Le déplaisir solitaire

Hugo Lloris, capitaine et gardien le plus capé de l’histoire des Bleus (89 sélections), s’est rendu coupable d’une mauvaise relance sur le but de Toivonen dans les arrêts de jeu à Solna. Irréprochable depuis plus de quatre ans dans les barres, le portier des Spurs trinque au plus mauvais moment et rappelle à quel point le poste est un sacerdoce. D’autres ont tenu moins longtemps...

Modififié

Frey : foutu projo


Parfois, même un match sans enjeu peut briser une carrière. Novembre 2007, les Bleus sont déjà qualifiés pour l’Euro 2008, mais se rendent en Ukraine pour un match de poule qui compte pour du beurre. Dans son idée de préparer l’avenir, Raymond Domenech donne sa chance à Sébastien Frey qui brille alors en Serie A avec la Fiorentina. Le portier a 27 ans, l’âge parfait pour prendre la place de Grégory Coupet dans les buts. C’est donc sa première sélection.
Elle va le marquer toute sa vie... Sur le premier but, il ne peut rien faire. Sur le second en revanche, c’est une autre histoire. À la suite d’un mauvais centre venu de la droite, le portier s’élève et veut récupérer la balle à un gant. Il s’enflamme et propulse le ballon dans ses propres filets, prétextant avoir été gêné par l’un des projecteurs du stade. Son baptême du feu tourne au cauchemar malgré le point du match nul (2-2).


Il y a quelques mois, il s’était confié à So Foot à propos de cette bourde qui a largement dépassé les frontières de la FFF. «  C’est l’un des rares matchs que j’ai joués avec les Bleus, alors les gens s’en souviennent. Mais je l’ai senti arriver... J’avais l’impression que rien n’allait. Comme si j’étais épié en permanence. J’aurais pu me cacher après cette erreur, mais je suis venu en salle de presse à la fin du match. Mais derrière, la semaine qui a suivi, j’ai morflé comme jamais... Je n’ai pas été épargné, j’ai dû rendre des comptes à tout le monde. C’est un geste que je n’ai jamais fait de toute ma carrière. Ce n’était pas mon jour et il fallait que ça arrive. C’est drôle car mentalement, j’ai toujours été très fort. » Frey ne portera plus le maillot bleu à l’exception d’un amical contre l’Équateur en mai 2008. Malgré 600 matchs en carrière et des saisons exceptionnelles en Italie, les gens n’ont gardé que cette image en mémoire. Saloperie de destin.

