1. // Année 2016
  2. // Bilan
  3. //

Le conseil de classe 2016 de la Ligue 1

À la fin de l'année 2016, il est l'heure pour le corps professoral de faire le bilan. Au sein d'une classe plus que jamais homogène, certains élèves se distinguent pourtant. Dans le bon comme dans le mauvais sens.

Modififié

Félicitations


Nice (9,5/10) : Pendant longtemps, l’élève niçois s’est contenté d’être un élève moyen, qui ne fait pas de vagues. Et puis, depuis quelque temps, il a décidé de se mettre au boulot comme un acharné, le tout en soignant la présentation. Et les résultats commencent à se faire sentir. Après un changement de professeur pendant les vacances estivales, le collège s’attendait à un petit temps d’adaptation. Que nenni ! Nice fait preuve d’une incroyable confiance en soi, d’une ambition tout aussi remarquable et se donne les moyens de réussir. Jusqu’à devenir le meilleur élément de la classe pour l’instant. Comme quoi, quand on veut, on peut. Suffit d’être un peu malin.

Monaco (9/10) : Quand on commence l’année 2016 sur un 10-2, ça en dit long sur les intentions. Longtemps perché sur son nuage de privilégié, l’élève monégasque n’a pas hésité à mettre les mains dans le cambouis pour obtenir de très bonnes notes. Et ce grâce aux conseils de son tonton portugais. D’abord, Monaco s’est réfugié dans le travail au début de l’année afin de sauver les meubles. Et après les vacances, il est revenu motivé comme jamais, sûr de sa force, et prêt à tout exploser. À l’image de ses copies pleines de folie, l’élève monégasque est parvenu à rompre avec son image d’élève trop scolaire. Désormais, sa créativité éclate à la vue de tous, pour le plus grand bonheur de ses professeurs.



Tableau d’honneur


Lyon (8,5/10) : La vraie valeur sûre de la classe. Les années passent, et le petit Gone est toujours assis à la même place, au premier rang, bien sage avec ses lunettes. Même s’il n’est plus le premier de la classe, il fait toujours partie des élèves moteurs. Même s’il est un peu agaçant avec sa tête d’intello un peu arrogant, même si Monsieur Aulas fait partie des parents d’élèves les plus envahissants que le collège n'ait jamais connu, force est de constater que les résultats du bambin lyonnais sont d’une régularité sans faille.


Guingamp (8/10) : L’exemple type de ce que l’on veut voir en classe. Malgré des capacités limitées et un premier semestre globalement raté, l’élève breton s su rebondir. Grâce à son nouveau mentor, Antoine Kombouaré, et à son grand frère toujours très concerné, Jimmy Briand, Guingamp est sûrement la plus belle surprise de ce second semestre. Une joie de vivre et une force de caractère qui lui permettent de se surpasser lors des grosses évaluations, faisant même trembler les habituelles têtes de gondole.

Paris (7,5/10) : Le problème avec l’élève parisienne, c’est qu’on est tellement habitué à son statut de première de la classe qu’on en devient très exigeant. Sauf que la petite bourgeoise se laisse petit à petit dissiper par ses camarades turbulents. Résultat : la seule fois de l’année où on l’envoie passer des tests en classe européenne, là où est son vrai niveau, elle échoue lamentablement. En plus, pendant les vacances d’été, au lieu de réviser pour renforcer sa culture générale, elle a fait n’importe quoi et est revenue en classe totalement déréglée. Les résultats sont beaucoup moins impressionnants, et Paris ne sort même plus de la masse. Il va vite falloir se ressaisir.



Encouragements


Toulouse (7/10) : Comme quoi, un bon coup de pied au cul ne fait parfois pas de mal. Il a fallu menacer l’élève toulousain de redoublement pendant tout le premier semestre pour qu’il donne enfin le meilleur de lui-même. Sauvé de justesse, le petit protégé de Pascal Dupraz vient maintenant en cours le cœur léger depuis quelques mois. Et il a su clairement se remettre dans le rythme de la classe. Comme quoi, l’Education nationale peut encore faire de belles choses de ses enfants qu’on croyait perdus.

