1. //
  2. // 30e journée
  3. // Inter Milan/Juventus Turin (1-2)

Le Derby d'Italie pour la Juve

Remarquable de maîtrise, la Juventus est allée gagner au Giuseppe Meazza. Les Bianconeri ont réalisé l'entame parfaite, puis répondu directement à l'égalisation nerazzurra (1-2). De quoi prendre provisoirement 12 points d'avance en tête du classement, et préparer au mieux un choc face au Bayern.

Modififié
0 40
Inter-Juventus : 1-2 (0-1)
Buteurs : Palacio (54e) pour l'Inter. Quagliarella (3e) et Matri (60e) pour la Juventus.

Juventus, nf : maîtrise d'un match de football. Ouais, c'est qu'il faudrait presque le mettre dans le dico. Si on a l'habitude d'évoquer la maîtrise de la Juve sur bon nombre de ses matchs, sa confrontation face à l'Inter cet après-midi, dans le choc de la 30e journée de Serie A, en est un superbe exemple. La Vieille Dame a marqué d'entrée, et s'est contentée de gérer la suite avec une assise défensive impressionnante. Alors oui, cette Inter, globalement peu inspirée, est parvenue à égaliser. Et alors ? Bah, la Juve est sortie, a marqué de nouveau, avant de se remettre dans la gestion. Parfait, simplement.

Quagliarella d'entrée, Buffon et sa défense brillent

Sans grande surprise, Antonio Conte a effectué un petit turnover, en prévision d'un quart de finale de Ligue des champions ce mardi. Dans son 3-5-2 classique, le coach turinois a notamment aligné Padoin, tandis que le duo Matri-Quagliarella officie en pointe. Une attaque qui ne tarde pas à s'illustrer, dans un début de match agréable où chaque équipe affiche de belles intentions. Enfin par « attaque » , on entend plutôt Quagliarella. L'auteur du plus beau but de la Coupe du monde 2010 a une nouvelle fois fait admirer sa qualité de frappe : héritant d'un ballon aux 25 mètres, il exécute alors un enroulé imparable (0-1, 3e). Un but superbe, qui glace d'entrée le Meazza, et cette Curva Nord qui chambrait avec un tifo «  Nous, on n'a jamais joué en Serie B » . Bon, ça c'est fait. En revanche, l'Inter réagit. Une domination outrageuse durant dix minutes, où Cassano, et surtout Palacio d'une tête à bout portant, sont stoppés par un grand Buffon. Mais la Juve ne concédera pas une minute de plus. Car le reste se résumera à une gestion parfaite des Bianconeri, la magistrale défense Chiellini-Barzagli-Bonucci ne concédant plus le moindre espace sur la première période. Ah, et il y aura les erreurs d'arbitrage flagrantes, aussi. Au choix, deux mains de Bonucci et Zanetti, ou un attentat d'Handanović sur Vidal. Tout cela, dans les surfaces de réparation. Voilà qui devrait faire couler un peu d'encre.

La Juve réagit quand elle veut

À la reprise, coach Stramaccioni fait entrer Guarín, en lieu et place de l'invisible Alvarez. Changement qui, cela dit, ne change absolument en rien la physionomie. Là où l'Inter manque d'inspiration à l'approche des 16m50, la Juve défend bien, et gère parfaitement ballon au pied. Avec l'intention de tenir le score avantageux, et peut-être de s'économiser un brin pour le Bayern, les hommes de Conte ne prennent pas de risques. Mais Palacio va déjouer leur plan. En coupant une passe de Cassano à l'entrée de la surface, l'Argentin transperce le fameux rideau défensif de la Vieille Dame, pour aller battre Buffon (1-1, 54e). Alors, cette égalisation, elle contrarie la Juve ? Bah, pas vraiment, au fond. Forcés de revoir leur tactique, les Juventini vont réagir directement. Quagliarella s'arrache sur l'aile droite, et adresse un centre à ras de terre pour Matri, qui pousse le cuir au fond (1-2, 60e). Voilà qui est fait, et la Juve de reprendre sa tactique initiale. Vu comme ça, on ne peut que reconnaître une nette supériorité. Et ce, bien que l'Inter ait clairement dominé une fin de rencontre, sans pour autant profiter des premières (et uniques) incompréhensions de l'arrière-garde adverse. On retiendra davantage un attentat – stupide et inutile – de Cambiasso sur le pauvre Giovinco qu'une nette occasion. La Juve l'emporte avec la manière, et peut se tourner sereinement vers la Ligue des champions.

Par Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

maxlojuventino Niveau : Ligue 1
Note : 4
j'ai trouvé le comportement des intéristes vraiment exaspérant pendant tout le match. Tout le temps en train de se plaindre auprès de l'arbitre, ça en devenait gênant. et cette faute de Cambiasso sur Giovinco! Honteux! il aurait pu lui briser la jambe en deux. J'espère qu'il va prendre plusieurs journées de suspension.

