1. //
  2. // Demies
  3. // Atlético de Madrid-Real Madrid

Le fardeau du Cholo Simeone

Après avoir habitué le peuple de l’Atlético à des exploits en pagaille, Diego Simeone se retrouve presque prisonnier de son statut de demi-dieu. Car devant cette mission quasi impossible face au Real, le Cholo sait qu’il ne pourra que décevoir. La fin de l’idylle?

Modififié

La mine est grave, presque mortuaire. Non pas qu’un décès soit à déplorer, bien au contraire, mais Diego Simeone ne peut enlever de son faciès cet air renfrogné et abattu. Pourtant, dans un ultime élan d’optimisme, le gourou de l’Atlético de Madrid, tout juste balayé par l’ennemi merengue en demi-finale aller de Ligue des champions (3-0), y va de sa tirade de général en chef des armées : « Le football est merveilleux parce que des choses inattendues peuvent, parfois, se réaliser. C’est plus que difficile, c’est même impossible, mais je persiste à croire que nous avons encore nos chances. Parce que nous nous appelons l’Atlético de Madrid et que, possiblement, nous en sommes capables. » Dans cette sortie de la dernière chance, difficile de déceler le vrai du faux, la sincérité du bluff. Car à ne pas s’y méprendre, la mission qui attend ses Colchoneros relève du chimérique face à un Real qui enchaîne 60 matchs en trouvant le chemin des filets. De fait, Diego Simeone est prisonnier de ses propres exploits : ceux qui ont conduit l’Atlético à réaliser l’impossible depuis son arrivée en brisant les monopoles merengue et blaugrana.

Une invraisemblable remontada ou la porte ?


Lorsqu’il est intronisé, en décembre 2011, sur le banc du Vicente-Calderón, l’armoire à trophées de l’Atlético de Madrid ne compte alors que 22 titres, répartis entre compétitions domestiques et continentales. Six ans se sont écoulés et le musée rojiblanco affiche désormais cinq nouvelles breloques dorées – une Ligue Europa, une Supercoupe d'Europe, une Coupe du Roi, une Liga et une Supercoupe d’Espagne, dans cet ordre. Autrement dit, Diego Simeone est ni plus ni moins que l’entraîneur le plus prolifique de l’histoire centenaire des Colchoneros. Pourtant, cette réussite inégalée ne lui confère plus le totem d’immunité auprès de la nébuleuse qui entoure l’antre des Matelassiers. Si bien qu’au coup de sifflet final du dernier derby madrilène, la rouste se transforme en règlements de compte de la part d’anciens de la maison. Critiqué, voire vilipendé pour son plan de bataille jugé trop peu ambitieux, lui préfère ne pas rentrer dans ce jeu et assure « que les critiques (le) font avancer  » . Soit. Mais les dégâts causés par ces prises de position contre le Cholo ont un prix, sans doute celui de son départ prochain.


Le manque de gratitude d’une partie du peuple rojiblanco n’étonne guère dans un monde du ballon rond qui ne vit plus qu’au travers des victoires et de l’immédiateté. La mémoire des supporters de l’Atlético reste pourtant bien remplie par les souvenirs heureux laissés par le Cholo. Au premier rang de cette fierté retrouvée se trouve, justement, le fait que l’entraîneur argentin ait réussi à rendre compétitifs ses Matelassiers face à la puissance du voisin de la Castellana. Quand l’Atlético restait sur quatorze années sans l’emporter face au Real Madrid, il rend au derby de Madrid une incertitude perdue. Mieux, malgré les moyens financiers limités du second club de la capitale, il réussit à l’intégrer parmi les toutes meilleures équipes du continent avec pas moins de deux finales de Ligue des champions et trois participations au dernier carré depuis le début de son mandat. Bref, un exploit immense qui, aujourd’hui, semble bien loin pour une partie non négligeable des spectateurs du Vicente-Calderón qui se comporte en enfant pourri-gâté. À moins d’une invraisemblable remontada face au géant européen qu’est le Real Madrid.

