1. // Bundesliga 2015-16
  2. // Bilan

Le conseil de classe de la Bundesliga

La cloche de l'école vient de sonner. Les petits enfants ont bien travaillé, pour certains. Avant de les laisser rentrer chez eux, en Allemagne, on leur file leur bulletin de note et les appréciations qui accompagnent.

Modififié
457 17

Les félicitations

Bayern (10/10) : difficile de trouver à redire sur le parcours du major de promo des années précédentes. Une fois encore, cet élève a joué les têtes de classe sans défaillir. Même son léger relâchement au moment d'aborder le dernier trimestre est tout excusé. Le résultat final est parfait.

Dortmund (9/10) : le second de la classe a eu de l'audace dans ses copies. Il n'est certes pas aussi brillant que son camarade, mais il a son propre style. L'ensemble reste à être développé davantage encore pour s'offrir pourquoi pas la place de major dans un an. Son travail régulier permet en tout cas de maintenir le niveau du haut de la classe et maintient le major en alerte.

Bayer (9/10) pour le jeu : il y a eu des moments de faiblesse, des coups de moins bien. Parfois, l'élève a semblé perturbé et distrait par des soucis extra-scolaires, notamment ses aventures européennes. Concernant les réponses apportées, que ce soit sur les principes mathématiques ou sur les écritures d'invention, il a été capable de faire du très bon travail en choisissant souvent la solution inattendue. La tête de classe doit s'inspirer de ses initiatives.

Les encouragements

Mainz (8/10) : tant de travail, cela mérite d'être poursuivi dès l'an prochain. L'élève mérite de participer à un voyage scolaire à l'étranger pour continuer de s'améliorer.

Hertha Berlin (8/10) : sérieux, appliqué. Un peu trop scolaire peut-être. N'écoutez pas toujours ce qu'on vous raconte. Osez, essayez, inventez de nouvelles choses.

FC Augsburg (5/10 de moyenne, 7/10 après étude du dossier par le jury) : malgré un bilan plutôt mitigé et une moyenne obtenue sur le fil et de justesse grâce à un bon dernier trimestre, le conseil de classe a choisi de remonter la note finale pour les services accomplis et les progrès effectués. L'élève n'a pas démérité et a cherché continuellement à prouver qu'il savait où il allait et comment il voulait y aller. Souhaitant inciter ses camarades à suivre de telles initiatives, qui porteront leur fruit rapidement, le conseil espère que ses encouragements auront un effet positif sur les résultats l'an prochain.

Travail à poursuivre

TSG Hoffenheim (6/10) : Très mal parti au premier trimestre, les cours de soutien en dehors du temps scolaire grâce à un jeune étudiant en mal d'argent de poche ont été fructueux. Le dernier trimestre est admirable et la moyenne a gagné deux à trois points en un rien de temps. Impressionnant. Il faut surtout continuer avec cet étudiant à la rentrée.

Hanovre 96 (2/10 à l'année, 5/10 sur deux mois) : Pendant de longs mois, il a semblé se désintéresser des cours et a préféré regarder ce qu'il se passait sur les copies voisines ou dans la cour de récré. Évidemment, les résultats ont été catastrophiques. On n'avait pas vu un tel niveau depuis bien longtemps. La fin de l'année est encourageante. Il y a eu une reprise en main assez évidente, du sérieux. Il était trop tard pour empêcher la sanction, mais à revoir dans un an, si les efforts consentis se confirment.

FC Ingolstadt (5,5/10) : Nouveau venu, le petit a été discret mais travailleur. Il lui faudra faire des efforts l'an prochain s'il veut s'intégrer au groupe et se sentir plus à son aise.

SV Darmstadt (5/10) : Certes, il connaissait déjà certains camarades pour les avoir côtoyés il y a quelques années, mais tout de même, Darmstadt a été un joyeux luron un peu étonnant dans ce championnat. En devoir, l'apprentissage par cœur des leçons est une recette éprouvée, mais redoutablement efficace pour obtenir le minimum : la moyenne. À revoir l'an prochain.

Doit mieux faire

Schalke (04) : Cet élève est assez agaçant. Malgré tous ses atouts, il ne semble pas décidé à faire les efforts suffisants pour obtenir les résultats qu'il devrait avoir. Pire, il semblerait que son objectif soit d'obtenir toujours son chiffre fétiche comme note moyenne. Mais 04, ce n'est pas si bien que ça. À quand de l'ambition bien placée ?

Hambourg (4/10) : L'ensemble reste très faible, pris par-dessus la jambe, comme si le passage en classe supérieure année après année allait de soi. Néanmoins, une année plus constante qu'à l'accoutumée.

1. FC Cologne (3/10) : jamais inquiétant, jamais brillant. Et si vous faisiez des efforts au lieu de vous coller au radiateur à attendre que l'année passe, hein ?

Borussia Mönchengladbach (5/10) : malgré une absence prolongée au début de l'année, l'ensemble est somme toute convenable. Attention, des progrès urgents doivent être faits en course d'orientation et dans la maîtrise des nouvelles technologies. Rien ne peut justifier vos manquements à tous les DS ayant eu lieu dans des salles de cours différentes de la salle habituelle, surtout à l'heure des GPS.

Les avertissements

VfL Wolfsburg (3/10) : Habituellement élément moteur de la classe, cet élève a finalement été très perturbateur et a rejoint petit à petit les rangs du fond au lieu de se concentrer sur ce qui se passe devant lui. Attention, le père, ingénieur chez Volkswagen, ne va pas tolérer cela bien longtemps. Une reprise en main rapide est nécessaire.

Werder Brême (3/10) : Trop fainéant, ensemble très médiocre et qui n'était pas loin de mériter un rappel à l'ordre. Ce n'est pas parce qu'on a été major de promo il y a quelques années qu'il faut se reposer sur ses vieux lauriers.

Francfort (3/10) : Comme son camarade du Werder, Francfort file un mauvais coton. Il faut être plus attentif aux échauffements et aux entraînements avant les devoirs, pour éviter tout risque de mauvaises surprises au moment décisif. Néanmoins, la rigueur démontrée en fin de dernier trimestre pourrait apporter des résultats intéressants. Attention aux rechutes éventuelles.

La sanction

VfB Stuttgart (2/10) : À prendre l'année trop légèrement, on sombre sans gloire. Il faut revoir toutes les bases, absolument pas maîtrisées, en mettant l'accent sur toute la méthodologie dans les matières principales et ne pas négliger la notion de rétro-planning. Pour s'améliorer rapidement, un stage intensif de neuf mois est prescrit, avant une éventuelle réintégration dans le cursus normal.

Par Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Gros Noblois Niveau : CFA2
Un bien beau championnat, presque aussi inintéressant que la L1.
Un scoop pour la saison prochaine: le Bayern va être champion.
HerbyCohen Niveau : CFA2
Je m’excuse d’avance, ça risque d’être subjectif héhé.

Darmstadt et Ingolstadt pour la moyenne okay, ce sont les meilleurs Aufsteiger depuis très longtemps. Mais H96 ? Avez-vous leurs matchs ? Parce qu’ils ont été scandaleux toute l’année, le « réveil » était à peine mieux.

Doit mieux faire pour S04 et Le HSV : Hum, franchement je ne sais pas, je dirais même non. Les Königsblauen avaient dit clairement que cette année serait celle de la transition avec une équipe très jeune et un nouveau coach : Au final ils accrochent l’EL, c’est une bonne saison pour moi. Peut mieux faire le HSV ? Clairement non. On fait deux barrages consécutif, on se renforce un peu à l’intersaison mais pas vraiment, pas mal de blessés des hauts mais pas mal de bas avec une 10ème place flatteuse. Le plus, c’est qu’il semblerait que l’état d’esprit ai changé et que Labbadia fait un bon travail dans l’ensemble. Il manque beaucoup beaucoup de choses et de stabilité pour espérer mieux qu’une 10ème place à l’avenir…

Perso, la saison de Leverkusen est plutôt moyenne pour moi, malgré un finish très solide. Ils avaient quelque chose à faire en EL et surtout, même s’il leur à manqué du banc, ils auraient dû, vu la gueule de l’effectif, causer plus de problèmes au Bayern et au BvB.

Dur avec Köln et Gladbach : Les premiers jouent le maintien et ils finissent dans la première partie de tableau avec des prestations solides et un maintien acquis assez facilement avec un modeste et un marcel risse on fire (sans parler du routinier Lehmann). Quand au BMG, ils sont partis de très très loin et même au début de la saison je ne les imaginais pas faire mieux qu’une 4ème place. Okay ils se sont un peu plantés sur le recrutement (Hinterreger Hrgota, ect…) mais les départs et blessures (kruse/hahn) ainsi que la fin de cycle qui intervient en cours de saison ont fait mal. Du coup 4ème c’est bien. C’est plus pour la saison à venir que ça m’inquiète. Ils sont encore en train de perdre des joueurs, il faudra recruter intelligemment et puis étoffer le banc.

Bref. Voilà mon avis, pour le reste ça me va.
Ahmed-Gooner Niveau : CFA
Gladbach doit faire mieux ? 2éme qualif en C1 de suite (barrages certes mais ils seront européens c'est déjà ça), ils reviennent de très loin après des débuts chaotiques et ils étaient pas loin de coiffer Seville pour la 3éme place en poule de LDC (un pt d'écart à la fin), les seuls invaincus face au Bayern avec un match extraordinaire au Borussia Park, je sais pas pourquoi ils "doivent" faire mieux.
D'après les notes de Kicker, voici les meilleurs joueurs de la saison :

Général:
1. Mkhitaryan (BVB)
2. Lewandowski (Bayern)
3. Adler (HSV)
4. Baumann O. (Hoffenheim)
4. Hitz (Augsburg)

Gardiens:
1. Adler (HSV)
2. Baumann (Hoffenheim)
2. Hitz (Augsburg)
4. Karius (Mainz)
5. Zieler (Hannover)

Défenseurs:
1. Boateng (Bayern)
2. Hummels (BVB)
3. Matip (Ingolstadt)
4. Alaba (Bayern)
4. Lahm (Bayern)
4. Tah (Leverkusen)

Milieux:
1. Mkhitaryan (BVB)
2. Müller (Bayern)
3. Xabi Alonso (Bayern)
4. Douglas Costa (Bayern)
5. Kampl (Leverkusen)

Attaquants:
1. Lewandowski (Bayern)
2. Sané (Schalke)
3. Raffael (M'Gladbach)
4. Aubameyang (BVB)
5. Wagner (Darmstadt)
Message posté par Gros Noblois
Un bien beau championnat, presque aussi inintéressant que la L1.
Un scoop pour la saison prochaine: le Bayern va être champion.


La Bundesliga est le championnat européen de 1ère division dont les matches sont les plus sympas à voir car l'intérêt du ne réside pas uniquement de savoir qui sera champion.

Après, faut peut-être se bouger un peu et aller dans les stades et pas se contenter de mater des extraits sur un écran.
Sympa la référence à Ultra vomit
Message posté par Gros Noblois
Un bien beau championnat, presque aussi inintéressant que la L1.
Un scoop pour la saison prochaine: le Bayern va être champion.


Il y a de grosses différences avec la L1: il y a bien plus de buts et de spectateurs lors des matchs. Le jour où le PSG jouera à guichet fermé contre Troyes, tu pourras dire que la BL est inintéressante.
Message posté par Kalle
Il y a de grosses différences avec la L1: il y a bien plus de buts et de spectateurs lors des matchs. Le jour où le PSG jouera à guichet fermé contre Troyes, tu pourras dire que la BL est inintéressante.


