En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 3e journée
  3. // Guingamp/OM (0-1)
  4. // Insolite

Le directeur de supermarché, traducteur de Bielsa

Modififié
Il n'avait pas prévu d'assister à la rencontre Guingamp-OM samedi, mais José s'est finalement retrouvé devant les journalistes à traduire les propos de Marcelo Bielsa, en conférence d'après-match.

Plus tôt dans la journée de samedi, José Bielva, 53 ans, reçoit un coup de fil dans le Super U qu'il dirige à Yffiniac, de la part du patron du Brit Hotel de Langueux, où résident les Marseillais. « Au départ, j'ai cru à un canular » , commence-t-il dans le Figaro. José sait manier l'espagnol et on lui demande en effet d'être le traducteur d'un soir de Marcelo Bielsa. Après un test - réussi - de 5 minutes avec un adjoint de Bielsa, voici le José parti pour le Roudourou, avec sa propre voiture, « même s'ils m'ont proposé de prendre le bus de l'équipe » . Après avoir récupéré son badge, le patron du supermarché rencontre Bielsa, brièvement : « Une personne assez froide au premier contact. Nous avons discuté cinq minutes et il a donné son accord avant de me remercier d'avoir accepté cette mission. » Après avoir pris place en tribune présidentielle, en compagnie du statisticien de l'OM, José file après le match assurer la traduction de la conférence de presse d'après-match. « C'est un peu impressionnant d'être devant tous les journalistes et les caméras derrière, avoue-t-il. Je n'ai reçu qu'une seule consigne : vouvoyer Bielsa. Mais une fois l'exercice entamé, le stress s'est envolé. »


José analyse sa journée et notamment cet étonnant problème de traduction à l'OM : « On a un peu discuté avec Bielsa. Il m'a semblé très intelligent car il comprenait un peu le français, ce qui me fait dire que si les traducteurs précédents n'ont pas convenu, c'est que lui n'était pas satisfait de la traduction… » José Bielva est reparti sans être facturé. « Je ne veux pas profiter du système. Ils m'ont demandé mes honoraires, mais j'ai un métier et je ne suis pas un traducteur professionnel. » BT
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 8
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 26 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17