Angers (7/10) : Il faut l’avouer, le corps enseignant ne donnait pas cher de sa peau pour sa première année dans le collège le plus huppé du pays. Mais à force d’abnégation, de travail, et de courage, le SCO a su faire forte impression jusqu’à devenir un des meilleurs éléments de la classe. Maintenant que les carences et le manque de talent de l’élève angevin commencent doucement à le rattraper, les professeurs tiennent à l’encourager pour qu’il ne lâche pas l’affaire. Il mérite de rester avec nous.

Rennes (6,5/10) : La direction ne sait plus trop quoi penser de l’élève rennais car il réussit l’exploit d’être à la fois régulier et irrégulier. Régulier car il obtient sensiblement la même moyenne d’année en année, et irrégulier car il enchaîne les bonnes et les mauvaises passes. Tantôt catastrophique, tantôt prometteur dans ses copies, le corps enseignant est de nature optimiste et préfère l’encourager à suivre la seconde voix. Surtout qu’on a toute confiance en son nouvel éducateur Christian Gourcuff, qui connaît bien son élève.


Lille (6,5/10) : À l’image de son copain de classe rennais, Lille a toujours autant de mal à vraiment séduire ses professeurs. Grâce à l’Oncle Fred et à sa grande expérience dans l’Éducation nationale, l’élève lillois a très bien démarré 2016 en décrochant la cinquième meilleure moyenne de la classe. Mais depuis les vacances estivales, les choses sont plutôt compliquées, notamment à cause de gros chamboulements dans sa vie personnelle à la maison. On lui fait confiance pour redresser la barre.

Marseille (6/10) : C’est toujours aussi compliqué avec l’élève marseillais car on connaît son immense potentiel. Mais ses résultats sont constamment dégradés à cause de ses graves problèmes de famille. Si bien que le conseil a même pensé au redoublement en début d’année 2016 ! Intolérable pour un élève de la trempe de l’OM. Heureusement, une sorte de Pascal le Grand frère venu de l’autre côté de l’Atlantique est venu régler une bonne partie des problèmes familiaux de l’élève marseillais. Depuis quelques semaines, il y a donc de quoi reprendre espoir. Merci NRJ12.


Caen (6/10) : Après un si beau début d’année 2016, on ne peut accepter de tels résultats depuis quelques mois. On savait que la marge de manœuvre de l’élève normand était limitée, mais on est en droit d’attendre de plus belles copies. Que Caen retourne travailler dans son coin, sans faire de bruit. C’est dans cette configuration qu’il est le meilleur.

Bastia (6/10) : Cette année, Bastia a su faire oublier sa réputation d’élève turbulent pour se consacrer à ses études. De bons résultats, comparés à d’habitude, et une bonne moyenne générale. Désormais seul représentant de la Corse depuis quelques mois, l’élève bastiais semble cependant se sentir un peu seul, et pointé du doigt par ses camarades de classe. Qu’il sache qu’il peut venir se confier à la « vie scolaire » quand il le souhaite.



Passage de justesse


Dijon (5,5/10) : Des trois petits nouveaux de la classe, c’est celui qui fait la meilleure impression. Même s’il obtient de moins bonnes notes que son camarade nancéien, on sent une fraîcheur et un potentiel bien plus stimulant pour les professeurs. Une vraie belle surprise dans le style, en espérant que les résultats finissent par suivre. Car pour l’instant, il manque un peu de sérieux et de méthode pour valider ces beaux efforts.

Nancy (5,5/10) : Au contraire de son camarade dijonnais, Nancy est moins créatif et moins sympathique. Mais, fort de sa petite expérience passée dans le collège, l’élève nancéien connaît déjà les bases et sait ce qu’il faut faire pour garder sa place dans la classe. On espère pour eux que ça suffira.

Saint-Étienne (5/10) : Pendant toute l’année 2016, Saint-Étienne a traîné son spleen au fond de la classe. Accoudé au radiateur, le regard dans le vide, il semble en pleine dépression. Même si ses capacités lui permettent de rester un des meilleurs élèves de la classe en matière de notes, on a l’impression que l’élève stéphanois se laisse lentement couler, miné par les problèmes de santé et le manque de joie de vivre de son papa Galtier. Saint-Étienne est en train de devenir un élève banal.

