1. //
  2. // 12e journée
  3. // Arsenal/Manchester United (1-2)

Le complexe United demeure pour Arsenal

Même avec un onze qui sentait le bricolage, Manchester United n'a eu besoin que de l'écusson sur son maillot pour foutre la trouille à un Arsenal toujours aussi complexé.

Modififié
6 52

Arsenal - Man. Utd
(1-2)

O. Giroud (95') pour Arsenal , K. Gibbs (56' csc), W. Rooney (85') pour Manchester United.


Avant de s'en prendre aux consultants français, Patrice Évra avait déjà donné dans la punchline efficace pour parler des oppositions entre Manchester United et Arsenal. En 2009, il avait parlé de « 11 hommes contre 11 enfants  » . Des années ont passé, le Français n'est plus là, mais la formule reste. Alors qu'Arsenal avait le pain et le couteau pour recoller au quatrième du championnat, c'est un United totalement patraque qui se rapproche du strapontin en empochant trois points. Les fans d'Arsenal ne peuvent même pas se dire que ce nouveau camouflet incitera les dirigeants à recruter Čech, Hummels ou Khedira : le problème de cette équipe est avant tout mental.

Wilshere perd ses nerfs


Parce qu'en face, il n'y avait rien d'insurmontable. Van Gaal a ressorti son 3-4-3 de la sélection batave au Mondial. Il y a déjà Van Persie, alors il propose à Rooney de prendre le rôle de Sneijder et à Di María celui de Robben. Joli Casting. Le problème, c'est que pour compléter le onze, il doit faire avec Carrick, Fellaini, Smalling, Blackett, McNair et Ashley Young, puisque Luke Shaw se blesse rapidement. Arsenal est donc favori avec son armada offensive composée de Wilshere, Ramsey, Oxlade, Welbeck et Alexis Sánchez. Mais les Gunners frappent direct, crispés, sans être vraiment inquiétants. Tout nouveau, Sánchez enchaîne les pressings de fou aux quatre coins du terrain. Sur un assaut sur De Gea, il permet à son équipe de récupérer la balle rapidement. Welbeck lance Wilshere qui se foire en tirant sur le goal à bout portant alors que le buteur chilien était juste à côté. Comme un symbole, le meneur de jeu anglais tombe trop facilement pour obtenir un péno, puis s'accroche avec Fellaini, manquant d'être expulsé. En attendant, Arsenal s'éteint au bout d'une demi-heure et Manchester est à deux doigts d'en profiter de loin avec la patte de Di María.

La consolante Giroud


Titulaire avec la sélection anglaise sur les deux matchs de la trêve internationale, Wilshere joue son rôle de personne central jusqu'au bout. Sur un rush vers le but adverse, il est taclé par derrière par McNair. Ce n'est pas maîtrisé et ça blesse sérieusement l'Anglais, qui reste à boîter quelques instants sur la pelouse. Ça ne pardonne pas, United en profite avec une balle dans la surface adverse de Young où Szczęsny et Gibbs se percutent bêtement. La balle fuit de l'autre côté sur Valencia qui canarde sur l'arrière gauche et lui fait mettre un csc à l'heure de jeu. Sans avoir cadré une frappe, les Red Devils mènent au score. Autant le dire tout net, le moral des Gunners décide alors de quitter le stade et de rentrer à la maison.

Alors qu'il reste encore une demi-heure à jouer, pas une vraie grosse occasion à se mettre sous la dent, même si Sánchez, encore lui, ne démérite pas. Il faut attendre la 75e et le retour de Giroud pour voir les locaux assiéger le but adverse. Et forcément, ça laisse des espaces derrière. Dès qu'il en a l'occasion, Fellaini lance Di María qui décale Rooney comme il faut pour qu'il parte seul au duel. Un petit piqué et ça fait 2-0. Le but splendide de Giroud en fin de match, une demi-volée en lucarne spontanée sur un appel en profondeur n'y change rien, Manchester gagne son premier match de la saison à l'extérieur. Van Gaal respire, Wenger un peu moins. Après tout, sa direction va peut-être avoir envie d'un technicien qui n'a peur de personne.

