1. //
  2. // 16es
  3. // Nantes-Angers

Le Dizet : « Le jeu à la nantaise, c’était du bonheur »

Après quatorze années passées à Nantes dans la peau du joueur et de l’entraîneur, Serge Le Dizet revient une fois de plus à la Beaujoire avec Angers. L’occasion pour le coach adjoint de Stéphane Moulin de parler de sa carrière... et de sa Bretagne. Interview.

Modififié
Nantes - Angers
21h00 - Canal + Sport

Question existentielle : Nantes, c’est breton ou pas ?
Quand j’étais à Nantes, je disais toujours sous forme de boutade que les Nantais ne prenaient que les bons côtés de la Bretagne. Ils ne sont bretons que quand ça les arrange ! Disons que les Rennais sont tous bretons, en toutes circonstances. Les Nantais, ça dépend...

La Bretagne, vous y êtes né, vous y avez passé votre carrière de footballeur... Elle représente quoi, cette région ?
Effectivement, je suis né dans le Finistère. Pour moi, ce sont les racines, c’est la mer, c’est la terre... C’est une belle région qui a une vraie vie intérieure. Ma famille a toujours vécu en Bretagne.

Donc vous parlez breton ?
Non. J’ai cinquante-deux ans, mais je ne fait pas partie de cette génération qui parle breton comme mes parents.
« Je ne suis pas du genre à accrocher le drapeau breton dans ma voiture. »
Je ne comprends pas cette langue, hormis les gros mots. Je ne suis pas du genre à accrocher le drapeau dans ma voiture. En revanche, je revendique le fait d’être breton et j’assume cette identité. À Angers, on se fait d’ailleurs souvent chambrer avec Romain Thomas par rapport au temps, à la pluie...

Vous avez joué de longues années au Stade rennais. Pourquoi ça s’est terminé d’un coup, comme ça, en 1992 ?
J’avais vingt-huit ans, et j’avais beaucoup connu la Ligue 2 avec Rennes. Seulement deux années de Ligue 1. La première année dans l’élite, on devait descendre, mais on a été repêchés. On avait enchaîné une deuxième année en première division, encore relégué. Pourtant, je sentais que j’avais le niveau L1. Je m’y plaisais, en plus. J’en avais assez de faire l’ascenseur. À l’époque, c’était la petite blague : « Qu’est-ce qui est rouge et blanc, qui monte et qui descend ? » Donc cette année-là, j’ai pensé un peu à moi. Je ne savais pas si le club serait capable de remonter derrière. D’ailleurs, ils ont mis trois ou quatre ans à le faire. J’étais bien, j’avais trois ans de contrat, Charles Biétry souhaitait absolument me garder... Mais je me suis dit : « Ton ambition, elle est où ? »


Vous signez alors à Nantes...
J’ai eu plusieurs sollicitations, dont Sochaux. Nantes, c’était un petit risque à l’époque, ils avaient des problèmes financiers et n’étaient pas sûrs de pouvoir repartir en L1. J’ai longtemps hésité avec Sochaux. Le recruteur des Canaris m’avaient appelé plusieurs fois pour me dire : « Viens à Nantes, tu ne connais pas, mais tu vas encadrer de très bons jeunes, comme Claude Makelele, Nicolas Ouédec... On a un bon groupe en devenir. » Du coup, il m'a convaincu. Un an après, Sochaux descend et nous, on est européen. Comme quoi, une carrière se joue à peu de choses.

Vous retenez quoi de votre expérience de joueur là-bas ?
J’ai eu la chance de vivre beaucoup de choses extraordinaires. Je dirais que le quotidien était magique.
« On parle souvent du jeu à la nantaise, mais je pense qu’il faut le vivre pour comprendre le bonheur qu’il nous procurait. »
La notion « prendre du plaisir » à l’entraînement, ce n’était pas une vaine expression. Tous les jours, on s’éclatait avec Jean-Claude Suaudeau, puis Raynald Denoueix. Avec le football collectif en point d’orgue. On parle souvent du jeu à la nantaise, mais je pense qu’il faut le vivre pour comprendre le bonheur qu’il nous procurait. Le plus grand moment, ce fut peut-être le titre de champion en 1995. On est quand même resté trente-quatre matchs invaincus. Puis jouer la Coupe d’Europe, et notamment une demi-finale de Ligue des champions, c’est fantastique. Même si j’ai été suspendu pour le match retour.

