires que les années fastes étaient finies et les a conduits à limiter les frais : les kilomètres aller/retour à se taper, l’essence et les apéros d’avant-match à payer... Ensuite, bien sûr que les groupes ont leur part de responsabilité. Ca fait dix ans qu’on ne forme aucune relève, que les noyaux dorment sur leurs acquis sans jamais se remettre en question. Les groupes ont tout bonnement oublié une des valeurs essentielles qui font que les gens vont au stade : l’OM. Ils ont surtout oublié que les gens n’en ont rien à foutre de leurs chants ou de leurs tifos, une tribune de 14 000 places n’aura jamais 14 000 ultras. A force de croire qu’on est l’élite des supporters, on finit par se « sectariser » . Et il ne faut pas oublier les guéguerres entre les groupes ainsi que les magouilles qui ont dégoûté beaucoup de monde. »

Un dernier point que partage Silvio. Ancien membre du Commando Ultra et des MTP (Marseille Trop Puissant) : « Maintenant, ce n’est plus la même ambiance… C’est pour ça que j’ai arrêté les groupes de supporteurs. Maintenant, ce n’est plus que du business. A l’époque, les gars frappaient les joueurs quand l’OM perdait. Aujourd’hui, ils s’en battent les couilles du moment qu’ils touchent l’argent » .

La répression en cause ?

Des critiques qui fatiguent les South Winners, le principal groupe ultra marseillais. Matthieu, un des responsables des SW s’en énerve même : « Les magouilles ? C’est le mot à la mode quand tu parles de Marseille. Chez les Winners cette année, l’abonnement était vendu 180 €. Il y a 145 € qui sont reversés au club et 35 € de cotisation pour l’association. L’argent des cotisations nous a permis d’acheter les murs de notre local, d’acquérir deux bus afin de proposer des tarifs très bas en déplacement et aussi d’avoir quatre salariés qui travaillent toute l’année, tous les jours de la semaine pour tenir et entretenir notre local et pour y accueillir nos adhérents. Les mauvaises langues disent que quatre mecs vivent sur le compte des autres supporters et de l’OM. Quand les associations de lutte contre le cancer ou Les Restos du Cœur par exemple ont des salariés, cela ne choque personne et pourtant nous sommes exactement dans le même contexte » .

Si l’architecture du Vel’ version France 98 est une « catastrophe  » à ses yeux et si les énormes transformations que subit leur stade ne jouent pas non plus en leur faveur, le problème est plus profond pour Matthieu. « Il faut arrêter de ne vivre qu’avec le passé, il faut s’adapter à notre époque, aux mentalités, aux nouvelles lois, à la répression, explique-t-il. Car la répression, à Marseille comme partout en France, fait beaucoup de mal au mouvement ultra et à l’ambiance dans les stades. Tu remets 20 fumis en Virage et tu verras que les mecs se transcenderont. Malheureusement, cette répression risque encore de s’amplifier à l’approche de l’Euro 2016. C’est un rouleau compresseur qui écrase les libertés des supporteurs pour répondre à la volonté de l’UEFA de Michel Platini, aidée par les différents gouvernements et les pouvoirs publics. C’est peut-être le moment que tous les groupes de France mettent leurs fiertés de côté pour de nouveau se réunir autour d’une table ronde avec la LFP  » . Avant de prévenir : « Le mouvement à Marseille n’a rien à envier aux autres groupes français car en déplacement, Marseille est toujours LA référence avec des parcages pleins à chaque rencontre. A nous de redevenir LA référence à domicile. Le toit va tout changer. On pourra enfin faire des comparaisons à armes égales avec les autres stades qui ont toujours été couverts…  » . Réponse dans quelques mois…

Antoine Aubry, avec Anthony Cerveaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

L'ambiance, les chants.. c'est une chose. Mais le public tend à déserter le stade. Cette année, certaines rencontres de la coupe d'Europe (certes, l'Europa) ont peiné à réunir 15.000 personnes ! Ce serait pas mal dans d'autres stades, c'est surprenant à Marseille.
Honnêtement je trouve la réponse du supporter Alex plutôt pertinente. L'argent a trop pris le pouvoir dans les tribunes et même les virages ont eu tendance à se "footixiser" depuis les années 2000. J'ai connu le Vel' dans ma plus tendre jeunesse à la grande époque de Drogba, et c'était quand même autre chose. Même si je ne me revendique aucunement comme un ultra, je trouve ça dommage d'aller au stade pour simplement "regarder le match" plutôt que d'encourager son équipe. Bref Matthieu n'a pas totalement tort quand il dit que la LFP réduit les possibilités d'action des ultras, mais quand même, la politique menée par la plupart des groupes marseillais n'est pas bonne où l'argent est trop privilégié, et ça s'en ressent sur l'ambiance au Vélodrome. Au contraire des matches à l'extérieur, où seulement les vrais ultras sont de la partie!
J'étais aussi dans le parcage du MHSC pour le fameux 4-0, et c'est vrai que c'était totalement mort et apathique. On avait bien rigolé malgré la lourde défaite.

Mais même si pour le coup ils avaient gagné 4-0, je pense que de manière générale le spectacle joue aussi son rôle. Je me souviens de belles ambiances au vélodrome (du moins derrière ma TV) du temps de Gerets, mais dès que Deschamps est arrivé c'est devenu tout de suite moins enthousiasmant. Il faut le dire l'OM propose des dizaines de purge depuis quelques saisons, il ne se passe plus rien sur le terrain, donc difficile d'enflammer le public de cette manière. Même si c'est pas le seul facteur évidemment.
"Le toit va tout changer. On pourra enfin faire des comparaisons à armes égales avec les autres stades qui ont toujours été couverts… " Quelqu'un pourrait m'expliquer le rôle d'un toit pour mieux encourager son équipe? J'aimerais comprendre
"Quand les associations de lutte contre le cancer ou Les Restos du Cœur par exemple ont des salariés, cela ne choque personne et pourtant nous sommes exactement dans le même contexte."

Tu peux difficilement faire plus foireux je crois comme comparaison.
"Les mauvaises langues disent que quatre mecs vivent sur le compte des autres supporters et de l’OM. Quand les associations de lutte contre le cancer ou Les Restos du Cœur par exemple ont des salariés, cela ne choque personne et pourtant nous sommes exactement dans le même contexte" La comparaison est osée. Personnellement, je n'ai jamais vu des mecs de la Croix-Rouge mettre sur la gueule des Restos du Coeur, du Secours Populaire ou du Secours populaire pour s'occuper seul de la "misère". Encore moins les interdire d'expression.
à MTS,

sans que ce soit la panacée, couvrir le Vél' permettra tout de même un effet de résonance. Ca devrait accroître sensiblement l'ambiance.
luciusfromvillage Niveau : District
Non mais moi j vous dit qu'cette année, entre le spectacle sur l'terrain et l'ambiance 60 BPM des tribunes, sans oublier le mistral (celui de novembre-fevrier), fallait avoir envie qd même....
Ha si, le classement "aurait" pu donner envie... Mais non.
Le problème c'est l'argent, les abonnements aux groupes par Tapie et la puissance des SW sur les autres groupes du stade grâce à Anigo, les anciens des années 90' qui n'ont pas passer le flambeau aux jeunes qui ne connaissent que les chants principaux, des groupes qui préfèrent vendre des places a des guignols du reste de la France au lieu de faire rentrer gratuitement un Marseillais motivé comme a l'époque de Depé. Le toit c'est une fausse excuse, a part si les groupes se remettent en cause et s'unissent comme avant...
merci pour ta réponse. je m'en doutais un peu. N'est-ce pas qu'un cache-sexe? Car si tu n'as que 10 mecs pour chanter, certes le toit fera résonance mais ils ne seront toujours que 10. Et est-ce suffisant pour faire revenir au stade? J'ai cru comprendre que le Vélodrome actuel était une passoire pour le vent, peut-être que le spectateur reviendra mais le supporter n'en a que faire du climat. Par contre, tous les stades ne sont pas couverts pourquoi parle-t-il de faire armes égales?
Skoblardinho Niveau : DHR
Comparer la lutte contre le cancer ou la pauvreté au SW, fallait le faire quand meme. Quoi que leur papa Anigo a rien à envier à Jacques Crozemarie imo.

Ca fait depuis 1998 qu' ils prennent 35€ x 5000 tous les ans, ils l'ont acheté à Miami leur local? Et on compte pas les produits derivés vendus au stade, au local ou sur le site internet hein ^^ Et c est surement pas les tifos pourris ou les memes voiles depuis des annnées (comme je regrette les années 90) qui leur coutent 175,000€ par an ...

Et je parle du SW mais c est la meme pour les autres groupes (hormis les fanatics, cas à part), la palme revenant à Tonini qui s est goinfré sur le dos de ses adhérents