⇒ Résultats et classement de Premier League

⇒ Tous les matchs en direct

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 8
Arsenal n'est même plus capable de battre une petite équipe...
floyd pink Niveau : CFA
Moi j'aurais dit plutôt "Le complexe demeure" tout court pour le titre de l'article
Ce XI de Man Utd sérieux...
Ian Curtis
Putain, même après 40 blessures à MU et une équipe en totale reconstruction, ils se débrouillent pour être devant Arsenal, juste dingue.
Van Gaal est chateux quand même de tomber dans une saison où tout le big 4 s'effondre car avec le début de saison catastrophique, ils sont 4ème.
Ian Curtis
Match de porc de Fellaini, quand même!
Pas assez hype pour que Canal plus en parle, visiblement.
Di Maria, y a du mieux mais avec son attitude de merde, il aurait pu coûter 2 points à son équipe.
Carrick et RVP, dégueulasses, triste pour Carrick qui serait mieux en DC car en milieu, il était largué.
Vu le visage offert aujourd'hui, j'ai l'impression que Blind est LA recrue de la saison et qu'il est déjà indispensable.
Donc MU joue à 11 derrière façon Chelsea et l'analyse c'est qu'Arsenal est complexé ? Prendre un but gag d'un ballon tiré n'importe comment qui rebondit sur un joueur au sol c'est être complexé ? Ça sent tellement l'article qui s'était fixer sa conclusion d'avance si Arsenal perdait le match, peu importe la manière.
United310 Niveau : DHR
Pfiouuuuuuuu, mais que c'est bon!

Faut pas faire le malin, ça ressemblait pas à grand-chose mais bon... On va pas cracher dessus!
Cependant, avec Blind à la place de carrick et falcao (s'il revient en forme) à la place de RVP ça peut vraiment le faire! Et trouver un système évidemment... 4-2-3-1 surement!



Anfield_Road Niveau : Ligue 1
Ce genre de match ça me consolerait presque du niveau affiché par Liverpool cette saison, au moins je vois qu'on est pas les seuls à être en galère, mais en même temps ça me déprime parce plus les semaines avancent, plus la supériorité de Chelsea sur le reste des gros clubs cette saison est flagrante, j'ai rien contre des clubs contre Southampton ou West Ham, mais je les vois clairement pas tenir le coup toute la saison, dans le contexte actuel, même United a sa carte à jouer pour une place européenne, alors qu'ils ont une défense digne d'un club de championship, c'est dire.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Content pour Man Utd, mais ils ressortent du match avec plus d'interrogations que de points résolus... Arsenal a dominé, le premier but est clownesque et le deuxième est juste un contre à 5 minutes de la fin. Bilan positif dans le jeu ? Y en a pas, mais avec 40 miracles ce qu'a fait Manchester est déjà énorme !
PeleGood-MaradonaBetter-GeorgeBest Niveau : CFA2
Etat d'esprit retrouvé pour United avec un gros match de bonhomme de Fellaini qui justifie la somme de son transfert. Le type en veut, c'est beau. De Gea excellent aussi. Je suis le seul à trouver le jeune McNair plutôt bon aussi? Parce que par contre je sais que je ne suis pas le seul à trouver Blackett catastrophique...
Côté Arsenal j'ai une petite pensée pour les Giroud haters. Je suis prêt à parier que l'équipe va retrouver de sa superbe avec lui, même sans Wilshere.
Lamine Turgut Niveau : CFA
Pour braquer la Coupe Davis demain, faut faire jouer Rooney et Di Maria.
Arsenal aurait pu claquer deux buts si Wilshere et Welbeck s'étaient montrés plus altruiste dans le dernier geste.
TuniqueRouge Niveau : DHR
C'est quand même grave que Fellaini soit un des meilleurs mancuniens ce soir. Défaite totalement imméritée pour Arsenal, c'est triste.
Ian Curtis
Message posté par Anfield_Road
Ce genre de match ça me consolerait presque du niveau affiché par Liverpool cette saison, au moins je vois qu'on est pas les seuls à être en galère, mais en même temps ça me déprime parce plus les semaines avancent, plus la supériorité de Chelsea sur le reste des gros clubs cette saison est flagrante, j'ai rien contre des clubs contre Southampton ou West Ham, mais je les vois clairement pas tenir le coup toute la saison, dans le contexte actuel, même United a sa carte à jouer pour une place européenne, alors qu'ils ont une défense digne d'un club de championship, c'est dire.


