Le coach de Stoke sur le cul

Modififié
0 0
Tony Pulis a plus de 800 matchs à son actif en tant que coach. Mais avant ce week-end, il n'avait jamais vu ça.

Ça, c'est la décision arbitrale de samedi dernier, lorsque l'arbitre a choisi de ne pas siffler penalty sur la tête de son joueur Kenwyne Jones, arrêtée par le bras du joueur de Sunderland Lee Cattermole.

Décision qui pousse Stoke City à concéder sa cinquième défaite consécutive. Après match, Tony Pulis fulminait : « Je suis entraîneur depuis trop longtemps pour le croire. Je vais aller voir l'arbitre car j'ai quelques questions à lui poser. J'ai plus de 800 matchs à mon actif et je n'ai jamais eu autant de mauvaises décisions contre nous dans une même période » .

On nous cacherait donc quelque chose?

MM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Balotelli est de retour !
0 0