Bordeaux (5/10) : Qu’il est loin le temps où Bordeaux tirait la classe vers le haut. Cette année, l’élève bordelais a décidé de s’asseoir constamment à côté de son camarade stéphanois, et s’est laissé contaminer par sa sinistrose. Pourtant, il y a un potentiel de folie chez l’élève bordelais avec de belles qualités (Ménez, Malcom, Vada, Ounas, Rolan...), mais il n’arrive pas à l’exploiter. Dommage.

Montpellier (5/10) : L’élève montpelliérain a cette fâcheuse tendance à se reposer sur ses lauriers. Au début de l’année 2016, il a été contraint de mettre un bon coup de collier pour sauver les meubles et répondre aux interrogations du corps enseignant. Depuis qu’il a regagné notre confiance, il recommence à se laisser aller, malgré un très bel exposé sur la capitale parisienne.



Redoublement


Metz (4,5/10) : Quand une interrogation sur deux se termine par une note en dessous de la moyenne, c’est très mauvais signe. Ce qui est dommage avec l’élève messin, c’est qu’on ne sait pas trop où le situer. Car s’il est un peu trop fort à l’échelon du dessous, à chaque fois qu’il revient dans l’élite, il n’est pas au niveau. Le redoublement semble encore une fois inévitable, surtout qu'il devient turbulent.


Nantes (4/10) : Même si ça va mieux depuis qu’il a pris portugais LV3, ce n’est pas suffisant pour sauver son année catastrophique. Le petit Canari a absolument tout raté en 2016, pourtant auréolé de sa fin d’année 2015 plutôt convaincante. Mais depuis, rien ne va plus, tant sur le fond que sur la forme. Ses copies sont illisibles, c’est un scandale.

Lorient (4/10) : Pendant longtemps, le petit Merlu a compensé ses difficultés en soignant la présentation. Mais cette année, l’élève lorientais a semble-t-il abandonné. Brouillon et dissipé, il ne parvient plus à sauver les apparences et les notes s’en ressentent. Aujourd’hui, il est même bon dernier de la classe. Décevant.



Réorientation professionnelle


Reims (3,5/10) : Cela faisait pas mal d’années que Reims échappait au redoublement. Forcément, il a fini par craquer cette année. D’ailleurs, le conseil de classe s’est rendu compte que si Reims galérait autant tous les ans, c’était sûrement parce qu’il n’avait rien à faire dans cette filière.

Gazélec (3/10) : L’élève a beau être très souriant, et ultra-sympathique derrière ses airs de garçon turbulent, Gaz' n’a jamais vraiment été fait pour notre collège. On le verrait beaucoup plus s’orienter vers un métier plus manuel.

Troyes (2/10) : Complètement largué du début à la fin, l’élève troyen souffre de véritables tocs. Obsédé par l’esthétisme de ses copies, quitte à bâcler le fond, il n’est absolument pas fait pour le système scolaire. Qu’il se réoriente dans le domaine de l’art, et ne revienne plus jamais, car ça nous fait à chaque fois très mal de lui coller des zéros.



Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Je suis abonné au Stadium, et pourtant j'ai le sentiment que la note du TFC est un peu plus haute que ce que j'aurais pensé. Arribagé est resté jusqu'à fin février (cette défaite contre Rennes...), jusque-là c'était vraiment pas très beau à voir. Dupraz est arrivé et il y a eu de beaux résultats avec le miracle de la 38e journée, dont il ne lui faut pas enlever le mérite. Mais cette saison n'est pas spécialement parfaite non plus, je pense notamment au gros coup de mou durant l'automne.
Vous êtes très généreux avec Angers, car sur l'année 2016, c'est un vrai parcours de relégable qu'ils ont fait (avec les moyens du bord).
Je vais jouer l'emmerdeur mais je ne vois pas trop l'intérêt de faire un article "conseil de classe" (que j'apprécie beaucoup, au demeurant) sur toute l'année 2016, cad la fin de la saison dernière et la saison en cours. Un conseil trimestriel calqué sur l'année scolaire cad sur les 4 mois écoulés aurait été mieux? non?
Ouais je suis d'accord avec toi. Là ça ne ressemble pas à grand chose parce que les effectifs bougent et changent d'une saison à l'autre, ainsi que les entraîneurs, etc...

