Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options

Le conseil de classe de la Premier League 2015

Le moment tant redouté est finalement arrivé. Après quelques jours de délibération, les profs ont délibéré sur le statut des 20 élèves de la classe bilingue anglais. Et c'est évidemment trop tard pour ceux qui n'ont pas su redresser la barre au troisième trimestre.

Modififié

Félicitations

Chelsea (10/10)


Cette année, le petit José, fils adoptif d'un milliardaire russe, s'est pointé à l'école avec plein de nouvelles affaires, plus chères et brillantes les unes que les autres. Et même s'il a tendance à être arrogant avec ses petits camarades, ses notes, brillantes, parlent pour lui. Et tant pis s'il a fallu troquer la limousine pour le bus scolaire au deuxième semestre.

Tableau d'honneur

Manchester City (8/10)


Une année compliquée à gérer pour Manuel. Le meilleur écolier de son village, au Chili, a eu du mal à s'imposer dans sa nouvelle école. Rival de José, un autre étudiant étranger, il n'a pas su tenir la cadence du Portugais. Au final, il pleure avec son 19/20 et énerve toute la classe qui a envie de le taper. Mais au fond, c'est un garçon qui souffre beaucoup.

Southampton (8/10)


On aurait pu croire qu'il allait passer une année difficile, après l'éclatement brutal de la cellule familiale l'été dernier. Mais recueilli par son oncle Ronald, il a réussi à laisser ses problèmes personnels à la maison, et à surprendre une nouvelle fois ses professeurs par sa bonne volonté. Un garçon qui prouve chaque année qu'avec une bonne mentalité, on peut réussir de belles choses.

Arsenal (7,5/10)


L'élève populaire de la classe, celui qui fait rêver les boutonneux mal dans leur peau. Assis au fond de la classe, il donne l'impression de tout comprendre rapidement sans jamais rien faire. Problème, il a tendance à se reposer sur ses lauriers et ça se sent. Secoué après le premier trimestre, il a été obligé de mettre un coup de collier pour finir dans les meilleurs.

Manchester United (7/10)


L'an passé, le petit United avait sombré dans la délinquance, et dans le je-m'en-foutisme. Pas découragés, ses parents se sont attaché les services d'un prof particulier hollandais aux faux airs de Pascal le Grand Frère. Coup gagnant, le gamin s'est racheté une conduite, et des résultats. Et même si, au vu des capacités montrées par le passé, cela reste décevant, il décroche un tableau d'honneur pour l'investissement consenti. On attend mieux quand même.

Encouragements

Tottenham (6,5/10)


Un élève volontaire, mais assez irrégulier. Très performant lors des petites interrogations surprises, il ne sait absolument pas gérer la pression des gros contrôles. Heureusement, son stylo à bille Kane premier prix s'est révélé d'une efficacité digne des plus beaux Mont Blanc. Aujourd'hui, tout le monde se l'arrache.

Stoke City (6,5/10)


Il a toujours eu de bonnes notes en sport, mais cette année, il a enfin décidé de bosser les matières intellectuelles. Et ça se ressent. Un passage sans trembler.

Swansea (6/10)


Seul avec son accent de paysan dans un lycée huppé, il a dû se débrouiller tout seul après le départ de son meilleur pote, Wilfried, qui a rejoint la bande trop cool des lécheurs de derrières. Tant pis, il s'est débrouillé dans son coin, a bien bossé, et s'est rabattu sur des copains un peu plus cheap. Mention assez bien.

Crystal Palace (6/10)


L'élève la plus discrète de la classe, celle dont les professeurs semblent découvrir l'existence à chaque appel. Pourtant, Crystal se bat pour ne pas finir dans l'industrie des films pour adultes. Et ça marche. Avec beaucoup de volonté, elle arrive à figurer dans la première partie de tableau quand on lui annonçait un redoublement.

Leicester (6/10)


La petite nouvelle, Jamie, a d'abord peiné à s'intégrer, et a connu quelques problèmes de comportement. Au point qu'au premier semestre, un redoublement semblait déjà entériné. Mais quel changement ! Du sérieux, et beaucoup de boulot en seconde partie d'année lui permettent de passer les concours pour les Grandes Écoles en juin. Un grand bravo.