Bref ça risque pas de changer tant que le club reprendra pas la main sur les abonnements
J'entendais bien l'effet un peu rhétorique de ta question. N'empêche que, encore une fois, si ce n'est pas ça qui fera revivre le Vél', le toit peut y contribuer. Certes, d'autres enceintes sont aussi non-couvertes mais aucune (en tout cas en France) est aussi ouverte aux quatre vents (au mistral en l'occurrence) que le Vélodrome. C'est non seulement souvent très désagréable pour le public (qui se les gèle), mais en plus, l'énergie qu'il peut dégager s'évapore en quelque sorte.
Un dernier point: on peut supposer aussi que l'arrivée du nouveau stade redynamise le public marseillais.
JJe pense que l'ambiance reviendra une fois les travaux achevés, par contre,il faut reconnaître que l'argent à gangrener l'esprit ultras des virages.. Bien que a mes yeux, le virage sud du vel' résiste plus que celui du nord mais j'ai confiance en ce public exceptionnel. Avec le toit, je pense que le Vel' reprendra tout son charme. Après tout, même pendant les travaux on a eu des belles ambiances (ex: OM-PSG)
Note : 1
Sans parler de stade et capacités et de crise et pouvoir d'achat , n'y a t'il aucun rapport avec l'investissement dans l'effectif qui est plutôt au dégraissage qu'a l'achat ?
Aucune idée je suis pas Marseillais , c'est une simple question de curiosité .
Peut etre que certains de ceux qui donnaient de la voix sont blazés de ce qui ce passent en interne depuis le dernier titre ..
L'Homoursporc de Paris Niveau : Loisir
Il y a jamais eu le feu surtout , vous etes 2 ème de l1 et vous arriver même pas à plus de 10 M personne par match .. à croire que vous mattez tout les matchs du PSG devant votre TV
Puis de toute façon ce stade pus la mort , apars un match avec un mégaphone qui geule tout seule tout le matchs il se passe strictement rien.
toujourspareil Niveau : DHR
Message posté par MTS
"Le toit va tout changer. On pourra enfin faire des comparaisons à armes égales avec les autres stades qui ont toujours été couverts… " Quelqu'un pourrait m'expliquer le rôle d'un toit pour mieux encourager son équipe? J'aimerais comprendre


Quel est le rôle d'un toit poir mieux encourager son équipe ? Aucun.
C'est juste que ce Matthieu est une grosse burne.
toujourspareil Niveau : DHR
El Xeneize,

Tu as mis le doigt là ou ça fait mal.
La mauvaise gestion du club depuis 3 ans lasse la plupart des anciens.
À cela, il faut ajouter qu'à part les MTP et les Fanatics, les responsables des autres groupes sont des merdes#,
qui se sont soumis au deal proposé par Anigo et Labrune basé sur une relation #bite/bouche + monnaie.

Du coup, grâce a ce deal, la direction à le droit de faire ce qu'elle veut sans être emmerder par les leaders.

Je vais pas développer plus que ça, il me faudrait toute la journée...

Bref, la direction tue le club, et ses virages avec.

Bienvenue dans l'ère Anigo / Labrune.
Note : 2
Principe de causalité circulaire. Les chants des supporters sont autant la cause du volume sonore dans le stade que leur conséquence. Plus tu chantes fort, plus tu fais du bruit. Et plus tu fais du bruit, plus tu chantes fort.

Si tu couvres un stade, les chants et autres encouragements resteront "emprisonnés" dans l'enceinte, ce qui garantira un niveau sonore plus élevé que dans un stade ouvert.

Quand tu chantes et que t'entends rien c'est frustrant.
Quand tu chantes et que ça résonne dans tout le stade c'est kiffant.

On a tendance à reproduire les comportements aux conséquences kiffantes.

Couvrir le stade peut effectivement donner envie aux supporters de plus gueuler.

Avec ce raisonnement on peut penser que l'ambiance reviendra avec le nouveau stade. Libre à chacun d'y croire ou pas.
C'est pas mal comme article y'a un peu tout qui est soulevé et chaque point de vue à sa part de vérité selon moi.

Dpnc pour répondre à la question ironique ou moqueuse du toit, les années précédentes j'étais abonné MTP et cette année je vais pas mal en Dodgers puisqu'on me passe assez souvent l'abo et vu qu'on a été déplacé en Ganay on est vraiment sous la partie quasi fini du toit et je peux te dire que tu sens la différence, t'entends que ca résonne, que ca fait plus de bruit, que ca te chauffe un peu l'ambiance.

Après la ville change, les mentalités aussi bien sur, les magouilles, le manque d'ambition tapent sur le système des supporters, les capos qui ont vieilli et les nouveaux qui sont plus au top et puis l'oppression vis à vis des ultras, et puis le jeu à un moment... ce sont des paramètres qui rentrent en compte.

Mais bon en toute honnêteté les travaux c'est quand meme un gros point noir et les saisons d'avant les travaux par exemple l'année du titre c'était pas l'ambiance des années 90 mais bon c'était quand meme très très costaud.
Donc je peux parier que lors de la campagne d'abonnement 2014/2015 ca sera la guerre pour avoir un abo et avoir la chance d'être dans notre beau stade,de le faire vibrer comme il se doit.
Message posté par toujourspareil
El Xeneize,

Tu as mis le doigt là ou ça fait mal.
La mauvaise gestion du club depuis 3 ans lasse la plupart des anciens.
À cela, il faut ajouter qu'à part les MTP et les Fanatics, les responsables des autres groupes sont des merdes#,
qui se sont soumis au deal proposé par Anigo et Labrune basé sur une relation #bite/bouche + monnaie.

Du coup, grâce a ce deal, la direction à le droit de faire ce qu'elle veut sans être emmerder par les leaders.

Je vais pas développer plus que ça, il me faudrait toute la journée...

Bref, la direction tue le club, et ses virages avec.

Bienvenue dans l'ère Anigo / Labrune.


Correction je dirais à part les Fanatics car quand tu vois que c'est la femme de Roland Gaben du Panier qui s'est fait descendre y'a pas trop longtemps tu te poses des questions.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 39