En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Le dur métier de traducteur du Rubin Kazan

Modififié
Depuis sa nomination au poste d'entraîneur du Rubin Kazan, Javi Garcia n'a pas dû seulement s'accoutumer à la vie en Russie, le coach espagnol a aussi appris à vivre avec une silhouette vert et noir, le suivant comme son ombre, et baragouinant sans cesse dans un dialecte inconnu.


Son nom ? Arthur Zastavnichenko. Son rôle ? Traducteur du club. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que son boulot n'est pas facile. En cause : l'hyperactivité de Javi García qui n'hésite pas à bouger dans tous les sens pour bien faire passer ses consignes. Pas facile, donc, de suivre l'entraîneur. Heureusement, l'interprète bénéficie de la reconnaissance de ses dirigeants qui ont décidé de lui rendre hommage avec une vidéo et, au passage, de montrer la dure réalité du métier.

Vidéo

Et ce n'est pas Fabrice Olszewski, l'ancien traducteur de Bielsa à l'OM, qui dira le contraire.

CP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article