1. // Liga 2016-2017
  2. // Bilan

Le conseil de classe de la Liga 2016-2017

Les tables sont aménagées, les élèves en rangée, c’est l’heure de se faire évaluer par les professeurs principaux. Une cuvée 2016-2017 moins bonne que la précédente, et les notes en pâtissent. Parce que la classe Liga exige l’excellence.

Modififié

Félicitations


Real Madrid (33) : Le major promo, tout de blanc vêtu, c’est lui. Étudiant modèle, surtout revanchard après des années de disette, et un tantinet parano - cf. l’expérience du titre perdu lors de la dernière journée à Tenerife -, il décroche pour la 33e fois de son histoire la meilleure note de cette classe d’espagnol LV1. Aussi doué en arithmétique, avec son statut de meilleure attaque de l’histoire de la Liga en déplacement, qu’en EPS, avec son effectif le mieux côté au monde, l’élève madridista s’imagine déjà revalider telle performance. Gare à la prise de melon.



Tableau d’honneur


FC Barcelone (7/10) : Étiqueté comme meilleur élève de la classe l’an passé, le petit intello aux lunettes rouges et bleues s’est fait détrôner cette année. Toujours aussi doué en philosophie, il pêche dans les mathématiques lorsque les équations en 4-3-3 passent subitement au 3-4-3 et faussent le résultat final. Très créatif en arts plastiques, mais pas assez robuste pour tenir la cadence en EPS, le génie s’est fait voler la vedette par son rival au col blanc et à la dose de gel impeccable. Attention, l’autiste est énervé.

Atlético de Madrid (7/10) : Depuis son exploit de l’exercice 2013/14, l’apprenti en construction de matelas stagne. Pas tant que sa situation scolaire soit précaire, bien au contraire, il termine cette année au tableau d’honneur de la classe, mais sa courbe de progression, elle, semble bien se tasser. De fait, cette saison permet surtout à l’étudiant rojiblanco de terminer en beauté son histoire d’amour avec sa salle de classe de toujours, le Vicente-Calderón, qu’il quitte sur un ultime succès en forme d’exutoire. Cet adieu passé, l’Atléti peut reprendre sa croissance rectiligne, d’autant que son surveillant principal, aka El Cholo, reste au fond de la classe.


FC Séville (6,5/10) : Quel effondrement au dernier semestre ! C’est dommage, car ce garçon venu d’Andalousie au léger accent argentin avait vraiment tout pour plaire, aussi bien aux professeurs qu’aux filles de la classe. De la prestance dans ses cours d’art dramatique au théâtre Sánchez-Pizjuán, un sans-faute depuis trois ans dans ses cours de géographie et des conquêtes féminines en Italie, en Pologne et en Suisse. Et puis cet écart de conduite en discothèque à Leicester à tout fait foirer. Résultat : renvoi de l’université et fin de la belle histoire. Snif.

Villarreal (6,5/10) : Dépassé par les événements à l’entame de son cycle scolaire, l’élève issu des rangs du prolétariat valencien a raté le concours d’entrée pour la classe internationale - coucou Monaco. Un mal pour un bien, sans doute, à en croire la montée en puissance du meilleur élève en stratégie défensive outre-Pyrénées. Solide sur ses bases, il ne lui manque plus qu’un petit grain de folie pour retrouver les majors de la promotion.

Eibar (6,5/10) : L’élève ne fait pas de bruit, mais charbonne dans l’ombre sans broncher. Malgré le peu de moyens dont bénéficient ses parents, cet enfant force le respect par son envie, sa volonté d’aller au bout de ses raisonnements souvent justes et ses principes qu’ils ne transgresse jamais. Le regard des autres, il s’en fiche : sa marque favorite, c’est Quechua. Parce qu’elle tient chaud en hiver et résiste aux intempéries. Imparable.



