1. //
  2. // 12e journée
  3. // Nantes/Marseille

Le dragster Nkoudou revient à Nantes

7 3
Georges-Kévin Nkoudou va découvrir les joies d'un retour sur ses anciennes terres. Toujours une étape dans une carrière.

Avec l'OM en déplacement à Nantes ce dimanche, La Provence a profité de l'occasion pour aller trouver l'ancien formateur de Georges-Kévin chez les Canaris, Matthieu Bideau. « C'est un dragster, il a du feu dans les jambes, pose-t-il. Quand il a décidé d'y aller et que ça se goupille bien, il fait très mal. Il peut irriter parce qu'il a un peu de déchets. Balle au pied, il peut déborder n'importe qui, mais il doit saisir le moment où il faut foncer, se bloquer pour remettre en retrait ou rentrer. Il lui faut savoir discerner les situations de jeu. »

Celui qui a recruté GKN à Nantes en 2013 apprécie surtout les ondes positives diffusées par son ancien protégé : « C'est un garçon qui a toujours le sourire. Dans un vestiaire, c'est quelqu'un qui fait du bien, peu importent les échéances, le contexte, il semble imperméable. Cela montre qu'il est sûr de ses qualités. » Mais pourquoi la laisser partir si tôt de Nantes alors ? « Nous aurions aimé le voir continuer encore un peu chez nous, termine Bideau. Mais il est très bien conseillé. Il aurait pu gagner plus d'argent en partant en Angleterre où de très nombreux clubs le voulaient. L'OM, c'est un choix sportif et j'ai de bons retours. À Marseille, on l'apprécie. »





TC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Il peut déborder n'importe qui? Même Bernard Mendy qui déborde Roberto Carlos qui déborde l'arbitre de touche?
Comme d'autres avec un gros avantage de vitesse il joue trop dessus et l'année dernière passé la surprise les adversaires se sont adaptés. Mais c'est pas non plus un manche techniquement, il bosse tout le long du couloir et il défend sans chouiner.
Bielsa en aurait fait un vrai bon joueur. S'il bosse, il peut devenir vraiment décisif. Un intermédiaire entre Mirallas et Aubameyang. Aubame a mis 4 ou 5 ans de maturation et pour ceux qui s'en rappelle, au début le profil, le poste et le déchet laissaient pas mal de doutes.
Aubameyang est un bon exemple. Je me souviens de ses débuts à Saint-Etienne j'aurais jamais pensé qu'un jour il plante plus de 20 buts sur une saison
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Sherwood pressenti à QPR
7 3