1. //
  2. // Demi-finale
  3. // Chili-Mexique (7-0)

Le Chili humilie le Mexique

Modififié
12 18
Il était un candidat déclaré au titre, mais le Mexique a pris l'eau ce dimanche.

Lourdement battus par le Chili (7-0), Chicharito et les siens vont rentrer au pays la tête basse. Si l'attaquant mexicain ne s'est pas illustré, son homologue chilien, Eduardo Vargas, a illuminé la rencontre de son talent. Le buteur d'Hoffenheim, auteur d'un quadruplé (44e, 49e, 57e et 74e), prend ainsi la tête du classement des buteurs. Les autres buteurs de la rencontre sont Edson Punch (16e, 87e) et Alexis Sánchez (52e). La Roja défiera la Colombie le 23 juin prochain pour une place en finale.

Après cette déroute historique, Osorio, le sélectionneur mexicain, n'en menait pas large en conférence de presse. « Je présente mes plus sincères excuses aux supporters mexicains, à tout le peuple mexicain. Ce qui s'est passé est une honte, un accident du football, a-t-il notamment déclaré à l'issue de la rencontre. Bien sûr, il y a des tragédies plus graves, mais on a livré une prestation vraiment très pauvre. On n'a jamais réussi à contrôler la possession du ballon, nous avons été très fragiles en défense. Mais il n'y a pas sept buts de différence entre le football chilien et le football mexicain. »

Make Mexico great again. GD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Paradigm Shift Niveau : CFA2
Les Red Hot Chili Peppers se sont défaits des buveurs de Tequila, "Easily".

Quel solo d'Arturo "John Frusciante" Vidal, et quelle rythmique endiablée d'Alexis "Flea" Sanchez.

Les mexicains étaient carrément "Under the Bridge" durant toute la rencontre.
La purge, c'est du level Brésil - Allemagne d'autant plus si tu compares le Mexique qui était en pleine forme en ce moment et le Chili qui était plutôt en-dessous de son niveau habituel.
Les pauvres mexicains, surtout qu'ils jouaient un peu à la maison aussi.
C'est clair, on peut dire que c'était un match très "Freaky Styley". Pas "One Hot Minute" mais 90 de folie et Vargas en mode "Jungle Man" ...
Apparemment le Mexique n'avait pas d'"Uplift Mofo Party Plan", ce qui leur aurait permis de mettre un peu de "Blood Sugar Sex Magik" sur le plan tactique. Au lieu de ça, direction l'"Aeroplane" ...

"By The Way", j'ai entendu que Kiedis était à l'hosto, j'espère que tout va bien ...
Putain j'ai mis mon réveil à 3h50 en me couchant tôt parce que j'étais claqué, puis j'ai eu la flemme de me lever. Grosse haine
Et moi qui pensais que la Bundesliga était un championnat bidon... Voyez ce que donne l'un de ses attaquants en compétition internationale : c'est autre chose que les joueurs surcôtés de Premier League hein !
ultimo minuto Niveau : DHR
Message posté par Peewow
Putain j'ai mis mon réveil à 3h50 en me couchant tôt parce que j'étais claqué, puis j'ai eu la flemme de me lever. Grosse haine


Tu n'as pas d'enregistreur?
Message posté par ZizouGabor
C'est clair, on peut dire que c'était un match très "Freaky Styley". Pas "One Hot Minute" mais 90 de folie et Vargas en mode "Jungle Man" ...
Apparemment le Mexique n'avait pas d'"Uplift Mofo Party Plan", ce qui leur aurait permis de mettre un peu de "Blood Sugar Sex Magik" sur le plan tactique. Au lieu de ça, direction l'"Aeroplane" ...

"By The Way", j'ai entendu que Kiedis était à l'hosto, j'espère que tout va bien ...


Oui, il était au Grand Journal jeudi. Comme quoi, plus beaucoup de monde ne regarde cette émission maintenant...
Message posté par clashico
Oui, il était au Grand Journal jeudi. Comme quoi, plus beaucoup de monde ne regarde cette émission maintenant...


Ok d'accord. Perso, ça fait presque 10 ans que je ne regarde plus vraiment la télé ...
 //  11:49  //  Amoureux de la Bolivie
Ah ouais la branlée !

Pourtant le Mexique était venu avec la grosse équipe pas avec l'équipe B habituelle et jouait à domicile devant la commuanuté mexicaine.

Bon, sinon Pizzi va surement fermait quelques bouches, lui qui était très critiqué par la presse chilienne et les supporters de la roja aussi, depuis le départ de Sampaoli, d'autant que le 1er tour était pas encourageant du tout avec une victoire à l'arrache au bout du temps addtionnel et grâce à un peno inexistant face à la Verde, et une défaite face aux Argentins.

Sinon Vargas, en sélection il a un niveau de malade, j'ai vu qu'un résumé mais c'est comme Klose, le mec joue à un niveau de star mondiale en compétition internationale et en club c'est d'un niveau de 5 étages inférieures.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
12 18