1. // Groupe E
  2. // Cameroun/Danemark

Le cirque camerounais

Le Cameroun s'apprête à affronter le Danemark dans un climat complètement barré. Rien de neuf au pays des Lions, mais une défaite aujourd'hui signifierait l'élimination.

0 0
« Il est de tradition que quand l'armée d'un pays est engagée sur le front, tous les citoyens de ce pays s'unissent derrière elle et participent ainsi à l'effort de guerre. Quand une armée a perdu une bataille, toutes les forces vives du pays la poussent pour qu'en fin de compte, elle gagne la guerre » . Samuel Eto'o est d'humeur épistolaire en ce moment. Après sa lettre de réponse aux attaques de Roger Milla le 30 mai dernier, il vient de se fendre d'une petite missive adressée au peuple camerounais (les “forces vives”) dans son ensemble. Toujours ambitieux, le Sami Fils.

La presse tire la gueule


Toujours le melon, surtout. Dans son œuvre, le capitaine des Lions Indomptables parle de lui en écrivant « le capitaine des Lions Indomptables » , si c'est pas malheureux. Le but du texte était de mettre fin aux rumeurs assénant que la star de l'Inter aurait eu une altercation avec Alexandre Song. « Il n'y a pas eu d'altercation entre Alex Song et Samuel Eto'o en Afrique du Sud, de la même manière qu'il n'y a jamais eu d'altercation entre Achille Emana et Samuel Eto'o en Angola. Alex et Achille sont deux fortes personnalités et deux éléments importants de l'Equipe, ils le demeurent et sont à l'entière disposition du Coach » .

Car Samuel met les joueurs à disposition de Paul Le Guen. Lorsqu'ils sont en conférence de presse, ses coéquipiers se retrouvent souvent avec leur capitaine sur le râble, surveillant de près ce qu'ils pourraient lâcher. Dans l'ensemble, le contexte entourant la sélection est peu apaisant. Les journalistes camerounais, qui ont démoli le sélectionneur après la défaite contre le Japon, tirent la tronche car leurs homologues français sont beaucoup mieux traités et bénéficient d'un meilleur accès à l'équipe.

Corps diplomatique


Niveau tactique, on se demande qui peut bien prendre les décisions. Michel Zoa, le ministre des sports, vient de demander à Le Guen de jouer en 442. Le Minsep (Ministère des sports et de l'éducation physique), en compagnie d'Iya Mohammed, président de la fédération, a même organisé quatre réunions après la mauvaise entrée en lice de la sélection. Une avec les cadres (Eto'o, R. Song, etc), une avec les “têtes brulées” (Emana, A. Song, Mbia), une avec les chouchous du sélectionneur (Webo, Nkoulou, etc.) et une avec la “légion étrangère” (Matip, Ndy Assembe, etc.), pour reprendre les termes de la presse camerounaise. Une situation hallucinante.

A l'intérieur du groupe, la scission se fait notamment entre la jeune génération (qui a pris une place prépondérante parmi les titulaires) et l'ancienne, qui se sent flouée par les choix de Le Guen. A l'approche du match contre le Danemark, l'une des interrogations porte donc sur la titularisation de Rigobert Song. Le vieux lion était apparu fatigué lors de la CAN angolaise gâchée par le Cameroun, mais il pourra toujours apporter son expérience. Dans tous les cas, le Cameroun va devoir, comme d'habitude, essayer de réduire les effets négatifs de son environnement malsain. Entre deux générations qui s'affrontent, le capitaine Eto'o devrait faire figure d'intermédiaire, il préfère rester dans l'égocentrisme halluciné qui le caractérise. Une dernière pour la route ? Extrait de son courrier à Roger Milla : « Quelqu'un m'a dit l'autre jour qu'en arrivant dans certains pays, il est plus facile d'expliquer son origine en disant “Je suis du pays de Roger Milla” ou “Je suis du pays de Samuel Eto'o”. Nous sommes malgré nous des ambassadeurs du Cameroun. Respectons ce statut en gardant en toutes circonstances l'élégance et la dignité reconnues au corps diplomatique » .

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Une mi-temps chacun
0 0