Les restes du monde - Europe de l'Est

Par Régis Delanoë

Le CSKA à la fête, Shakhtar en concurrence

Trêve internationale oblige, c’est l’occasion d’un premier point concernant la saison hors des six championnats majeurs européens. Après les Pays-Bas et la Belgique and co la semaine dernière, cap à l’est avec le CSKA à la fête, Shakhtar concurrencé, Plzeň royal, un promu leader en Roumanie et autres joyeusetés.

Note
Cliquez sur une étoile pour donner la note


Joie du CSKA Moscou
Joie du CSKA Moscou
Russie – Premier-Liga

C’est reparti en Russie depuis 7 journées et le CSKA a pris seul la tête du classement, avec 5 victoires et 2 nuls. Grâce notamment à son attaque Doumbia/Musa, la formation moscovite devance son rival local le Spartak, dans le dur avant la trêve internationale : une élimination très moche face aux Suisses de Saint-Gall et une victoire difficile obtenue lors du dernier match de championnat face à la lanterne rouge Tom Tomsk. Le Zénith Saint-Pétersbourg complète ce podium provisoire, tandis que la grosse surprise de début de saison, Rostov, rétrograde au quatrième rang. Le déplacement sur la pelouse du CSKA devrait permettre de voir ce que cette équipe a dans le bide, en plus de compter un finisseur au top devant (Artem Dzyuba, 7 buts). Le Rubin Kazan de M’Vila et Mavinga est toujours invaincu, mais accumule les nuls et pèche en attaque. Le triplé réussi par Rondón récemment face au FK Oural (victoire 3-0) incite néanmoins à l’optimisme. Côté Kuban Krasnodar, on compte sur Djibril Cissé, auteur d’un doublé fin août, pour faire mieux que l’actuelle place en milieu de tableau. Dans le fond du classement, l’Anzhi Makhachkala a déjà plongé dans la zone de relégation, avec le départ de l’équivalent d’une équipe type depuis un mois et l’annonce du richissime proprio de changer de stratégie et d’arrêter de monnayer des stars à prix d’or. Eto’o, Willian, Lassana Diarra et une palanquée d’internationaux russes ont pris la tangente, de même que l’entraîneur Guus Hiddink. Fin de l’ère bling-bling, l’objectif désormais va être d’essayer de se maintenir et de miser à l’avenir sur une politique de formation de joueurs locaux.

Ukraine – Premier-Liga

Surprise : le Shakhtar n’est pas en tête ! La place de leader est en effet actuellement occupée par l’ambitieux Metalist Kharkov, seule équipe encore invaincue (6 victoires, 2 nuls). Côté Donetsk, on a déjà chuté : c’était fin août sur la pelouse de l’accrocheuse formation de Dniepropetrovsk, qui complète le podium provisoire grâce à d’excellents joueurs locaux (Evgan Konoplyanka, Ruslan Rotan et Roman Zozulya notamment). Sinon, le Dynamo déçoit une nouvelle fois, avec déjà deux défaites au compteur : à Donetsk face au grand rival, le Shakhtar, et face à Tchernomorets, un solide candidat aux places européennes actuellement classé quatrième. À noter que ça repart fort ce week-end avec une belle affiche au programme dimanche : Metalist Kharkov contre Dynamo Kiev. En cas de victoire des locaux, le Dynamo peut compter 9 points de retard sur la tête… Après seulement 9 journées, ça ferait mal pour la bande à Trémoulinas.

Pologne – Ekstraklasa

Champion sortant, le Legia Varsovie réalise un bon début de saison, avec une place de leader et une qualification pour la phase de groupes de la C1 manquée de peu face au Steaua. Tant pis, il y a de belles choses à faire aussi en Ligue Europa… Sinon derrière, c’est serré avec une grappe d’équipes qui se tiennent en une poignée de points (en même temps, ça ne joue que depuis 6 journées…) : dans l’ordre, Gornik Zabrze, Lechia Gdansk, Wisła Cracovie, Lech Poznań, etc. À noter le retour cette année à une ancienne formule du championnat, avec une saison régulière et une deuxième phase en ne gardant que la moitié des participants, soient les huit premières équipes à l’issue de la première phase.

République tchèque – Gambrinus Liga

Attention le Bayern, Manchester City et le CSKA, ne faites quand même pas trop les malins et ne considérez pas la double confrontation que vous aurez face au Viktoria Plzeň en phase de poules de la Ligue des champions comme une partie de plaisir. Car le champion tchèque en titre est costaud et semble déjà en forme en ce début de saison, occupant la tête de la Gambrinus Liga conjointement avec le Sparta Prague (les deux rivaux se sont affrontés mi-août : 0-0). Suit au classement le Slovan Liberec, soit exactement le même podium dans le bon ordre obtenu au printemps dernier à l’issue de la précédente saison. Et le Slovan aussi, c’est pas mal : pour preuve, l’élimination d’Udinese au tour précédent en C3. Et tiens, dès vendredi, ça repart joliment avec l’affiche Slovan Liberec face à Viktoria Plzeň.

