En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Le facteur Alexis

Alors que toute l'attention est centrée sur la potentielle arrivée de Neymar au PSG, le vrai coup du mercato parisien pourrait avant tout s'appeler Alexis Sánchez. Voilà pourquoi.

Modififié
Un enfant, timide, la tête entourée par un fin bandeau blanc, ose à peine s’approcher. Il vient de sauter une grille. C’est un gosse comme les autres, l’un de ceux qui ne rêvent qu’à travers le regard de celui qui n’était encore il y a vingt ans à peine que « l'enfant sauvage » . Il a les yeux de l'amour, la coupe de cheveux du modèle, mais surtout une insouciance qui déchire l'habituel tableau qu'est Tocopilla. Ici, la fête est un refuge plus qu'un terrain d'expression, puis il y a ces couleurs. Du rouge, du bleu, du grenat. Des teintes familières qui ramènent invariablement à ces journées qui ont construit ce qu'est devenu El Alexis. Enfant, Alexis Sánchez n'avait aucune idée de ce que qu'était la technologie, la télé. Il bossait dans des cimetières, au marché, dormait sur un matelas déposé sur des gravillons et n'avait pour seul objectif que de jouer au foot. En réalité, il n'avait que ça à faire. Puis, un jour, lors de l'été 2014, El Niño maravilla est revenu à Tocopilla, s'est approché du terrain en ciment qu'il a fait installer pour remplacer celui défoncé de son enfance et a demandé simplement aux jeunes du coin s'il pouvait « aller au but » .


Quelques heures plus tôt, Sánchez venait de finaliser son transfert du FC Barcelone à Arsenal contre quelque quarante millions d'euros. Depuis, celui qui compile 115 sélections avec la Roja du Chili est devenu un repère à l'Emirates. Il faut y aller pour prendre le pouls de l'idole, percer son état d'esprit et passer aussi, forcément, devant la statue le représentant qu'il a inaugurée en mars dernier. Autour de sa représentation, deux Copa América et les blasons de tous les clubs pour lesquels il a transpiré : le CD Cobreloa, l'Udinese, Colo-Colo, River Plate, le Barça et donc Arsenal. La semaine dernière, Alexis Sánchez est revenu à Tocopilla. Il s'est baigné dans la foule, a disputé un match de charité et, car c'est assez rare pour le souligner, il a parlé. Pour faire écho à l'interview qu'il avait donnée à SkySports au printemps, il a de nouveau dessiné les contours de ses désirs : « Je veux jouer la Ligue des champions. Mais ce n'est pas ma décision. Je dois attendre de voir ce que va faire Arsenal. »

Soigner la sortie


Depuis quand le bal est-il ouvert ? Des semaines, des mois ? Peu importe, l'histoire veut qu'après trois années magnifiques, Alexis Sánchez souhaite passer à autre chose et a refusé à plusieurs reprises de prolonger un contrat qui prendra fin en juin 2018. Faut-il en vouloir à Arsenal ? C'est impossible car, au-delà des résultats et donc de la non-qualification à la prochaine C1, les Gunners auront tout fait pour retenir un joueur qui les porte depuis qu'il a débarqué en Angleterre. Idéalement, Alexis Sánchez aurait prolongé son contrat avec le club – qui lui proposait de tripler son salaire – et il serait parti l'été prochain sans trop de souci en cas de nouvel échec dans la quête d'une qualification à la Ligue des champions. Pour Arsenal, laisser partir Sánchez est avant tout un retour en arrière et un sale coup au moral de supporters déjà hypersensibles, bien plus que si Özil venait à quitter le club, largement plus. Le Chilien est indispensable et son dossier est plus compliqué à gérer, car le joueur, lui, est irremplaçable. Il restera, sans aucun doute, l'une des cinq meilleures recrues de l'ère Wenger – avec Henry, Pirès, Ljungberg et Van Persie –, mais il faut aujourd'hui comprendre qu'il soit attiré par un autre challenge sportif. La Ligue Europa n'est pas pour lui.


Une certitude : Alexis Sánchez a touché cette saison son sommet personnel avec vingt-quatre buts plantés en 38 matchs de Premier League, une activité extraordinaire, une capacité à respirer seul là où son équipe s'est souvent étouffée comme à Munich ou à Paris, une attitude parfaite et un travail défensif complètement assimilé. C'est pour ça qu'Arsène Wenger aimait Sánchez – il a souvent confié en privé son coup de foudre avec l'instinct naturel de l'attaquant chilien propre aux footballeurs sud-américains, moins formatés que ses semblables européens – et aussi pour ça qu'il jure encore que son bijou n'est « pas à vendre » . Oui, l'Alsacien y a cru, comme Thierry Henry qui rêvait de voir Alexis rester à Arsenal « toute sa carrière » ou Jamie Redknapp qui demandait au board des Gunners de « casser leur tirelire » , mais, une nouvelle fois, il faut comprendre. Comprendre que l'international chilien a besoin de plus, lui qui rêvait, à son arrivée, d'empiler les titres avec Arsenal et qui n'aura soulevé que deux FA Cup et deux Community Shield. Alors, il y a eu sous sa fenêtre la Juventus, le Bayern, Manchester City, Chelsea et donc, le PSG, qui tient désormais la corde pour accrocher Alexis Sánchez dans ses filets. La clé, désormais, pour Arsenal, qui a déjà recruté Alexandre Lacazette pour gommer les larmes des fans, est de soigner la sortie de sa vedette et de ne surtout pas le céder à un concurrent direct comme ça avait été le cas avec Robin van Persie en 2012.

Le joueur qui rêve et fait rêver


Logiquement, ce devrait donc être Paris là où le Bayern a rapidement arrêté les négociations face aux demandes salariales de Sánchez. L'affaire est belle et il faut aujourd'hui s'en rendre compte : le PSG ne possède pas dans ses rangs un mec capable d'être aussi régulier que l'artiste chilien, Cavani mis à part, et ce même s'il y a moins d'esthétisme chez Alexis que chez Draxler ou Dí Maria. Tout ça doit être perçu comme une offrande, une chance, et voir arriver Alexis Sánchez en Ligue 1 en serait une. Parce qu'il donne de l'amour et aime en recevoir, parce qu'il est l'un des rares membres d'un carré VIP où se bousculent seulement quelques joueurs pour qui l'on serait prêt à payer pour venir au stade et parce qu'individuellement, il apportera certainement plus que Neymar, par exemple, même si dans la stratégie globale du PSG, cela rapportera moins du point de vue du marketing. Alexis Sánchez joue au foot, il n'est pas en représentation, et le Parc attend de suer à grosses gouttes pour ce type de joueurs. Des joueurs qui rêvent et font rêver, qui se dépouillent et qui bousculent les sentiments. Le bon coup serait avant tout celui-ci car malgré les sommes évoquées (l'affaire devrait se boucler entre 50 et 60 millions d'euros, ndlr), c'est avec un regard d'enfant qu'on le regardera et non avec celui de la démesure. S'il s'agit aussi avec ce dossier de rêver plus grand, il faut aussi continuer à rêver comme des enfants.



Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 08:44 Pronostic OM PSG : 500€ à gagner sur le Classico ! samedi 21 octobre 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina
Hier à 17:26 David Neres claque un geste « à la Berbatov » 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:07 Raiola balance sur le racisme dans le monde du foot 65 samedi 21 octobre Le président de la FA sous pression 7 samedi 21 octobre Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 7 samedi 21 octobre Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 17 samedi 21 octobre Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 50 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 10 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32