Il y a une différence vraiment fondamental avec la ligue 1 : ça joue bien plus souvent au football...

(je vois même pas l'intérêt qu'ont certains à ramener la bundesliga à la ligue 1... (suffit juste de zaper d'un match de Bundesliga à un match de ligue 1... pour comprendre)).

Et le Bayern sur et certain d'être champion, si Dortmund garde le même rythme (pas certains vu les possibles départs), l'an prochain pas certains que cela soit le cas... le Bayern n'a prit que 2 petits points à Dortmund sur la fin de saison (avec un relachement de Dortmund dans les dernières journées).

Ancelotti va avoir le défi d'imposer la même constance au Bayern que Guardiola a pu le faire, avec ce Dortmund là.
C'est aussi ce que je voulais dire: les grandes influences impliquent qu'il y a toujours du spectacle. Connaissant les Allemands et leur mentalité, ils préféreraient se mettre au rugby plutôt que de regarder des non matchs où les clubs jouent plus pour ne pas prendre de buts que pour marquer.

Le plus gros travail d'Ancelotti sera de motiver les joueurs, surtout après l'Euro, et de leur faire surmonter la lassitude. Heureusement, il y a les anciens blessés qui auront sans doute la pêche et les jeunes qui veulent continuer à tout gagner.
Et puis cela dépend du jeu d'Ancelotti. S'il laisse plus souvent le ballon à l'adversaire, le Bayern prendra plus de buts (mais d'un autre côté il se prendra moins de contres stupides).
Message posté par HerbyCohen

Doit mieux faire pour S04 et Le HSV : Hum, franchement je ne sais pas, je dirais même non. Les Königsblauen avaient dit clairement que cette année serait celle de la transition avec une équipe très jeune et un nouveau coach : Au final ils accrochent l’EL, c’est une bonne saison pour moi.

Le problème c'est que ça fait des années que c'est une saison de transition pour Schalke...
HerbyCohen Niveau : CFA2
Message posté par Steth0
Le problème c'est que ça fait des années que c'est une saison de transition pour Schalke...


Ouais mais non (j'adore ce début de réponse). En fait cette année ils ont vraiment annoncé qu'ils n'avaient aucuns objectifs clair et que le but était d'envoyer du jeu et de développer les jeunes joueurs. C'est différent des années précédentes lors desquelles ils annonçaient: "Eurooooope" voir "on joue le titre" pour finir en EL quand ils annonçaient CL, nul par lorsqu'ils annonçaient EL, ect...

Equipe la plus jeune en moyenne d'âge de la Buli tout de même. Ils voulaient s'inscrire dans la durée avec Breitenreiter. Bon après S04 et la durée/stabilité, ce sont des concepts antinomiques c'est clair.
Message posté par HerbyCohen
Ouais mais non (j'adore ce début de réponse). En fait cette année ils ont vraiment annoncé qu'ils n'avaient aucuns objectifs clair et que le but était d'envoyer du jeu et de développer les jeunes joueurs. C'est différent des années précédentes lors desquelles ils annonçaient: "Eurooooope" voir "on joue le titre" pour finir en EL quand ils annonçaient CL, nul par lorsqu'ils annonçaient EL, ect...

Equipe la plus jeune en moyenne d'âge de la Buli tout de même. Ils voulaient s'inscrire dans la durée avec Breitenreiter. Bon après S04 et la durée/stabilité, ce sont des concepts antinomiques c'est clair.


Oui dans la durée alors que l'entraineur va encore changer cet été c'est rigolo. Mais bon avec le nouveau directeur sportif on peut toujours espérer que ce soit enfin la fin du bordel.
nyakichan Niveau : CFA2
Message posté par Kalle
Il y a de grosses différences avec la L1: il y a bien plus de buts et de spectateurs lors des matchs. Le jour où le PSG jouera à guichet fermé contre Troyes, tu pourras dire que la BL est inintéressante.