Les maux de l’Atlético ne sont pas ceux du Cholo


Si la dernière soirée de l’Atlético au Bernabéu a été noire, très noire, elle ne le doit pas qu’à sa liquette noire – car oui, pour les sages de l’UEFA, les couleurs des deux clubs pouvaient se confondre, ce qui n’a jamais été le cas en 110 ans de duels épiques... Idem, elle ne le doit pas qu’à Diego Simeone. Car l’institution de l’Atlético a, pour cet exercice en tout cas, de quoi se remettre en question. Depuis le dernier mercato estival, le Cholo n’a pu renforcer son groupe pour cause d’interdiction de recrutement hivernal, a assisté au baptême du nouveau stade par un nom qui va à l’encontre de l’histoire du club, a contemplé le nouveau design de l’écusson car un illuminé de la loge présidentielle en a décidé ainsi... Et pourtant, c’est bien lui qui est au centre des critiques pour n’avoir su résister à une équipe madridista dont presque tous les remplaçants seraient titulaires dans le onze rojiblanco. Plus que palpable, le malaise pourrait même laisser place à une profonde tristesse au coup de sifflet final de cette saison. Après cinq ans et demi de bons et loyaux services, le temps pourrait être venu pour Diego Simeone de s’offrir un nouveau défi. Un défi ô combien mérité.

Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Non non et non, la presse le critique, mais l'aficion l'adore et l'adule.
CHAQUE match au calderon on entends "ole ole ole, Cholo Simeone"
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Oui je doute fortement aussi qu'ils soient si critiques que cela, l'immédiateté de la côte de popularité auprès des supporters est à moins avis moins vraie que l'immédiateté des conclusions tirées par les journalistes suite à une phrase, commentaire, tweet, comportement...etc provenant souvent de personnes lambda
1 réponse à ce commentaire.
Oh que oui, il mériterait de s'en aller avec tous les égards dû à son travail titanesque pour remettre à l'endroit un club tellement spécial.
Ceci dit, je pense que la baisse relative de niveau de l'atletico est aussi du à l'énergie morale et physique considérable qu'exige la philosophie du cholo.
Difficile de suivre sur toutes ces années quand il faut compenser le manque de moyens par un investissement quasi extrême chaqu année.
L'opinion du jour ne reflètera jamais ce que simeone laisse derrière lui.
crabunjourcrabtoujours Niveau : National
IL y a une triste impression de cet Atletico cette année n'a plus de souffle, au sens propre et figuré.

L'année dernière, l'Atletico était le meilleur club en Europe, ils ont quand même perdu en finale.
Cette année, il n'y a plus cette intensité, ce pressing fou qui permettait de battre n'importe qui.
Enlevé ça, et l'efficacité défensive, il ne reste plus rien.

Il va probablement vouloir rester une dernière année pour rentre dans le nouveau stade, mais ça sent la fin de cycle.
L'année de trop ça sera sans doute l'année prochaine s'il reste pour le nouveau stade comme il le laisse entendre...
1 réponse à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
" Diego Simeone est ni plus ni moins que l’entraîneur le plus prolifique de l’histoire centenaire des Colchoneros. "

Luis Aragonés, c'était pas mal non plus niveau palmarès avec l'Atletico:
- 1 Liga (1977), 2e en 1985
- 3 Copa Del Rey (1976, 1985, 1992), finaliste en 1975 et 1987
- 1 Supercoupe d'Espagne (1985)
- 1 Coupe Intercontinentale (1974)
- 1 fois finaliste de la Coupe des Coupes (1986)
Pauvre Cholo, je pensais qu'ils allaient nous faire une Chelsea 2012 et l'emporter aux larmes et au sang cette foutue C1! Si il part ca laissera un arrière gout d'inachevé mais que peut il faire de plus avec cette équipe?
Note : 3
Le fardeau, le fardeau, il faut le dire vite.
Il a réussi quand même un travail immense à l'Atlético le Cholo. Il a réussi notamment à redonner cette image de "grinta" et d'équipe de guerriers à une équipe qui se cherchait un peu une ADN après le départ de Quique Sanchez Flores.
Cette année est plus compliquée parce qu'entre autres, le recrutement a été fait un peu à l'emporte-pièce et il y a donc des postes sur lesquels il n'y a que trop peu de turnover. Augusto blessé, Thomas trop vert, les Koke, Saul et Gabi sont clairement émoussés en cette fin de saison.
Le choix de l'attaquant fait débat également, même si j'apprécie beaucoup le travail de Gameiro, mais quand tu cherches le top niveau européen, ça reste inférieur à Falcao/Agüero/Forlan/Torres/Diego Costa que l'Atlético avait ces dernières saisons.

