En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 26 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Schalke-Stuttgart

Le FC Schalke 04 et la mauvaise réputation

Champion d'Allemagne à six reprises entre 1934 et 1942, Schalke 04 souffre depuis l'après-guerre d'une mauvaise réputation. La légende voudrait que le club de la Ruhr ait été un peu trop proche du NSDAP et de son chef Adolf Hitler, voire favorisé par les nazis. La réalité est évidemment bien plus complexe que la légende.

Modififié
« Schalke est un club de loser. » Cette phrase un brin péjorative, chaque supporter de Null-Vier l’a déjà entendue. Depuis l’instauration de la Bundesliga en 1963, Schalke n’a jamais gagné de titre de champion. De tous les grands clubs allemands, c’est le seul à ne pas être Deutscher Meister. Enfin pas tout à fait. Car le club de la Ruhr est en réalité sept fois champion, mais comme tous ses titres ont été gagnés avant la création de la Ligue, tout le monde (ou presque) les a oubliés. Outre le temps qui passe, le contexte historique n’aide pas Schalke à imposer son palmarès. Lorsqu’on jette un coup d’œil à ce dernier, certaines dates interpellent. En effet, sur sept titres de champion, six ont été obtenus pendant l’ère nazie. De là à dire que le club était aidé par le régime national-socialiste, il n'y a qu'un pas, malheureusement souvent franchi. « Schalke n'était pas un club nazi. J'entends par là que le club n'était pas dirigé par les nazis » , explique Marc, 40 ans, supporter des Knappen depuis son enfance et historien de formation. « Il y avait des accointances assez fortes que personne ne peut nier. Mais ce n'était pas un club d'État, à l'inverse du Dynamo Berlin par exemple, qui était un club gouverné directement par la Stasi. Il faut bien distinguer club apprécié et club contrôlé. »


Souvent pris à tort pour un fan de Schalke, Adolf Hitler n’avait, en réalité, aucune affinité avec le football en général. Ses sports préférés étaient tous des sports individuels. Aider le club de Gelsenkirchen ne lui est donc jamais venu à l’idée. « Autant que l'on sache, Hitler ne s'est rendu qu'à un seul match de football dans toute sa vie. C'était la défaite surprenante de l'Allemagne face à la Norvège (0-2) lors des JO 1936. Une défaite qui l'a beaucoup énervé, il a même quitté le stade avant la fin du match » , raconte Markwart Herzog, historien allemand spécialiste de l'histoire du football sous le régime nazi. « Le fait qu'Hitler ait rendu visite à l'équipe de Schalke et se soit fait photographier en compagnie des joueurs ne signifie en rien qu'il a été membre du club. Il n'y a aucune source qui en fait mention. Si Hitler avait été fan de Schalke, cela se serait vu dans la presse locale de Gelsenkirchen. Mais ce n'était pas du tout le cas » , ajoute-t-il. Selon la rumeur, les nazis auraient, malgré le désamour de leur Führer pour ce sport, privilégié Schalke, mais pour le professeur Herzog, c’est « une théorie du complot pour laquelle il n'y a aucune preuve historique » . Schalke n’a reçu aucune aide du gouvernement en place. Les résultats obtenus à l’époque l’ont donc été de façon tout à fait honnête.

Propagande et opportunisme


Si Schalke n’a donc rien à se reprocher sur le plan sportif, son état d’esprit pendant cette époque sombre pose tout de même quelques questions. Si la majorité des clubs allemands étaient opportunistes sur le plan politique, la facilité avec laquelle les dirigeants de Null-Vier ont accepté les nouvelles règles dérange. « À l'époque, le Dr. Paul Eichengrün (un Juif) était le deuxième président de Schalke. Alors que les autres membres du comité directeur sont probablement entrés au NSDAP, Eichengrün s'est retiré du club. Sans le moindre esprit critique, Schalke a suivi une injonction de la DFB, selon laquelle tous les Juifs devaient être exclus des comités directeurs des clubs » , raconte le professeur Herzog. Certains joueurs d’origine polonaise, parfois très lointaine, ont aussi pris des noms à consonance plus allemande, pour cacher leur origine. Au fur et à mesure que Schalke gagne en notoriété, son destin se retrouve de plus en plus lié à celui du NSDAP. Mais cette association est forcée par la presse sportive, qui cherche à faire du zèle auprès du pouvoir, plutôt que par le NSDAP lui-même. « De 1934 à 1942, Schalke a été six fois champion d'Allemagne. C'est pour cette raison que l'ascension du club a été comparée à celle du NSDAP. Les médias ont également vu d'autres parallèles : le NSDAP est un parti de travailleurs, Schalke un club de foot de travailleurs » explique l’universitaire.