Vidéo


Coupet : l’ascension de trop


2006, Tignes. On est dans la dernière ligne droite qui doit mener les Bleus en Allemagne, et Raymond Domenech doit faire un choix pour son poste de gardien de but. Fabien Barthez, 35 ans, ou Grégory Coupet, 34 ans ? Le premier est en fin de cycle du côté de l’OM quand l’autre brille avec Lyon, tout juste sacré champion de France. Peu avant la fin du championnat, Coupet est convoqué dans un hôtel de Lyon où Domenech lui annonce qu’il sera numéro 2 au Mondial. L’homme est déçu, frustré, en colère. Alors quand le rassemblement des Bleus débute, l’amertume remonte. Et tout va exploser durant une randonnée en altitude. La suite, c’est Coupet qui la raconte dans son autobiographie Arrêt de jeu sortie en 2006. «  Tout a débuté lors de l’ascension (de Tignes). Au sein du petit groupe dans lequel je suis, on apprend que Barthez a décidé de ne pas monter. Il s’est arrêté, paraît-il, au bout de dix minutes, car il ressent une douleur à un mollet. (...) Il est ensuite prévu qu’on redescende tous à l’hôtel d’altitude pour y boire un verre avec nos femmes, qui doivent nous rejoindre. Lorsque j’arrive au lieu de rassemblement, je passe un coup de téléphone à ma femme pour savoir si tout va bien. C’est là que ça se gâte, car c’est elle qui m’apprend que Fabien reste à l’hôtel et qu’il ne vient pas au rassemblement. (...) Ne pas respecter le collectif, ça me gave. Mais lorsqu'on passe à l’apéritif, je sens déjà que je vais péter les plombs. (...)
Je suis dehors, sur la terrasse, j’ai besoin de souffler. Je bois une canette de bière, puis une deuxième, avant que Bruno Martini me rejoigne. Il vient fumer sa cigarette, mais plutôt que de lui demander si l’absence de Barthez est justifiable, je lui tends une canette de bière restée sur une table et je lui dis :
"Tiens Bruno, même si je te déteste, je t’offre un coup à boire." Martini ne répond rien, mais retourne dans le restaurant pour aller chercher Domenech. Pendant près de trente minutes, je leur balance tout ce que je pense d’eux. Qu’ils n’ont aucun courage et qu’ils ne respectent rien, à commencer par la vie d’un groupe. (...) Lorsque le repas se termine, on redescend tous à l’hôtel. C’est là que je dis à ma femme : "On s’en va." Dans mon esprit, tout est clair : je me tire pour ne jamais revenir. Je téléphone alors à ma mère et elle me dit calmement : "Tu ne peux pas faire ça, Greg. Ça ne correspond pas à ton éducation, ni à tes valeurs." Elle ajoute même, et à de nombreuses reprises : "Arrête-toi." Je suis dans la descente de Tignes et je m’arrête sur le bas-côté. Ses propos me font cogiter, je réfléchis. Au bout de dix minutes, toujours sur le bas-côté, je décide donc de faire demi-tour. Je suis convoqué dans la chambre de Domenech, histoire de s’expliquer. (...) Je continue sur ma lancée et lui en remets plein la gueule. Je lui rentre dedans, lui crie dessus, le pousse à bout. Puis je me dis que je vais enfin lui poser cette question qui m’obsède depuis des jours. Je le regarde droit dans les yeux et lui demande : "Pour vous, c’est qui le meilleur ?" Domenech ne répond pas. Je répète trois fois la question, à chaque fois de plus en plus fort. Tout d’un coup, avec une toute petite voix, il me dit : "C’est toi..." Je suis scotché par ses propos, incapable de dire quoi que ce soit. Domenech n’a même pas le courage de me dire en face que Barthez est son choix. Il m’avoue que je suis meilleur que lui. » Moralité, c’est Barthez qui gardera les buts des Bleus lors du Mondial 2006. Une Coupe du monde où le divin chauve va briller...


Letizi : Twist again à Moscou


On rentre dans la dernière ligne droite avant le Mondial 1998, et Aimé Jacquet cherche encore la bonne formule dans les buts pour accompagner Fabien Barthez et Bernard Lama. Brillant avec Metz, Lionel Letizi est dans le bon wagon. Il vient de célébrer sa première sélection face à l’Afrique du Sud à l’automne. Tout va bien. En mars, dans un amical glacial à Moscou, il est de nouveau titulaire. Un match qui doit valider son billet pour le tournoi estival. Au bout de 120 secondes de jeu, sur une passe en retrait, Letizi, qui joue alors en bas de jogging, se troue complètement sur son contrôle et permet à Yuran de marquer le seul but du match. Touché par ce but gag, le portier est à deux doigts de prendre un nouveau but casquette dans la foulée. Les Bleus s’inclinent et Letizi laisse Lionel Charbonnier entrer dans la légende.

