1. // Coupe du monde 2014

« Moi aussi je suis allé dans tous les restaurants 3 étoiles du monde »

Alors que Manaus a accueilli quatre matchs de Coupe du monde, le vrai personnage sportif de la ville n'a rien à voir avec le football. Roberto Gesta de Melo possède chez lui la plus grande collection d'objets olympiques au monde. Visite parmi les torches et les médailles.

Modififié
Il est à peu près aussi difficile d'arriver chez Roberto Gesta de Melo que d'en repartir. L'arrivée : le condominio Jardim das Américas, près du quartier de la Ponta Negra, est la résidence la plus luxueuse de Manaus et donc la plus sécurisée. Il faut montrer patte blanche et attendre que l'un des gardes passe un coup de fil de vérification à la personne visitée avant de pouvoir passer. Puis il s'agit de zigzaguer entre des villas toutes plus folles les unes que les autres avant de trouver celle qui est encore au-dessus du lot. La porte d'entrée est immense, comme la pièce à vivre sur laquelle elle s'ouvre, parsemée d'une dizaine de canapés divers et entourée de baies vitrées. Le plafond est couvert de guirlandes arborant les drapeaux des équipes de la Coupe du monde… 2010. Comme à Noël, on ressort la déco de l'édition précédente. Au milieu de tout ça trône Roberto Gesta de Melo, 69 ans, torse nu, le short rayé remonté au-dessus du nombril, chaussons de bain aux pieds. « Je ne supporte pas la chaleur, se justifie-t-il. On me demande pourquoi je reste à Manaus, mais je suis né ici. Et puis quand je suis à Manaus, je ne suis que dans des endroits climatisés. Le seul endroit où je souffre de la chaleur, c'est l'été en Europe. Il n'y a pas la clim partout et vous avez plein de moustiques alors qu'ici il n'y en a presque pas grâce au rio Negro. » Alors que les États-Unis et le Ghana s'affrontent sur un écran géant surplombé d'un cadre représentant des femmes nues avec des têtes de divinités amazoniennes, Roberto a entamé la discussion. Elle durera six heures. On ne fait pas en cinq minutes le tour de l'homme qui possède la plus grande collection d'objets olympiques au monde.

Quatre classeurs et une chemise


« Il y a trois types de collectionneurs olympiques : le groupe philatélique, le groupe numismatique, et celui des souvenirs, qui désigne les collectionneurs de toutes les autres sortes d'objets, explique doctement Gesta de Melo en demandant à son beau-fils d'ouvrir des bières. Moi, je suis dans les trois catégories en même temps. C'est très inhabituel, parce que c'est très cher et que ça prend beaucoup de temps de rassembler tous ces objets. En tout, j'ai plus de 70 000 objets. J'ai donc dû construire un nouveau bâtiment, et cette maison avec deux étages pour tout entreposer. » Au niveau où il est, Roberto n'a plus qu'un seul concurrent sérieux : le musée olympique inauguré en 1993 à Lausanne, deuxième musée le plus visité de Suisse, dont l'exposition permanente ne présente que 1000 objets. Celui qui lui a transmis cette frénésie de la collection est son grand-père, Manoel Barbosa Gesta. Numismate et philatéliste accompli, il décède alors que Roberto n'a que 11 ans et lui lègue toutes ses pièces. L'autre passion du jeune homme va faire le reste. En 1967, encore étudiant, il devient président de l'association académique d'athlétisme de la fac de droit, à l'université d'Amazonas. Le début d'une carrière de dirigeant sportif qui le mènera à la tête de la fédé régionale de volley, mais surtout à la présidence de la confédération brésilienne d'athlétisme, qu'il n'a quittée qu'en 2013. « Mais je suis encore président de la confédération sud-américaine d'athlétisme et membre de l'IAAF, précise-t-il. J'ai beaucoup œuvré pour que Rio obtienne l'organisation des JO. Récemment, on m'a aussi demandé de statuer sur la réduction de la suspension de Tyson Gay. » Un homme qui pèse.


