En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options

Le directeur de la sécurité de la Licorne défend son stade

Modififié
En accusant les supporters lillois d’être responsables de la barrière effondrée, le président d’Amiens, Bernard Joannin, a essuyé beaucoup de critiques. Il peut néanmoins compter sur l’analyse du directeur de la sécurité du stade de la Licorne, Pascal Duvauchelle, qui abonde également dans ce sens.


« Une commission de sécurité est passée il y a environ quinze jours, juste avant le match contre Marseille. Tout est correct, le stade n’est pas du tout en cause » , révèle Duvauchelle pour BFM Sport ce dimanche matin. Avant de pointer du doigt le comportement des supporters lillois, estimés trop nombreux sur la barrière au moment de l’accident. «  Habituellement, on a 50-100 personnes qui vont dessus. Là, c’était beaucoup plus. On avait 150 personnes, une poussée énorme. En plus, ils arrivaient d’assez haut » , estime le directeur de la sécurité.

Les hypothèses vont bon train, donc. Il faudra néanmoins patienter jusqu’au verdict de l’enquête, qui se déroule ce dimanche, pour savoir ce qui est véritablement en cause dans ce drame. Pour rappel, une barrière s’est effondrée au stade de la Licorne lors d’un but du Lillois Fodé Ballo-Touré. Le CHU d’Amiens a communiqué un bilan de 29 blessés, dont 5 en état grave.

LG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 17 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6