Le CIO donne des leçons

0 0
Le CIO ne s'est pas seulement réuni à Durban pour renvoyer Annecy et les rêves olympiques de la France se faire voir chez les coréens (seule compensation, Evian-Thonon ira jouer au stade de la préfecture de Haute-Savoie, ce qui coutera quand même quelques centaines de milliers d'euros aux contribuables).

Il en a profité au passage pour tacler le « machisme » dans le sport et en particulier trois pays qui n'ont jamais envoyé d'athlète féminine aux Jeux : l'Arabie Saoudite, Brunei et le Qatar. Et histoire d'entretenir un peu plus les exécrables relations entre la multinationale olympique et l'ONU du ballon rond, l'Américaine Anita De Frantz, la présidente de la commission « femmes et sport » du CIO, a également ciblé dix fédérations internationales sans aucune représentante du « second sexe » dans leur bureau exécutif, dont, entre l'haltérophilie et la canoë, le football.

Et pourtant même Noël Le Graët y a pensé pour la nouvelle direction de la FFF, c'est dire !

NKM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0