En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Le coach Anibal Ruiz meurt sur le terrain

Modififié
Entraîneur renommé en Amérique latine, Anibal Ruiz (74 ans) a connu les bancs de tous les championnats du continent, ou presque. En Colombie, au Paraguay, au Pérou, en Équateur ou encore au Guatemala, il a entraîné des grandes équipes du continent comme l'Atlético Nacional de Medellín. C'est lui aussi qui a emmené la sélection paraguayenne au Mondial 2006, qui termine troisième de son groupe derrière l'Angleterre et la Suède et est malheureusement éliminée.

Depuis le début de l'année et jusqu'à hier, il était l'assistant du Paraguayen José Saturnino Cardozo dans le club de Puebla. Celui-ci étant suspendu pour la dixième journée de championnat, c'était donc Ruiz qui entrait sur la pelouse pour diriger le onze qui devait affronter Veracruz. Au moment d'aller reconnaître le terrain avant le match, l'Uruguayen s'est effondré, victime d'une crise cardiaque. L'intervention des services médicaux n'y changera rien : après avoir tenté en vain de le réanimer, l'ambulance l'a emmené à l'hôpital, où les médecins ont confirmé sa mort.
AL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24 jeudi 22 février Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis ! jeudi 22 février Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15 jeudi 22 février Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs