Le club des cinq

Le casting bourré de célébrités du PSG n'aura pas suffi pour décrocher le titre suprême. Même si tout n'est pas noir dans la capitale, ils sont cinq à avoir déçu. Certains plus que d'autres. Certes, ces cinq-là ne sont pas les seuls à être responsables de l'échec parisien, mais on attendait beaucoup mieux de leur part.

0 49
Le 65e Festival de Cannes imprime son rythme à cette dernière quinzaine de mai. La Croisette s'est même invitée dans les mœurs parisiennes pour récompenser cinq films franciliens peu appréciés du grand public.

La Palme d'or : Diego Lugano pour L'arnaque

Le Patron tant attendu. Porté en triomphe par les ultras stambouliotes à son départ de Turquie, le capitaine de l'Uruguay, Diego Lugano, était attendu comme le messie à Paris. Son charisme, sa grinta, son impact physique et son aura devaient donner à Paname un crack défensif. Un Ricardo des temps modernes. Intraitable sur l'homme, monstrueux dans les airs. Un mec qui devait, en théorie, donner des sueurs à tous les attaquants du pays et faire franchir à Mamadou Sakho, son partenaire en défense centrale, un palier. Ça, c'était dans l'idéal absolu. Parce qu'en réalité, Diego Lugano a surtout collé des sueurs à ses partenaires. Le mec est nul. On ne sait même pas par où commencer. Le type est lent, brusque, maladroit, violent, inadapté au football moderne, moins charismatique que Loris Arnaud et incapable de se sublimer dans un rencontre. Le numéro 15 n'a jamais répondu présent. Jamais. C'est le gros raté du recrutement parisien. Sûrement le plus mémorable depuis Vampeta. Pis, il n'a aucune excuse. Aucune circonstance atténuante. Et personne n'a envie de continuer l'aventure avec le grand blond. Ce fiasco a déjà trop duré. Le PSG s'est tellement trompé sur son compte que toute la défense centrale a été bouleversée. Dix mois après son arrivée, Diego ne sera pas retenu en cas d'offre. Pendant ce temps-là, Paris cherche toujours un taulier défensif. Escroc.



Le Grand Prix : Kevin Gameiro pour La mentale

Il y a des joueurs qui ne sont pas fait pour jouer au PSG. Qui sont incompatibles. Christophe Revault, Pierre-Alain Frau, Florian Maurice, Mevlüt Erdinç ou encore Nicolas Ouédec sont de ceux-là. Mentalement, Paris les a broyés. Et comme il faut. Le talent n'est pas en cause, juste une incompatibilité mentale. Et force est de constater que Kevin Gameiro en prend le chemin. Lorsqu'il débarque dans la capitale – son « club de cœur » – KG reste sur 50 buts en trois saisons à Lorient et a coché l'Euro sur son agenda L'étudiant. Il ne se doute pas encore que sa saison parisienne va le flinguer, moralement. Auteur de 11 buts (dont 9 lors de la phase aller), l'attaquant n'a jamais réussi à s'imposer au sein de l'attaque parisienne et encore moins dans le vestiaire. À la longue, ses appels devenaient trop prévisibles, ses dribbles téléphonés et son efficacité semblait s'étioler au fil des semaines. Dimanche, il n'a joué que 45 minutes à Lorient. Sorti sans ménagement à la mi-temps par Carlo Ancelotti, l'attaquant de poche n'entre définitivement pas dans les plans du coach italien. C'est une certitude, tant l'Italien a fait des pieds et des mains pour s'offrir un "grand attaquant" lors du dernier mercato. Mentalement, Gameiro ne semble pas paré à affronter un club d'une telle envergure. L'alchimie ne prendra jamais. Rien ne dit que le petit attaquant de poche ira traîner ses guêtres et son talent ailleurs l'an prochain, mais on le lui conseille fortement.