On verra bien ce soir, "à coeur vaillant rien d'impossible comme le dit l'adage", même si je ne me berce d'aucune illusion.

Ce Real est bien trop fort pour que l'Atlético renverse complètement la vapeur mais une victoire permettrait de saluer une dernière fois l'Estadio Vicente Calderon dignement sur la scène européenne.
Je l'ai dit tellement vite que je me suis mordu la langue, CIMER!
Sinon toujours interessant de te lire sur l'Atletico, juste une question: Partey trop vert? Il est au club depuis 2011, avec les pros depuis 2013, a fait 2 prets il me semble interessants, si il n'est toujours pas pret pour faire partie du turn over, soit il n'a pas le niveau, soit il n'a pas eu sa chance!
Merci, c'est sympa !
Non, non il a du talent le petit, c'est indéniable.
Après dans un match à enjeu, il est évident que le trio Saul/Koke/Gabi a beaucoup plus de poids, d'automatismes et d'expérience, ce qui oblige un peu Simeone à les titulariser tous les trois. Il aura certainement un peu plus sa chance l'an prochain, mais ses rentrées sont satisfaisantes. Quand je dis vert, c'est qu'il est encore jeune et aura probablement du temps de jeu du haut de ses 23 ans. Captain Gabi n'est pas éternel et ses 33 ans commencent à se faire sentir parfois, hélas !

Simeone aurait certainement voulu faire jouer Augusto beaucoup plus mais il s'est pété les croisés dès le mois de septembre...et personne n'est arrivé à l'été, d'autant que Kranevitter est parti en prêt à Séville.

Au passage, l'Atlético devrait récupérer Kranevitter, Manquillo, Leo Baptistao, Santos Borré et Luciano Vietto pour l'an prochain s'ils ne sont pas encore une énième fois prêtés.
Barney_Stinson Niveau : CFA
 //  11:43  //  Amoureux de Lyon
Je ne suis pas particulièrement fan de l'Atletico, même si j'ai beaucoup d'affection pour Griezmann (dûe à une ressemblance physique que l'on m'a trouvée avec lui mais aussi parce qu'il m'a fait bander cet été), mais je n'aime tellement pas le Real malgré Zidane ou certains joueurs que j'affectionne que j'espère de tout coeur que cette remontada va devenir réalité.

Cette saison, plus qu'une autre, nous a prouvé que c'était possible.
Barney_Stinson Niveau : CFA
 //  11:44  //  Amoureux de Lyon
Et je rejoins l'ami monégasque, c'est toujours super intéressant de te lire sur l'Atletico !
KillerCroc Niveau : CFA
Toujours la bonne analyse camarade!
Cette saison ce qui leur manque c'est un vrai buteur. Torres est bien trop maladroit, et Gameiro ne peut pas changer le cours d'un match à lui seul. J'ai rêvé d'un retour de Diego Costa, voire de Falcao. Un mec qui est capable de marquer quand son équipe souffre.