Ça, c’est pas de bol parce que vous n’avez reçu aucun carton rouge dans votre carrière !
Ouais, zéro.

Comment vous expliquez ce jeu si propre et offensif à une époque où on demandait avant tout à un défenseur de bien défendre ?
Je crois que je faisais simplement partie d’une équipe portée vers l’avant. Un des mots essentiels qu’on nous rabâchait, c’était l’anticipation. Moi, j’étais quelqu’un qui anticipait énormément le jeu de l’adversaire. Mon credo, c’était un peu ce que disait Jean-Claude Suaudeau : avoir un temps d’avance dans la réflexion, et donc avoir un temps d’avance dans la réalisation. C’était valable en défense comme en attaque. On avait une telle connaissance du partenaire... On savait ce qu’il allait faire dans n’importe quelle situation. Comme on était bons techniquement et physiquement, on allait plus vite que l’adversaire. Quand je voyais Patrice Loko demander le ballon à gauche, bah je lui mettais à droite par exemple. Parce que je savais que lorsqu’il partait à gauche, il la voulait à droite. Ce sont des choses qui se répètent, qui se travaillent. Pour moi, le jeu à la nantaise, c’était avant tout de l’intelligence collective.


Après cette belle période, vous devenez entraîneur. Vous arrivez très vite au poste de numéro un. Et ça ne s’est pas très bien terminé...
Quand vous êtes entraîneur d’un club en Ligue 1, ça se termine rarement bien. Trois fois sur quatre, ça se finit par un départ et souvent un licenciement.
« Paul Le Guen disait qu’il avait eu le privilège de partir de Lyon après trois titres de champion... Putain de privilège ! »
Paul Le Guen disait qu’il avait eu le privilège de partir de Lyon après trois titres de champion... Putain de privilège ! Dans le football, c’est extraordinaire. Pour revenir à mon cas, je me rends compte avec le recul qu’on m’avait donné une voiture déréglée de Formule 1, alors que je venais d’avoir mon permis. Si vous ne vous cassez pas la gueule au premier tour de piste, ce sera au quatrième ou au cinquième. Je savais que ça allait être difficile, mais on disait que le train ne passait qu’une fois... On s’est maintenu la première année, on termine quatorzième la seconde... Mais il y avait tellement de problèmes extrasportifs... Forcément, avec mon expérience actuelle, il y a des choses que je ne referais pas à l’identique. C’est évident.

Ce qui a mis fin à l’aventure, c’est aussi que vous étiez en désaccord avec la nouvelle politique du club, non ?
J’aurais sûrement dû faire autrement de ce côté-là aussi. Au lieu de clamer haut et fort mes convictions, il aurait peut-être fallu garder mon énergie pour aller à l’essentiel, c’est-à-dire le terrain. Je me suis gouré de combat, quoi. Mais si ça a pu servir à long terme au club, tant mieux...

Vous gardez un lien privilégié avec ce club ?
Je n’ai plus de proches au sein du FCNA. Mais je lui serai toujours reconnaissant de ce qu’il a pu m’apporter. Comment oublier les quatorze ans que j’ai passés en tant que joueur, entraîneur et responsable du centre de formation (Le Dizet a notamment sorti Jérémy Toulalan et Dimitri Payet, ndlr) ?


