Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // OM/PSG

Le clasico en mode 3D

Pour la première fois, un match de L1 sera diffusé en 3D. Canal + a sorti l'artillerie pour faire passer Sylvain Armand pour un Na'vi et Didier Deschamps pour Sam Worthington. Costaud.

UGC s'était raté avec Avatar en ne proposant aucune séance en 3D lors de sa sortie. Canal + n'a pas voulu tenter le diable et propose le football en 3D avant tout le monde. Une première qui tombe sur le Clasico de ce soir. Un hasard qui n'en est pas.

Fini les matches classiques en 2D. Le football s'offre une cure technologique. Un boulot de Titans. « Il y aura deux dispositifs différents au Vélodrome, analyse François-Charles Bideau, directeur de la production des sports chez Canal. Le premier, classique, de 26 caméras pour le match en 2D diffusé sur Canal + et le seconde, de 20 caméras pour le match en 3D. On a deux production différentes sur la rencontre. Donc deux régies et deux pôle de commentateurs. Il s'agit en fait de deux matches différents » . Le projet est posé. Utilisée pour la première fois durant la Coupe du Monde 2010, la 3D a fait son apparition en France lors du dernier derby de Manchester. Mais ce soir, c'est la première fois que la production est française. « La 3D impose de changer tous les axes habituels d'une caméra. Là, on est plus près du sol. Il s'agit en fait de deux caméras côte à côte qui filme la même chose en simultanée. Le plan est beaucoup plus large car la 3D travaille sur la profondeur et la restitution de l'espace. Le télésepctateur est plus près du jeu et il a le choix de son point de vue. Là où la 2D est frontale, la 3D permet de raconter différemment le match » conclut le patron de la production. Une nouveauté qui doit convaincre. Même les professionnels.

L'avenir du football télévisé ?

Alors que Christophe Dugarry et Grégoire Margotton se coltineront le match "classique", Christophe Josse et Raynald Denoueix seront en charge du bébé en trois dimensions. « Je n'ai aucune base parce que je n'ai jamais vu de match en 3D, analyse Denoueix. On va commenter à partir des images 2D sans avoir le retour de la 3D en visuel. A priori, les plans sont plus larges et l'œil de la caméra est plus près de la pelouse. Je suis curieux de voir ce que ça peut donner. J'ai déjà vu des choses hallucinantes en 3D au Futuroscope ou à la Géode, mais du sport, jamais » .


De là à systématiser le recours à la 3D, il y a un pas. Une frontière financière surtout. Notamment chez les téléspectateurs. Pour jouir de cet Avatar sur gazon, il faut être équipé. Une télévision 3D par exemple. Pas forcément le produit présent dans tous les foyers. Quoi qu'il en soit, la 3D va continuer à faire son apparition sur la chaîne cryptée. En avril, le clasico Real Madrid – Barcelone sera également disponible en 3 dimensions par exemple. « Je ne sais pas s'il s'agit d'une révolution, mais en tout cas, c'est une évolution importante, assure François-Charles Bideau. Malgré tout, ça prendra du temps pour s'imposer. Il y a beaucoup de facteurs à prendre en compte comme l'accoutumance à la 3D qui n'est pas évidente. La 3D pour le football sera la norme quand le téléspectateur pourra regarder son écran 3D sans lunette » . Bref, la progrès est en marche. Pour les autres, reste la possibilité de mater son clasico au stade. Une idée comme une autre, finalement...

Achetez vos billets pour l'OM maintenant!

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


il y a 52 minutes La drôle de liste d'invités de la finale 5
Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 51 Hier à 19:43 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3 Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique