1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 16e journée

Le derby d'Italie, à distance, est lancé

La Juve et l’Inter poursuivent encore leur ascension, tandis que la Roma, le Napoli, le Milan, la Lazio et la Fiorentina calent encore. Tout est mis en œuvre pour que la plus grande rivalité, le derby d’Italie, revienne sur le devant de la scène.

Modififié
1 33

L'équipe du week-end : l’Inter, sur les traces de Mourinho


La dernière fois que l’Inter a pris 36 points en 16 journées, José Mourinho était sur le banc, Diego Milito volait, Sneijder dansait, Materazzi coupait. C’était en 2009-2010, et les Nerazzurri avaient (presque) tout gagné cette année-là. Au moins le Scudetto, la Coppa et la C1. Il ne leur manquait plus que la Supercoupe. Et cette saison, après s’être contenté de 1-0 pendant de longues semaines, la bande à Mancini s’est décidée à passer en mode bulldozer. 4-0 contre l’Udinese. Mais pas encore de quoi s’enflammer pour le bellâtre : « On n’en est pas encore à la moitié du chemin. Les statistiques, c’est bien. Mais elles sont inutiles tant qu’on ne gagnera rien. » Un bellâtre, mais un homme d'expérience avant tout.

L'analyse définitive : pour arriver à ses fins, la Roma est prête à faire l'impasse sur la manière


Aucune frappe cadrée, une première depuis 2008. Cinq ballons touchés dans la surface napolitaine. 40% de possession. C’est peu dire que les Romains se sont contentés du minimum contre le Napoli. Mais à la fin de la rencontre, Rudi Garcia s’est montré satisfait de la prestation de ses joueurs : « Vous ne pouvez pas dire qu’on n'a eu aucune opportunité. On a bien joué en seconde période et on aurait même pu gagner. Mais l’arbitre a décidé que non. Je suis content, j’ai vu une Roma solide qui n’a pas laissé d’espace au Napoli. » #MéthodeCoué.

Le joueur du week-end : Massimo Maccarone, l'increvable


Un look et un blase d’acteur porno, 36 balais, dix clubs différents, et pourtant il a toujours la patate. En seulement une heure, l’éternel Massimo a mis Carpi à ses pieds avec deux réalisations de gros renard. Un bon appel, au bon endroit, au bon moment. Propre. Et pour couronner le tout, il a célébré ça à l’ancienne, un saut dans les bras de ses coéquipiers. Le foot italien comme on l’aime.

Vous avez raté Palerme-Frosinone (et vous n'auriez pas dû)


Samedi, à l’heure de l’apéro, les deux équipes se sont tout simplement rendu coup pour coup. Si Palerme a globalement dominé les débats, Frosinone n'a pas à rougir non plus de sa prestation. Du rythme, des frappes à tout-va et des conclusions dingues. Dont le but le plus proche des cages jamais inscrit dans l'histoire du foot par Gilardino et cette merveille de Trajkovski.


Les buts du week-end


La célébration de cake (autorisée) de Brozović…



La finesse de Jovetić (enfin)…



La facilité de Dybala... Et si Messi avait raison ?


Les images du week-end


« 0-0, ça vaut bien un bisou, non ? »


Hamšík et Insigne : Mini-Moi.


Mihajlović : « Ils vont finir par me rendre aveugle… »


Mancini : la défense de l’Udinese est bonne pour la santé.


Mandžukić : « Comment ça, je ne mets que des buts dégueulasses ? »

La stat inutile : 3


Comme le nombre de victoires de la Juve après avoir été menée au score. Un record en Serie A. Qui a osé parler de crise ?

Ils l’ont dit


Diawara : « Après le but dans les dernières minutes de Rossettini, j’étais vraiment heureux. Et j’ai simplement mimé un gorille en réaction à certains bruits de singe que j’avais entendu derrière les cages de Perin. » Résultat : il s’est pris un carton rouge. L'arrosé de l'arroseur, arrosé.

Berlusconi : « Je suis déçu.  » Traduction : pas sûr que Mihajlović passe l’hiver au chaud.

Cuadrado : « J’ai vu Khedira en retrait et j'ai voulu lui faire la passe, mais la balle a pris une drôle de trajectoire. Peut-être que mes cheveux ont aidé, oui. » Traduction : il n’a pas fait exprès de marquer.

Et sinon...


Douze journées que Matri n’avait pas marqué. Un retour inattendu qui n’a servi à rien, puisque la Lazio s'est encore ramassée, et de la pire des manières cette fois-ci. Sur un coup franc dans les dernières secondes. Score final : 1-1.

Le Hellas coule toujours malgré un but de Luca Toni. Si même leur talisman ne fonctionne plus…

Un penalty concédé et un carton rouge. La routine pour De Jong.

Sassuolo–Torino a été reporté pour cause de brouillard. La date du futur match n’a pas encore été communiquée, mais en cas de succès, Sassuolo reviendrait à hauteur... de la Roma. Costaud. Par Ugo Bocchi
Modifié

Dans cet article

je mise une pièce sur l'inter cette année c'est vraiment le profil type , pas de coupe d'europe , la meilleure défense d'italie que c'est solide , entre handanovic murillo miranda medel melo.. , la culture de la gagne contrairement à la roma.. c'est clairement l'anti juventus dans les années à venir.. et comme les 2 clubs ne peuvent pas se voir , ça promet des grands moments..
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Garcia est complètement dingue.
Le type pratique un non football absolu, et trouve le moyen de se plaindre de l'arbitre.
Spalleti, reviens !!
Superbe Serie A pour le moment.