Une fois la porte nantaise fermée, vous êtes allés faire un tour à Dubaï. Pourquoi ce choix ?
Psychologiquement, ce n’était pas évident d’en finir avec Nantes.
« Psychologiquement, ce n’était pas évident d’en finir avec Nantes. En plus, j’étais en plein divorce. C’était particulièrement difficile pour moi. »
En plus, j’étais en plein divorce. C’était particulièrement difficile pour moi. J’ai eu cette opportunité, qui m’a permis de quitter cet environnement, de faire le vide. Fabrice Bryand, l’ancien médecin de Nantes, m’avait dit : « C’est ça ou les antidépresseurs ! » Ce fut éphémère, mais ça m’a fait du bien. Ça m’a reconstruit un peu. Je suis ensuite revenu dans le foot amateur afin de garder du temps pour mes enfants. Et aujourd’hui, je suis là, à Angers, adjoint de Stéphane Moulin, un poste qui me correspond bien.

Justement, le statut de numéro un, on a l’impression qu’il ne vous fait pas envie. Il vous fait peur ?
À Nantes, j’ai obtenu mes diplômes d’entraîneur très tôt. Et très rapidement, on m’a considéré comme le nouveau Suaudeau ou le nouveau Denoueix. J’ai donc très vite été placé sur le devant de la scène pour devenir leur successeur. Moi, je me suis laissé bercer par tout ça. À force de lire ce genre de choses... Et vu comme ça s’est finalement passé, je n’ai pas forcément besoin de me retrouver dans la même position. Je suis très bien en adjoint.

Propos recueillis par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

ThomasDandy Niveau : Ligue 2
Note : 1
Sacré bonhomme ce Serge le Dizet.
Merci pour tout ce que tu as fait à Nantes.
Bonne continuation dans ta carrière.
Bonobossis Niveau : CFA2
Trop tôt, trop vite...

