1. //
  2. // Finale
  3. // AS Roma/Lazio Rome (0-1)

Le derby et la Coupe pour la Lazio

Au terme d'un match cadenassé comme tout bon derby qui se respecte, la Lazio s'est imposée face à la Roma grâce à un but de Lulić (0-1). Ce soir, les Aquile ont remporté bien plus qu'une Coupe d'Italie.

Modififié
3 29
AS RomaLazio : 0-1
Buts : Lulić (71e)

Un derby. Une finale. Un ticket pour la Ligue Europa. Un début de renouveau pour le vainqueur, une saison noire pour le vaincu. Rarement une finale de Coupe d'Italie aura suscité autant d'attente et d'angoisse. Et comme souvent dans ce genre de cas, le jeu en a pâti. Avec un arbitre amoureux de son sifflet, des équipes bien organisées mais pas décidées à se livrer, et des joueurs souvent maladroits, le match est rapidement devenu très brouillon. Qu'importe. Sur l'une de ses rares occasions, la Lazio a marqué un but décisif, le seul de la rencontre (0-1). Un but qui lui offre la sixième Coupe d'Italie de son histoire, une place en C3, mais aussi le statut de numéro un à Rome. Pour la Roma, c'est une saison à oublier, sans titre ni qualification européenne.

Biscottes et ennui


En ce dimanche 26 mai, ce ne sont ni les élections municipales ni la messe du Pape François qui font vibrer Rome. Car aujourd'hui, il y a derby, une suprématie régionale à affirmer, une coupe à remporter et un billet européen à valider. Les supporters sont bouillants et tendus, les joueurs aussi, à l'image de Ledesma qui écope d'un carton jaune après seulement 40 secondes de jeu. Malgré quelques bombes agricoles dans le stade et quelques coups sur le terrain, le match se dispute plutôt dans un bon état d'esprit. Sauf que l'arbitre a décidé de foutre le bordel en dégainant le sifflet et les biscottes sur presque chaque contact. Résultat, après une entame plutôt enlevée conclue par une frappe de Lulić difficilement sortie par Lobont, et un piqué de Bradley hors cadre, la rencontre sombre dans l'ennui. La Lazio use et abuse du jeu long, alors que la Roma multiplie les erreurs techniques dans l'entrejeu. Entre deux coups de sifflet, Klose et Destro parviennent tout de même à faire frissonner le Stadio Olimpico, mais la tête du premier est repoussée par Lobont, et celle du second n'est pas cadrée. De son côté, Totti tente d‘assommer des supporters aquile en tirant dans les tribunes.

Lulić délivre la Lazio


Marqué de très près, le capitaine de la Louve est en galère, mais pas autant que son homologue de la Lazio. Touché aux adducteurs, Ledesma est contraint de quitter ses partenaires en début de seconde période. Plus entreprenantes qu'avant la pause, la Lazio et la Roma étirent leur bloc et les espaces sont de plus en plus nombreux, notamment en contre. C'est justement sur des attaques rapides que les deux équipes se créent leur principale occasion, mais il manque une pointure à Klose pour pousser le ballon au fond des filets alors que Totti voit sa tentative captée par Marchetti. La Roma semble avoir l'emprise sur le match, mais elle ne parvient pas à faire la différence, la faute à des mauvais choix de Destro et Lamela. Moins en maîtrise mais plus incisive, la Lazio fait finalement la différence sur un débordement de Candreva dont le centre est dévié par Lobont dans les pieds de Lulić qui marque à bout portant. Le match n'est pas loin de s'emballer quand, sur l'action suivante, Totti voit son coup franc rebondir sur la transversale de Marchetti après un rebond au sol. De folie, il n'y en aura finalement pas. La dernière occasion est même à mettre à l'actif de Mauri qui perd son face-à-face. « Vous avez la possibilité de devenir immortels  » prévenaient les supporters aquile avant le match. C'est désormais chose faite.

par Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

neo_la_fifouze Niveau : DHR
Match un peu dégueulasse, il faut le dire.
Peter North Niveau : DHR
Et c est peu dire ... A l'image du foot italien (hey j ai rien contre le foot italien), mais faut avouer que le niveau est gravement bas ... Ca n'enleve rien a leur qualités, technique, tactique, mentale ..
tristiano Niveau : CFA2
Lamela, c'est sur qu'il n'est pas communiste du ballon, quel grailleur!
raaaaaaah putain* j'ai les nerfs
laudrup all night Niveau : Loisir
Voir ce match après le Bayern-Borussia d'hier...C'est un peu comme de passer d'un film avec Di Caprio à un film avec Benoît Magimel. Quelle faiblesse technique. Mention spéciale à Hatem Lamela, aka l'homme crash-test, dont la passion est de s'empaler ad libitum, sur les deux centraux. L'homme qui ne la met là où il faut qu'une fois tous les dix ans.
Quelle belle année 2012/2013! Le PSG et maintenant la Lazio. Une belle revanche.
Yaya-letour Niveau : CFA2
Cadenassé ? Quelle purge ce match.
En dehors de la Juve (et Naples mais bon, ça reste fragile), c'est juste très faible. La Fio (même avec toutes les bonnes intentions du monde) et le Milan sont des équipes moyennes, le reste est à la rue. Y'a pas de quoi être optimiste pour l'avenir mais bon, on va parler de reconstruction comme d'habitude...
ilguerriero_vidal Niveau : District
pas de chance pour toi si tu mattes pas les bons match en tous cas quand je regarde la juve naples et la fio généralement je m'emmerde pas comme taleur.
Drew Jarez Niveau : DHR
C'est drole. J'ai trouvé la finale de C1 chiante, malgré le niveau technique et les occasions. Il n'y avait pas d'intensité dans le match. Alors que là, c'était certes moche, mais c'était plus excitant.
Vivement Bordeaux-Evian pour oublier cette purge...
Tres content pour la lazio!!! Match intense, c'est sur que ceux qui attendent du spectacle et un jeu a 200 à l'heure d'un but à l'autre ont du trouvé ca ennuyant, mais le pressing etait bien en place et les defenses ont fais un gros travail, beau à voir. C'est mérité pour la Lazio qui a quand meme mieux controlé le match je pense, enfin surtout en premiére mi temps.
Maggiori est déjà cartouche en train de ramper sous la table, c'est pour ça qu'il a laissé la main pour le résumé? :D
laudrup all night Niveau : Loisir
ce n'est pas une question de jeu à 200 à l'heure, mais de frilosité des coachs, d'impatience dans la construction, de tentatives solitaires, d'approximations techniques, alors oui, il y avait de l'intensité, mais s'il n'y a pas d'intensité pour un lazio/roma en finale de coupe...
Message posté par Peter North
Et c est peu dire ... A l'image du foot italien (hey j ai rien contre le foot italien), mais faut avouer que le niveau est gravement bas ... Ca n'enleve rien a leur qualités, technique, tactique, mentale ..


Le niveau est gravement bas ? Tu veux dire par rapport aux Anglais, Espagnols et Allemands ? Là OK (et encore les anglais, ça joue très mal, quand on voit United et City, c'est très laid). Non parce que je te trouve très sévère, je pense que tu regardes très peu la Série A.

Le football Italien reste 4ème, très mais alors très loin devant la France en qualité de jeu, et encore bien loin devant les portugais également. Il n'y a qu'à comparer le jeu développé par les 4 premiers de la Série A, et le PSG ou Porto par exemple.
Match très heurté à cause des coups de sifflets et de la distribution de biscottes mais c'était sans doute la meilleure attitude à avoir de la part d'Orsato parce que je la voyais bien dégénérer cette finale vu le contexte.
Au final, passé l'heure de jeu, c'était quand même assez agréable et on a pu voir un très bon Marchetti.
Victoire tactique de Petkovic sur Andreazolli grâce à un jeu plus large et une bonne utilisation de Candreva et de sa vitesse sur le côté droit. Si la Lazio avait joué plus collectif avec moins de sauveurs de la patrie, ça aurait pu faire beaucoup plus mal pour la Roma.
Message posté par Minga
Maggiori est déjà cartouche en train de ramper sous la table, c'est pour ça qu'il a laissé la main pour le résumé? :D


Il était surtout beaucoup trop tendu pour s'en occuper. Au moins il a pu profiter pleinement de la victoire ;)
Note : 1
Derby du siècle... mon cul oui.

La seule chose qui m'a impressionnée, ce sont les réactions d'après-match, dans la continuité de la tension permanente pendant le match (c'est rare d'en voir autant).

C'étaient les MÊMES réactions que pour la finale de la LDC, ce qui montre l'engouement pour ce derby là-bas (les pleurs / les effusions de joie etc.). C'était hallucinant de voir autant d'abattement du côté de la Roma..

Mais quand même, derby de MERDE*.
La réaction des perdants est justement l'illustration qu'il ne s'agit pas d'un derby de merde …
Note : 2
C'est vrai que la finale de la coupe d'Espagne c'était un spectacle aussi, en Angleterre aussi...et puis le meilleur pour fin, Evian - Bordeaux, un futur grand match.

Et franchement, quand on voit le jeu de ManU, City, Chelsea, du Real, et dans une moindre mesure du Barça on peut pas vraiment dire que le jeu des grands clubs soient flamboyants.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 29