Au passage pour le conseil de classe de Bordeaux, je mettrais carrément un redoublement. Ils ont un effectif qui est loin d'être dégeu pourtant mais j'ai l'impression qu'aucun entraîneur n'arrive à les faire jouer.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
Surtout que pendant ce temps là, on attend toujours le TOP 100 des joueurs qui ont marqué le foot asiatique..
Comment s'appelait déja ce numéro 9 du Saigon Fc qui a marqué un triplé contre le Racing Club Pnomh Penh en 8ème aller de la champions league asiatique en 1984 ?
Et surtout, est ce que les unijambistes sont pris dans le classement ?
Note : 2
Pas très loin de Saigon y'avait bien cette taule de Bien Hoa dans laquelle on buvait cette drôlerie...
Olivier Atton, Thomas Price, Bruce Harper, Julian Ross, Mark Landers...
T'as connu Lulu?
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Ça suit la logique du ballon d'or et autres idioties qui désignent des vainqueurs pour une année civile alors que les saisons européennes vont de juillet à mai....


Pas un mot pour Moustache, le directeur feignant et idiot qui baignait dans son jus depuis 10 ans et qui a pris un coup de chausson par le rectorat?

Ah oui, ce dirlo pédant qui n’arrêtait pas de fricoter avec les parents bourges de Paris, jusqu'à invectiver les professeurs qui notaient trop "strictement" (et le mot est fort) l'élève parisienne. Qu'est-ce qu'il était con ce mec. Ah ça, pour vendre des tickets de tombola il y avait du monde. Mais quand il s'agissait d'encourager les pécores, d'aider les familles sans trop de moyen à rentrer dans son collège, cette enflure les laissait crever devant le portail, en refilant quelques coup de bottines dans la tronche au passage. Un vrai caïd ce Thiriez.

Je n'oublierai jamais cet élève ariégeois, pour qui je n'avais aucune sympathie particulière à la base, mais qui avait brillamment réussi son certificat d'étude, et donc, le seul examen d'entrée qui soit important. Il avait même obtenu de la CAF et de la Mission Locale, la bourse lui permettant de subvenir aux besoins pécuniaires de ses études. Mais l'élève Luzenac se fit fermé le portail au nez par ce cher sieur Thiriez, le jour de la rentrée, pour la seule raison que ses habits ne correspondaient pas aux critères du collège ? Va mourir Thiriez.
Cet enfoiré avait déjà appelé 2 mois auparavant les familles Strasbourgeoises et Castelroussaines, pour les faire glaner les places rendues vacantes, en dépit de leurs résultats scolaires, pourtant insuffisants selon les critères officielles de l'Académie.
Aux chiottes le règlement quand on est un puissant. L'important pour Thiriez c'est le clinquant, que les parents arrivent au collège en Merco, et que les gosses soient frippés Ralph Lauren de la tête aux pieds.
Pour finir sur Luzenac, le recteur d'Académie, alors que la rentrée était faite, et les classes de L1, L2 et National comblées en éléments (plus "respectables"), ce bon recteur Le Graët, pourtant lui-même ancien pécore devenu respectable nouveau riche, accompagnait l'élève destitué vers un Segpa de province, la CFA2. En essayant de lui faire croire que c'était un pont d'or. L'élève préféra mettre immédiatement fin à ses jours.

C'est tout ce que retiendrai de Thiriez, le dirlo du bourgeois.
Le saigneur de l'anal Niveau : CFA2
Merci mon ami.
Moi, j'y habite, à Luzenac.
On y croyait, putain, jusqu'au bout...
Thiriez, va mourir, petite merde pourrie.
Ce club en ligue 2, aurait pu dynamiser tout un département, le plus pauvre de France, d'ailleurs.
Je déteste insulter sur les forum, ce n'est pas intelligent, mais putain, j'ai envie d'être idiot pour l'heure...
Donc, va mourir Salope de Thiriez, sale enfant du viol, j'espère que tu vas chopper un cancer et pourrir de l'intérieur comme tu mérites.
10 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
CharlesEchalotte Niveau : National
bel article malheureusement ça me rappelle beaucoup de mauvais souvenirs avec les plupart des connards de prof que j'ai eu et qui te pourrissent la vie les seuls bons se comptent sur les doigts d'une seule main et je parle de toute la scolarité et tout ce temps perdu sur une chaise comme si on nous imposait d'être handicapé.
Non,j'en profite pour chier sur L'education nationale de mon époque Ministre à l'époque: Luc Ferry.
En France on formate les génies, dans la plupart des autres pays les génies n'ont pas les moyens d'aller à l'Ecole
Après avoir été tête de classe dans absolument toute les matières possibles (même la plus inutile, Coupe de la Ligue), s'être placé dans les 8 meilleurs écoliers Européens, avoir subi de gros changements familiaux cet été, notamment avec le départ de son grand frère de la maison, et quand même réussir à s'etre maintenu dans le top 3 de l'école, le petit Paris doit sacrément avoir les boules de pas avoir les félicitations
PhoenixLite Niveau : Loisir
Pourquoi une telle note pour Angers ? Leur seconde moitié de saison passée est horrible (leur réussite comptable finale s'appuie sur la phase aller en 2015) et cette année ils sont 16ème...
Idem, pourquoi un Gazelec aussi bas ? Les mecs étaient juste à leur niveau, certes trop faible pour la L1, mais j'ai pas le souvenir qu'ils aient fait n'importe quoi pour mériter d'être au niveau "d'habitués" foireux de L1 comme reims et Tryes, ou encore d'être derrière un FC Nantes géré avec les pieds et pathétique au possible.
Bon j’ai préparé une petite stat « sympathique » concernant Sainté, et ici est un endroit aussi bien qu’un autre pour la poster.

Sur les 2 dernières années civiles (2015 et 2016 donc), Saint-Etienne a rencontré 20 fois (logique) le top 5 du classement actuel de L1 (phase retour de 2014-2015, saison 2015-2016 et phase aller de 2016-2017), voici les résultats de ces rencontres :

ASSE 0-0 Marseille
ASSE 0-1 Nice
ASSE 1-1 Monaco
Lyon 2-0 ASSE
PSG 1-1 ASSE

Nice 2-0 ASSE
Marseille 1-1 ASSE
ASSE 1-1 Monaco
ASSE 0-2 PSG
ASSE 1-0 Lyon

Monaco 1-0 ASSE
ASSE 0-2 Marseille
Lyon 3-0 ASSE
PSG 4-1 ASSE
ASSE 1-4 Nice

ASSE 5-0 Nice
Lyon 2-2 ASSE
Monaco 1-1 ASSE
ASSE 2-2 Marseille
ASSE 0-1 PSG

20 rencontres donc pour un bilan famélique de 2 victoires… 8 nuls et 10 défaites (14 points sur 60). 17 buts marqués (merci Nice) contre 31 encaissés.
Ces 2 victoires qui sont un énorme (mais génial) hold-up à la maison dans le derby début 2016 et un 5-0 contre Nice à la 36eme journée de la saison 2014-2015 quand Sainté jouait l’Europe alors que Nice ne jouait plus rien.

A titre d’exemple voici le bilan des autres équipes de L1 qui ont joué également 20 matchs contre le top 5 durant cette période :
Bordeaux : 27 points (6V, 9N, 5D)
Guingamp : 24 points (7V, 3N, 10D)
Montpellier : 19 points (5V, 4N, 11D)
Caen : 19 points (5V, 4N, 11D)
Rennes : 17 points (4V, 5N, 11D)
Lille : 17 points (3V, 8N, 9D)
Bastia : 16 points (5V, 1N, 14D)
Lorient : 14 points (3V, 5N, 12D)
Nantes : 13 points (3V, 4N, 13D)
Toulouse : 13 points (3V, 4N, 13D)

Il y a donc seulement 2 équipes qui font moins bien (1 point en moins) que Saint-Etienne durant cette période mais aucune n’a aussi peu de victoire…


Mais où je veux en venir au final ? Ces 2 dernières saisons UNE SEULE équipe parmi ces 10 a finit devant Sainté (Lille l’année dernière) et seulement 2 sont actuellement devant (Guingamp et Rennes) alors pourquoi Sainté a un bilan aussi pitoyable contre le big 5 de L1 alors qu’elle joue l’Europe depuis 4 saisons maintenant ? L’équipe possède un effectif moins bon (que les 10 équipes au-dessus) et est en surrégime ou alors l’équipe est meilleure (ou aussi bonne) qualitativement mais n’exprime pas son potentiel maximum ? Je pourrais compter le nombre de fois que Sainté a aligné une défense à 5 dans ces 20 matchs pour étayer mes propos mais je pense que ce n’est pas la peine. La cause principale est évidemment la vision du football de Christophe Galtier qui a pour objectif de ne pas prendre de but avant d’en mettre 1 contre les équipes supérieures sur le papier. Je remercie Galtier pour ce qu’il a fait pour Sainté mais aujourd’hui ce n’est plus possible, il s’énerve quand les médias disent que c’est un coach défensif mais comment le nier quand on voit de telles statistiques ? Putain mais avec un coach ambitieux, le club aurait peut-être déjà retrouvé la C1 et on se branlerait pas uniquement sur ce MU-ASSE dans lequel on va se prendre une branlée si on continue comme ça…


PS : Oui je m’emmerde pendant les vacances de Noel ;)
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : -1
Propre
Je pense que sans Galtier l'ASSE serait dans les bas-fonds de la Ligue 1.

Parce-que si Galatier part tu crois que vous allez vous retrouver avec Guardiola ou Klopp? Ça sera du Baup ou du Courbis, et là, non seulement le jeu ne sera pas plus chatoyant mais en plus les résultats ne seront pas meilleurs.

Je trouve étonnant le manque de reconnaissance envers Galtier, on a trop tendance à penser que bon entraîneur = beau jeu. Mais à la base un entraîneur c'est quand même celui qui tire le maximum de son groupe. Et de ce côté là j'ai envie de dire que Galtier s'en sort très bien.Alors certes, Galtier à tendance à jouer de manière prudente contre les gros et à ne jamais se surpasser. Mais il est à la tête d'un club avec des moyens limités, qui se fait régulièrement piquer ses meilleurs joueurs et malgré ça il arrive à maintenir Sainté dans le TOP 5 quasiment chaque saison.
Effectivement l'ASSE n'a pas le plus beau jeu de la L1, mais va demander aux supporters de Lorient s'ils ne voudraient pas que leur équipe joue un peu moins bien mais gagne un peu plus.
Sans Galtier il y a 6 ans, l'ASSE serait peut-être en L2, sans Galtier il y a 4 ans, l'ASSE n'aurait peut-être pas remporté un titre et retrouvé l'Europe mais sans Galtier depuis 2 ans, l'ASSE serait-elle plus bas que ce qu'elle l'est aujourd'hui ? Possible mais le jeu serait-il aussi dégueulasse ? Je pense pas.

Je n'enlève rien à Galtier, l'année du titre en CDL avec Aubameyang, le jeu de l'équipe était très bon, 3ème meilleure attaque du championnat, des larges victoires régulièrement...

Galtier a réussi à tirer un maximum du groupe qu'il avait ces dernières années mais il a gardé cette même philosophie alors que les joueurs sont clairement meilleurs que les saisons précédentes.

Et j'espère que quand Galtier partira, les dirigeants auront d'autres idées que les Baup/Courbis/Sagnol pour le remplacer car en effet ça ne sera certainement pas mieux.

Et pour ta dernière phrase "joue un peu moins bien mais gagne un peu plus", c'était valable les saisons précédentes, ça ne l'est plus cette année, le jeu est dégueulasse et les résultats s'effondrent. Le dernier gros match de Sainté ? Le 4-1 contre Bordeaux en début d'année.

Si rien ne change j'ai très peur pour la suite de la saison, certains joueurs semblent déjà pensé à MU mais ils risquent d'être déçu en février et la suite de la saison sera très très dur.

Si le jeu n'évolue pas très rapidement, le club sera éliminé contre MU (logique) et finira aux alentours de la 10ème place, donc pas d'Europe, Galtier partira certainement, ainsi que les joueurs les plus intéressants, et là ça sera la fin d'un cycle et Sainté redeviendra un club lambda de la L1.
Gros Noblois Niveau : CFA
Pourquoi les dirigeants de Sainté iraient-ils forcément chercher un des traîne-savates de la Ligue 1 comme entraîneur?
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
Note : 1
Cest pour ce genre de commentaires que je viens sur Sofoot. Je ne sais pas si tu souleves un lievre, et les raisons peuvent etre multiples (meme si pense que effectivement, malgre tout ce qu'il a fait pour le club, Galtier limite un peu son ascension par sa vision pessimiste du jeu), mais il y a un vrai travail d'analyse.

