Le cœur brisé de l'ancien président d'Aston Villa

Modififié
1 1
Les temps sont durs à Birmingham.

Aston Villa n'a gagné que 3 matchs sur 26 en Premier League cette saison et est plus que certainement condamné à la relégation. À 12 journées de la fin du championnat, l'équipe de Rémi Garde compte 8 points de retard sur le premier non-relégable.

Doug Ellis, l'ancien président d'Aston Villa âgé de 92 ans, a reconnu la chute libre de son ancien club au micro de Sky Sports. Pour lui, le président actuel, Randy Lerner, aurait dû investir plus de temps dans son rôle.

« Tout le monde doit s'en vouloir. Les entraîneurs, les joueurs, les dirigeants. Le club dans son ensemble. J'étais un président qui s'est battu pour remonter son club en Premier League. Et voici où nous en sommes, dernier de Premier League. J'ai le cœur brisé. Je suis triste que l'homme à qui j'ai vendu le club ne se soit pas plus investi et n'ait pas donné plus de son temps pour venir voir son équipe. Il est disponible au téléphone, mais pas personnellement.  »

Plus dure sera la chute. LU
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Briggy1897 Niveau : DHR
Don't you worry Doug, the wheelwillturn will trun soon enough!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 1