Le coup de gueule de Yaya Touré

7 30
Yaya Touré est dégoûté.

Dans les colonnes de L'Équipe, le milieu de terrain de Manchester City a fait part de son ras-le-bol des médias et du monde du football : « Ces dernières semaines, les journalistes ont parlé d'un "nouveau départ" pour moi. Mais quel nouveau départ ? La saison d'avant, j'avais mis vingt-six buts, dont vingt en Premier League, et personne ne l'a mentionné. Vous comprenez un peu mon dégoût. Ici, quand c'est mauvais, ils accentuent, quand c'est bon, ils mettent ça aux oubliettes. Ils ont toujours utilisé leurs petites méthodes pour m'embêter, pour m'écarter... J'ai souvent l'impression que je gêne. (...) Quand je suis arrivé à City, en 2010, j'ai entendu des gens dire, ici, que j'allais tuer le football ! Les journalistes parlaient de mon salaire en disant que c'était une honte. Alors que moi, je venais juste dans ce club pour l'aider à progresser et à remporter des titres. (...) Avec la Côte d'Ivoire, c'est pareil... Quand tu vois des gens te détester alors que tu viens défendre les couleurs de ton pays, cela te fait mal. (...) On m'a dénigré, même à travers des chansons, des hommes politiques se sont mis à m'insulter. Ça fait mal, très mal. »

Touré a aussi démenti les bruits autour de sa fin de carrière internationale en approche : « Une annonce de retraite internationale après les élections présidentielles du 25 octobre ? C'est faux, c'est n'importe quoi. Là-bas, certaines personnes ont tendance à trop parler. Ces gens-là ne sont pas très intelligents. Je n'ai pas pour habitude de faire des interviews chocs, je dis seulement ce que je pense. Je subis depuis des années, et maintenant j'ai décidé de parler. Je dis tout. »

Si en plus on oublie son anniversaire... FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7 30