« Tout comme Adolf Hitler, les joueurs de Schalke "se sont élevés depuis les profondeurs du peuple". Néanmoins, cette image de Schalke comme un club de prolo était un mythe. À l’époque, il n'y avait pas de travailleurs dans l'équipe première du FC Schalke 04. Les meilleurs joueurs étaient payés comme des pros, même si c'était interdit en Allemagne » , précise-t-il. Le NSDAP ne voit pas toujours d’un bon œil cette association. « La National-Zeitung, la presse locale du NSDAP à Gelsenkirchen, s'énervait souvent à cause de cette interprétation. Elle a notamment écrit que "la conception national-socialiste du monde est trop sacrée" pour pouvoir expliquer l'ascension d'une équipe de sport, qui relève du profane » , explique le professeur Herzog. Mais conscient de la popularité du club, le pouvoir s’associe de plus en plus à ce dernier. Au début de la Seconde Guerre mondiale, Schalke en arrive même à fondre ses trophées pour contribuer à l’effort de guerre. Par la suite, le club se rendra en tournée en Europe pour distraire les soldats. Un des matchs les plus suivis par les médias fut sans doute Schalke contre un onze de soldats basés à Paris. Plus de 40 000 militaires étaient présents au Parc des Princes ce jour-là. Et même si Schalke n’était pas une exception, puisque le 1. FC Kaiserslautern, l'Eintracht Francfort ou encore Hanovre 96 ont joué aussi contre des équipes militaires, le club ne ressort pas grandi en ayant accepté de le faire sans broncher.

Les cas Fritz Szepan et Ernst Kuzorra


Là où l’histoire se fait encore moins accommodante pour Schalke, c'est lorsqu'on se penche sur le cas de ses deux icônes : Fritz Szepan, considéré encore aujourd'hui comme le meilleur joueur du club, et Ernst Kuzorra, un des plus grand attaquants allemands de l'histoire. Indissociables sur le terrain, ils l'étaient aussi dans la vie puisqu’ils étaient beaux-frères. Contrairement à la majorité des joueurs du club, les deux « frères » ont rapidement choisi leur camp. « Szepan et Kuzorra se différenciaient de la plupart des autres joueurs de Schalke par le fait qu'ils se sont publiquement engagés en faveur du national-socialisme. Szepan était l'un des rares membres du NSDAP parmi les joueurs du FC Schalke 04. Dans les journaux d'annonces, ils ont appelé à voter Hitler pour les élections au Reichstag » , résume le professeur Herzog. Des deux, c'est Fritz Szepan qui aurait été le nazi le plus fervent. « Ce qui est particulièrement honteux, c'est qu'il a profité économiquement du national-socialisme. Sa femme Elise a repris un magasin de textile qui appartenait à des Juifs qui ont été dépossédés de leurs biens. Szepan et sa femme ont été de parfaits profiteurs de l'aryanisation » , révèle l'historien. En 2001, la ville de Gelsenkirchen et le FC Schalke 04 ont voulu donner le nom de Kuzorra et Szepan à plusieurs rues. Très vite, des remarques sont faites sur le rôle problématique qu'ont joué ces deux footballeurs du temps du national-socialisme et de nombreuses histoires sont déterrées par les chercheurs. Au final seul Kuzorra aura le droit à sa rue, près de la Veltins Arena. « Ces mecs-là sont toujours des icônes à Schalke, on ne parle pas trop de ce qu'ils ont fait. Du reste, avant 2001, je pense que beaucoup de supporters n'étaient pas vraiment au courant de certaines histoires » , explique Marc. Car pendant plus de 40 ans, les deux stars n’ont jamais été remises en question et ont même occupé certains postes clés au sein du club.

Les conséquences d'une réputation


Si, de nos jours, les Allemands n'assimilent plus autant qu'avant Schalke à la période nazie, l'amalgame se fait de manière plus sournoise. « Quand je parle avec des supporters d'autres équipes, on me vanne souvent sur le fait que Schalke n’a jamais été sacré champion. Je leur dis toujours que le club a sept titres, certes acquis il y a un bail. Et là, il y a toujours un type pour dire que ces titres ne comptent pas, car pour l'essentiel, ils ont été obtenus sous le IIIe Reich » , explique Marc. « Si Schalke avait gagné des titres depuis l'instauration de la Bundesliga, on en parlerait moins. Schalke a l'image d'un club de loser. Et quand les gens regardent le palmarès, ils voient que tous les titres de champion (sauf celui de 1958) ont été gagnés pendant l'ère nazie, du coup ils font le rapprochement » , assure-t-il. Certains de ses exploits sont régulièrement passés sous silence. Outre les titres, le peuple de Gelsenkirchen est très fier du « Schalker Kreisel » , le système de jeu mis en place par le Null-Vier juste avant la guerre, et estime qu'on ne le met pas assez en avant dans les médias. « Le jeu de Schalke dans les années 30 était fabuleux, c'était un peu un ancêtre du football à une touche de balle. À l'époque, ce système de jeu était un peu présent en Grande-Bretagne, mais pas du tout en Allemagne, et c'est Schalke qui l'a popularisé et qui l'a rendu si effectif. Si le club était si fort, c'était en grande partie parce que tactiquement, il était bien au-dessus du lot » , raconte Marc. Selon lui et beaucoup d'autres supporters, on ne parle pas assez de cette révolution tactique, car elle est intervenue lors d'une période sombre. « Lorsque Guardiola est arrivé en Allemagne, tout le monde a dit que son système de possession allait révolutionner le football outre-Rhin. Heureusement, un journaliste de la FAZ a remis les choses dans leur contexte et rappelé dans un papier que ce style de jeu avait déjà existé en Allemagne. J'espère que Guardiola a lu ce papier » , ironise Marc.