Bien vu
Jemincruste1 Niveau : National
Joli.

Beaucoup de supporters en ont marre de Galtier.

Le voir se réfugier derrière, au choix :
- la fatigue
- les blessures
- le calendrier
- la pelouse
est désespérant.

Et Romeyer qui l'appuie sans aucune remise en question ce matin dans la presse.. En rappelant sa victoire en CDL 2013 (my God).

Donc après 76, on va en prendre pour 20 ans de Coupe de la Ligue ?

C'est l'horreur, bon nombre d'entraîneurs feraient tellement mieux avec cet effectif..

Saint-Étienne, c'est pas ça. GG se meurt de cette équipe qui fait honte.

Mais comme tu dis, branlons nous sur ce MU-ASSE qui s'annonce sanglant (à moins d'une VRAIE remise en question). Après tout, c'est le fond de commerce du club.

Ah oui, et ce stage à Murcie avant d'aller défier une CFA2 dans le Nord de la France, c'est malin non ?

J'étais 100% pour entamer un nouveau cycle cet été (Renard, Gourvennec..), Galtier a 1 mois et demi pour démontrer qu'il ne fait pas la saison de trop (L1 / CDF / derby / MU à venir).

Et qu'il se remette à parler football putain, ces conférences de presse sont catastrophiques.
6 réponses à ce commentaire.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Les -1 se ramassent à la pelle. Y a un bug ou des idiots ont montés une équipe pour saquer ceux qui parlent de foot?
zinczinc78 Niveau : CFA
Un peu des deux..
Note : -4
Sais pas mais ça dura depuis 1 semaine. Soit ça, soit ya un bug sur l'affichage, soit ya un truc qui fait qu'en cliquant vite sur les + et - tu peux noter plusieurs fois le même commentaire. Bon avec moi ça marche pas, mais d'autres oui apparemment.
J'ai un peu de mal à croire à la théorie des trouducs qui feraient ça pour passer le temps, ya quand même moyen de se faire chier en faisant autre chose que ça...
Barbylone 2 Niveau : Loisir
Rejoins nous dans la révolution.

Revenir à l'ancien système de note démocratique. Pour que chaque âme ait le même vote qu'une autre, pour que chacun puisse s'exprimer librement afin de retrouver la dynamique, la cynergie même de la version précédente.
Ou alors se séparer de Champion-mon-frère
Gros Noblois Niveau : CFA
Un bug sur les comm' de Sofoot???
Tu délires l'ami!
4 réponses à ce commentaire.
saucissonbière Niveau : CFA2
C'est chaud comment vous descendez Sainté... Franchement ça en devient gênant.
PhoenixLite Niveau : Loisir
A mon sens Sainté paye son image (justifiée) de club qui n'arrive pas à franchir un palier.
Les résultats de l'ASSE ces dernirèes années sont satisfaisants, mais stagnent. On ne les sens pas progresser, malgré une expérience accrue, des campagnes européennes, ...

Alors c'ets tjs mieux de stagner à un bon niveau (places UEFA) mais âu bout d'un moment, les attentes pour un tel club change, et on espère les voir passer un cap. ce qu'ils ne semblent pas réussir à faire. D'ou la sévérité dans les jugements, amha.
saucissonbière Niveau : CFA2
Entièrement d'accord mais de là à se toucher sur Bastia, Dijon ou Angers faut arrêter la drogue !
2 réponses à ce commentaire.
Patxikudelatxams Niveau : District
7.5 pour Paris?!!!
Putain de fayot...
Bah ça tient de l'absurdité de ce "conseil de classe" de prendre en compte l'année civile. Il aurait fallu juger seulement sur cette première partie de saison.