Sinon la Juve a globalement maîtrisé le match, la victoire est plutôt logique.
Note : 1
N'importe quoi ce résumé. Je n'ai pas pour habitude de m'attaquer aux auteurs contrairement à d'autres membres de ce site, mais AP est vraiment un tocard sur ce coup.


L'Inter a fait douter la Juve pendant toute la seconde mi-temps, avec beaucoup d'occasions franches et plusieurs beaux arrêt de Buffon (en première mi-temps également).
Comme d'habitude, un problème de concentration (buts à la 3è et 2 minutes après l'égalisation), contre une équipe aussi efficace et rodé ça ne pardonne pas. Cassano passe son temps à se plaindre plutôt qu'à jouer et Palacio est toujours aussi énorme.


Pour revenir sur l'arbitrage, il a été dégueulasse, comme d'habitude avec Rizzoli. De tête, les mains de Zanetti, Bonnuci, l'obstruction d'Handanovic, le tacle de Vidal sur Kovacic, les fautes dans la surface sur Cassano et Kovacic (après avoir éliminé 4 turinois), la simulation de Padoin, les ceinturages sur Alvarez sur les corners..
Evidemment mon listing est partial car je regarde plus mon équipe.

Concernant Cambiasso, la faute est bien dégueulasse mais aussi complètement involontaire (bien que ça n'entre pas en considération dans le choix de la sanction). Pas d'incidence sur ce match de toute façon.

Bref un bon match à l'ancienne.
"Ah, et il y aura les erreurs d’arbitrage flagrantes, aussi. Au choix, deux mains de Bonucci et Zanetti, ou un attentat d’Handanović sur Vidal."

Pas d'accord, l'arbitre a bien géré ces phases. Les mains sont involontaires, et Handanovic était sur le ballon. Par contre, on a eu du pot sur l'intervention de Chiellini sur Cassano (si je me souviens bien), là, ils auraient pu avoir un pénalty ^^

Gros match de la Juve sinon, dommage qu'elle ait encore une fois joué avec son bonheur en ralentissant la cadence quand l'Inter a égalisé mais heureusement, ils ont relancé la machine juste après ; aussi simple que ça !

Et Cambiasso peut aller se cacher après son tacle assassin. C'est facile de s'excuser après...
Et j'ai oublié d'ajouter que l'Inter nous a quand même fait souffrir, ce qui me fait peur pour le match de mardi :(
Juventine7 Niveau : CFA2
La Juve tout en maitrise comme d'habitude et je confirme que l'inter est une équipe de pleureuse.
Il y a eu des erreurs d'arbitrage de part et d'autres mais, personne n'etait favorise. Et globalement M.Rizzoli a fait du bon boulot.
Et puis Cambiasso, quel scandale franchement.
Petite pensée émue pour ceux de 2006 et leur "grand-père Bouffon"
piùdiunclub Niveau : District
Pour ma part je trouve que le match a été bien maîtrise=é par les bianconeri et même si les nerazzurri ont montré une belle envie de gagner ça ne suffit tout bonnement pas pour battre cette Juventus qui n'a fait que gérer la rencontre. Les choix de Rizzoli ont été les bons pour moi et les mains ne devaient pas être sifflées puisqu'elles étaient avant tout involontaires et ne gênaient pas le déroulement de l'action.
DeanWinchester Niveau : CFA2
Encore une fois Rizzoli fait son show anti-juve, juste pour rappel, ce mec a arbitré Inter-juventus l'an dernier, il oublie un péno flagrant pour Marchisio.

le mec arbitre Genoa-juve l'an dernier, un but valable et un péno refusé a la juve ...

le mec arbitre Milan-juve de cette année, il donne un péno au Milan car Isla touche le ballon des COTES, fabuleux.

aujourd'hui que dire, péno flagrant non sifflé sur Vidal, la main de Zanetti a la limite je la compte car bonucci en fait une aussi involontaire, meme si celle de zanetti c'est décollée du corp.

il met pas de carton jaune a Pereira en 1ere période on se demande encore pourquoi malgré ses 3 attentas.

sinon le comportement des intéristes scandaleux, palacio et cassano toujours au sol entrain de simuler, Cambiasso qui fait une faute a l'image de l'homme qui l'est (le contraire d'un zanetti) il aurait pu briser la jambe de giovinco

puis les protestations toutes les 5 secondes ridicules, Chiellini prend le ballon sur le tacle sur kovacic, ca reclame péno ... il reclame une touche inexistante sur le but, il reclame une sortie du ballon sur le 2eme but turinois

bref desolé pour les fautes mais j'aurais vraiment honte d’être intériste et encore je fais abstraction du tifo intériste, depuis que la verité a éclater il est devenu cocasse.
Juventine7 Niveau : CFA2
Et aussi les cris de singes quand Pogba est rentre.
Comme je hais cette equipe de "l'Internazionale".
Note : 1
Cambiasso, une faute à l'image de l'Homme ? Mais t'es sérieux dans ton délire ?

