1. //
  2. //
  3. // Atlético de Madrid-Grenade

Le Cholo, ou le Cruyff des Colchoneros

Souvent réduit à de simples exploits guerriers, l’Atlético de Simeone se révèle d’une richesse bien plus importante. Car à l’instar d’un Johan Cruyff dans l’entité blaugrana, le Cholo rend aux Colchoneros une fierté perdue et une identité sans concession. Ou comment le natif de Buenos Aires devient le personnage le plus marquant de l’histoire du Calderón.

Modififié
L’échange d’amabilités remonte à l’an 1994. Chafouin après un Atlético de Madrid-FC Barcelone estampillé testostérone, Johan Cruyff craque : « Quand je vois des joueurs comme Simeone, j’ai envie de rentrer sur le terrain et de rendre la justice. » Une saillie, aussi bien sentie que l’uppercut de Romário sur le Cholo, de l’entraîneur blaugrana qui, une quinzaine d’années plus tard, trouve enfin une réponse. « À cette époque, j’étais l’emmerdeur sur le terrain. Romário était bouillant, et il s’est passé ce qu’il s’est passé. Mais cela devait rester sur le pré. Romário n’a rien dit ensuite, mais Cruyff est venu en rajouter une couche. À l’époque, j’avais dit que Cruyff se prenait pour Dieu » , éclaire l’intéressé, en 2011, au magasine argentin El Grafico. Justement, le statut de divinité des Culés n’a rien de gênant à l’heure d’évoquer la place centrale du « Hollandais volant » dans l’histoire du FCB. Mieux, aujourd’hui, Diego Simeone peut également se targuer d’être l’apôtre le plus vénéré du Vicente-Calderón. Car depuis cette qualification face à l’ogre du Camp Nou, le Cholo est bien devenu le Johan Cruyff de l’Atlético.

« Plus que des titres, une fierté retrouvée »


La genèse de ces deux histoires répond aux mêmes caractéristiques : lorsqu’ils débarquent en Espagne, Cruyff comme Simeone découvrent des Barça et Atlético dans le fond du panier. Habituées aux places d’honneur, pour ne pas dire aux places du con, les aficiones catalanes et castillanes font de leurs malheurs une identité. Ainsi, le Hollandais met fin au règne sans partage des Merengues et rend aux supporters culés leur fierté disparue. « Avec Diego, c’est exactement pareil, souffle Ivan, membre d’une peña rojiblanca du sud de la capitale espagnole. Quand il signe chez nous en 1994, nous n’avions gagné que deux Coupes du Roi depuis 1985, et l’Atlético apparaissait plus dans les pages faits divers que sportives à cause de Jesus Gil. » Dès sa seconde saison sous la liquette de l’Atléti, Diego Simeone conduit le club vers un doublé Liga-Copa inattendu. D’abord milieu tout terrain, il devient l’étendard de cette équipe prête à rendre la vie dure aux mastodontes madridistas et blaugrana. Les aléas du football et une offre qui ne se refuse pas de l’Inter Milan plus tard, il quitte le Vicente-Calderón en 1997 - pour le retrouver entre 2003 et 2005.


« Pour comprendre l’importance de Simeone, il faut connaître et surtout comprendre l’histoire de l’Atlético » , enchaîne ce même Ivan Lopez. Dans les faits, les Colchoneros connaissent la descente dans les enfers de la Segunda au début du millénaire. Deux ans durant, ils bataillent contre d’anonymes fanions du Royaume pour ne retrouver la lumière que deux exercices plus tard. S’ensuit une longue période d’instabilité marquée par les frasques de la famille Gil et les quelques exploits de Niño. Les titres, eux, peinent à pointer le bout de leur nez. Malgré une Ligue Europa remportée par Sánchez Flores, le point d’inflexion de l’histoire moderne des Rojiblancos ramène en décembre 2011. Le début d’une idylle rare et intense : « Bien entendu, il y a les victoires, les titres, mais ce n’est pas le plus important. Simeone nous a rendu une fierté enfouie six pieds sous terre » , dixit ce même membre de peña. Car au Calderón, si la défaite est permise, l’intensité et l’effort sont des traits non négociables de l’identité souhaitée par le Cholo. À l’instar du toque et du football total importé, en partie, par Cruyff au Barça, Simeone installe à l’Atléti une philosophie toute personnelle.

