Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options

Le directeur de la sécurité de la Licorne défend son stade

Modififié
En accusant les supporters lillois d’être responsables de la barrière effondrée, le président d’Amiens, Bernard Joannin, a essuyé beaucoup de critiques. Il peut néanmoins compter sur l’analyse du directeur de la sécurité du stade de la Licorne, Pascal Duvauchelle, qui abonde également dans ce sens.


« Une commission de sécurité est passée il y a environ quinze jours, juste avant le match contre Marseille. Tout est correct, le stade n’est pas du tout en cause » , révèle Duvauchelle pour BFM Sport ce dimanche matin. Avant de pointer du doigt le comportement des supporters lillois, estimés trop nombreux sur la barrière au moment de l’accident. «  Habituellement, on a 50-100 personnes qui vont dessus. Là, c’était beaucoup plus. On avait 150 personnes, une poussée énorme. En plus, ils arrivaient d’assez haut » , estime le directeur de la sécurité.

Les hypothèses vont bon train, donc. Il faudra néanmoins patienter jusqu’au verdict de l’enquête, qui se déroule ce dimanche, pour savoir ce qui est véritablement en cause dans ce drame. Pour rappel, une barrière s’est effondrée au stade de la Licorne lors d’un but du Lillois Fodé Ballo-Touré. Le CHU d’Amiens a communiqué un bilan de 29 blessés, dont 5 en état grave.

LG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 09:51 GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 10
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 09:25 Pochettino compare l'expérience à des vaches devant un train 27 Hier à 08:54 Infantino contre les matchs de Liga aux USA 28