1. // Serie A 2015-16
  2. // Bilan

Le conseil de classe de Serie A

C’est la fin de l’année, les shorts et casquettes sont de rigueur, les vacances approchent, mais avant, voici les derniers bulletins de note et appréciations pour les petits élèves de Serie A.

Modififié
972 11

Félicitations


Juventus (9,5/10)
Après un premier trimestre en dessous de tout, elle a su trouver les ressources pour reprendre la tête de la classe. Plus qu’une locomotive, un modèle à suivre pour ses autres petits camarades, car la Juve n’est pas plus intelligente que les autres. Mais quand elle y met du sien, elle peut soulever des montagnes. Bravo !

Napoli (8,5/10)
La preuve que la créativité peut aussi être une qualité, à partir du moment où elle est maîtrisée. Toujours de très bonnes idées, parfois trop ambitieuses, de la fébrilité lors des gros examens, notamment en cours d’espagnol, il a parfois un peu trop tiré sur la nicotine, mais le résultat final reste tout de même excellent. Continuez comme ça !

Tableau d’honneur


Roma (7/10)
La preuve que la situation familiale influe sur le comportement de l’enfant. En plein divorce à Noël, Lou(ve) n’arrivait même plus à colorier sans dépasser. Mais les choses sont finalement rentrées dans l’ordre, avec un temps d’adaptation nécessaire et quelques mises au point. Ça a pris du temps, mais on va essayer de retenir les derniers moments passés ensemble.

Sassuolo (7/10)
Le travail paye toujours. Après une année à réviser, à sacrifier des soirées, des week-ends, à tout mettre en œuvre pour passer un cap, le petit Sassuolo accède enfin à la classe Europe tant convoitée. Un fonctionnement simple mais enfin payant. Le plus dur est à venir, mais le chemin emprunté est le bon.

Remise en question nécessaire


Fiorentina (6/10)
Difficile de dire que tout est à jeter. Difficile de dire également qu'il n'y a que du bon. Le cas de Violette est un mystère pour nous. La manière, pas vraiment académique et que nous ne conseillerions d'ailleurs à personne, fait d'elle un des cadres, mais son implication dans la vie de la classe et en dehors des heures de cours laisse à désirer.


Internazionale (6/10)
Il y a du mieux par rapport à l’année dernière, on a même cru en début d’année qu’il avait profondément changé sa manière de travailler. Et puis finalement, le naturel est revenu au galop. Non, le talent ne fait pas tout ! Et à vouloir ne faire que le minimum, à passer l’hiver à côté du radiateur, à n’en faire qu’à sa tête, on finit par prendre du retard et par perdre en régularité.

Encouragements


Chievo (6,5/10)
Comme quoi, travail et endurance sont deux notions assez simples, mais ô combien importantes. Certes, il y a toujours des défauts, des manques de concentration, de la dispersion, on a notamment pu le constater lors de notre sortie scolaire à Salerne, mais l'impression générale est positive. Ne lâchez rien !

Empoli(6/10)
Le début d'année et les changements liés à cette nouvelle histoire ont laissé présager le pire pour le petit emPauli. Mais finalement, la décision de le faire suivre et de lui administrer des cours particuliers lui a été d'une grande aide. Maxime Macaron peut être fier de lui.

Bologne (6/10)
On l'imaginait se décrotter le nez dans le fond de la classe toute l'année, mais on a vite réalisé notre erreur. Il y a du potentiel et une volonté de bien faire chez le petit Robert. De retour après une année dernière cataclysmique, il a fait fermer des bouches dans la cour de récréation. C'est pas mal.

Genoa (5,5/10)
On pourrait appeler ça de la schizophrénie scolaire. Une premier trimestre catastrophique lié notamment à des vacances traumatisantes. Et finalement, un réveil et du mieux dans les deux derniers trimestres. Que ça lui serve de leçon !

Atalanta (5/10)
Non, Atalanta n'est pas aussi bête que ses camarades veulent bien le dire. Il nous l'a prouvé en début d'année avec quelques jolies rédactions et une méthode de travail efficace. Certes, il a montré certaines limites en fin d'année, mais l'essentiel est sauf. Ne vous arrêtez pas !

Avertissement


Lazio (5/10)
On ne doute pas de son sérieux, du travail fourni à la maison, mais le rendu final et ce qu’elle nous offre en classe est décevant. Bien loin de ce qui avait été démontré l’année dernière et à ce qu’on était en droit d’espérer cette saison. Au travail !

Milan (4,5/10)
C’est toujours la même histoire. Des promesses en début d’année, de l’ambition, de la volonté, mais au final, ce ne sont que des belles paroles. Dès que les examens blancs, les grosses évaluations arrivent, il se liquéfie et fait n’importe quoi. Compte tenu de sa situation familiale, on veut bien lui laisser encore une chance, mais notre patience n’est pas éternelle.


