1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 10e journée

Le faux pas du Milan, la fougue de la Samp'

Le Milan a chuté à domicile en partie à cause de Dybala, Toto Di Natale a encore marqué, mais ne peut empêcher l'Udinese de perdre et la Samp' enchaîne pour le plus grand bonheur de son président. Bref, le résumé de cette 10e journée de Serie A.

Modififié
4 8
  • L'équipe du week-end

    Parme sort enfin la tête de l'eau. C'est peu dire qu'ils en avaient besoin de cette victoire. Les hommes de Donadoni coulaient tout doucement dans les bas-fonds de la Serie A depuis plusieurs semaines. Ils étaient sur une série de 6 défaites d'affilée. Et là, ils sont allés chercher un succès à l'orgueil face aux Intéristes. Un doublé de De Ceglie tout aussi moche qu'important. Sur le premier, Paolo est juste là au bon moment. Le centre rebondit sur son genou et ça rentre. Sur le second, il reprend comme il peut un ballon repoussé par Handanović qui passe miraculeusement entre ses jambes. La manière n'est peut-être pas là, mais les Parmesans peuvent souffler un bon coup. Ils ont montré qu'ils pouvaient encore mouiller le maillot. Une bonne nouvelle pour Roberto Donadoni. Le technicien poivre et sel gagne encore du temps. Mais jusqu'à quand ?

  • Vous avez raté Udinese - Genoa (et vous n'auriez pas dû)

    Là, on a très vite compris que ça ne serait pas un tunnel d'ennui. Il a fallu attendre une petite minute pour que l'Udinese se mette en jambes avec un pion de l'éternel Toto Di Natale. Toujours aussi bon, toujours aussi efficace. Mais derrière, ses coéquipiers craquent. D'abord sur un but de Marchese, sans aucun doute LE but de cette journée. Et puis sur une horreur de Falque. L'Udinese revient au score avant de s'écrouler. Encore. Et définitivement cette fois-ci. Score final 4 à 2 pour le Genoa. Le dernier but de Kucka n'est pas mal non plus.

  • L'action du week-end

    Ce week-end, il faut choisir entre du caviar et du saumon. Higuaín ou Marchese. Mais clairement cette frappe du défenseur génois est tellement improbable qu'elle prend le pas sur la classe de Gonzalo. Bref, savourez.


  • L'homme du week-end

    Paulo Dybala. À lui - presque - tout seul, le jeune Palermitain a mis la défense milanaise en feu. Si on connaissait déjà sa valeur, elle a ici sauté aux yeux à San Siro. Des courses incessantes, des crochets assassins et un vrai but de 9. Tenir Zapata à l'épaule c'est une chose, mais le faire tomber en plus, c'est énorme. D'ailleurs, sale soirée pour le Colombien qui a aussi marqué un but contre son camp. Sale soirée pour le Milan également qui n'avait pas perdu depuis la 3e journée face à la Juve. Mais on s'écarte du sujet. Dybala, quel talent ! Antonio Conte, aussi, a dû s'en rendre compte. De bon augure pour l'avenir du jeune homme.

  • La hype

    Massimo Ferrero est le président de la Sampdoria de Gênes. Mais Massimo Ferrero est surtout complètement siphonné du cerveau. Sur le deuxième but de son équipe, Massimo lâche tout et fait tourner les serviettes. Il danse comme s'il venait de gagner la Coupe du monde. Dingue. Au final, la Samp' gagne ce match 3 à 1. Pas de quoi envoyer Massimo à l'asile, mais la Samp' pourrait bien être la surprise de cette saison. Gabbiadini et compagnie enchaînent les bons coups et titillent pour le moment le haut du classement.


  • Une journée, un tifo

    Un peu de justice et de politique dans les stades pour cette journée. L'affaire Cucchi - grosse polémique en Italie autour de cet homme décédé alors qu'il était en garde à vue - fait son entrée dans quelques arènes italiennes. Dont cette banderole au Stade olympique de Turin. « La loi n'est pas la même pour Cucchi. » Au passage, le Torino a fait match nul 0-0 à domicile face à Bergame. Pas fou.


