1. //
  2. // 16e de finale
  3. // Sochaux/Évian TG

Le coup de blues de Boudebouz

Il devait signer à l'OM, le club de son cœur. Finalement, il a été contraint de rester à Sochaux. Pris en grippe par certains supporters, relégué sur le banc par son entraîneur puis blessé, Ryad Boudebouz vit des semaines difficiles. Avant de rebondir ?

Modififié
7 16

Jusqu’à cet été, tout allait bien dans le meilleur des mondes pour Ryad Boudebouz. Des débuts en pro réussis, une explosion lors de la saison 2010-2011 (huit buts et sept passes décisives en championnat), ce qui lui a valu d’être appelé en équipe nationale d’Algérie, quelques buts de folie et une confirmation la saison dernière. Mais voilà, le bonhomme a un rêve : celui de jouer à l’OM. Alors, quand le club phocéen lui fait les yeux doux, il ne résiste pas. Problème, Marseille n’a pas d’argent et doit d’abord vendre avant de pouvoir recruter. Persuadé que le transfert va aboutir, Boudebouz prend un gros coup sur la tête quand les dirigeants olympiens lui apprennent fin août qu’ils ont stoppé les négociations. « Ils m'ont toujours fait croire depuis le début du mercato qu'ils allaient me faire signer, et là, à quelques jours de la fin du marché des transferts, ils me disent que je suis trop cher, enrage le joueur dans Le Buteur. Par la suite donc, ils ont abandonné les négociations. Je vais rester à Sochaux, mais c'est sûr qu'en fin de saison, je partirai. »

« Ryad dégage »

Déçu, Boudebouz doit en plus faire face à la colère des supporters sochaliens qui affichent leur mécontentement en déployant une banderole « Ryad dégage » lors de la quatrième journée de Ligue 1 contre Montpellier. Plus que son envie de quitter le club doubiste, c’est son attitude lors du match Marseille-Sochaux que lui reprochent les ultras. Remplaçant au coup d’envoi, le natif de Colmar a en effet salué ceux qu’il croyait alors être ses futurs supporters avant de reprendre un chant de l’OM. « On ne lui en veut pas parce qu’il a déclaré vouloir quitter Sochaux, assure Fabrice Beltrambini, membre historique des Joyriders, dans L’Alsace. Mais au Vélodrome, il est allé seul applaudir le virage des supporters marseillais, et ensuite, pendant le match, alors que ses coéquipiers se battaient sur le terrain, une vidéo le montre clairement chanter le Aux armes des Marseillais. Ça, ça ne se fait pas, et si on ne réagit pas par rapport à ça, alors on n’a plus rien à faire au stade. » Pire, d’autres supporters – isolés des groupes ultras – tiennent des propos racistes à son égard.


Moral entamé

Ces insultes, auxquelles il avait déjà dû faire face la saison dernière après un match contre Ajaccio, Boudebouz les vit mal. « À la sortie du match, quand tu entends « Dégage sale arabe, ici tu n’es pas chez toi » , surtout dans ton club formateur, ça fait mal, confie-t-il le lendemain des faits sur RMC. Les insultes, ça énerve, il y a les parents qui sont là, il y a la famille. Franchement, c’est dégoutant. » Entre ça et son transfert avorté à Marseille, c’en est trop pour le joueur de 22 ans. Malgré son discours - « Ça m’a touché, mais je sais comment sont ces personnes. Je vais travailler encore plus, je vais les faire taire sur le terrain. On en rigolera peut-être à la fin de l’année. » -, son moral est touché et ses performances s’en ressentent. Son coach Éric Hély préfère même le faire débuter sur le banc à Saint-Étienne, où Sochaux glanera d’ailleurs ses premiers points de la saison. Forfait contre Troyes à cause d’une blessure aux adducteurs sans gravité, Boudebouz va devoir cravacher pour retrouver sa place de titulaire et regagner le cœur de ses supporters. Avant d’enfin signer à l’OM ?

Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

J'espere qu'il n'ira jamais à l'OM après ce que ce club lui a fait.
C'est pas plus mal pour lui de rester une saison de plus pour grandir et puis comme ça, il apprendra à ne pas faire confiance aux mafieux à la Anigo!
J'ai l'impression d'avoir déjà lu ça quelque part, non? Et puis, on s'en cogne un peu de Boudebouz, pour le coup...
On a pas déjà vu cet article? c'est du réchauffé tout ça !
Tu boudes? Tu as le Blues? Ne pleure pas Boudeblues !
(grand corps malade si tu recrutes, je suis là!)
T'as vu Ryad "boutdecaca" il est trop blasé t'as vu, son wesh poto Marvin il s'est barré tu vois... C'est dingue de consacrer un article à ce genre de joueur de merde. Doit vraiment rien avoir ce matin dans l'actu foot...
so foot, c'est pas le média parfait mais quand meme...ça fait plaisir qu'on arrive à dire "des supporters racistes hors groupe ultra". la plupart des autres médias auraient mis tout le monde dans le meme sac et auraient, une nouvelle fois, enfoncé les ultras.
Ryad “I have a dream” Boudebouz, ou comment se mettre tout seul dans la m.rde alors qu’il aurait pu continuer de progresser tranquillement à Sochaux. En plus il aurait eu les clés de la Peugeot vu que Martin est parti !
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
Jack Kashkar likes Ryad singing "Aux Armes".
Note : 1
@Pickeugoal: un gamin de 22 ans est tout prêt de vivre son rêve de gosse. On peu comprendre son enthousiasme, puis sa déception.

Alors oui, pour leur salaire etc... La vérité, c'est que la motivation n'est pas un truc qui se contrôle si facilement, et une fois que tu te sens mal à l'aise dans ton club, dans ton équipe, avec tes supporters, ça devient difficile.

On pensera ce qu'on veut de Jean Michel Aulas, mais il l'a toujours dit: si un joueur veut vraiment partir, ça ne sert à rien de le retenir. L'expérience, c'est que tous les joueurs ayant vécu ce type de déconvenue font une saison suivante moisie et sont vendus bien moins cher que ce qu'ils l'auraient été au bon moment.
Le type il boude a 50 000 E par mois...sac à m...
c'est le joueur type qui s'est bien fait mal conseillé dans sa communication.. ou bien aide , cela depend...

comme toujours , evite à ce que tes négociations soient étalées au grand jour. Soit tu demandes à ton agent de ne rien dire ,soit tu fais stipuler à ton club qu'il ne communique pas du tout le nom de tes contacts...
DEBOUT-debouz ! reprends toi garçon.
Article sans aucun apport. Comme ce commentaire.
je trouve tragique les insultes sur ce gamin, plutot trés doué !

C'est un vrai talent de la L1, c'est évident jeune technique rapide ... il va réussir à confirmé j'en suis sur!

Il aurait du signer ailleurs, normal qu'il soit déçu on le serait tous à sa place ? Enfin si on a un peu joué au ballon
Le type se fait avoir par son club "de coeur" (toujours à prendre avec précaution ça...) et c'est lui le "sac à merde*" ? Ok, j'ai pas tout compris alors.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7 16