Le Prix du jury : Mamadou Sakho pour Le jour d'après

Un accident de parcours. Voilà à quoi se raccrochent les suiveurs du défenseur central. Impérial l'an dernier, le titi parisien - promu capitaine avec le départ à la retraite de Claude Makelele - devait franchir un nouveau palier cette saison. Pourtant, on a très vite senti Kirikou dans le rouge. Dès la reprise, les interventions sont moins tranchantes et les sautes de concentration toujours présentes. Et comme la paire avec Lugano ne fonctionne pas, Sakho perd pied. On se dit que c'est un mauvais passage. Un petit trou d'air. Mais quand le trou d'air se transforme en forte turbulence, l'histoire change. Sous Carlo Ancelotti, on commence sérieusement à s'inquiéter. Les dix derniers matches de la saison, Mamadou va les vivre sur le banc de touche. Puni. Remplacé par Bisevac puis Camara. Un affront. Et, quand l'Italien tente de le relancer contre Lille, le stoppeur se troue et coûte un penalty fatidique aux siens. Depuis, l'Euro lui a dit au revoir et Sakho ne sait pas où il jouera l'an prochain. Dans les méandres du club, entre deux offres mirobolantes envoyées au Real Madrid, on ne sait pas encore comment gérer le cas du Français. La saison moyenne du Parisien amène à se poser une seule question : Sakho est-il le futur crack annoncé ou un joueur définitivement surestimé ?



Le Prix Fipresci : Javier Pastore dans Cherchez l'idole

Niveau chiffres, Javier Pastore est une réussite : 13 buts, 5 passes en 33 matches. D'un point de vue purement statistique, c'est la meilleure saison de l'Argentin au plus haut niveau. Et pourtant, on reste sur notre faim. Son - immense - talent se distribue avec parcimonie. Sa nonchalance est irritante et sa volonté de vouloir tout faire tout seul énerve au plus haut point. Mais la plèbe serait-elle aussi sévère avec lui s'il n'avait pas cette étiquette permanente rappelant le prix exorbitant de son transfert (42 millions) collée sur sa tronche ? Assurément non, et tant mieux. Mais il est impossible de faire abstraction de son prix. Javier, lui, n'y est pour rien, mais c'est le jeu. Un investissement de cet importance suscite de l'attente. Javier Pastore a fait parler de lui. Il a contribué à remplir le Parc des Princes, à vendre des liquettes à 90 euros, à donner une visibilité européenne à un club mal en point. Mais sportivement, on s'attendait à mieux. C'est comme ça. Le mec a quelque chose, c'est indéniable. On mettra ça sur le dos de l'adaptation, de la pression ou de l'absence de vraie préparation foncière. L'année prochaine doit être la sienne. Sinon...



Le Prix du jury œcuménique : Le Parc des Princes pour Le cirque

Plus de 40 000 spectateurs de moyenne, le Coca à 8 euros, des noirs et des arabes à Boulogne, des familles partout, une corbeille VIP bien garnie : sur le papier, le nouveau Parc des Princes est une réussite. Mais dans les faits, c'est devenu n'importe quoi. L'enceinte de la porte de Saint-Cloud a perdu son âme. Ça ne ressemble plus à rien. Dans le même match, le nouveau public parisien est capable de siffler les siens, d'insulter Jérémy Ménez à chaque dribble avant de se lever d'un seul homme pour saluer sa sortie. On savait le public parisien versatile, il est devenu complètement schizophrène. L'absence des anciens groupes ultras se fait ressentir, tant l'animation de l'enceinte ressemble plus à une fête foraine qu'à un soutien organisé. Les Qataris voulaient avant tout un public qui consomme et qui ferme sa gueule. C'est fait. Pour l'animation et la ferveur, on repassera. Après tout, personne ne se plaint de l'absence d'ambiance qui règne au Camp Nou chaque week-end.



Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Mathieu Faure, tu racontes vraiment n'importe quoi... Arrête le "journalisme" sportif. Ton article est partisan et pas du tout objectif.
Madridchestercity Niveau : Loisir
En même temps la saison est finie mais le site continue de tourner donc faut bien que les plumitifs racontent des conneries pour occuper les trous du cul qui n'ont rien à faire sur internet entre deux branlettes et pour rentabiliser le site à coup de clics sur les pubs rien de mieux qu'un article de merde
Stinger, c'est l'esprit SOFOOT un peu taquin..
Lugano? rien à dire..
Gameiro? tête à claques boudeuse.
Pastore? pas dégueux, on attend un peu plus.
le Parc? bon là c'est vrai que c'est un peu abusé.
si tu préfères des articles ou on se paluche sur Paris, faut lire le Parisien ou aller sur psg.Fr
J'ai failli m’étouffer en lisant le paragraphe sur Lugano,j'ose espérer que c'est du 2nd degrés sinon c'est grave.
Madridchestercity Niveau : Loisir
Le pire pour Gameiro c'est que c'est Laurent Blanc le connard qui lui a dit de signer au Psg soit disant pour éviter les probléme d'adaptation liés à un transfert à l'étranger.

Au final à Valence il aurait peut être été dans la même situation mais il se serait cassé de ce pays de cons
Stringer, peux-tu développer?
Non pas que je sois d'un avis partisan, le psg, c'est loiiiiiin de mes préoccupations.
Mais quand on dit à un journaliste d'arrêter son métier, c'est fort quand même! (Quel métier fais-tu toi? est-il en position d'être jugé par n'importe qui et accepterais tu la critique?) Alors quels sont tes arguments solides et contradictoires pour étayer ta complainte?? Cordialement, et impatient de te lire.
Madridchestercity Niveau : Loisir
Zubrowska ferme ta gueule !
Merci Madridchesmachin pour ton avis constructif et détaillé!
Mais je m'adressais pas à toi, tu ne m'intéresses absolument pas, tes commentaires sont toujours emplis de bêtises et de vulgarité.
Allez, retourne sur ta console mon petit.
Je n'ai pas réagit au précédent article de Monsieur Faure sur l'échec de la saison parisienne, les commentaires des internautes se sont chargés de démontrer l'absurdité d'un tel propos.

Sur le ton de l'article en lui-même comme l'a justement fait remarqué abbesses c'est habituel pour so foot donc absolument pas dérangeant. En revanche le contenu l'ait bcp plus. Parler d'un escroc lorsqu'on parle de Lugano ou donner l'impression que le mec est plus mauvais que Sammy Traoré himself est déjà une faute professionnelle. On parle quand même du capitaine de l'Uruguay qui a grandement contribué à l'ascension de cette équipe les deux dernières années. Qu'il soit inadapté à une défense à 2 libéro, qu'il faille l'associé à des joueurs rapides sont des arguments recevables et j'attends d'un article de so foot qu'il rentre un minimum dans ces considérations tactiques plutôt qu'insulter un footballeur qui a quand même prouvé au haut niveau.

Ranger Pastore dans les déceptions juste gros lol... D'ailleurs quand on lit le contenu de son paragraphe on voit que c'est purement provocateur de le mettre là puisqu'on met en avant ses stats, son talent et qu'on ne peut donc pas le comparer aux 3 autres joueurs..
Gameiro et la comparaison avec les autres joueurs cités tout comme la perspective mentale du problème est en revanche très juste, tout comme l'analyse sur Sakho n'est pas fausse bien qu'incomplète.

Le Parc c'est un débat plus compliqué que ça mais la versatilité des Qatarix est effectivement très horripilante.

Bref maintenant que la saison est finie travailler un peu les articles avant de les sortir juste pour faire des clics, excepté le ton humoristique c'est un article qui aurait pu paraître dans l'équipe sous la plume de Damien Degorre et ça avoué que pour So Foot ça le fait pas ;)
Madridchestercity Niveau : Loisir
Faire le malin sur les commentaires d'un site de foot, ça ne m’intéresse absolument pas et si je t'ai dit de fermer ta gueule, c'est uniquement parce que tes commentaires puent la tristesse intellectuelle, tu essaies de faire le sage alors que tu es tout aussi cons que ceux que tu critiques.
Et ben voila! merci Ndechent_1 pour ton analyse détaillée. Je la trouve extrêmement juste et bien plus fine que celle de l'article.
C'est la tristesse intectuelle de ne pas insulter tous les 3 mots? Soit, je prefere alors l'être, plutot qu'un boeuf de ton espèce ne sachant que dénigrer pour exister! Allez continues de cracher ta bile, ta frustration quotidienne finira peut etre par s'atténuer avec le temps.. ou l'âge.
Alors là n'importe quoi !

- Sur Lugano, c'est vrai et ça m'a fait hurler de rire.

- Pour Gameiro, il y a beaucoup de contradiction. Entre marquer 50 buts en 3 saisons de titulaire indiscutable en pointe à Lorient (soit 16-17 par an), et en marquer 11 en une saison à Paris (+3 si on compte les coupes), où il y a de la concurrence, je trouve ça statistiquement plutôt pas mal (j'aimerais voir son ratio but/minute).
Sa place à l'Euro n'était absolument pas acquise, puisque pour accompagner Benzema il y avait 90% de chance pour que Remy soit là, et la dernière place se jouait entre lui, Gomis, Hoarau, Saha; puis avec quelques longueurs de retard : Giroud, Roux, Cissé...). Donc sa sélection à l'Euro, Gameiro l'a perdue à cause de ses performances sur le terrain, pas de ses stats. Et Laurent Blanc n'est pas bête, si il pensait que KG n'avait marqué "que" 11 buts parce que les mechants Pastore, Nene et Menez ne lui faisaient pas de passes, il l'aurait prit !

- Pour Mamad', ça me fait mal au coeur de l'admettre mais c'est vrai que sa saison a été mauvaise, catastrophique même si on compare avec la dernière. Mais je suis sur et certain qu'il va se relever.

- Pour Pastore, marre de repeter tout le temps la même chose. Il n'y a que les gens qui n'aiment pas le PSG ou qui n'y connaissent rien au foot qui le critique. 13 buts, 5 passes, et 6 pénaltys obtenus en championnat, sur 29 titularisation, sans préparation, à 22ans, c'est exceptionnel. Les 42 millions, c'est pas lui qui a décidé s'il les valait ou pas.

- Pour la dernière partie sur le stade, je crois rêver. Déjà le coca est à 4,5 euros (lol) et c'était déjà le cas avant. Mais le public du Parc est et à toujours été, et de loin, le meilleur de France. On l'a encore plus vu cette année (merci de s'abstenir quand on ne sait pas), car il n'y a plus de Kops, plus d'Ultra, plus de micro pour chauffer tout le monde, plus de fumigènes...
On a supprimé aux virages du Parc tous les moyens possibles et imaginables qui permettent de mettre de l'ambiance (même si je sais que le but est d'assainir le Parc, et de ce côté là c'est très bien réussi). Et on a quand même fait le plein à chaque fois. Ca chante, fort, du début à la fin, et tout le monde est derrière l'équipe. Faut vraiment être con* pour dire que le "nouveau" public insulte Menez à chaque dribble et ne pas y avoir mis une seule fois les pieds cette année.
Bravo aux supporters Marseillais pour leur grêve pendant le 1/4 de finale de Ligue des Champions, pour leur accueil après la victoire en coupe de la Ligue, pour leur "gentille" banderole ennvers Deschamps.
Bravo aux supporters Lyonnais pour avoir sifflé Gomis début décembre dès qu'il touchait le ballon, puis l'avoir applaudi après son quadruplé à Zagreb, puis l'avoir re-siffler après l'élimination à Nicosie.
Et bien sur bravo aux supporters Montpellierain - et à tous les français devenus totalement fan de ce club "sympa" et "familial", le même club qui était détesté il y a à peine un an pour son jeu dur et ses paroles pas toujours cool envers les autres (n'est ce pas messieurs YangaMbiwa, Spahic, Jeunechamp, Nicollin et Girard) - qui ont réussi à faire le plein dans leur petit stade pour la toute dernière journée de championnat, eux qui possédaient la 20e affluence de L1 (en terme de %).