Encouragements


Deportivo Alavés (6/10) : De retour au sein de l’élite espagnole après 13 ans de purgatoire, l’élève de Vitória a réussi sa mue. Et quelle mue: auteur d’un nul sur la pelouse du Calderón, vainqueur sur le pré du Camp Nou et qualifié pour la finale de Coupe du Roi, Alavés est comme un poisson dans l’eau de la Primera Division. Sérieux et appliqué durant chacune de ses leçons, il arrive même en première place des élèves ayant choisis l’option sud-américaine grâce à un recrutement aux petits oignons. Avec toutes ses promesses, Alavés est attendu au tournant de la prochaine année scolaire.

Málaga CF (3 puis 7/10) : Un étudiant schizophrène, mais un étudiant au potentiel insoupçonné. Poussifs voir déprimants lors du premier trimestre, les Anchois de Málaga paient alors le prix de leur groupe juvénile, plein de bonnes intentions, mais ô combien limités face à l’adversité. Si bien qu’après deux professeurs congédiés au cours de l’année, ils trouvent leur salut en la personne de Michel, ancien bonnet d’âne phocéen. Sous sa houlette, les minots sautent des classes jusqu’à offrir le titre à l’ancien employeur de leur coach, le Real Madrid, en y allant de sa défaite face aux Blancs et de leur succès face aux Blaugrana. Une fin d’année du tonnerre.


Real Sociedad (6/10) : Une année passée avec un enseignant écossais désordonné implique forcément des séquelles non-négligeables. Malgré ce handicap, cet enfant agité aura troqué ses compilations signées Le Bask pour des mélodies plus calmes afin d’améliorer sa concentration. De bons progrès effectués avec le professeur Eusébio depuis bientôt deux ans, et une admission en classe Europe au buzzer de la saison en guise de récompense. Penser toutefois à éviter l’anglais renforcé, par risque d’éveiller les vieux démons.

Espanyol Barcelone (5,5/10) : Toujours mis au second plan du fait de son demi-frère plus talentueux, le besogneux de service s’est manqué dans ses premiers contrôles. Mais comme à son habitude, il retravaille les corrections à la maison. En toute logique, les principes de bases finissent donc par rentrer dans la matière grise. Plus à l’aise en fin d’année, le voilà revenu dans la première moitié de la classe façon diesel. Un camarade qui pollue un peu avec toutes ses questions, mais qui mérite tout de même le respect des professeurs.

Celta de Vigo (5,5/10) : Avec cet élève galicien qui a concentré toute son intention sur sa classe européenne et son parcours pour aller glaner une breloque auprès du roi, difficile de ne s’arrêter que sur ses affaires domestiques. Car décevant en cours arithmétique - 13e avec 45 points -, le Celta s’est montré ô combien enivrant en cours d’arts plastiques. Grâce à son jeu quasi-musicale et ses exploits en Ligue Europa ou en Coupe du Roi, où il élimine le Real Madrid, l’étudiant de Galice mérite largement les encouragements du jury.

Athletic Bilbao (5/10) : Exclu de la prochaine classe européenne lors de l’ultime opus de cette année scolaire, l’élève estampillé 100% Euskadi est resté dans le creux de la vague. Pour sûr, l’équivalent de l’École Diwan du Pays basque, toujours autant inspiré pour sortir de son cocon de jeunes promesses au potentiel excitant, n’a pas réussi à surfer sur ses dernières saisons plus que réussies. Pis, elle s’apprête à voir son professeur principal, le bien nommé Ernesto Valverde, quitter sa salle de cours. Ne lui reste plus désormais qu’à espérer un succès du FC Barcelone en finale de Coupe du Roi pour espérer retrouver la section européenne l’an prochain. En stand-by, donc.



Passage de justesse


Leganés (5/10) : L’étudiant le plus limité de la classe Liga réussit là où personne ne l’attendait : il se maintient dans l’élite espagnole. Le mérite de ce bilan, fantastique pour des bouffeurs de concombres qui n’avaient jamais connu tel niveau dans leur carrière, revient en grande partie à Asier Garitano, professeur émérite de ce fanion de la banlieue de Madrid. Mieux, Leganés réussit l’exploit, contrairement à son voisin de Getafe descendu la saison passée, de remplir sa salle de classe à chacune de ses représentations. La belle surprise de Liga, c’est lui.