Hongrie – NB I

Grâce aux 8 buts de son attaquant serbe Nemanja Nikolić (en 6 journées), Videoton occupe seul la tête devant Debrecen et Ferencváros. Le début de saison est nettement plus dur pour le champion sortant Györ ETO, seulement 12e (sur 16), mais qui a enfin obtenu une première victoire face à Paksi (2-0) juste avant la trêve internationale.

Croatie – Prva HNL

Le Dinamo Zagreb en tête devant Hajduk Split : ce début de saison en Croatie a des airs de déjà-vu. Pourtant, le Dinamo, en quête d’un 9e titre consécutif, a déjà changé d’entraîneur cette saison, Krunoslav Jurčić se faisant lourder pour cause de contre-performance en barrage de C1 face à l’Austria de Vienne. Il a été remplacé par Branko Ivanković. En troisième position, on retrouve la formation de Rijeka, qui figure dans le groupe de Lyon en Ligue Europa.

Serbie – Super Liga

Six fois champion de suite, le Partizan est déjà leader. La pépite Aleksandar Mitrović est partie à la fin du mercato direction Anderlecht, mais il reste quelques bons petits jeunes encore dans cette équipe, notamment Nikola Ninković, 18 ans, et Andrija Živković, 17 ans. Suivent Radnički, Čukarički et l’Étoile rouge. Pour l’Europe, en revanche, c’est déjà mort : tous les candidats en lice cet été ont déjà été éliminés.

Roumanie – Liga I

Grosse surprise en Roumanie, avec l’actuel fauteuil de leader occupé par Botosani, un club promu qui vit sa première saison en élite avec un effectif constitué à 100 % de joueurs locaux. Mais la belle histoire ne devrait tout de même pas durer très longtemps, puisque le Steaua Bucarest n’est que 4 points derrière avec deux matchs en moins. Maintenant que l’objectif de se qualifier pour la phase de poules de la C1 a été validé (difficilement face au Legia Varsovie), le club de la capitale peut se reconcentrer sur le championnat, avec un titre à défendre. Côté Cluj en revanche, ça va mal, avec une 11e place provisoire et un changement d’entraîneur (l’ex du Standard Mircea Rednic, à peine revenu au pays, est déjà reparti direction le championnat azéri).

Bulgarie – A PFG

Une bagarre à deux s’annonce déjà en Bulgarie entre le Litex Lovech et Ludogorets, champion sortant, qui a manqué d’une marche la qualification pour la phase de poules de la C1 (élimination face à Bâle). Les deux occupent le haut du classement, tandis que ça va mal pour les formations de la capitale Sofia : le Levski est 7e et le CSKA 9e, avec une grave crise traversée cet été et une menace de banqueroute. Ça a fait flipper la légende Hristo Stoitchkhov, qui venait de s’engager comme entraîneur, mais est finalement reparti au bout d’à peine un mois. Le rachat du club a été géré par un consortium d’hommes d’affaires locaux et de personnalités du club. À voir si ça peut sauver ce monument en péril…


Par Régis Delanoë


 








Votre compte sur SOFOOT.com

8 réactions;
Poster un commentaire

  • Message posté par RomanRekin le 12/09/2013 à 16:41
      Note : 6  /

    Très bon résumé des championnats Russe et Ukrainien, ça fait plaisir de voir que vous semblez le suivre, même de loin, avec un intérêt certain!
    Spasiba!

  • Message posté par muelsa le 12/09/2013 à 19:01
      

    On l'écrit "Spasibo", moy dorogoy.

  • Message posté par Pig Benis le 12/09/2013 à 19:04
      Note : 1 

    Merci, c'est super agréable de pouvoir avoir des nouvelles des championnats d'Europe centrale et de l'est !

  • Message posté par Danic est amer le 12/09/2013 à 19:33
      Note : 1 

    J'aime beaucoup les articles de Régis Delanoe parce que sa permet de ce mettre a la page des championnats qu'on ne peut pas suivre tous le temps et c'est toujours appréciable.

    Hâte de voir le prochain article sur la MLS que je puisse passer une grosse demi-heure dessus a mater tous les résumés et tout décortiquer, merci RD!

  • Par Régis Delanoë le 12/09/2013 à 22:19

    Merci pour les encouragements. Et vive les championnats exotiques ! Résumé mensuel de la saison de MLS en ligne jeudi prochain :)

  • Message posté par rainbowmatador le 12/09/2013 à 23:46
      

    J'attendais un point sur la L1...

  • Message posté par francis_kuntz le 13/09/2013 à 00:13
      

    Et le championnat grolandais Régis, c'est pour quand ? Il y a le choc Tricantoise-en-Escarbeauchamps AC - FC Meursinoit-les-grands-Glailleuils dans deux mois !

    Francis Kuntz, en direct du stade Enrico Macias de Mufflins

  • Message posté par groin le 13/09/2013 à 08:27
      

    Francis, tu rigoles mais sans Enrico le PSG n aurait pas ete foutu de gagner le titre-faudrait lui dédicacer une tribune ou qu il refasse la musique de la billeterie telephonique (qui, elle, n a pas change avec le temps)


8 réactions :
Poster un commentaire