Passage de justesse

Everton (5,5/10)


Après une année scolaire en vraie locomotive de classe, le passage au niveau supérieur ne s'est pas aussi bien passé. Schéma classique. 11/20 de moyenne sur l'année pour un élève avec autant de capacités, c'est médiocre. Dans le premier sens du terme : qui est entre le grand et le petit, qui est moyen, aussi bien en quantité, qu'en qualité.

West Bromwich Albion (5/10)


C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures confitures. Un adage bien assimilé par cet élève sans dégaine avec son vieux baggy, mais dont les parents ont casqué pour lui offrir des cours à l'Académie Pulis, la plus réputée pour les cas en difficulté. Résultat, un passage en difficulté, mais une belle attitude en deuxième partie de saison.

Aston Villa (4,5/10)


Victimisée, et muette en classe, pendant une bonne partie de la saison, la petite Villa a dû compter sur le retour de son grand frère Christian au lycée pour se faire respecter par ses camarades, et se reconcentrer sur ses leçons. Elle passe grâce au témoignage du délégué de classe, secrètement amoureux.

Redoublement

Sunderland (4/10)


A visiblement préféré se chamailler avec son voisin pour le titre d'élève le plus médiocre de l'année. Ajoutons à cela quelques problèmes extra-scolaires, et ne soyons pas surpris que Sunderland n'ait pas la moyenne. Passera sûrement après avoir fait appel.

Newcastle (4/10)


Ah ça, pour participer aux échanges scolaires avec la France, y a du monde, mais pour faire les devoirs de monsieur Shearer, y a plus personne ! Pas impliqué, trop peu concerné par les événements, il a cru qu'il pouvait s'offrir une année scolaire à la cool. Après le départ de son papa, muté à Londres, il a dû supporter son beau-père violent à la maison. Pas facile.

Hull City (3/10)


Le gamin un peu ringard de la classe, celui qui se ramène avec les T-shirts imprimés tigre un peu dégueulasse. D'ailleurs, il ne parle que de ça : les tigres, les tigres et encore les tigres. Il a même fait les démarches pour changer de nom et devenir monsieur Tigre. À bien y réfléchir, il était peut-être un peu handicapé mental.

Réorientation

West Ham (4/10)


A essayé de nous faire croire qu'il avait changé en début d'année, avec un travail sérieux et appliqué, avant de retomber dans ses travers au deuxième semestre. Le passage est assuré, mais l'élève va visiblement changer de méthodologie de travail cet été. Espérons que cela lui donne de nouvelles ambitions.

Liverpool (4/10)


Le gamin arrogant qui a sauté une classe et qui débarque en pensant devenir le meilleur en quelques mois. Dommage pour lui, il s'est vite mis du monde à dos. À tel point que même pour la remise de diplôme de son frère qui quittait le lycée, tout le monde s'est pointé pour le fracasser. Finalement, un bac S, c'était peut-être un peu prétentieux pour lui. Il devrait penser à une classe L, dans laquelle il pourra draguer des fans de théâtre et écrire des poèmes sur son passé.

Burnley (3,5/10)


L'exemple parfait du mec qui n'avait aucune chance. Une trousse défoncée, un stylo à plume qui coule tout le temps, d'où des mains couvertes d'encre en permanence, une dyslexie marquée et un QI plus que limité. Pourtant, il était toujours au CDI en train de réviser ses contrôles et faisait toujours ses devoirs. Mais la motivation ne suffit pas tout le temps...

Q.P.R (0/20)


L'élève qui s'est pointé à la rentrée avec sa grande gueule et en affichant ses vêtements de marques et ses accessoires de luxe face à tous ses petits camarades. Sauf que derrière, il n'a rien fait en classe. Des nuits agitées, des grosses cernes, et des siestes au fond de la classe. L'élève est autorisé à redoubler dans un autre établissement.

Par Paul Piquard et Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 132
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom