1. //
  2. // Copa América 2015
  3. // Finale
  4. // Chili/Argentine (0-0, 4 tab 1)

Le Chili l'a fait !

Au bout du suspense et grâce à une panenka sur penalty, Alexis Sánchez a fait exploser le Stade Nacional. Une victoire historique, au terme d'une partie âpre où Messi n'a pas existé. Le Chili tient sa première Copa América.

Modififié
3k 211

Chili - Argentine : 0-0, 4 tab à 1

Tirs au but : Matías Fernández, Vidal, Aránguiz, Alexis Sánchez scorent pour le Chili // Messi marque, Higuaín et Banega ratent

48 000 drapeaux agités fiévreusement par un stade en fusion. Le milliardaire Leonardo Farkas avait eu la bonne idée d'offrir gracieusement un drapeau par hincha présent au Stade Nacional. Une idée judicieuse puisqu'après un siècle sans titre, le Chili tient enfin son premier trophée. Une Copa América que la Roja a marqué de son empreinte du début à la fin, avec la volonté de toujours jouer, de ne jamais refuser le spectacle, ou spéculer. Une empreinte aussi puissante qu'un tacle de Gary Medel (encore énorme ce samedi soir), que la vision du jeu géniale de Valdivia ou que la Ferrari d'Arturo Vidal.

Cette victoire, les hommes de Sampaoli sont allés la chercher dans la souffrance, et au bout du suspense, dans un match fermé. Mais surtout ils sont allés la chercher avec leurs tripes, alors que l'Argentine s'est écroulée au moment des tirs au but, qu'Higuaín a envoyé une mine au-dessus. Aránguiz, Vidal et Matías Fernández n'ont pas eu les jambes flageolantes. Alexis non plus, lui qui a décidé d'opter pour une panenka à l'heure de conclure.

Alexis Sánchez enfin au rendez-vous


120 minutes plus tôt, le Chili attaque le match en attaquant comme d'habitude. La première occasion arrive au bout de 10 minutes, mais Valdivia, au lieu de frapper après une délicate feinte de corps, préfère tenter de servir Vargas. Les Argentins ont l'air de s’accommoder de la domination chilienne, confiants dans la qualité superlative de leur attaque. Medel et consorts tiennent, mais la sensation de danger est palpable. D'ailleurs, l'Argentine est à deux doigts d'ouvrir la marque sur coup franc. Kun Agüero coupe la trajectoire du ballon de Messi et doit s'en remettre à une impeccable parade de Bravo.

Cette fois, le Chili est asphyxié et c'est bien l'Argentine qui prend le jeu à son compte. Le Chili doit cette fois jouer en contre. Inhabituel pour lui. Malgré tout, Alexis est en grande forme. Invisible lors des derniers matchs, l'homme d'Arsenal est un formidable accélérateur de particules, capable de mettre Demichelis sur le cul. C'est de lui que vient une nouvelle occasion chilienne au bout de 35 minutes de jeu. Le Chili se bat, mais commet des erreurs inhabituelles à la relance. Vidal, Aránguiz, Beausejour et Diaz se trompent tour à tour. Un homme en revanche se trompe peu. C'est Gary Medel, énorme derrière. Les défenses prennent d'ailleurs clairement le pas sur les attaques malgré quelques escarmouches des deux côtés. 0-0 aux citrons.

De l'intensité, à défaut de jeu


Dès le début de la seconde mi-temps le Chili tente de reprendre les choses en main. Pastore souffre. Le Parisien a du mal à s’accommoder du pressing d'Aránguiz. Messi est transparent. Les Argentins sont en souffrance face à des Chiliens décidés à jouer de manière plus mordante. Mascherano et Rojo prennent deux jaunes en deux minutes. Mais aucun des coups francs chiliens n'est dangereux. À l'inverse et comme d'habitude, chaque coup de pied arrêté est une souffrance pour la Roja. D'autant que Lavezzi les frappe avec amour. Les nabots chiliens ont du mal face à Otamendi et Demichelis à qui ils rendent vingt centimètres. Le match est serré avec des phases de domination des deux équipes et peu de véritables occasions franches. L'affrontement ne tient pas toutes ses promesses en matière de jeu. En revanche, quelle intensité ! L'Argentine a une opportunité en or au bout du temps additionnel, alors que le Chili attaque à tout va, Messi et Lavezzi partent en contre, Higuaín arrive un poil tard pour le service du Parisien. Le Chili s'offre une prolongation. L'inverse aurait été cruel. Ensuite, deux ou trois frissons de chaque côté, beaucoup de tension, de fatigue et de duels. Et au bout du suspense, les tirs au but. Et la victoire tant attendue par Santiago.