Au début des années 70, ses responsabilités l'amènent surtout à tomber sur un bouquin consacré aux timbres olympiques. C'est l'engrenage. De passage à Rio, Roberto file au club philatélique et trouve un quidam qui lui vend une tripotée de timbres anciens des JO. Il rachète ensuite toute la collection d'un des plus grands philatélistes brésiliens. Puis il étend petit à petit son champ d'action. « À l'époque, Manaus était encore très isolé, se souvient-il. Si je voulais appeler à Rio de Janeiro, il fallait que j'appelle un centre, où on me disait de rappeler le lendemain à 9h pour avoir la communication. Et le lendemain à 9h, on me disait : "Non, peut-être à 11h plutôt." Pour envoyer un courrier, c'était 15 jours, et 15 jours de plus pour recevoir la réponse. Réunir tous ces objets a donc été laborieux. » Gesta de Melo quitte la pièce et revient avec deux choses : une chemise frappée des anneaux olympiques pour couvrir son torse, et quatre gros classeurs qu'il ouvre au milieu de la table. À l'intérieur, une infime partie de sa collection de timbres, uniquement ceux de 1896 et 1900. Il les a souvent en plusieurs versions, en plusieurs couleurs, poinçonnés ou non. L'un deux est collé sur un courrier parti d'Athènes vers Amsterdam via… New-York. Ils sont témoins d'une autre époque, d'une Histoire que Roberto raconte en tournant les pages avec les gestes attentionnés du collectionneur. « Je n'ai jamais mis d'ordre dans ma collection, mais un philatéliste allemand a habité chez moi deux fois deux mois pour organiser tout ça, et là il revient trois mois, explique-t-il. J'ai fini par lui dire qu'il fallait qu'il s'applique peut-être un peu moins et qu'il aille plus vite parce que j'ai 69 ans et, à ce rythme, on aura fini dans 500 ans. »

Tous les restaurants trois étoiles


Roberto se lève à nouveau et invite à le suivre pour prouver l'ampleur de sa collection. Après un court passage dans l'ascenseur qui dessert les trois niveaux de cette partie de sa bâtisse, il ouvre la porte de la salle Sergueï Bubka ( « un très bon ami, on se voit souvent » ), qui contient une partie de ses pièces. Sur les étagères, on passe sans prévenir des comptes-rendus de tous les JO de l'histoire à des bobines originales de Leni Riefenstahl filmées pendant les JO de 1936, en passant par la collection complète des numéros du magazine de foot brésilien Placar, qu'il a commencé à réunir il y a deux mois seulement. Rien à voir avec l'olympisme, parce qu'au fond Roberto est un collectionneur de collections. Et il le prouve. « Il est temps d'aller dîner, on finira la visite après » , lance l'hôte en ouvrant le chemin vers une autre aile de la maison. Dans une vitrine de la salle à manger, une centaine de statuettes représentant des coqs. Nouvelle collection. À table, les plats se succèdent, viande et poisson, arrosés de vin italien. C'est que Roberto est un gourmet : « Un jour, j'ai rencontré un homme qui m'a dit qu'il était le seul à être allé dans tous les restaurants trois étoiles du monde. Je lui ai répondu que c'était faux, puisque moi aussi je l'avais fait. D'ailleurs il y a un établissement qui vient d'obtenir la troisième étoile en Espagne, je suis en train d'essayer de réserver pour y aller avec ma femme en novembre. » En guise de trophées, Gesto de Mela affiche sur un mur de son foyer les menus des restaurants en question.


Car le collectionneur est riche, très riche. En débouchant une bouteille de Sauternes après le dessert, il raconte : « Ma famille a fait fortune pendant le boom du caoutchouc à Manaus, à la fin du XIXe siècle. Après ça s'est effondré, mais dans les années 60, l'État a créé une zone franche ici et mon père s'est lancé dans le commerce avec beaucoup de succès. Moi, je suis avocat de formation, mais je n'ai jamais exercé, j'ai juste travaillé avec mon père, ce qui m'a fait rencontrer beaucoup de monde. Quand les règles de la zone franche se sont endurcies, il a tout vendu et a ouvert des magasins d'articles sportifs à Manaus. » Derrière sa villa, collé à une grande piscine et à un coin barbecue aux frigos remplis de bières et de petites bouteilles d'eau gazeuse, Roberto n'a donc pas hésité à se faire construire un véritable musée privé. Le bâtiment fait un étage, son fronton affiche en grand les cinq anneaux olympiques accompagnés de l'inscription « Galeria Olimpica » . À l'intérieur, des vitrines courent le long des murs, sous lesquels on découvre des dizaines de véritables médailles (dont une du tournoi de football de 1908) ainsi que les torches officielles de tous les JO. « Ils ont commencé à les manufacturer en 1936 et je les ai toutes, s'enorgueillit Gesta de Melo. C'est la seule collection complète dans le monde : jeux d'hiver et d'été. »

