Le coup de gueule de Conte

Modififié
4 11
Antonio Conte n'est pas content.

Depuis qu'il s'est assis sur le banc de la Squadra Azzurra, Antonio Conte lutte pour que l'équipe nationale soit considérée à sa juste valeur. Ainsi, il a rencontré hier 16 des 20 entraîneurs de Serie A pour instaurer un véritable rapport de collaboration et obtenir un stage début février. Débriefant cette rencontre dans les médias, il a parlé ainsi à la Rai Sport : « C'est une période très critique. On a touché le fond, mais moi, je dis que ce n'est pas fini, car on peut encore creuser. Il y a des bonnes intentions, mais maintenant, il faut des faits, car c'est bien beau de parler… »

Conte oublie qu'il était le premier à se prendre la tête avec la fédé jusqu'à l'an passé...
VP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

J'approuve son coup de gueule mais même avec les retours de tous les blessés s'il continue avec sont 3-5-2 puant ça va pas le faire
La Fédé a explosé cet été, ils ont fait partir Prandelli et ses bonnes idées pour le remplacer par Antonio Conte, un type tout en posture, on voit le résultat.

Prandelli voulait lancer une refonte totale de la pratique du football en Italie et Roberto Baggio avait publié une sorte d'état des lieux accompagné de suggestions pour améliorer le football italien. Tout le monde trouvait ça génial, sauf que des gens très influents dans les institutions sportives italiennes n'ont pas bougé le petit doigt.

Donc le foot italien va continuer de s'enfoncer, la corruption poursuivre son travail de démolition de l'économie du Calcio, les stades continuer de pourrir, les ultras manipulés continuer de s'entre-tuer, les espoirs italiens cirer le banc, les agents frauduleux faire venir de mauvaises stars avides d'argent facile et la Squadra se faire gicler dès le 1er tour du Mondial.

Le libéralisme poussé à son paroxysme (accompagné de son compère corruption) est en train de finir de détruire le plus beau pays de foot du monde.
superslash Niveau : CFA2
"On a touché le fond mais moi je dis que ce n'est pas fini car on peut encore creuser."
C'est vilain de piquer les vannes de Coluche ...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 11