Voilà ceci est un énorme coup de gueule. Parce que c'est sympa de lire beaucoup de trucs sur le PSG, mais y en a marre d'avoir 1 ou 2 absurderies comme ça...
Par contre, +1 pour les titres de "films".
Lugano c'est un Championnat d'Uruguay, un Championnat du Brésil, 1 Libertadores, 1 Coupe du Monde de clubs, 2 championnats de Turquie, 1 Supercoupe de Turquie, 1 Copa América 2011, une quatrième place en CM 2010, une 3e place au classement Fifa aujourd'hui, une première place aux Eliminatoires 2014 Sudam aujourd'hui..... Lugano n'a pas 20 ans c'est vrai. Mais connaissez-vous beaucoup de joueurs uruguayens y compris parmi les meilleurs (Francescoli.....) qui aient réussi à s'adapter au Championnat français? Et ce n'est pas parce que le niveau de la Ligue est trop élevé...... C'est autre chose. Même Suarez qui a surmonté la manipulation de la FA-Evra aura du mal à s'adapter au football français. Lugano c'est un peu Ben Harfa, Benzema, vous vous en souvenez: ces "arnaques"..... Ce sont des joueurs qui ont besoin de passion autour d'eux. Et ça, c'est qui manque ici, en France. De la passion, de l'enthousiasme. C'est ce que les Turcs et les Orientaux ont à revendre.
Madridchestercity Niveau : Loisir
Tu dénigres aussi et beaucoup plus que moi étant donné que tu te prends au sérieux.

Ta frustration est partie on dirait, grand bien t'en fasses, merci pour tes jugements hâtifs et ta psychologie de comptoire maintenant fous moi la paix, je vais arrêter de rentrer dans ton jeu car visiblement tu t'ennuies à vouloir faire parler les gens.
je sais bien qu il faut faire des articles assez longs et ce petit clin d oeil au club des 5 est marrant mais en l occurence un club des 3 aurait suffit.

gameiro, lugano et luyindula.

Parce que faire passer pastore et sakho pour des mecs decevant c est pas tres objectif quand meme
@gfkop : comment peux-tu dire que c'est vrai pour Lugano ? Dire que le mec a pas été bon du tout avec Paris est juste, mais dire que c'est un bidon quand on voit le palmarès et ce qu'il a fait dans les autres clubs et sa sélection... Il faut essayer parfois de voir plus loin que les simples performance dans le cas de joueur avec un tel palmarès qui a réussi dans beaucoup de clubs avant de dire que c'est un escroc.

@pilo : tu penses pas que ça va plus loin que le seul climat autour des clubs en France ? Je vois plus ça comme un soucis tactique : il est plus à l'aise avec des défenses à 5 ou avec deux milieux def devant lui pour compenser sa lenteur et se focaliser sur les duels sur l'homme non ?
waynerooney Niveau : CFA
Madridchestercity le mec a pas d'arguments alors il lance les insultes. Le prototype du gars au QI inférieur à 80. Ou très mal élevé, c'est selon.
Madridchestercity Niveau : Loisir
Non j'ai 50 de QI et oui je suis mal élevé et alors ?

Dans mon jeu?? Mais tu sais, je ne m'adressais absolument pas à toi mais à Stringer! Et sans aucune animosité, je voudrais simplement qu'il argumente pour savoir ce qu'il pense dans le détail de la situation du PSG et de Lugano/Sakho/Pastore/Gameiro pour vouloir carrement retirer sa carte de journaliste à M.Faure. A vrai dire je trouve également l'article plus que moyen. Mais c'est sur qu'en arrivant avec pour seul argument "ferme ta gueule", ça aide pas a dialoguer normalement!
Sur ce, bonne journée.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 49