Par Arthur Jeanne, à Santiago du Chili
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Syr_Odanus Niveau : CFA
En tout cas les gars, j'ai regardé le match sur BeIn via streaming et je dois dire que je compatis à votre douleur: Da Fonseca et Da Silva sont juste insupportables.

Non mais sérieux, faut venir vous fournir en bons commentateurs chez nous, dans notre petit plat-pays...
Vous allez me dire que TF1 l'a fait avec Stéphane Pauwels, sauf que ce bouffon représente juste ce qu'il y a de pire parmi les commentateurs en Belgique...pas étonnant que son profil ait intéressé Christian Jeanpierre...
jojolecrado Niveau : DHR
je veux cette doudoune
je veux cette doudoune

JE VEUX CETTE DOUDOUNE
Sinon on m'explique la liste de Tata pour les TAB?? Higuain? Vraiment???
Putain mais quel pied j'ai pris sur ce match Chili je t'aime, t'as retenu la lecon de tes tirs aux buts contre le Bresil

Quant a toi Argentine Bien fait, Faire rentrer Higuain alors que Carlos Tevez vegete sur le banc est un crime contre le foot.
Les deux changement foireux de Tata se sont transofmés en deux tirs au buts ratés. Je ne lui conseille pas lui et Higuain de rentrer au pays
Colocolo-de-chile Niveau : Loisir
J'en place une vite fais avant de m'en aller Vers d'autres cieux :

CAMPEONESSSSSSSS !!!! QUÉ FELICIDAD !!! CHILE CAMPEÓN!! Tantos años esperando, tantas derrotas ... ¡¡ AL FIN SEÑORES !!! SOMOS CAMPEONES !!!

Dedicasse a KOSSE, KIm jong hill, Carlos Moncef, CTM, et ceux que j'oublies pour votre participación, votre ferveur, desde Europa !

Enfin SOFOOT, une vrai HONTE que vous ne soyez pas foutu de faire UN SEÚL live pour la copa, encore les quarts a 1h su mat je comprends mais la finale a 22h quand meme... En fait Non c'est mieux vous nous auriez porté la poisse !!

Arthur Jeanne si tu veux passé a la plaza Italia je t'invite apres un copete a Bellavista !!!

Adiós hermanos míos
Ils comptaient vraiment gagner avec higuain dans l'équipe ????
Note : 4
Higuain ce loser quand même, j'ai de la peine pour lui.
Uuuuy les couilles de Sanchez, va falloir le sortir sur civière. Bravo au Chili, arbitrage maison certes mais bon c'est pas un vol sur le match. L'arbitrage est dégueulasse en Copa, dans la quasi totalité des matchs on aurait au moins 2 cartons rouges si c'était en Europe, alors je veux bien qu'ils défendent l'identité du jeu sud américain mais l'anti jeu, les coups de putes à répétitions et les fautes qui méritent des jaunes voire rouge ou on siffle rien...
Sinon pauvre Higuain, rate le 1-0 à la 92ème, rate son péno, pas sa soirée.
Gonzalo Ramos. Ou Sergio Higuain, au choix
Lionel Messi avec l'Argentine en 103 sélections:
- 65 matchs à enjeu / 22 buts
- 38 matchs amicaux / 24 buts
- 10 penaltys

Copa America 2007 = 3 matchs à éliminations / 2 buts
Jeux Olympiques 2008 = 3 matchs à élimination / 1 but
Coupe du Monde 2010 = 2 matchs à éliminations / 0 but
Copa America 2011 = 1 match à élimination / 0 but
Coupe du monde 2014 = 4 matchs à éliminations / 0 but
Copa America 2015 = 3 matchs à éliminations / 0 but
Putain de mérité.

D'un côté des Argentins limite paresseux, sûrs de leurs qualités individuelles, de l'autre 11 morts de faim qui se jettent sur tous les ballons ensemble (quitte à envoyer quelques vilains gestes, il faut le souligner), courent dans tous les sens en cherchant un partenaire démarqué ou en mouvement. C'est beau de voir des équipes passionnées comme ça gagner quelque chose.