Il est sans doute passé à côté d'une carrière de technicien au long cours au sein du club, mais ça déconnait déjà pas mal à l'époque. Une grosse perte, tout comme celle de Laurent Guyot qui lui aussi ne pouvait pas se taire et manquait de docilité.
Lana Del Reyy Niveau : Loisir
Une autre epoque, ou la D1 avait encore un sens et n'etait pas vampirisee par la dictature qatarie. Dire qu'on a ose comparer le PSG au Nantes de Ouedec, Loko etc...
Deja rien que le Lyon de Juninho, Essien et consorts enterre le PSG de l'an dernier. Alors je vous parle meme pas de ce Nantes la...
Serge le disait, pourtant...
jeudi 25 mai 255€ à gagner avec Dortmund, Benfica & Celtic Glasgow jeudi 25 mai Week-end FDJ : 129 Millions à l'Euro Millions + 10 Millions au LOTO !
Hier à 20:40 Tévez dézingue le football chinois 27 Hier à 17:44 Bernardo Silva signe à City 30 Hier à 17:41 Un gardien simule l'évanouissement pour éviter un carton 5
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:30 Di María vers l'Inter ? 53 Hier à 14:13 Zabaleta à West Ham, c'est officiel 10 Hier à 11:29 Restrictions sur les transferts en Chine 24 Hier à 11:04 Denayer impliqué dans une bagarre à Bruxelles 9 Hier à 10:49 Comment Griezmann se transforme en David Beckham Hier à 10:36 Gignac sauve à nouveau les siens 7 Hier à 10:15 Gomis à Galatasaray ? 25
jeudi 25 mai Waris égalise, Nivet arrache la victoire jeudi 25 mai Darbion ouvre le score pour l'ESTAC jeudi 25 mai Sagna, Clichy, Caballero, Navas : City dégraisse son effectif 21 jeudi 25 mai L'OM piste Alexandre Song 24 jeudi 25 mai Le monde du sport soutient les victimes de Manchester jeudi 25 mai Les frères Pogba font la fête 26 jeudi 25 mai Jordy Gaspar à Monaco 20 jeudi 25 mai Paul Pogba a-t-il réussi sa saison ? jeudi 25 mai Hazard, mécanicien d'un jour 4 mercredi 24 mai Mkhitaryan pour le 2-0 mercredi 24 mai Ouverture du score chanceuse pour Pogba 3 mercredi 24 mai Correa maintenu sur le banc de Nancy 9 mercredi 24 mai 23 000 euros d'amende pour Depay 4 mercredi 24 mai Un joueur de la Corée du Sud U20 chambre Maradona 19 mercredi 24 mai Pronostic Ajax Man U : jusqu'à 510€ à gagner sur la finale de C3 mardi 23 mai Le but d'Orléans annulé par arbitrage vidéo 37 mardi 23 mai SFR Sport va changer de nom 19 mardi 23 mai Zidane fait mieux que Mourinho, Ancelotti et Ferguson mardi 23 mai Diego López définitivement à l'Espanyol 10 mardi 23 mai Le Real officialise un accord avec Vinícius Júnior 36 mardi 23 mai Michel Der Zakarian débarque à Montpellier 25 mardi 23 mai Le fils de Klinsmann rate un dribble et encaisse un but 3 mardi 23 mai Ruben Aguilar à Montpellier 4 mardi 23 mai El Loco Bielsa est de retour en L1 ! mardi 23 mai CDM U20 : Le CSC de 50 mètres d'un joueur anglais 7 mardi 23 mai Marc Bartra poste un message à la suite de l'attentat 10 mardi 23 mai Griezmann confirme ses envies de départ 54 mardi 23 mai Patrice Carteron passe de Riyad à Phoenix 10 mardi 23 mai Vidal veut Sánchez au Bayern 36 mardi 23 mai CR7 Junior sur les traces de son père lundi 22 mai Option d'achat levée pour Cuadrado 17 lundi 22 mai Ils ont quitté le football en 2017 lundi 22 mai Portsmouth racheté par l'ancien PDG de Walt Disney 7 lundi 22 mai Un supporter de Benfica chambre Porto avec un drone 5 lundi 22 mai 116 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 2 lundi 22 mai Anderlecht confirme pour Tielemans à Monaco 34 lundi 22 mai Aubameyang aurait choisi Paris 85 lundi 22 mai Prolongations : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! samedi 20 mai Rodelin sauve le Stade Malherbe 6 samedi 20 mai Le cadeau d'adieu de Lacazette au Parc OL 33 samedi 20 mai Les compos de la dernière journée samedi 20 mai Bartra craque sous le coup de l'émotion 12 samedi 20 mai Benoît Cheyrou sauve Toronto 4 vendredi 19 mai Amavi intéresse Naples et l'Atlético 19 vendredi 19 mai Un échange Bakayoko-Batshuayi dans les tuyaux 46 vendredi 19 mai L'OM cible Zouma et Gameiro 38 jeudi 18 mai Le Hellas Vérone rejoint la SPAL en Serie A 30 jeudi 18 mai L'Espérance sportive de Tunis sacrée championne 