Minimiser pour réparer


De nombreuses voix s’élèvent aussi pour que Schalke puisse arborer des étoiles sur son maillot. En effet, depuis l'instauration de la Bundesliga, seuls les clubs ayant obtenu des titres depuis 1963 ont le droit d'arborer une étoile sur leur équipement. Une étoile pour trois titres, deux étoiles pour cinq titres, trois étoiles pour dix titres, etc. Le club de la Ruhr, qui a obtenu tous ses titres avant l'instauration de la Ligue, ne peut donc pas en porter. Ce système qui vise à quasiment annuler dans l'imaginaire collectif les titres obtenus avant 1963 favorise des clubs à l'hégémonie plus récente comme le Bayern Munich ou le Borussia Mönchengladbach. Comme si les titres obtenus avant n'avaient pas de valeur, alors que le trophée est par exemple le même depuis 1949. « Schalke est champion sept fois, mais n'a pas le droit de porter d'étoiles ? Si ce n'est pas une manière de dire que les clubs qui étaient forts à une certaine époque (comme Nuremberg) ne comptent pas, je ne vois pas pourquoi ils feraient ça » , assure Marc. L'Allemagne a toujours eu beaucoup de mal à vivre avec son passé nazi et a parfois un peu tout mélangé. En minimisant les exploits des équipes de l'avant-guerre, elle oublie que le principal pour les footballeurs de l'époque n’était aucunement la politique. Comme le rappelle le professeur Herzog : « D'une manière générale, les footballeurs durant le IIIe Reich n'étaient pas dans la politique. Ils n'avaient que le football en tête et étaient contents quand ils pouvaient jouer. Et cela vaut pour une grande partie des joueurs de Schalke. » L'Espagne moderne n'a jamais occulté ce qu'avait réalisé le Real Madrid dans les années 50 malgré la présence en filigrane du franquisme au sein de l'équipe. Le Real a dominé l'Europe, car il avait le meilleur football. L'Allemagne devrait, un peu à l'image de l'Espagne, accepter qu'une des plus belles équipes de son histoire ait vu son hégémonie coïncider avec sa période politique la plus sombre.


Par Sophie Serbini Photos: Schalke Museum
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:22 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence
Hier à 15:52 Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 48 Hier à 15:49 Le classement FIFA réformé après le mondial 36 Hier à 11:56 Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 7 Hier à 11:43 Chapecoense assure son maintien 2 Hier à 10:28 Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 119
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 08:40 L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 40 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23
mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 13 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 44 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 188 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 21 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Charlotte Lorgeré impressionne au chant pour son bizutage 23 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Les fans de Crystal Palace refusent le maillot de Pape Souaré 11 mercredi 25 octobre Un joueur ultra-rapide en D1 indonésienne 25 mercredi 25 octobre Affaire Anne Frank : des ultras d'Ascoli boycottent la minute de silence 77 mardi 24 octobre Rafik Kamergi en casquette sur l'animation d'avant-match 3 mardi 24 octobre Un joueur de Premier League soupçonné de tentative de viol 41 mardi 24 octobre Elle reprend les chansons des fans de San Lorenzo (via Brut Sport) mardi 24 octobre Le vrai meilleur buteur de l'Histoire (via Brut Sport) mardi 24 octobre Pourtant repêchée, l'Égypte se retire du CHAN 2018 9 mardi 24 octobre Les joueurs des championnats uruguayens en grève 7 mardi 24 octobre Le premier club de foot de l'histoire fête ses 160 ans 25 mardi 24 octobre Philadelphie recrute un tatoueur 7 mardi 24 octobre La voiture de Jefferson braquée 18 mardi 24 octobre Un joueur de Preston obligé de revenir sur la pelouse pour se prendre son rouge 6 lundi 23 octobre Giroud remporte le prix Puskás 56 lundi 23 octobre Un supporter chilien parcourt 3000 km pour son équipe 6 lundi 23 octobre 273€ à gagner avec la Lazio & l'Atalanta 1 lundi 23 octobre Un supporter sort du coma grâce aux chants du stade 11 lundi 23 octobre L’actionnaire majoritaire de Lens était avec les ultras 8 lundi 23 octobre Record de points pour le Toronto FC en MLS 13 lundi 23 octobre Un jeune stadier trolle les téléspectateurs d’Everton-Arsenal 19 lundi 23 octobre Un joueur du Fenerbahçe protège l’arbitre de touche 2