Valence (5/10) : C’est l’inquiétude de tout le corps professoral. Sa lenteur l’oblige à rendre ses devoirs surveillés avec du retard, souvent sans y mettre les formes. Rendre sa copie avec le brouillon intégré, cela devient très vite énervant à corriger. Son potentiel commence à s’effriter dangereusement depuis que ses parents l’emmènent à Singapour pour « raisons professionnelles  » . Avec le décalage horaire et la mentalité business, ce déracinement est en train de le desservir.


Las Palmas (4,5/10) : Arrivé dès la fin des vacances avec une volonté incroyable, les enseignants se sont vite interrogés sur le pourquoi de l’excellent début d’année scolaire de l’insulaire. Bronzage parfait, tatouages exhibés et encore dans son job d’été de nageur sauveteur, le jeune homme était en travail de séduction sur sa professeure d’allemand. Un Ich liebe dich et trois semaines plus tard, le bronzage s’effaçait, comme l’envie de travailler. L’élève est donc revenu aux bases : Three little birds dans les oreilles et cigarette qui fait rire entre les cours. Rastafarai en roue libre.



Rattrapages


Deportivo La Corogne (3,5/10) : L’élément perturbateur du fond de la classe, toujours bien placé à côté du radiateur. Son piètre niveau lui permet cependant de passer à travers les mailles du redoublement grâce à sa bonne moyenne en philosophie, une surprise pour tout le monde. Personne ne le sait, mais il oblige l’intello aux lunettes rouges et bleues à écrire deux copies différentes en même temps, pour éviter toute suspicion de triche. Le surdoué s’est exécuté, sous les menaces d’être tabassé à la récré.

Betis Séville (3/10) : De déception en déception, le second élève sévillan rivalise de médiocrité avec les trois relégués. Car une nouvelle fois plein d’ambitions en début d’année scolaire, il a, une nouvelle fois, déçu son monde. Et Dieu sait que le peuple des Beticos, l’un des clubs les plus populaires outre-Pyrénées, fait preuve de patience. Avec pas moins de trois professeurs principaux utilisés durant cette année, le Betis ne cesse de patiner exercice après exercice. Un nouveau projet est fortement désiré, sous peine de redoubler lors de la prochaine saison.



Redoublement


Osasuna (2/10) : Seule et unique bonne nouvelle de l’exercice pour l’étudiant de Navarre, il a grandement réduit sa dette. Pour le reste, cette année scolaire yo-yo, où une montée succède à une descente, relève du cauchemar pour les locataires du Sadar. Incapable ne serait-ce que de lutter pour son maintien, le limité Osasuna n’a jamais su exister durant cette saison. Que ce soit lors des classes de mathématiques, d’espagnol ou de SVT, il a toujours reçu une bulle en guise de note. Autrement dit, le retour par la case Segunda Division ne peut lui faire que le plus grand bien.


Sporting de Gijón (2/10) : Cette fois, c’est la porte. Malgré les multiples avertissements de comportement donnés l’an passé, les efforts sur cet enfant furent vains. Les absences injustifiées augmentèrent tout au long de l’année. Plus tard, le principal apprenait ses deals aux abords de l’établissement ! Son père était déjà au courant, et son attention portée dans le travail à la maison s’est avérée trop faible. Même si son entourage semble nocif, mieux vaut prévenir : l’abus de Gijón est dangereux pour la santé.

Grenade (0,5/10) : Dieu merci, le bonnet d’âne n’existe plus. Il serait bien trop grand à enfiler sur ce cerveau minuscule... Depuis le début de l’année, cette calamité n’écrit pas en cours, distrait ses camarades et se retrouve à faire des avions en papier quand vient l’heure de l’interrogation écrite. Sa seule bonne action est d’avoir envoyé aux professeurs une carte postale de son séjour pour « raisons familiales » à Ibiza. Un processus de renvoi de l’établissement est acté.



Par Robin Delorme et Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Aucun commentaire sur cet article.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! il y a 5 heures Valdés lance sa société de production 6
il y a 6 heures Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30
mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4