Mancini (peu importe le jeu dégueulasse pratiqué depuis le début de saison), je lui tire mon chapeau. Brozovic est super bon, je m'attendais pas à ce qu'il soit à ce niveau.

Par contre, la lutte va être géniale à suvire entre Naples, la Juve et l'Inter !

Désolé pour les romains, mais je sens qu'elle coule petit à petit, la Roma.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
On est tous bien d'accord sur la Roma, sauf miracle c est mort mais après les deux matchs de la semaine dernière j ai surtout envie de taper Garcia...

Je vois une grosse bataille entre la Juve et l'Inter, je ne crois pas au Napoli.
Comme (presque) toujours, les clubs du centre-sud ont du mal à tenir leurs promesses. Et les clubs du nord vont en profiter.

Pour l'instant, la vraie surprise c'est le retour au premier plan de l'Inter.
Comme tout le monde, je révise petit à petit mon jugement sur l'Inter et je suis très étonné du travail accompli par Mancini.

La réaction a la première défaite, si défaite il y a, sera très intéressante à suivre. Mais comme le disait Sega man, l’absence de compétition européenne est un avantage supplémentaire pour l'Inter par rapport à tous ses concurrents.
Message posté par Trap
Comme tout le monde, je révise petit à petit mon jugement sur l'Inter et je suis très étonné du travail accompli par Mancini.

La réaction a la première défaite, si défaite il y a, sera très intéressante à suivre. Mais comme le disait Sega man, l’absence de compétition européenne est un avantage supplémentaire pour l'Inter par rapport à tous ses concurrents.


On a déjà eu deux défaites et on à plutôt bien réagi à chaque fois ^^. Même si après la claque de la Fiorentina on a mis du temps à se remettre ^^ .


Concernant la série A elle est palpitante en ce moment c'est vrai mais je pense qu'à la sortie de l'hiver les dés seront joués : la Juve est en train de retrouver son rythme de rouleau-compresseur de série A ( et il faudra quand même saluer la cellule de recrutement et le boulot d'Allegri mine de rien, ce Dybala quelle pépite ! ) , elle finira championne (le record de 6 titres consécutifs doit traîner dans la tête des dirigeants), les accessits pour la C1 se feront entre l'Inter et le Napoli , peut être la Fiorentina aussi.
Quant à la Roma... dur de se prononcer...
FootixInside Niveau : District
En tant que supporter du PSG, je ne peux que jalouser les suiveurs d'un club de série A qui ont le droit à un peu plus de suspense et d'émotions en regardant un match!

J'ai hâte de voir où en sera l'Inter en fin de saison après quelques années bien dégueulasses.
Je vois pas l'inter championne, quand on a autant de mal a marquer, ça te joue forcément des tours lors des matchs ultra serré, je pense qu'ils vont perdre pas mal de points sur des matchs nuls et que ça leur portera préjudice. Je vois la Juve passer devant d'autant qu'avec l'obstacle Bayern qui n'est certes pas insurmontable mais sacrément compliqué la LDC risque d'etre un lointain souvenir dès début Mars.

Même le Napoli finira devant l'Inter.
1-Juve
2-Napoli
3-Inter
4-Fio

Et licencement pour Garcia en fin de saison.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Message posté par Crok
Je vois pas l'inter championne, quand on a autant de mal a marquer, ça te joue forcément des tours lors des matchs ultra serré, je pense qu'ils vont perdre pas mal de points sur des matchs nuls et que ça leur portera préjudice. Je vois la Juve passer devant d'autant qu'avec l'obstacle Bayern qui n'est certes pas insurmontable mais sacrément compliqué la LDC risque d'etre un lointain souvenir dès début Mars.

Même le Napoli finira devant l'Inter.
1-Juve
2-Napoli
3-Inter
4-Fio

Et licencement pour Garcia en fin de saison.


Puisses-tu avoir raison (sauf pour l'élimination de la Juve en LDC).

Je suis très curieux de voir ce que va donner l'Inter dès la saison prochaine, avec un nouveau mercato et une probable participation à la LDC
romlakers Niveau : CFA2
On est toujours aussi ridicule. On coule sans rien faire, incroyable...
L'an prochain ça va etre une autre paire de manche, en rajoutant un soupçon de créativité au milieu + une équipe bien rodé et toujours aussi efficace défensivement ça va faire mal. A la manière de la Juve ya 4 ans quoi.
@Fabienko, autant pour moi, ce doit être de faire compliment à Mancini qui m'a retourné le cervelet !


Pour la Juve, rattraper le retard sans lâcher la LDC va être très très difficile.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Message posté par Crok
L'an prochain ça va etre une autre paire de manche, en rajoutant un soupçon de créativité au milieu + une équipe bien rodé et toujours aussi efficace défensivement ça va faire mal. A la manière de la Juve ya 4 ans quoi.


Je suis pas convaincu que le milieu soit une priorité, dans la mesure où l'Inter a deux jeunes ultra talentueux avec Kondogbia (dont l'intégration finira tôt ou tard par arriver) et brozovic.
Je pense que la priorité serait un ailier droit de qualité (car Perisic est juste un tout droit et Biabiany me semble pas avoir le niveau LDC, encore qu'il est très satisfaisant) et un arrière droit d'un autre niveau que les D'Ambrosio, Santon et autres.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Tout n est pas perdu pour la Roma quand même. Un changement d'entraineur et le recrutement d'un central pourraient changer la face des choses.

Et je viens de lire que Perez avait proposé le banc du Real à Garcia l été dernier...Les miracles ça peut arriver !

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 33