D'ailleurs, il faut aussi reconnaître que l'Atleti gère moins bien les temps faibles d'un match. Ils condèdent beaucoup plus d'occasions, ce que je pense être du aux milieux de terrain et aux latéraux, un peu moins disciplinés que lors des dernières saisons. Le cas le plus flagrant est Juanfran, que j'adore, mais qui commence sérieusement à accuser le coup. Le système du Cholo est peut être arrivé à sa limite, pas tactique, mais mentale et physique.
Physiquement tous les organismes lâchent avec le Cholo qui a le même dogme de l'intensité que Bielsa.
Regarde Juanfran, Gimenez, Augusto, ils sont tous déglingués.
Vrsjalko n'apporte pas toutes les garanties (encore moins que Manquillo qui est en prêt en Angleterre si je ne dis pas de conneries).
Torres, je ne sais pas si c'est de la maladresse mais son jeu était basé autrefois sur la prise de vitesse, sa capacité à évoluer dans une cabine téléphonique pour envoyer une disquette en lulu derrière. Cet impact, il n'a plus parce qu'il n'a plus le même âge, et du coup son rôle est différent, il sert plus le collectif comme pivot, en remise sur Griezmann ou sur ses ailiers...

Mais clairement, un mec de la trempe de Diego Costa aurait tellement fait de bien à cette équipe. Je suis même convaincu que Borja nous aurait été très utile cette saison !
Trifon Ivanov Niveau : CFA2
J'ai jamais bien compris ce qu'il s'était passé avec Borja Baston, je l'avais trouvé tellement fort avec le Depor et puis Eibar.
Ce commentaire a été modifié.
mara donna des frissons Niveau : CFA
@MetekoO
Si t'as encore un peu de temps :)
Tu peux nous dire si Gameiro a progressé ?
KillerCroc Niveau : CFA
Borja a pour avantage d'être issu du club et d'être imprégné de la mentalité de la maison. De plus il a un profil plus en adéquation avec le style de jeu de Griezmann, un peu comme Torres, l'efficacité en plus.
Niño, malgré tout l'amour que j'ai pour lui, continue de porter le fardeau de sa blessure. Comme tu le dis si bien, c'était un véritable dragster, qui malgré sa grande taille et son physique, était incroyablement rapide et explosif. Le mec pouvait quasiment jouer ailier. Maintenant, il se traîne. Même si son expérience et son sens du placement sont précieux, ils ne peuvent pas tout compenser. Sa maladresse devant le but, son manque d'explosivité quand il tente de partir en dribble, tout cela devient petit à petit préjudiciable pour la fluidité du jeu de l'équipe.

Maintenant, à voir si le staff technique et le Cholo auront le courage de se mettre à la recherce d'un vrai avant centre , dans la lignée de ceux qui sont passés par le club auparavant. Car depuis Costa, le choc a été rude. J'avais pourtant foi en Jackson... :)

Actuellement, Cavani me paraît être le joueur parfait pour nous. Il correspond parfaitement au type de 9 qu'il nous faudrait. Sudam, accrocheur, travailleur, et surtout prolifique!
KillerCroc Niveau : CFA
Je pense que Gameiro est à son niveau, rien de plus. C'est à dire qu'il a des qualités physiques indéniables, de vitesse surtout.
Il a un bon sens de la finition, et jouit d'une relation technique intéressante avec Griezmann, à mettre selon moi au crédit de ce dernier qui est un joueur hyper intelligent; l'un des plus forts dans la compréhension du jeu actuellement. Gameiro, il a eu "de la chance" de tomber sur lui si je puis dire.
Je pense que dans une autre équipe de niveau équivalent (J'entends par la capable de se hisser en 1/2 de C1) il ferait pas mieux que ce qu'il fait actuellement.
C'est un bon buteur, capable de mettre sa quinzaine de buts par saisons. Mais sans plus.
@killer croc et @metekoo que pensez vous de Lukaku pour le 9 manquant?
Ah ah !
Ouais, un peu. Mais il est arrivé déjà très discipliné tactiquement depuis son passage Sévillan. Je dirais qu'il a jouté la fonction "point d'appui" à son jeu, qu'il avait beaucoup moins à Séville.