Vidéo


Hidalgo et la pression du groupe


1982, Espagne. Michel Hidalgo embarque trois gardiens pour le Mondial, deux mecs expérimentés (Baratelli et Castaneda) et un petit jeune (Ettori). Au départ, Dominique Baratelli, dit le « chat » , devait être le numéro 1, surtout après son immense saison au PSG ponctuée par une victoire en Coupe de France. Finalement, les Bleus se hisseront dans le dernier carré, et Baratelli ne participera à aucun match... En 2012, Michel Hidalgo s’est d’ailleurs expliqué sur ce choix très surprenant à l’époque. D’autant que Jean-Luc Ettori est alors un bizut en équipe de France. Dans un entretien accordé à My Coach, Hidalgo revient sur l’affaire Baratelli : «  Les joueurs sont venus me voir pour me dire que Jean-Luc Ettori sortait plus que Dominique Baratelli, très fort sur sa ligne... donc j’ai pris la décision qu’il fallait. Quand tous les joueurs demandent la même chose, c’est difficile de ne pas aller dans le sens du souhait collectif. Je n’avais bien sûr rien contre Baratelli.  » Une position d’autant plus compliquée à tenir durant la compétition, car lors d’une large victoire des Bleus contre l’Irlande du Nord (4-1), Ettori se rate complètement sur un centre qui amène un but des Nord-Irlandais. En demi-finale contre la RFA, l’histoire retiendra que le jeune portier monégasque n’a pas réussi à qualifier les siens durant la séance des tirs au but.

Vidéo


Charrier avant les bœufs


Avril 1975, match amical des Bleus face au Portugal. L’équipe de France est dans le creux de la vague depuis bientôt vingt ans. Dans les cages, René Charrier, gardien de l’OM à l’époque. Sur un centre venu de sa gauche, il se troue sur sa sortie et confond le ballon avec les mollets de Marius Trésor. Le Portugais Nenê n’en demande pas tant et n’a plus qu’à marquer dans le but vide. Ce soir-là, Charrier fêtait sa deuxième sélection chez les Bleus. Hasard ou pas, il s’agira de sa dernière. Il sera d’ailleurs remplacé à la mi-temps de ce match... par un certain Dominique Baratelli.

Vidéo


Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

GreatestShowOnField Niveau : District
Donc le seul qui n'a pas fait de bourde ces dernières années c'est Barthez finalement ?
Le meilleur gardien français. 8-)
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  22:47  //  Aficionado de l'Argentine
J'ai pas non plus le souvenir d'énormes bourdes de Lama, Bats et Martini sous le maillot bleu mais possible que ma mémoire me joue des tours (fort possible même)...
Bats vs RFA 1986, c'est pas le top quand même :
- sur le but de Brehme, il se "troue" avec une erreur de main
- sur le but de Völler (plus anecdotique certes), il part aux champignons

En demi-finale de CDM, c'est pas terrible.
Alain Proviste, tu viens de citer les 3 meilleurs gardiens de l'histoire ;)
mara donna des frissons Niveau : CFA
...de l'histoire du championnat de France.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
A la CDM 82, Ettori n'est décisif dans aucun match !
On ne va pas refaire l'histoire, mais avec un bon gardien, peut-être que l'issue de France-Allemagne eût été différente.
Ce n'est pas pour autant, n'en déplaise aux esprits chauvins, que la France gagnait en finale contre l'Italie...ou le Brésil !

Mon préféré c'est Lama.
Ce commentaire a été modifié.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Et que dire de Rinus Michels en 74, qui, sur les "recommandations" de Cruyff, impose le pataud Jongbloed au détriment de Van Beveren !
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  17:32  //  Aficionado de l'Argentine
@ Franz, oui j'ai repensé à ce match de Bats contre la RFA en 86, ça m'était sorti de la tête... Mea culpa donc !
7 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Note : 3
Les boulettes coutent plus ou moins en fonction de qui les fait.
Frey a déconné mais il aurait du/pu avoir sa chance encore plusieurs fois.

Il y a quand même un mec qui a joué pendant des années deuxième gardien de l'EDF et qui enchainait les boulettes façon Benny Hill, encaissant quasiment 1 but tous les 2 tirs cadrés (souvent de façon ridicule) et à lui, personne n'a jamais rien dit. Certains en font même fait un concurrent sérieux de Lloris...
chauve sourit Niveau : DHR
Cette comparaison m'a toujours choqué tant le fossé entre les deux joueurs est immense.
1 réponse à ce commentaire.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Barthez a «brillé» en 2006, vraiment ? 1998 je dis pas mais 2006...

Il fait pas un mauvais mondial mais contre le Brésil et le Portugal si on prend aucun but, c'est surtout du à la défense en feu. La défense a été juste géante en 2006 ce qui fait qu'en réalité le divin chauve a eu très peu de taff à faire, donc pas vraiment d'occasion de briller justement.

Et puis malgré l'absence de talent en panenka de Landreau, si Domenech l'avait jouée en mode «Pays-Bas-Costa-Rica 2014» qui sait ce qui se serait passé vu que Landreau était juste le meilleur gardien français au niveau des penaltys à cette époque...
Mais c'est justement plus difficile de briller quand tu as de bons défenseurs devant toi et peut de ballons à arrêter qu'avec une défense moisie et 10 tirs cadrés par match.
Ce que certains ont du mal à comprendre quand ils justifient la titularisation de Barthez à l'époque vs Coupet qui avait une bonne défense devant lui et donc peu d'arrêts à faire.

J'ai beau avoir détesté Barthez en 2006 quand il prend la place de Coupet, je peux difficilement nier qu'il fait par la suite un excellent mondial où rien n'est à lui reprocher.
Et Coupet en bleu fait partie des gardiens maudits, car quand enfin il a sa chance en 2008, il n'y a plus de Zidane ni de Makélélé, l'équipe (et notamment la défense) est en ruine et il encaissera un paquet de buts...
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
J'etais ultra deg' pour Greg en 2006, du coup javais bien regarde Barthez. De memoire, il nous sort un ou deux arrets assez classes, mais en final il se rate: La tete de materazzi est largement arretable, et il ne fait rien sur les penos (une lotterie, certes)

On ne peut pas dire que cetait un mauvais choix, mais cette histoire confirme encore une fois que ce netait pas Domenech qui tirait les rennes de cet equipe...
mara donna des frissons Niveau : CFA
Domenech en a tellement pris sur la gueule, c'est bien de ne pas en plus l'accuser de tuer des rennes.
Il y a encore Makelele, en 2008. Vieira est blessé et ne joue pas, par contre.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
Message sponsorise par wwf

Merci pour le rappel a lordre orthographique:)
D'accord pour Landreau en finale en 2006 mais quand même, si tu revois les penaltys de l'Italie, tu verras que Barthez est parti du bon cote 4 fois sur 5...
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
Je ne peux pas te laisser dire ca. A l'epoque deja j'avais trouve quil avait chie

Regarde la video, tu verras que tu es loin du compte

...par ailleurs, il me semble qu'il y avait une histoire sur lui ne souhaitant pas ecouter les consignes sur les tireurs en mode "t'inquiete je sais"

Cela dit, les penaltys italiens etaient tous tres bien tires, donc meme sil etait parti du meme cote, peu probable quil les aurait chope
Il me semble que c'est le France-Italie de 1998 où il est dans un état tellement second qu'il ne tient aucun compte des indications de son staff sur les tireurs. Heureusement que la barre le sauve.
DixDier Super Niveau : DHR
Ne nous mentons pas. En 2006, ce sont les anciens (Zidane, Thuram, Vieira etc.) qui faisaient l'équipe. Ils ont donc logiquement titularisé leur poto' chauve qu'ils côtoyaient depuis 15 ans au détriment du meilleur gardien du moment ... Et ce n'est pas Domenech qui avait les couilles pour imposer un autre gardien tout en ordonnant aux autres de rester sur le terrain sans tirer la tronche.
10 réponses à ce commentaire.
C'est quoi encore ce titre de branleur?? hé ben entre Redtube Jacouille et michouille sujet sur le porno on sent que c'est bientôt l'été à So Foot!

Remettez nous la rubrique Sexy !

Sinon j'avais oublié la crise de nerf de Coupet en 2006 et par la même occasion me rappel à quel point je l'ai toujours trouvé imbuvable.
C'est un troll la photo de Revault en bas de l'article ? Vous avez osé ?
Entre 2004 et son départ de l'OL, Coupet était juste le meilleur gardien du monde.
Meilleur que Buffon, Van Der Sar, Casillas, Julio César, Dida ?
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
Mec, Julio Cesar et Dida etait bons, mais pas non plus des foudres de guerres, et surtout capables de belles conneries.