Messi qui surclasse l'Europe du foot incapable d'être décisif avec l'Argentine - du moins dans les matches qui comptent vraiment. Incompréhensible...
dizzymusictv Niveau : CFA
Vu que la dernière fois que j'ai osé dire que le meilleur joueur de tous les temps n'avait toujours pas marqué en match à élimination d'une compétition internationale, je me suis mangé 1 million de -1 de la part de toutes ses vierges effarouchées de groupies...

je vais prendre des pincettes cette fois et demander : à partir de combien de compétitions perdues sans marquer en match à élimination est ce qu'on peut commencer à considérer que le joueur qui est censé porter l'équipe est un looser ?

PS : putain, j'aurais bien souhaité qu'il marque un but pour pouvoir dire que Thuram a 2 fois plus de buts que Messi en match à élimination directe. Mais toujours pas.
Je pense qu'Higuain est né à Rennes, pas à Brest.
Avoir la triple nationalité Argentine portugaise et hollandaise ca doit pas être facile...
CarlosMoncerf Niveau : CFA2
Message posté par Colocolo-de-chile
J'en place une vite fais avant de m'en aller Vers d'autres cieux :

CAMPEONESSSSSSSS !!!! QUÉ FELICIDAD !!! CHILE CAMPEÓN!! Tantos años esperando, tantas derrotas ... ¡¡ AL FIN SEÑORES !!! SOMOS CAMPEONES !!!

Dedicasse a KOSSE, KIm jong hill, Carlos Moncef, CTM, et ceux que j'oublies pour votre participación, votre ferveur, desde Europa !

Enfin SOFOOT, une vrai HONTE que vous ne soyez pas foutu de faire UN SEÚL live pour la copa, encore les quarts a 1h su mat je comprends mais la finale a 22h quand meme... En fait Non c'est mieux vous nous auriez porté la poisse !!

Arthur Jeanne si tu veux passé a la plaza Italia je t'invite apres un copete a Bellavista !!!

Adiós hermanos míos


Colo colo , mon salaud !!!! Tu vas te prendre un copete à Bellavista.Mon lieu de perdition à Santiago.J'ai honte de le dire mais je me suis pris des cuites à la
Escudo ...Arthur Jeanne dit OUI à Colo Colo

Prochaine fois que je repasse à Santiago , je te payerai un coup !!!

Superbe Copa America et surtout les équipes du Chili et du Perou sont les équipes ayant sorti le plus beau jeu tout au long de la compétition .Le Brésil et l'Argentine doivent retrouver un niveau de jeu à la hauteur de leur palmarès
"L'affrontement ne tient pas toutes ses promesses en terme de jeu."

Bah après une année de championnat, post CM pour beaucoup, et une Copa bouillante, j'ai trouvé que ca jouait bien. Et les chiliens ont bien maîtrisé le jeu adverse, ils n'allaient pas laisser les argentins flamber, c était ça leur promesse, pas de coller des roulettes/petits ponts au gardien.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
C'est moi ou un joueur chilien embrasse clairement à plusieurs reprises un GAMIN sur la bouche ?? Si même Pedobear sponsorise cette Copa, tout fout le camp...

Mine de rien à ce rythme, tout le monde dit que Messi est meilleur que Maradona mais au niveau du palmarès en sélection... C'est pas vraiment ça. Alors que pourtant en club il casse tout... Un Ryan Giggs sublimé.
CarlosMoncerf Niveau : CFA2
Message posté par Kit Fisteur
C'est moi ou un joueur chilien embrasse clairement à plusieurs reprises un GAMIN sur la bouche ?? Si même Pedobear sponsorise cette Copa, tout fout le camp...

Mine de rien à ce rythme, tout le monde dit que Messi est meilleur que Maradona mais au niveau du palmarès en sélection... C'est pas vraiment ça. Alors que pourtant en club il casse tout... Un Ryan Giggs sublimé.



c'est quelquechose qui peut choquer un européen mais au Chili dans certaines famille et plus particulièrement qui ont du sang mapuché ou des origines "indiennes" , c'est totalement normal puisque c'est dans leurs traditions
dizzymusictv Niveau : CFA
Message posté par Kit Fisteur
C'est moi ou un joueur chilien embrasse clairement à plusieurs reprises un GAMIN sur la bouche ?? Si même Pedobear sponsorise cette Copa, tout fout le camp...

Mine de rien à ce rythme, tout le monde dit que Messi est meilleur que Maradona mais au niveau du palmarès en sélection... C'est pas vraiment ça. Alors que pourtant en club il casse tout... Un Ryan Giggs sublimé.



Il embrasse son fils sur la bouche, où est le mal ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3k 211