Il a progressé aussi dans sa capacité à se "créer" des occasions seul, comme un grand. L'Atlético évoluant en bloc-équipe, il arrive parfois que l'équipe galère, en dehors de Griezmann, à se projeter vers l'avant. Dans ce cas précis, Gameiro est très précieux, parce qu'il a une bonne capacité de projection et une superbe conservation/protection de balle pour un joueur de son gabarit.

L'exemple parfait, c'est le match à Leverkusen, où Gameiro avait dû livrer son meilleur match de la saison pour moi, avec d'excellents déplacements, un pénalty provoqué, une passe décisive pour Griezmann qui vient illustrer mon propos au-dessus : https://www.youtube.com/watch?v=4fhprHLeuGg
Désolé pour le double post
C'est un excellent joueur de pointe, un gros point d'appui qui fait très mal aux défenses. En revanche, je ne sais pas quelle est sa capacité à accélérer, prendre les espaces ?

Le probleme je trouve cette saison c'est le milieux, j'adore Koke et Saul, mais dans l'axe ils sont trop "gentils" et ils ne dominent pas les debats trop souvent.

Koke m'avait impressioné un cran plus haut, ou il fermait tres bien le couloir + partie du milieu, alors que quand il joue au centre, il est souvent depassé.

Le manque de Tiago / Augusto est vraiment LA difference de cette année.
KillerCroc Niveau : CFA
D'accord avec toi, il est très mobile comme attaquant, mais dans une équipe comme la nôtre, quand elle ne domine pas, il court beaucoup pour harceler les défenseurs adverses.
Or quand c'est le cas il perd un peu en lucidité devant, une fois le ballon récupéré.
15 réponses à ce commentaire.
Trifon Ivanov Niveau : CFA2
Son travail à l'Atleti force tellement le respect qu'on ne peut lui souhaiter que le meilleur pour l'avenir. C'est-à-dire de ne pas aller à l'Inter, il ne mérite pas ça.
Il serait mieux pour lui qu'il parte cette année mais en meme temps je sens pas l'Inter comme le bon ou aller pour le moment. Projet sportif pas encore clair, enveloppe de tranfert inconnu. Tellement un club bordelique
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Le plus tragique dans l'histoire, c'est qu'alors que l'Atletico redevenait une grosse équipe européenne, elle a systématiquement échoué contre son pire ennemi, le Réal Madrid (j'avoue, je les enterre un peu vite pour ce soir !): 2 défaites en finale de C1 contre eux, c'est terrible.
Le fait d'échouer contre son alter-ego maléfique avec cet état d'esprit de guerrier, ça a quelque chose de mythologique.
Chatperché Niveau : CFA2
Le fardeau c' est surtout Griezmann...
Il lui faudrai plus de concurrence, qu 'il passe un peu de temps sur le banc
Note : 1
Griezmann, un fardeau ?
Tu as des arguments pour le mettre sur le banc ?
Parce qu'autant son début de saison n'a pas été génial mais il a bien pris ses responsabilités par la suite quand même !
Trifon Ivanov Niveau : CFA2
Griezmann a en plus un comportement irréprochable, c'est le seul des offensifs qui n'a pas des tendances à être nonchalant (coucou YFC).

Et ne venez pas me dire que je me paluche sur Grizou parce qu'il est Français, je suis Belge.
crabunjourcrabtoujours Niveau : National
Note : 1
Tu te paluches sur Grizou parce que tu es belge.
Tu regardes tous les match pour sortir une telle ineptie? Ou juste les highlight sur youtube?
Note : 1
Bah si seulement...on retrouve souvent Griezmann dans ces highlights justement !
5 réponses à ce commentaire.
Si il part en fin d'année, il sera toujours plus digne qu'Arsène...
il y a 13 heures Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 14 heures Neymar claque un doublé contre la Juve 30 Hier à 19:38 Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 29 Hier à 16:06 Le fils de Pelé retourne en prison 7 Hier à 15:15 La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 Hier à 14:32 Le beau geste de Boateng pour Nouri 10
Hier à 10:17 Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 10 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13