Torino (4,5/10)
Le risque de réussir, c'est de décevoir par la suite. Et c'est le constat que l'on peut dresser de lui. Après avoir séduit par ses capacités en langues étrangères l'année dernière, Jean-Pierre s'est un peu relâché cette année et ça s'est vu trop souvent lors des nombreuses évaluations et interrogations surprises. Peut largement mieux faire !

Dernière chance


Sampdoria (4/10)
Une déception comparée aux espoirs placés en lui l’été dernier. On le pensait capable de rivaliser avec certains de ses meilleurs camarades, de postuler pour de hautes études, mais au final, il s’est montré inférieur à son petit frère et en manque d’inspiration tout au long de l’année.

Udinese (4/10)
On ne va pas se cacher, c’était une décision difficile à prendre. Surtout dans les derniers jours de l’année. Toto s’est montré apathique, fatigué, difficile à motiver malgré nos avertissements répétés. Et puis finalement, on a pris en compte son déménagement et puis son âge déjà bien avancé, et on s’est dit qu’on allait lui laisser la possibilité d’évoluer. En espérant que la régularité suivra.

Palerme (4/10)
On dit souvent que les caractères s’affirment dans l’adversité. Et malgré une instabilité chronique, il a su se réveiller dans les derniers jours de l’année et répondre présent sur les dernières évaluations, les plus importantes. C’est ce que l’on retiendra, mais un peu plus d’assiduité ne lui ferait pas de mal.

Redoublement


Carpi (3,5/10)
C’est dur, il s’est bien battu, mais ce qui lui pendait au nez est arrivé. Et Carpi doit redoubler. C’est une nécessité, car malgré une réelle volonté, certaines notions, certains automatismes, certains cours n’ont toujours pas été acquis. Mais il ne faut pas désespérer, les études générales ne sont peut-être pas faites pour lui. L’avenir saura récompenser ses efforts.

Frosinone (3/10)
Niveau insuffisant, il faut notamment consolider les bases en histoire – géographie, surtout en géographie, et en EPS, niveau endurance, mais philosophie, niveau d’éducation civique et état d’esprit irréprochables.


Hellas Vérone (1,5/10)
Que dire ? À part que rien ne lui a réussi cette année, pas grand-chose. Du retard, beaucoup de retard dès le début d’année, pas vraiment de solution jusqu’à la fin du deuxième trimestre, notamment en mathématiques, où le bilan comptable a été catastrophique et finalement peu de sources de réconfort. Courage pour la suite !



Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Jai longtemps cru que le Napoli ferait l'exploit mais ils ont baissé de pied pdt que la JUVE ecrasait tout sur son passage...

Dybala et Pogba a la Juve c'est qd meme du lourd, hate de voir ce que va faire la vieille dame sur le marché des transferts en attaque... Quid de Morata et Mandzukic? Pareil pour Zaza qui n'a peut etre pas le niveau...
Il me semble qu'ils ont toujours une option de faire revenir Berardi qui sort d'une annee pas top avec Sassuolo...

Enfin le Napoli a quand meme une belle equipe qui fait plaisir avec Insigne et Calderon, sans oublier Higuain qui a tout cassé cette annee...
Message posté par Saprissa
Jai longtemps cru que le Napoli ferait l'exploit mais ils ont baissé de pied pdt que la JUVE ecrasait tout sur son passage...

Dybala et Pogba a la Juve c'est qd meme du lourd, hate de voir ce que va faire la vieille dame sur le marché des transferts en attaque... Quid de Morata et Mandzukic? Pareil pour Zaza qui n'a peut etre pas le niveau...
Il me semble qu'ils ont toujours une option de faire revenir Berardi qui sort d'une annee pas top avec Sassuolo...

Enfin le Napoli a quand meme une belle equipe qui fait plaisir avec Insigne et Calderon, sans oublier Higuain qui a tout cassé cette annee...