Coupet meilleur gardien du monde probablement non, mais dans le gotha oui
Ce commentaire a été modifié.
C'est justement comme ça que je qualifierait Coupet, "bon, mais pas un foudre de guerre"

Pas le même palmarès non plus.

allez, pour le plaisir :

https://www.youtube.com/watch?v=fIdbdGjkDLM

http://www.dailymotion.com/video/x474tv … omis_sport
Caribou West Niveau : CFA2
Le meilleur, c'est toujours délicat à évaluer, dans le top 5 mondial durant une demi-douzaine d'années (voir le top 3 quelques temps) ça me semble plus juste.
Julio César était dans le top des meilleurs gardiens oui, suffisait de mater ses saisons avec l'Inter et sa ligue des champions en 2010. Ce vieux cliché gardien brésilien=gardien moyen est insupportable.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
On parle de 2006, pas de 2010. A lepoque il netait pas fou, loin sen faut
6 réponses à ce commentaire.
Midnight_City Niveau : CFA2
J'ai pas le souvenir que Barthez ait particulièrement "brillé" en 2006 ...
Un ou deux arrêts certes importants (de mémoire vs la Suisse en deux fois, la frappe de R9 en fin de match ou le CF de CR7), mais sans être aussi déterminant qu'il avait pu l'être en 98 ou 2000.

Bien que je n'ai jamais vraiment supporté Coupet, dans tous les sens du terme, il devait être titulaire si on compare les saisons respectives et l'état de forme du moment.

Après on peut refaire l'histoire ça n'y changera plus rien, Materazzi restera le grand homme de cette finale, hélas ...........................................
Ce commentaire a été modifié.
À part en finale, j'vois pas ce qu'on peut lui reprocher à Barthez. Et encore, il se fait allumer par Materazzi, sur la tête de Toni il est figé et après aux t.a.b les italiens tirent à la perfection.

Jamais trop compris la polémique Barthez/Coupet.
Pour moi, c'était une évidence que Barthez devait être titulaire. Il n'y avait clairement pas photo.
La forme du moment? Mouais. La hiérarchie était clairement établit, et Barthez avait toujours été bon ou décisif dans les compétitions (Euro 2004, il est plutôt bon). Coupet, c'était zéro références internationales et énormément de gens ont zappé son Euro 2008 absolument scandaleux, aussi bien dans l'attitude que dans la performance.

Barthez, c'était le choix logique. L'EDF 2006, c'est une équipe remplie de patrons, de cadres et Barthez en étant un. Il y avait une osmose à trouver, des egos à ne pas froisser et ça a joué dans la décision.
Quand tu vois que Coupet a fait son chouineur pour une marche à Tignes, tu sais que Domenech avait pris la meilleure décision.
Quand tu vois sa punchline sur Landreau vs Écosse, t'as vite compris que le mec avait pas un esprit d'équipe irréprochable.
Ce commentaire a été modifié.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
Note : 1
Sa reaction a Tignes etait profondement debile. Et tu as raison sur la hierarchie et le vecu. Ce que je reproche a Domenech, c'est de n'avoir jamais ete clair avec Coupet. Ce netait pourtant pas complique d'affirmer bien avant Tignes que Barthez etait numero 1.

Je suppose qu'il aurait prefere avoir Coupet et a tente de convaincre les autres, mais qu'il s'est fait impose Barthez par France 98

C'est comme quand je vois que Hidalgo choisit son gardien sur les bons conseils de son effectif. Merde, quand tu es selectionneur, bien sur que tu peux ecouter les avis de tes joueurs, mais a la fin cest toi qui decide.

Ce nest pas pour rien si le seul selectionneur a avoir arrache une coupe du monde est celui qui avait bien fait rentrer la hierarchie dans la tete de ses joueurs (qui je pense ont plutot repris le pouvoir en 2000:))

2 réponses à ce commentaire.
Avec le recul, le témoignage de Coupet sur l'avant CDM 2006 est une preuve supplémentaire que Domenech n'était pas du tout l'homme de la situation, un lâche incapable de dire les choses en face et incapable de gérer un groupe.

