Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Le Crom, Zlatan et l'anonymat

Modififié
Dans l'ombre de David Beckham, Zlatan Ibrahimović ou Javier Pastore, Ronan Le Crom fait figure d'ovni dans le paysage du Paris Saint-Germain made in qatari. Comme si Cyril Chapuis rejoignait le Real Madrid. Et les supporters le lui font parfois ressentir : « Quand j'arrive au Camp des Loges, j'entends certains dire : "Mais c'est qui, lui ?"... Honnêtement, ça m'amuse. »

Le troisième gardien de but du club de la capitale revient en effet dans le dernier numéro de So Foot, disponible lundi en kiosques, sur cette nouvelle aventure débutée en juillet 2011, qu'il juge comme un « luxe incroyable » : « Je suis arrivé avant le changement de propriétaires : Antoine Kombouaré avait besoin d'un sparring-partner, il y a un an et demi, pour la reprise. Moi, j'étais sans club et mon agent, Fabrice Picot, avait joué avec Kombouaré. Puis quand les Qataris ont débarqué, on m'a expliqué qu'il n'y avait aucun espoir de signature. Je suis donc rentré chez moi, Grenoble, et j'ai tiré un trait sur le football. J'ai même pris une licence de volley dans le petit club de mon village… » . Avant que Carlo Ancelotti ne le fasse rejoindre définitivement Paname en janvier 2012.

Oubliée la sous-préfecture, Le Crom redécouvre la capitale et rencontre son nouveau héros : Zlatan Ibrahimović. Un coéquipier d'entraînement coriace : « À l'entraînement, il veut évidemment gagner tous les jeux. C'est la Coupe du monde tous les jours. Ça pousse à être costaud en face, je ne suis pas là pour faire le guignol. »


Également au menu de cet entretien exclusif : ses oncles dockers, Guy Roux, son look de fan de jeux de rôles, le Roudourou, un 4x4 Hyundai ou sa fameuse coupe de cheveux : le catogan. Vous savez ce qu'il vous reste à faire. RD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25
À lire ensuite
Le Barça sur Lucas Digne