Le collectif « SOS Ligue 2 » joue l’apaisement

Modififié
0 3
Depuis le début de la saison, un vent de révolte souffle dans les tribunes de Ligue 2, porté essentiellement par les Ultras. Ces derniers se dressent contre les horaires des rencontres (18h30) et surtout beIN Sport qui selon eux les a imposés à la Ligue (qui le dément de manière pour le moins gênée).

Pour les supporters, il s'agit bel et bien de la mort du foot populaire in situ en faveur du télespectateur hypothétique devant sa box. Avec de solides arguments en retour, notamment sur l’indéniable baisse de fréquentation dans les stades.

Le « collectif SOS Ligue 2 » a donc rencontré hier la LFP et son président Frédrédic Thiriez, grand fan de l’arrivée d’Al Jazeera sur le marché des droits télés, de représentants de certains clubs et de l’UNFP et du syndicat des joueurs.

Seul beIN Sport boudait, apparemment excédé par des banderoles jugées trop critiques à son égard. Apparemment, cela se révéla une stratégie payante, puisque Romain Gaudin, porte-parole du collectif, promet que d’ici janvier et une nouvelle réunion avec la Ligue, plus d’éventuelles évolutions positives, « il n'y aura plus de banderoles nominatives contre beIN Sport » . Cette exigence émanerait directement du président de la LFP.

Alors volonté d’apaisement ou juste perception du véritable rapport de force dans le foot français ?

NKM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Joli coup SoFoot, d'avoir ramené une ex-Ministre pour s'occuper des brèves..
Nouveau toi.
Tu reconnaitras rapidement son style au NKM.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 3