Le costume de Mourinho

Depuis le début de saison le style vestimentaire du Mou est difficile à décrypter. Fini le costard coincé, la nouvelle hype, c’est le sportswear relax. Le pouvoir n’a plus besoin de cravate. Démonstration.

Modififié
34 33
L’habit ne fait pas un Special One, mais il y contribue. Cette saison, le Mou s’est relooké : «  Cette année je vais dans une autre direction – mon style est beaucoup plus casual. Je ne vais plus porter de costume pour les matchs. Quand j’ai commencé à porter des costumes cravates, personne ne le faisait. Dix ans plus tard, tout le monde s’y est mis. Du coup maintenant je porte des vêtements plus casual. Je pense que d’autres vont me suivre » . Le coach portugais a tout compris à la mode : faire tout avant les autres et toujours le contraire. Il laisse donc tomber le costard Armani et la traditionnelle cravate bleue. Fini les coupes ajustées, les nœuds italiens, les chemises blanches et la main droite glissée négligemment – toujours dans le sens de la couture - sur la hanche droite ou dans la poche. La deuxième saison du Mou a vu renaître les années 90 et leurs doudounes à manches courtes. Selon le bien informé elconfidencial.com, Adidas paierait 750 000 euros à sa Majesté pour qu’elle s’enfile une polaire à trois bande autour du cou. Mais cette fois-ci pas sûr que tout le monde s’y mette.

Le Real en polo

Même Miguel Muñoz, l’homme du grand Real, celui des vieilles coupes d’Europe, s’enfermait dans une cravate pendant les matchs. Le Real est une vieille maison dans laquelle on n’entre pas en baskets. Porter un costume sur le banc du Real Madrid n’a rien à voir avec la mode. On va au Real comme on va à la messe du dimanche. Dans la cathédrale, le meilleur habit n’est pas le plus beau mais il est le plus strict. Vicente Del Bosque, Guus Hiddink ou Luxemburgo ne défileront jamais sur un podium. Ils n’ont aucun intérêt avoué pour les pages les plus brillantes de la mode. Mais ils ont toujours porté veston et cravate sur leur banc merengue. La Castille c’est le pays de Philippe II, de l’Inquisition et de l’Opus Dei. Les fioritures sont un sacrilège. La couleur du maillot du Real c’est donc le blanc parce qu’il n’y en a aucune autre. Ici c’est Madrid, pas de place pour l’esthétique ou le confort. L’institution s’impose à l’individu. Le bleu de travail, c’est le costard. Un point c’est tout.

Mais le Mou a tout changé, encore une fois. Lors de sa première saison, le Mou est bien élevé et s’en tient aux codes de la maison. L’éthique madridiste rencontre l’esthétique mourinhienne : costard bleu ou gris sur cravate à gros nœud bleue en début de saison. Pourtant quelque chose se passe en février. Le Mou a la peau de Valdano, de ses cheveux huilés, de son port altier et de ses cravates toujours bien nouées. Le patron, c’est le Mou maintenant. La preuve, il s’habille comme il veut. Le costard se maintient mais la cravate disparaît jusqu’à la fin de saison. Pour le match le plus important de la saison – demi-finale aller de Champions Real-Barça – Mourinho est en veston. En conf', le ton est solennel ( «  porque ? porque ? » ), les propos sont graves ( « si je dis maintenant ce que je pense de l’UEFA, ma carrière d’entraineur est terminée » ) mais l’allure est informelle. Mourinho se plaint de tout et ne reconnaît pas sa défaite. Les madridistes sont subjugués par autant d’audace. Jamais un entraineur merengue n’avait osé enfreindre à ce point le code d’honneur. Ce soir-là, Mourinho n’est plus l’entraineur du Real. Il est beaucoup plus. La preuve, il porte un polo.

Ton prochain style

Son nouveau costume est son meilleur déguisement. A mesure que son poids s’est alourdi au Real, son style s’est allégé. «  Mourinho semble plus abordable que l’année dernière, analyse Sandalio Gomez expert en marketing sportif, son changement de ligne vestimentaire correspond à un changement d’image en Espagne  » . Le Mou ne s’engueule plus avec les entraineurs adverses (Preciado, Guardiola, Emery), ne parle plus d’erreurs d’arbitrage et a définitivement laissé de côté le costard. Le Mou est plus casual mais beaucoup plus puissant. Le costume des pleins pouvoirs au Real, ce n’est pas la cravate ni le complet. La doudoune de Yougoslave Adidas à manches courtes quand il fait froid à l’extérieur ou le manteau gris matelassé Porsche Design sur pantalon casual à Bernabeu : voilà le déguisement du pouvoir. On appelle ça du « Engineered Luxury Sportswear » . « Ingénieux » , c’est le mot.

