Le coach nord-coréen condamné

Modififié
0 1
Éliminée prématurément du Mondial et humiliée 7-0 par le Portugal, la sélection nord-coréenne n'avait pas franchement envie de rentrer à Pyongyang.


Si les rumeurs allaient bon train quant aux éventuelles punitions que subiraient les Chollimas lors de leur retour au pays, personne n'imaginait vraiment un tel scénario : selon le Daily Telegraph, le sélectionneur nord-coréen Kim Jong-hun a été reconnu coupable de trahison et devra travailler sur un chantier de construction pendant douze à quatorze heures par jour.

Seuls Jong Tae-se et An Yong-hak, les deux joueurs nord-coréens évoluant à l'étranger, n'ont pas participé au grand procès organisé par le régime de Pyongyang.

Selon Le Figaro, ce grand "débat" aurait vu les 21 joueurs présents, accusés de faillite dans leur "combat idéologique", être invités à dire tout le mal possible du sélectionneur.

On se rappelle encore des déclarations de Tiago, qui se foutait de ce qui pouvait arriver aux Nord-Coréens après la Coupe du Monde.

SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

On se rappelle aussi de Pierre Menés ricaner comme un débile quand la blonde évoquait le futur qui attendaient les Nords-Coréens une fois rentrés au pays.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 1