Le faux problème Lloris

Une belle performance de Friedel, un mot d’un entraîneur futur chômeur, et la salive de Didier Deschamps comme un peu d’huile sur un feu de paille. Invité à se battre par André Villas-Boas pour son obtenir une place de titulaire, Hugo Lloris est au centre d’une tourmente médiatique à l’anglaise. Un faux problème que l’ancien portier de l’OL aura bien vite réglé.

Modififié
34 32
« Si je commente cela, ça va faire un écho de l’autre côté de la Manche. » Ces propos sont ceux dégainés par un Didier Deschamps un brin naïf quand il évoque le sort de son gardien numéro 1 à Tottenham, tranquillement assis dans une chaise de la salle de presse de Clairefontaine. Une mini grenade dégoupillée par la Dêche dont les médias anglais sont friands, et se sont rapidement saisis. « La petite affaire Lloris » est née. De bien beaux parents. Quelques jours plus tôt, la belle, André Villas-Boas, s’est amourachée de la bête, Brad Friedel, muraille vivante d’un jour d’été face à Norwich City (1-1).

Sous le charme de cet épatant ballet, l’entraîneur des Spurs sème le doute sur l’identité de celui qui occupera le poste de numéro 1 dans les bois de White Hart Lane. « Brad a démontré qu’il méritait sa place de titulaire. » , dégaine le Portugais. « Évidemment, la concurrence augmente avec l’arrivée de Lloris, mais cette place est la sienne, et cela continuera comme ça. » Boum. Les mots sont forts. Un brin exagérés. En France, pays du pessimisme ambiant, on voit déjà Hugo Délire flirter avec les parcours anglais de Bernard Lama et Fabien Barthez. Dans les travées de White Hart Lane et dans les rues de Londres, on s’interroge. Sur le management de Villas-Boas, d’abord, mais aussi sur les aptitudes de Hugo Lloris à garder les bois des Spurs. Sérieusement ?

Un poste largement dans ses cordes

On dit souvent de l’Angleterre qu’elle n’est pas la pouponnière des gardiens d’aujourd’hui et de demain. Les Anglais, eux, s’en foutent. D’ailleurs, pour le Briton de base, Lloris, moins d’1m90 sous la toile, est une quiche. Le raccourci emprunté – celui de la taille – est rapide, mais comme dans tout bon cliché, il y a une part de vrai. Dans les airs, c’est un fait, Lloris n’est pas aussi souverain que sur sa ligne. Forcément, quand on joue contre Stoke City, ses lanceurs de javelot et son pivot, ça peut être un peu plus emmerdant que face à Renato Civelli. Ces bastons dans la surface, la gueule qui sent le vécu de Friedel en a vues. Beaucoup. En fait, à 41 ans, le portier américain est loin d’être une chèvre. Il a joué partout où il a posé ses valises. Inutile donc de dire « ce mec est une quiche, il ne faut pas s’inquiéter pour Lloris » . « Lloris a clairement les moyens de s’imposer à Tottenham » semble être plus adapté.

Une prise de pouvoir qui se fera tôt ou tard. Tôt, en montrant rapidement qui est le patron, grâce à ses qualités qui ont fait de lui l’un des tout meilleurs en Europe. Tard, en attendant que Friedel faiblisse un peu, prenne sa retraite, ou qu’André Villas-Boas se fasse virer. Car aujourd’hui, personne ne s’y trompe : le Portugais est un coach totalement paumé, dont on dit qu’il est déjà désavoué par sa direction. L’arrivée de Lloris sans que celui-ci ait été consulté, et sans qu’aucune hiérarchie ait été décidée, va d’ailleurs dans ce sens. En France, on a pris cette histoire au pied de la lettre et déjà, on pose à Deschamps la question du « numéro 1 remplaçant en club » . Mais soyons sérieux une minute. La vérité, on la connaît tous.

Pas d’affaire Lloris, juste une bonne affaire

La première, c’est que Deschamps a été maladroit. « Hugo Lloris n’a pas apprécié les propos d’André Villas-Boas » , balançait-il en conférence de presse à Clairefontaine alors qu’Hugo, toujours aussi tranquille, n’a jamais demandé quoi que ce soit à qui que ce soit. Du coup : « Lloris déçu » dans le Sun, « Lloris énervé contre Villas-Boas » sur le Guardian et les commentaires et jugements qui vont avec. Un emballement médiatique très anglais, que Lloris, quoique mécontent, n’a jamais demandé. La vérité, la vraie, c’est que Hugo Lloris ne peut pas faire banquette. Ni derrière Friedel, ni ailleurs.

Sa maigre indemnité de transfert est déjà suffisamment pénible à digérer en France pour qu’en plus, on commence à fantasmer sur la possibilité qu’il ne joue pas. Certes Friedel n’est pas une banane, mais s’il ne joue pas, ce sera plus une question de temps d’adaptation, de mieux connaître ses coéquipiers et la langue de Shakespeare. Alors, tout sera rentré dans l’ordre. Et on ne parlera plus de « petite affaire Lloris » , mais de « bonne affaire Lloris » . Car c’est bien cela qu’à réalisé Tottenham, au fond.


Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Myros el matador Niveau : CFA
Villa-Boas c'est un génie en fait!! son truc c'est de négocier des gros contrats puis après faire de la daube pour se faire virer et toucher des gros chèque de départ!!! Nice mister "Redhead" really nice!
Faut pas déconner, un mec dont le nom finit par "Edel" ne peut pas être meilleur que Lloris.
Ba si AVB continue d'avoir des résultats de m**** partout où il passe, il ne va pas réussir à signer de gros contrats avec différents clubs longtemps...
Note : 9
Bref la vraie info de l'article c'est qu'AVB est définitivement une arnaque de première.
Voilà une photo qui aurait pu compléter l'article à la perfection :
http://a1.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos- … 1581_n.jpg
Chauvinisme, sentimentalisme à part. Le papy de Tottenham est exceptionnel depuis plusieurs années!
filoubifrance Niveau : CFA2
Faux problème ou pas, je doute que Lloris ait signé à Tottenham (pas Real Madrid non plus) pour y faire banquette, même pour quelques mois. A partir de là, le malaise est bel et bien présent.
filoubifrance Niveau : CFA2
Faux problème ou pas, je doute que Lloris ait signé à Tottenham (pas Real Madrid non plus) pour y faire banquette, même pour quelques mois. A partir de là, le malaise est bel et bien présent.
Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
AVB est un espion envoyé par l'Espagne pour plomber le football Anglais.
Ce Villas Boas n'est pas très constructif. #jeu2mots #appellemoipapa
@Estrella : Magique ta photo!Elle résume parfaitement AVB je trouve!
Jean-Thierry Niveau : District
AVB est le nouveau Mourinho comme Camel Meriem le nouveau Zidane.
CacaMourihno Niveau : Loisir
André Villas-Boas il ferait mieux de fermer sa gueule car pour le coup lui il est tout sauf "titulaire" indiscutable dans son club...
Quelqu'un a entendu parler du FC Porto ??? AVB est un excellent coach ... de 34 ans qui a déjà gagné une coupe d'Europe !!!

Sinon Lloris est un grand et ils vont vite s'en apercevoir les britons.
déjà contesté mais le pire c'est qu'une partie des joueurs ne voulait pas de lui quand on en parlait comme entraineur, ça ne pouvait que pas marcher !
sinon Lloris c'est le genre de joueur à tout faire pour améliorer ses points faibles et pas dit qu'à l'avenir il soit aussi faible en dehors de ses 5,50 m
Trop tendre pour l'Angleterre le petit LLoris, trop tendre...
DoucementAvecLaCristaline Niveau : National
Evidemment qu'il va être titulaire. Qu'est-ce qu'on entend pas depuis dimanche! Friedel est devenu le meilleur goal du monde! Il parait même que Buffon, Neuer et Casillas ne lui arrivent pas à la cheville!
Des gardiens qui font des gros matches ça arrivent tous les week end, en PL ce week end le gardien de la selection d'Oman (je ne sais plus dans quel club il est, Wigan je dirai au pif) a été autant performant que Friedel. Sauf que Friedel, certes pas le pire goal du championnat anglais, ne fait pas tout le temps des matches parfait où il encaisse tout de même un but. Tottenham-Norwich à White hart lane: 1-1... Tu m'étonne que AVB dise n'importe quoi sur Friedel numéro 1 devant Lloris... Je dis ça sans chauvinisme ou amour pour ce brave Hugo, c'est de l'objectivité. Sur l'échelle des goals, il faut être sacrément tordu pour placer Friedel devant Lloris.
En tout cas bon choix de carrière pour lui, il devra progrésser dans les airs et l'Angleterre c'est parfait pour ça! Les pénalty aussi, je ne me rappelle pas l'avoir déjà vu en sortir un dans sa carrière. faudra s'y mettre. Mais malgrè tout, il m'a écoeuré à chaque PSG-OL (allez Paris bien sur!)
Hadopi Conqueror Niveau : DHR
Hugo Lloris devrait dire aux Rosbifs ce que disait Hugo Victor : "Je suis une force qui va."
@DoucementAvecLaCristaline: Sache que Al-Habsi, le gardien d'Oman comme tu l'appelles, est en Premier League un des meilleurs gardiens, surtout vu le niveau de sa défense (qui n'est pas celle de City). Mais on dirait que le fait qu'il vienne d'Oman le rend direct inférieur à ce bon vieux Hugo, originaire du si magnifique pays qu'est la France. (Il est surement moins bon que Lloris, mais son origine n'y change rien)
Boulogne Goyz Niveau : DHR
Comment foutre son joueur dans la merde pour vouloir l'aider :à
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
34 32