Force de persuasion et ambition illimitée


Ingrédients inhérents aux préceptes du Cholisme, le cœur et la rigueur ne suffisent pourtant pas à ramener l’Atléti dans le haut du panier. Pour retrouver des ambitions dignes de l’histoire des Colchoneros, une dose de talent est nécessaire. Là encore, la stabilité offerte par Simeone permet à des cracks comme Koke, Saúl, Godín ou encore Griezmann de rester sur les bords du Manzanares. Idem, le portefeuille du club se retrouve une santé grâce à une politique globale - communication, merchandising, expansion - en phase avec le discours de l’Argentin. Du board d’Enrique Cerezo jusqu’au supporter lambda, l’adhésion est totale. « Que ce soit dans le pressing et le rigueur sur le terrain, dans les interviews ou les conférences de presse, on se retrouve tous, jure Ivan Lopez. Jamais dans son histoire le club n’a été aussi bien considéré. Et ça, on le doit à Simeone. » Pour exacerber les foules ou délivrer un message, le Cholo dispose de la même force de persuasion que Cruyff en son temps au FCB. Avec un onze et un jeu identifiable parmi tous, il place l’Atlético dans le gratin européen. Pour preuve, le Barça de la MSN s’est fait renverser, non pas par onze Rojiblancos, mais bien par 55 000 Cholos.


Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

C'est marrant parce que l'Atleti est a la fois ce qu'on aime dans le foot (grinta, hargne, dévouement de soi sur le terrain,..) et ce qu'on déteste (coups de pute, simulations, jeu parfois trop défensif (comme contre le psv),..)
Ole ole ole! Cholo Simeone! Ole ole ole! Cholo Simeone!

L'un des seuls clubs où la véritable star n'est pas sur le terrain, mais sur le banc !
Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 1
Message posté par Top-player
C'est marrant parce que l'Atleti est a la fois ce qu'on aime dans le foot (grinta, hargne, dévouement de soi sur le terrain,..) et ce qu'on déteste (coups de pute, simulations, jeu parfois trop défensif (comme contre le psv),..)


Contre le Barca les coups de putes n'étaient pas madrilenes.

Impressionnant Simeone en tout cas. Un entraîneur avec une vraie vision globale. Ce qu'il a mis en place clairement fait partie d'une vision a long terme pour le club. Tactiquement il est très fort et ses joueurs le venerent. Mercredi j'ai été marque par l'interview d'après match de Felipe Luis qui disait qu'a la mi temps Simeone leur avait donne quelques consignes de replacement et il a fini par "il a toujours raison". On dirait qu'il peut leur demander ce qu'il veut ils le feront.
Simeone a fait de l'Atletico une équipe "attachiante": énervante quand le bloc défensif prend le dessus ou que donner des petits coups bien sentis à l'adversaire devient un moyen de lui mettre la pression (quoique les spécialistes dans ce domaine — Costa, ou Arda dans une moindre mesure— ne jouent plus à l'Atletico) et très emballante quand on voit son collectif d'un très bon niveau, qui ne lâche rien, Simeone qui motive ses troupes et fait souvent un très bon coaching.
Sinon, il y a une coquille qui me chiffonne dans l'article: "le magaZine El Gráfico", qu'on achète dans un magaSin.
Message posté par Top-player
C'est marrant parce que l'Atleti est a la fois ce qu'on aime dans le foot (grinta, hargne, dévouement de soi sur le terrain,..) et ce qu'on déteste (coups de pute, simulations, jeu parfois trop défensif (comme contre le psv),..)


NON NON NON NON j'en peut plus de lire que l'Atlético à joué défensivement face au PSV.

0-0 à l'allé. 1 Seul petit but aurait suffit à qualifier les Bataves et il nous sorte une compo à 5 défenseurs. Et les colchoneros dans les petits espaces c'est pas non plus le Barca
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 103 Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 4 Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 17
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 25 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 37 Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17
mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20