Par Thibaud Leplat, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Quel article de merde..
Je n'comprends pas l’intérêt. Reussir a écrire plusieurs paragraphe sur sa, faut le faire quand même.
PS : a ceux qui diront que c'est pas de critiquer, j'donne mon avis sur l'article simplement. On est a So foot, pas So laredoute.
En tout cas, il est passé d'un mec très classe et au look autoritaire à un gros kékos qui a l'air de s'emmerder au fond de son siège pendant les matchs. Tout ça à cause de son foutu esprit de contradiction donc.
Je vois bien cet article dans le prochain top 10 : Les articles de la honte pour so foot.
Je vois bien cet article dans le prochain top 10 : Les articles de la honte pour so foot.
Je vois bien cet article dans le prochain top 10 : Les articles de la honte pour so foot.
Je vois bien cet article dans le prochain top 10 : Les articles de la honte pour so foot.
L'en faut pour tous les goûts!

D'autant que les principales victimes de la mode sont, après les dames, les sportifs.
Stalin Rivas Niveau : DHR
P'tain, meme sur ses fringues il arrive a faire gemir la plebe, trop fort le Mou... Mou, on t'aime!!! A bas le dopage!
Forza_Milano Niveau : CFA2
Quand j'ai vu Mou, je suis tout de suite descendu pour voir si le residu de capote troué alias "Stalin Rivas" avait posté. Eh bien oui, il a posté, et un commentaire de merde en plus (encore?).
Forza_Milano Niveau : CFA2
Sinon pour le "il y a 10 ans, personne ne le faisait"... Capello était habillé comment lors de la finale 94 ? Ha oui c'est vrai...
Pour finir, je rejoins l'avis de Near
Certains enfilent parfois leur costume de c*n... Mourinho est né avec...
J'ai pas bien compris olivo6. Tu le vois comment cet article?
Je suis supp du real et soutiens le Mou mais ce article il est pour les pucelles abonées à "voici". ici on aimerait des article pur foot avec un peu de derision. c'est pas les sujets qui manquent. ya mille et un systeme de jeu. on aimerais par exemple les comprendre mieux et savoir leurs aventages et inconveniant, pourquoi telles tactique a la preference de tel coach par ex. desormais sur sofoot c'est dans les comms qu'ont apprend plus. enfin quand certains ne sont pas là. je nomme tout les pseudo qui inclus stalin-rivas(stalin-rivas; anti-stalin-rivas et stalin-rivas mon idole)
orthographe et grammaire a jeter comme tjr. pardon et honte sur moi.
bisou au redacteur.
Oliv 06, tu peux répéter on a pas compris ?
Vous avez vraiment honte de rien à SoFoot, un article sur la tenue de Mourinho, même le Canal Football Club ou France Foot n'a pas osé.
En plus le costume sur le banc de touche on l'a pas attendu pour le voir.
ça devient triste ce journal.
et l'autre taré qui revient parler de dopage...à tout hasard, tu parlerais pas ENCORE du barça sans aucune raison ? mais c'est dingue... ceci dit stalin j'te reconnais quand même une qualité : l'abnégation, même si chez toi c'est plus de l'ordre de l'obsession compulsive.
Il faut reconnaître un bon côté à cet article là où beaucoup se demandaient pourquoi il avait abandonné le costard -oui, beaucoup ont fait l'observation depuis quelques mois dans les coms- : il est payé par Adidas pour porter ladite doudoune, et d'ailleurs ses derniers costumes ou pardessus n'étaient point des Armani mais bel et bien Adidas il me semble.

Par ailleurs, y'a des contre vérités, mais un autre intérêt de l'article est de voir comment des "spécialistes" construisent une image à un personnage public sans jamais remettre en cause ses choix mais en s'arrangeant pour faire coller l'image populaire du personnage à ses choix à travers un discours... Convenu?

Moi ça me dérangerait pas de savoir quelles marques Guardiola choisit pour ses 3 pièces dans lesquels ils a tout de même la classe, pourvu qu'il choisisse pas le violet comme ça a déjà été le cas.

Article sympa parce que finalement il traite autrement de l'image d'un club à travers l'un de ses représentants tout en clashant sans même qu'ils s'en aperçoivent tout ceux qui fustigent une Casa Blanca en perte de classe ces derniers temps.

Enfin, faut croire qu'il y a autant d'éditorialiste en France que de sélectionneurs, ahaha!
KDurant > Je n'y suis pour rien, j'ai posté tout à fait normalement, je ne sais pas pourquoi mon message s'est multiplié.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
normal qu'il mette des joggings : faut des vêtement amples pour cacher la langue de Stalin Rivas...
Le Mou = La classe tout simplement...Va leur dire !!!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Away Sweet Home
34 33