4 jeudi 18 mai Un stade qatari déjà prêt pour le Mondial 2022 40 jeudi 18 mai 348€ à gagner avec PSG & Lyon 2 jeudi 18 mai 107 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 jeudi 18 mai Modeste intéressé par la Chine 26 jeudi 18 mai Reynet en pole pour Montpellier 24 mercredi 17 mai Mendy et son Jardim d'amour 4 mercredi 17 mai Mbappé ouvre le score en beauté 14 mercredi 17 mai L'arbitrage vidéo pour le Mondial U20 3 mercredi 17 mai Le propriétaire de Leicester rachète un club de D2 belge 11 mercredi 17 mai Nacho pourra jouer face à Vigo 6 mercredi 17 mai Un cubain envoie une minasse hors du stade 11 mardi 16 mai Un ancien président du FC Rouen assassiné 23 mardi 16 mai Luzenac dédommagé de... 15 000 euros 22 mardi 16 mai Aubameyang vers la Chine ? 81 mardi 16 mai St-Pauli offre des bières pour son maintien 21 lundi 15 mai SO FOOT CLUB - Paulo Dybala 2 lundi 15 mai Un accord Favre-Dortmund ? 52 lundi 15 mai Évra fête son anniversaire sur du Brown 27 lundi 15 mai Baptiste Giabiconi au capital du FC Martigues ? 5 lundi 15 mai La Premier League noue un partenariat avec une asso LGBT 4 lundi 15 mai Un Colombien s'enroule dans un tapis pour célébrer son but 9 lundi 15 mai Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 37e journée 2 lundi 15 mai River s'impose dans le Super Clásico 10 dimanche 14 mai Le but de renard de Nacho 15 dimanche 14 mai Les larmes de bonheur de Marquinhos 32 dimanche 14 mai Les Girondins vont porter leur nouveau maillot domicile contre l'OM 14 dimanche 14 mai Le GF38 accède au National 15 dimanche 14 mai Pepe finalement à l'Inter ? 48 dimanche 14 mai Un nouveau doublé pour Gignac 5 samedi 13 mai La SPAL est de retour en Serie A 11 samedi 13 mai Le coup franc soyeux d'Alaba 7 samedi 13 mai Ricardo Rodríguez a trouvé un accord avec le Milan 36 vendredi 12 mai Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire de l'OL vendredi 12 mai Tielemans se serait engagé avec l'ASM 34 jeudi 11 mai 623€ à gagner avec Tottenham, Nice & Villarreal jeudi 11 mai L'OL triple la mise 2 jeudi 11 mai Dolberg douche les espoirs de l'OL 1 jeudi 11 mai Huntelaar va quitter Schalke 12 jeudi 11 mai Une bicyclette folle pendant le derby de Bagdad 2 jeudi 11 mai Polémique à la commission d'éthique de la FIFA 12 jeudi 11 mai Canal + minimise la perte de la Ligue des champions 71 jeudi 11 mai Le Gamba Osaka sanctionné à cause d'un drapeau SS 62 jeudi 11 mai Gignac ne s'arrête plus de marquer 7 jeudi 11 mai La Ligue des champions sur SFR Sport à partir de 2018 114 mercredi 10 mai Plus de vingt blessés en marge d'Atlético-Real 5 mercredi 10 mai Isco réduit le score 1 mercredi 10 mai Antoine Griezmann pour le 2-0 ! mercredi 10 mai Saúl Ñíguez ouvre le score mercredi 10 mai Claudio Ranieri n'ira pas en Chine 11 mercredi 10 mai Une murale hommage à Cruyff inaugurée à Amsterdam 13 mercredi 10 mai Benatia pas tenté par Marseille 43 mercredi 10 mai Pronostic Atlético Real : jusqu'à 500€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 1 mercredi 10 mai 328€ à gagner avec Lyon & ManU-Celta mercredi 10 mai Nice sur le coup pour le Valenciennois Tameze 5 mardi 9 mai Dani Alves clôt les débats 6 mardi 9 mai Mandžukić ouvre le score mardi 9 mai Pepe bientôt au PSG ? 64 mardi 9 mai Un joueur israélien arrêté par la police au stade 20 mardi 9 mai L'impressionnante collection de maillots de Messi 41 mardi 9 mai Balotelli discute avec Las Palmas 37 mardi 9 mai Aulas danse pour ses féminines 19 lundi 8 mai Theo Hernández : direction le Real Madrid 25 lundi 8 mai Hulk dément avoir agressé un coach chinois 14 lundi 8 mai Juve Monaco : jusqu'à 1500€ à gagner sur l'affiche de C1 lundi 8 mai 383€ à gagner avec Juve-Monaco & Atlético-Real lundi 8 mai Chapecoense remporte son premier trophée après le drame 4 dimanche 7 mai Un Niçois arrive au Vélodrome à ski 6 dimanche 7 mai Le golazo de Theo Hernández 3 dimanche 7 mai Nelson Vivas arrache sa chemise 7 dimanche 7 mai Hulk accusé d'avoir frappé un entraîneur 18 dimanche 7 mai Gignac qualifie les Tigres 3
Article suivant
Tirage et grattage