  • La stat inutile

    Au classement des matchs nuls, Sassuolo prend la première place. C'est en effet la 5e fois que le club de Modène inscrit autant de buts que son adversaire. Et aujourd'hui, c'était un bon vieux 0-0. Trois occasions à tout casser, à peine plus de frappes, autant dire qu'en ce premier dimanche de novembre, à peu près tout ce qui existe sur cette terre était mieux que ce Chievo-Sassuolo.

  • Dolce Vita

    Vis ma vie de footballeur. Depuis samedi, Kalidou Koulibaly connaît la notoriété la plus prononcée depuis son arrivée cet été à Naples. Samedi, il a été élu homme du match pour la victoire face à la Roma. Du coup, quelques photos de lui avec des supporters napolitains fleurissent sur Twitter. Et à voir son expression faciale, c'est quelque chose de nouveau pour lui.


  • Et sinon

    - Romero a livré un match de grande classe. Un penalty arrêté, des duels gagnés et des relances efficaces. Encore un bon coup de Monaco.
    - Mario Gómez a joué. Il faut bien le préciser parce qu'on ne l'a quasiment pas vu durant cette journée.
    - Marcello Lippi a encore gagné un titre en Chine avec les Guangzhou Evergrande. Mais Marcello préfère plomber l'ambiance : « Je ne veux plus entraîner, je suis trop vieux » . L'adieu d'un grand monsieur.
    - Fabio Cannavaro devrait prendre sa suite aux Guangzhou Evergrande. De père en fils.
    - Gigi Buffon passe la barre des 500 matchs sous le maillot de la Juve sans prendre de buts. 36 ans et pas une ride.
    - Pas de record pour Pirlo, mais le vétéran a permis aux siens de prendre trois points de plus sur la Roma. Un coup franc magistral pour changer.

    ⇒ Résultats et classement de Serie A

    Par Ugo Bocchi
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Milan_forza18 Niveau : CFA
    Sauf erreur de ma part mais conte sans balance de dybala car argentin !!!!sinon match catastrophique de notre part depuis le nul aussi tout pourri 1-1 contre la fio ça va pas trop surtout que la samp plus le derby arrive!!!
    Pas d'erreur de ta part puisqu'en plus d'être Italien, Dybala est Argentin et Polonais
    Note : 1
    "Tenir Zapata à l'épaule c'est une chose, mais le faire tomber en plus, c'est énorme."
    Non, même passe-partout en serait capable sans problème tellement le colombien est mauvais (mis à part un match sur 5 ou il a un moment de grâce improbable).
    Y'avait clairement un meilleur exemple à prendre pour souligner le talent de l'attaquant sicilien.

    Le tournant du match, la blessure d'Alex qui laisse présager une defense Rami / Zapata... On a vu le résultat, Dur!
    Johanromabatimessi Niveau : Loisir
    Menez c'est horrible. Toujours autant de déchets technique et des choix improbable. Bref, toujours autant tiltant
    P'tain, 500 matchs sans prendre de buts. Trop fort ce Buffon ! ;)
    tireur.de.corneur Niveau : Loisir
    Message posté par innerself
    P'tain, 500 matchs sans prendre de buts. Trop fort ce Buffon ! ;)


    Non, il n'a pas pris de but pour sa 500ème. Bon ça reste un porc mais 500 clean sheet ça fait beaucoup!
    PhoenixLite Niveau : Loisir
    Message posté par Johanromabatimessi
    Menez c'est horrible. Toujours autant de déchets technique et des choix improbable. Bref, toujours autant tiltant

    Mais non voyons, on nous a pourtant bien expliqué que Ménez était un monstre, et ses 2 premiers matchs avec le Milan nous l'ont démontré.
    La semaine prochaine, 200e but de Di Natale en Serie A si tout va bien.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    4 8