En fait, si la France n'a pas Zidane/Makélélé/Thuram en 2006, l'équipe aurait pu imploser plus tôt que 2010. Heureusement qu'ils ont été là pour porter l'équipe après le 1er tour.

Dire qu'on est passé à 2 doigts de le voir champion du monde. Finalement, le karma aura eu raison de lui.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
Et raison de nous aussi.

Je ne pense pas qu'une selection peut gagner sans avoir un selectionneur qui est le vrai decideur et qui s'impose, meme face aux legendes nationales (tout en leur donnant une certaine consideration et en ecoutant leurs avis bien sur)

L'Euro 2000 est peut-etre un contre exemple, mais curieux si vous avez d'autres exemples en tete de Selection Nationale ayant gagne des trophees avec une equipe en quasi-auto gestion
Caribou West Niveau : CFA2
Les Pays-Bas finalistes de la CDM 2010 avec Bert Van Marwijk ?
Les Pays-Bas de Van Basten flamboyants mais éliminés prématurément de l'Euro 2008 ?
L'Argentine depuis Maradona ?

Bon, aucun vainqueur là-dedans, mon poste est donc inutile.
Allemagne 74 ! Avec le Kaiser qui impose des changements tactiques à Schoen en milieu de compétition (Netzer qui sort du XI, passage à deux ailiers avec Grabowski et Hoelzenbein)
Et bien sûr le plus grand champion du monde de tous les temps, le Brésil de 1970. J'ai rarement entendu dire que Zagallo avait joué un rôle prépondérant dans la conquête du titre.
Ou preuve aussi que le noyau 98 a toujours eu une très forte influence sur les choix des sélectionneurs post-jacquet.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Domenech le couillu !
On raconte qu'il était allé spécialement à Barcelone afin de voir Thierry Henry pour lui signifier qu'il ne comptait plus sur lui pour la CDM 2010, mais qu'il avait oublié ses burnes à l'aéroport. On connaît la suite !
7 réponses à ce commentaire.
Concernant 1982, il y avait plusieurs sélectionneurs d'équipes nationales qui ont avoué leur incompréhension sur la titularisation de Ettori et la plupart rapportent qu'on aurait pu aller en finale avec un meilleur gardien.
danseavecmamie Niveau : DHR
Il manque Landreau contre l'Ecosse et le Maroc et Ramé pour toutes ses sélections.
Gardien étant un poste incomparablement particulier, se foirer, çà leur arrive tous.

Se foirer quand c'est très important, c'est différent.

Qu'Hugo se déchire sur un match insignifiant, pas de souci mais en finale de l'euro ou sur une qualification importante, çà marque un peu plus les gens.

On peut justifier la défaite par tous les moyens, lui le premier sait ce qu'il en est. De là à le remettre en cause, certainement pas mais être le dernier rempart d'une équipe est assez impitoyable.
pierrot92 Niveau : CFA
Pas de rapport avec le sujet de l'article, mais j'avais oublié le but de la tête de Giresse en 1982 contre l'Irlande du nord. Il a pas du en marquer beaucoup des comme ça...(il faisait 1m63, je pense qu'il les fait toujours!)
il y a 29 minutes Le bilan de la saison est en kiosque !! il y a 54 minutes Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 1 il y a 1 heure Un petit bijou en MLS 2
il y a 4 heures Trejo de retour au Rayo 15 il y a 4 heures Oscar suspendu huit matchs 19 il y a 6 heures Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 41 il y a 7 heures Zlatan vers Los Angeles ? 36
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 7 heures Parme va passer sous pavillon chinois 34 il y a 9 heures La panenka d'Alessandrini 17
Hier à 14:01 L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 Hier à 12:06 F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 Hier à 11:50 Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 Hier à 11:31 La volée monstrueuse de Bruma 26 Hier à 10:59 Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 Hier à 10:27 Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 Hier à 10:11 Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 47 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20 vendredi 2 juin Munich 1860 perd son statut professionnel 21