MU n'a pas une défense de Championship, ils ont juste une putain d'avalanche de blessures.
Dès que les blessés vont revenir et que l'équipe va tourner, je pense que c'est eux les numéro 2.
Mais bon, on a vu avec Dortmund que les blessés peuvent ne jamais revenir.
Ian Curtis
Message posté par TuniqueRouge
C'est quand même grave que Fellaini soit un des meilleurs mancuniens ce soir. Défaite totalement imméritée pour Arsenal, c'est triste.


Pourquoi grave? car non hype?
Il a gratté un nombre incalculable de ballons à tes gunners!!!
Franchement, c'est le plus beau coup de LVG depuis son arrivée.
Ian Curtis
Message posté par Milann
Donc MU joue à 11 derrière façon Chelsea et l'analyse c'est qu'Arsenal est complexé ? Prendre un but gag d'un ballon tiré n'importe comment qui rebondit sur un joueur au sol c'est être complexé ? Ça sent tellement l'article qui s'était fixer sa conclusion d'avance si Arsenal perdait le match, peu importe la manière.


MU avait une relance pourrie en première période mais n'a jamais joué à 11 derrière.
C'est après avoir marqué qu'ils l'ont fait.
D'ailleurs, quand il fait rentrer Fletcher, c'est pour conserver le ballon.
TuniqueRouge Niveau : DHR
Message posté par Ian Curtis


Pourquoi grave? car non hype?
Il a gratté un nombre incalculable de ballons à tes gunners!!!
Franchement, c'est le plus beau coup de LVG depuis son arrivée.


C'est pas une question de hype, non. Mais quand un joueur simplement correct se démarque autant de ses coéquipiers dans un grand club c'est qu'il y a un problème.

C'est d'autant plus dommage pour "mes gunners".
Quel triste après-midi.

Cloqué au bureau une grande partie de la journée pour finalement pester pendant une heure et demi devant l'impuissance de mes gunners face à l'équipe bis d'un ex ogre devenu si quelconque.

Pour la première fois depuis quasiment 20 ans j'en viens à me demander si l'homme que j'ai admiré pour ses valeurs, son côté visionnaire, son obsession de l'esthétisme, son obstination, osa curiosité est la personne idoine à la tête d'une équipe et d'un club découvert à l'âge de 13 piges un aprem d'hiver à Highbury (défaite 1-0 contre West Ham, déjà contre le cours du jeu°. Plus les matchs défilent et plus je me dis que j'aurais aimé garder l'image d'Arsène heureux comme un gosse au milieu de ses joueurs qu'il adore et qui l'adorent après quasiment une décennie de souffrance. Encore un week end à éviter les "pundits" de la TV anglaise et autres donneurs de leçons bien vissés le cul derrière leur TV.

Rien et tellement à dire sur ce match. J'ai failli vomir à la vue des stats, 68% de possession, 18 tirs à 9, 9 tirs cadrés à 2, 11 corners à 5. Comment ne pas rentrer à la mi-temps avec au moins 2 buts d'avance? Comment être si naïf sur le premier but et se mettre en danger tout seul?
Le seul espoir auquel je me rattache est que ce 4-3-3 fait enfin la part belle aux qualités de l'équipes avec un milieu de terrain renforcé qui a croqué celui de Man Utd cet aprem (enfin les fantômes qui entouraient un immense Fellaini) et que le contenu a été bon, voir très bon par moment. Le retour de Giroud (tellement habile et précis dans le petit jeu et le jeu en une touche) apportera une corde supplémentaire à l'arc Wengérien mais se dire que l'on doit remiser ses espoirs fous avant Noel, cela me fait vraiment mal à la tronche.

COYG (sur un ton de dépit).
J'en ai marre que tout le monde crie au scandale quand Fellaini gueule sur Aguero, mais quand l'autre tapette de Wilshere lui envoi un coup de boule (de tapette) ca passe comme crème! Y'en a marre du Fellaini bashing! Boban (même si j'ai bcp de respect pour le joueur qu'il était) a vu la passe de Marouane a Di Maria sur le 0-2? Pfff pffff et encore pffff!!!
Quand on commence à te survendre Fellaini, c'est qu'il y a un problème.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 52