Une médaille pour 500 dollars


Comme pour la plupart de ses pièces, il a remporté la dernière torche manquante (celle de Grenoble 68) l'année dernière dans une vente aux enchères. « Il y a six ou sept gros commissaires priseurs pour ce genre d'objets, qui organisent trois ou quatre ventes par an, et autant vous dire que je suis un peu connu dans ce milieu. Donc je récupère les catalogues à l'avance et je prépare soigneusement mes offres. Il y a aussi des gens qui sont spécialisés dans les objets sportifs antiques. Dans pas longtemps à New York, seront mis en vente des vases qui ont 2600 ans. Je crois que je vais les acheter. » Pour les médailles, c'est un peu différent. Il y a peu, la sauteuse à la perche brésilienne Fabiana Dürer l'a invité au restaurant à São Paulo pour lui offrir toutes les siennes. « Mais c'est quand même très rare. Pour les médailles anciennes, les athlètes sont morts et leur famille veut parfois s'en débarrasser. Pendant les années 60, 70, 80, il y avait aussi les sportifs du bloc soviétique qui vendaient souvent leurs médailles pour se faire de l'argent. C'est encore le cas pour les Cubains. À l'époque, une médaille se négociait pour environ 500 dollars, aujourd'hui les prix sont exorbitants. Dans les ventes aux enchères, si deux personnes ou plus sont intéressées, ça peut monter très haut. Et après, on se dit : "Mon Dieu, pourquoi j'ai fait ça ?" »

Dans un recoin, on déniche pourtant quelques pièces qui ne lui ont pas coûté bien cher : quatre verres en plastique de la Coupe du monde 2014 et une réplique du trophée mondial. « On m'a offert ça quand je suis allé voir un des matchs dans une loge de l'Arena da Amazonia, explique-t-il. Il fallait bien que je conserve quelques objets de la Copa. C'est peut-être le début d'une nouvelle collection. » Pour un Brésilien, Roberto ne semble pourtant pas très porté sur le foot, et émet quelques doutes sur l'avenir du stade flambant neuf de Manaus dans une ville où les équipes jouent à un bas niveau. « Quand j'ai repris la Fédération de volley locale, nous sommes arrivés dans le top 4 brésilien, mais si j'ai toujours eu autant de succès dans ce que j'ai fait, c'est parce que je n'ai jamais essayé d'être dirigeant dans le football, assure-t-il. Dieu doit m'empêcher de faire ça. Avec tout l'argent qu'il y a en jeu, c'est très difficile. » Il est 1h du matin et Roberto pourrait continuer à parler de sport toute la nuit. « Vous pouvez rester si vous voulez, moi je ne dors jamais » , rigole-t-il. Pour vaincre l'insomnie, Roberto Gesta de Melo n'aurait pourtant qu'à compter ses collections.

Par Thomas Pitrel, à Manaus / Photos : Renaud Bouchez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je ne comprends pas l'intérêt de cet article mais il est cool !
DYNAMOLEFFE,J'ai lu ton comm avant de lire l'article,j'ai lu 2 lignes, j'ai lu à nouveau ton commentaire,j'ai arrêté de lire l'article.
L'intérêt est simplement culturel, après on aime ou on aime pas mais pour moi cet article est loin d'être sans intérêt. Je ne dis pas que c'est ce que tu voulais dire Dynamoleffe je peux comprendre qu'on se demande ce que ça fais sur un site dédié au foot.
Et sinon Gazole ya Foot mercato au pire hein...
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 96 Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 3 Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 17
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 24 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 41 Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 37 Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17
mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 47 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20