Parce-que sur 2016 le PSG est champion de France, vainqueur de la coupe de France, vainqueur de la coupe de la Ligue, vainqueur du trophée des champions et 1/4 de finaliste de la Ligue des Champions.
1 réponse à ce commentaire.
"Des équipes-types à mi-saison, des rétros sur une année civile qui par définition n'ont aucun sens, il faut bien meubler."
extrait de l'article sofoot sur Nasri
PhoenixLite Niveau : Loisir
Allez quelques stats pour le fun :

- Lorient est la seule équipe a avoir sur 2016 un bilan moins bon qu'un certain relégué de Juin 2016 : 0.92 points/match, 1.05 but/m e 1.84 bc/m. Reims ayant été relégué avec une seconde moitié de saison passée à... 0.95 pts/m, 1.32 bp/m et 1.75 bc/m. Ca sent la L2 en fin d'année pour les Merlus.
- Angers est d'une régularité incroyable : 38 matchs de L1 en 2016, pour 38 points gagnés en inscrivant 38 buts.
- Le PSG reste la meilleure équipe de l'année : Meilleurs pts/m (2.21), meilleure attaque (2.42) et meilleure défense (0.66)
- Le "feu d'artifice niçois" est relatif : ils ne sont que 4ème attaque de L1 sur 2016 derrière Paris, l'ASM et l'OL. Leur réussite s'appuye avant tout sur une grosse solidité défensive : ils sont avec Sainté et Paris, la seule équipe à tourner à moins d'1 but encaissé par match sur l'année : 0.82 !
- Le TFC et le MHSC sont des jumeaux : Même bilan (13V, 10N et 15D) et même différence de buts (+2) !
- L'OM est le roi des nuls : 17 matchs nuls sur 2016, soit 44.75% de leurs matchs. Et ils écrasent la concurrence : le Gaz', second, n'étant qu'à 36%.
- Bravo à l'Estac, qui cartonne toutes les catégories statistques négatives : plus gros ratio de défaites (79%), plus gros ratio de Bc/m (2.53 - merci le 9-0 par Paris), pire diférentiel par match (-1.58).
- Correa a la trique : son équipe est tjs la pire attaque de l'élite, avec 0.79 buts par match sur sa demie-saison de L1.
- En parlant d'attaquants en bois, il n'y a que 2 équipes qui ont fait tout 2016 en L1 et qui tournent à moins d'1 b/m : Nantes et Bastia. Pourtant, non relégués, donc, mais surtout toujours pas relégable. Merci Djidji et Toto Squilacci de tenir la barraque !
- Bordeaux n'a aucun plan de jeu. Ok, ça on le savait. Ils n'ont apparemment aucun plan de résultat non plus. Avec 13 victoires, 13 nuls et 12 défaites, ils sont l'équipe avec la répartition la plus homogène de 2016. Les maîtres du suspense.
- La France aussi a un vrai Big Four : Avec 84/78/75/73 points accumulés sur l'année, le PSG, l'ASM, Nice et l'OL sont très loin devant le reste du troupeau. Le LOSC est 5ème, avec ... 57 points au compteur.

2016 est mort, longue vie à 2017.
Et viva la Liguain !
Elcocolonel Niveau : CFA
Je m'insurge car l'élève Nancy vient de finir une belle fin d'année 2016 avec retour sur le podium de la ligue 2 et championnat en poche avec une jolie équipe plutôt offensive (en ligue 2).
Là le début de ligue est pas flamboyant mais ils ont un bon rythme, ont vaincu Metz 4-0 mais on se tape encore l'étiquette du jeu mou et défensif, pablocorreaetc... Oui, ça bétonne et c'est moche pour les matchs à l'extérieur comme Montpellier et Marseille mais franchement, je vois pas où Angers et Caen font mieux depuis le début de l'année. Et en plus l'élève Nancy fait de bons résultats en coupe de la ligue. Bref, merci d'illuminer de votre singularité l'analyse en affirmant qu'Angers et Caen sont décevants, que Bastia a un jeu prometteur mais que Nancy est un bloc de béton pas créatif.
Je demande pas un 7/10 à l'ASNL, entendons-nous bien, je demande juste un peu d'objectivité sur le travail de l'an dernier pour la remontée et aussi un rééquilibrage entre les commentaires des équipes de bas de tableau. Parce que mine de rien vous pouvez pas dire que Nancy a pas progressé sur l'année 2016 et à vous entendre, on est juste un club dégueulasse qui mérite pas d'être là. Mais quid des autres bas de tableaux, y vous donnent tous la trique ?

C'est quoi, c'est des Messins qui sont à la rédac ?
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 4
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
À lire ensuite
Un Noël sans surprise