Callejon tu voulais dire non?
Naples a pas de banc, énorme différence de niveau entre les titus et remplaçants. Gros recrutement en vue cet été pour Naples pour tenter de réhausser le niveau du banc et remplacer Reina.
Après, l'écart est trop important entre les 2 équipes à l'heure d'aujourd'hui au niveau structurel. C'est vraiment le cliché Nord-Sud poussé à son paroxysme et c'est pas les 30 millions investis à fonds perdus cet été pour rénover le stade qui va changer quelque chose, il faut une révolution à Naples et qu'ils tablent sur le potentiel de la jeunesse. Je n'arrive toujours pas à comprendre comment l'équipe de Naples peut jouer avec un seul napolitain de naissance alors que la moitié de la réserve du football italien est de la Campanie.
Donc Zidane a sa propre note alors que les résultats du Real en LIGA n'ont pas changé avec son arrivée mais Spalletti qui fait une remontée fantastique, quedal.
Jacques Daniel Niveau : District
Pour ceux qui ont suivi la Lazio, ça a donné quoi Kishna? J'ai l'impression qu'il a complètement disparu. Blessé? Pas au niveau?
Et Hoedt, il est pas sélectionné avec les oranjes malgré la concurrence toute relative. C'est Logique?
Message posté par vinchaud
Callejon tu voulais dire non?
Naples a pas de banc, énorme différence de niveau entre les titus et remplaçants. Gros recrutement en vue cet été pour Naples pour tenter de réhausser le niveau du banc et remplacer Reina.
Après, l'écart est trop important entre les 2 équipes à l'heure d'aujourd'hui au niveau structurel. C'est vraiment le cliché Nord-Sud poussé à son paroxysme et c'est pas les 30 millions investis à fonds perdus cet été pour rénover le stade qui va changer quelque chose, il faut une révolution à Naples et qu'ils tablent sur le potentiel de la jeunesse. Je n'arrive toujours pas à comprendre comment l'équipe de Naples peut jouer avec un seul napolitain de naissance alors que la moitié de la réserve du football italien est de la Campanie.


Ouch ca fait tache, Callejon bien sur...

A quel joueur penses tu quand tu evoques les reserves du football italien?
Moi je trouve que la generation actuelle et celle future du football italien est loin de faire rever mais je peux me tromper...

Apres les centres de formation de la Roma et Pescara qui ne sont pas loin (voir Bari) attirent peut etre + les jeunes...
Diamanti à l'Atalanta ça à donné quoi? On sait ce qu'il va faire l'année prochaine ?
Message posté par Saprissa
Ouch ca fait tache, Callejon bien sur...

A quel joueur penses tu quand tu evoques les reserves du football italien?
Moi je trouve que la generation actuelle et celle future du football italien est loin de faire rever mais je peux me tromper...

Apres les centres de formation de la Roma et Pescara qui ne sont pas loin (voir Bari) attirent peut etre + les jeunes...


Je parlais pas de niveau de joueur venant du sud mais juste en quantité de footballeur qui vienne du sud. La génération actuelle est moins impressionnante pour plein de raison dont principalement le fait qu'il n'y ai pas d'équipe B en Italie (changement prévu à partir de 2016-2017), les centres de formations sont pour la plupart pourris, il n'y a qu'une seule équipe qui a compris qu'il fallait investir sur les jeunes pour préparer l'avenir (la Juve) et la technique n'est plus mise en avant dans les centres de formations. Depuis 2-3ans, la Juve est en train d'acheter tous les jeunes talents du foot italien et de les prêter à droite à gauche quand les autres préfèrent acheter des jeunes croates, albanais, polonais, serbes à moindre coût.

Ca me fait chier de le dire mais j'ai espoir qu'avec le nouvel investisseur de Bari, les mecs investissent dans un centre de formation digne de ce nom pour le Sud de l'Italie parce qu'il y a tellement de talent à aller chercher dans le mezzogiorno.
Message posté par Saprissa
Ouch ca fait tache, Callejon bien sur...

A quel joueur penses tu quand tu evoques les reserves du football italien?
Moi je trouve que la generation actuelle et celle future du football italien est loin de faire rever mais je peux me tromper...

Apres les centres de formation de la Roma et Pescara qui ne sont pas loin (voir Bari) attirent peut etre + les jeunes...


Au hasard Immobile Mandragora Mirante Criscito Lodi Nocerino Borriello Di Natale Izzo Sepe ... et il y en a d'autres.

Izzo lui était dans le centre de formation. Mais a été obligé de partir à cause de ... Benitez.
Sepe aussi mais il voulait une place de titulaire certains joueurs ne sont pas très patients...

Et aujourd'hui on prend des joueurs de l'Atalanta (Grassi) ou d'Empoli (Tonelli) alors qu'il y a énormément de potentiel dans cette région.

Après le gap titulaire banc va se réduire cet été.
Sinon concernant les notes vous êtes très très très gentils avec les milanais/interistes.

Au vu de leurs objectifs et de leur investissements ça ne mérite pas plus de 3 ou 4 pour moi.

L'inter c'est une des pires attaques de ces dernières années (50 buts)
Totti Chianti Niveau : CFA
 //  09:21  //  Tifoso della AS Rome
Mouais, la Roma méritait deux notes selon moi...
la Roma de Garcia et la Roma de Spalletti...
Bof vous êtes en tour préliminaire et c'est votre objectif minimal.

Il faudrait 8 notes aussi pour Palerme sinon :)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
972 11