Heureux de t'apprendre que si Paris ne joue pas à guichet fermer c'est à cause du parcage visiteur généralement vide pour diverses raisons.
Message posté par nyakichan
Heureux de t'apprendre que si Paris ne joue pas à guichet fermer c'est à cause du parcage visiteur généralement vide pour diverses raisons.


Ben voyons. Et pourquoi donc? A cause des chasses à l'homme organisées par les ultras du PSG? Quand bien même, le PSG fait rarement le plein, comme partout en France ou dans les autres championnats d'ailleurs, sauf dans les grandes occasions (Barça, Real, etc.).
En Allemagne, les stades sont souvent pleins et l'ambiance est généralement bon enfant.
Question de prix, de spectacle (beaucoup de buts), etc.
En général, la BL 2015-16 n'a pas été un grand cru. Certes, le Bayern et Dortmund ont fait des parcours de champions, mais un troisième (Leverkusen) à 10 défaites montre que le le niveau n'était pas fameux.

"Mon" Werder, quant à lui, est hélas à sa place. Personne n'est tout blanc dans le marasme actuel : ni la présidence, ni le directeur sportif, ni l'entraîneur, ni (surtout) les joueurs. La direction a le (grand) mérite d'avoir résisté à l'endettement mais a toujours vu un peu petit financièrement (ça dure depuis Willi Lemke et les années 80) et a une nette tendance à l'entre-soi. Le désormais ex-directeur sportif Thomas Eichin, viré en début de semaine, est très loin d'avoir fait oublier Klaus Allofs. On lui doit une série de recrutements foireux (on y reviendra) et un mauvais choix (Robin Dutt, qui a depuis prouvé sa "valeur" comme directeur sportif de Stuttgart qui descend) pour remplacer Thomas Schaaf sur le banc en 2013. En fin de saison, il a demandé la tête de l'entraîneur Viktor Skripnik et s'est fait désavouer par la direction, d'où son départ. (J'aimerais bien voir Rudi Völler lui succéder, mais notre idole des 80s se plaît bien dans le même rôle à Leverkusen...) Ledit Skripnik est sans nul doute un bon coach : quand il pris l'équipe à la 18ème place fin 2014, il lui a d'un coup rendu du jeu et de la confiance et l'a ramenée en milieu de tableau), mais les dernières semaines semblent prouver qu'il sait mieux sortir d'une crise qu'en empêcher une. Côté joueurs, enfin, ce n'est pas très beau entre melons ingérables (Arnautovic, Hunt, Elia), erreurs de casting (Obraniak), niveau insuffisant (surtout chez les gardiens et en défense, à Vestergaard et parfois Wiedwald près), et bons éléments vite pillés par la concurrence (di Santo, Vestergaard qui part à Schalke). Bref, il y a du travail, beaucoup de travail, à tous les étages.
Sinon, dans les étages inférieurs, une nouvelle sympa pour les Ostalgiques : le Lok Leipzig, grand nom des 80s tombé en enfer et reparti en 11ème division en 2004, remonte en Regionalliga (D4). Encore un petit effort et ils retrouveront le foot pro en 3. Liga comme Magdebourg l'an dernier !
Message posté par g-g-g
Sinon, dans les étages inférieurs, une nouvelle sympa pour les Ostalgiques : le Lok Leipzig, grand nom des 80s tombé en enfer et reparti en 11ème division en 2004, remonte en Regionalliga (D4). Encore un petit effort et ils retrouveront le foot pro en 3. Liga comme Magdebourg l'an dernier !


les clubs de l'Est sont à la ramasse parce qu'ils n'ont ni les infrastructures ni les moyens financiers. Je suppose qu'on les reverra quand la disparité Est-Ouest sera moins flagrante.
Sinon, j'ai été très content que le Werder ne descende pas (il s'en est fallu de peu cela dit). C'était des adversaires très coriaces dans les années 90.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Didier l’embrouille
457 17