Quand on a des putes# comme Quagliarella, Vidal ou Chielini dans son équipe c'est un comble. Niveau simulation la plupart des joueurs de la Juve n'ont rien à envier à Cassano. Palacio n'est pas un simulateur.

Pour rappel Rizzoli compte à son tableau de chasse le second derby milanais 2012 (pour ceux qui s'en rappel). Cet arbitre est un tocard je me demande comment on le laisse encore arbitrer de telles rencontres.
Je croyais que le Derby c'était Juve-Torino, ou Milan-Inter.
Il y en aurait un nouveau?
Juve-Inter, ils l'appellent "il derby d'Italia" là-bas ;)
Brian möZer Niveau : District
Bien aimé le footing(45min,juste ce qu'il faut)d'Alvarez... Quelle classe!!
SpecialEffect Niveau : DHR
Message posté par Brad
Je croyais que le Derby c'était Juve-Torino, ou Milan-Inter.
Il y en aurait un nouveau?


@Brad : Ici il est question du "Derby d'Italia" entre l'Inter et la Juve... nommé comme tel depuis 1967 par le journaliste Gianni Brera.

Sinon il y a aussi le "Derby della Lanterna" à Gênes entre Genoa et la Sampdoria, le "Derby delle Isole" entre Palermo (Sicile) et Cagliari (Sardaigne), le "Derby di Roma" entre Lazio et Roma.
piùdiunclub Niveau : District
Message posté par Lothaire
Cambiasso, une faute à l'image de l'Homme ? Mais t'es sérieux dans ton délire ?

Quand on a des putes# comme Quagliarella, Vidal ou Chielini dans son équipe c'est un comble. Niveau simulation la plupart des joueurs de la Juve n'ont rien à envier à Cassano. Palacio n'est pas un simulateur.

Pour rappel Rizzoli compte à son tableau de chasse le second derby milanais 2012 (pour ceux qui s'en rappel). Cet arbitre est un tocard je me demande comment on le laisse encore arbitrer de telles rencontres.


Franchement Lothaire ça fait plaisir de voir que tu admets au moins que Cassano est une belle saloperie^^. Par contre évite de juger à l'emporte pièce des joueurs comme Quagliarella, Vidal ou encore Chiellini qui sont avant tout des joueurs remarquables aussi bien sur le terrain qu'en dehors, tout comme Cambiasso d'ailleurs qui est un grand joueur malgré son geste sur Giovinco qui était du à de l'énervement mais qui aurait pu s’avérer plus grave en cas de blessure. Tu aimes insulter les joueurs de la Juve parce que tu ne peux pas saquer la Juve avant tout, pas pour ce qu'ils font réellement malheureusement...
@ Lothaire

Et bien, une fois n'est pas coutume, je suis d'accord à 90% avec toi. A 2 choses prêt, il n'y a jamais faute sur Kovacevic (très très bon cela dit en passant). De plus, Vidal et Quagli sont tout sauf des simulateurs ou salope*, tout comme Cambiasso, qui est un grand joueur et dont le geste sur Giovinco (très dangereux) ne reflète en rien la qualité du mec.

Bref, j'ai trouvé le comportement des 22 acteurs globalement bon... alors oui ça pleurniche, mais bon, on a l'habitude en Série A ;)

Prestations très abouties de Vidal et Marchisio, qui ont été je trouve en grande forme, pourvu que cela soit de bonne augure pour le Bayern.
Il a raison pour Vidal. Il a beau etre excellent, c'est une ordure ce type.
piùdiunclub Niveau : District
Tu peux m'expliquer en quoi c'est une ordure Vidal ? Parce qu'au contraire je pense que c'est un super joueur et une personne remarquable en dehors des terrains.
Faudrait peut-être rappeler aux idiots qui ont insulté Pogba l'histoire de leur club et la signification d'international....
Je suis pour l'Inter mais force est de constater que la Juve mérite sa victoire. Le jeune Kovacic va faire mal je pense, mais plus dans un 4-2-3-1 classique imo.

J'étais vraiment blasé par la faute de Cambiasso, je ne l'avais jamais vu faire un truc aussi sale. Je pense qu'il va mal dormir ce soir, en plus, c'est son premier rouge à l'Inter je crois.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Pâques sourit à la Lazio
0 40