1. // Copa América 2015
  2. // Gr. A
  3. // Chili/Mexique

Le Chili et l'héritage de Bielsa

Au Chili, Marcelo Bielsa est intouchable. Un homme qui a su mettre en place toute une génération de joueurs, tenir la dragée haute aux grands du continent et rompre avec 10 ans de vide footballistique. Une icône qui condamne son successeur à vivre dans son ombre. Une injustice ?

Modififié
34 15
11 octobre 2008 à l'Estadio Nacional de Santiago. Le Chili reçoit l'Argentine de Leo Messi. Ce soir de printemps austral, la Roja offre une de ses plus belles partitions. Tout en mouvement et harcèlement. S'il y a un acte fondateur à la sélection chilienne actuelle, c'est sans doute en ce soir de Clásico de Los Andes qu'il faut aller le chercher. À l'époque, jamais le Chili n'a battu son voisin transandin en match officiel, mais au terme d'une action d'école, Fabián Orellana fait tomber l'Albiceleste. Dans la foulée, le Chili se qualifie pour la Coupe du monde sud-africaine - sa première depuis douze ans - à la seconde place des terribles éliminatoires de la zone AMSUD et en déployant un jeu flamboyant avec une armée de jeunes loups aux dents longues.

Depuis, Bielsa est parti. Fin 2010, suite à un désaccord avec le nouveau président de la Fédération, en détaillant les raisons de son départ au cours d'une conférence de presse homérique dont lui seul à le secret. Mais l'étoile du Loco n'a pas pâli à Santiago. Le souvenir de l'Argentin est tenace. Son aura est intouchable, son visage s'affiche sur les murs des poblaciones de la capitale. Le premier succès de Bielsa ? Avoir professionnalisé un football chilien jusque-là en proie à l'indiscipline et l'amateurisme. En mettant l'accent sur des petits riens, car comme toujours, le diable se cache dans les détails. Waldo Ponce, libéro du Loco, se souvient d'un de ces détails : « Beaucoup de choses ont changé à Pinto Duran sous son mandat. Pinto Duran est un complexe un peu désuet et il l'a clairement modernisé. Lors des déplacements de la sélection, dès qu'il voyait à un endroit où l'on s'entraînait quelque chose qui l'intéressait, il le prenait en photo et, à son retour au Chili, il demandait qu'on l'installe. Il le faisait souvent, c'est un exemple comme un autre, mais il avait particulièrement remarqué des cages pliables en Autriche et il voulait les mêmes pour l'entraînement des gardiens à Pinto Duran. Ou encore une machine pour laver les chaussures de foot et leur enlever la terre après l'entraînement. »

« Un MBA en football... »


Mais le principal succès du Loco, c'est d'avoir emmené un groupe de joueurs au plus haut niveau, en changeant durablement la mentalité du football chilien. La génération de Medel, Vidal, Isla et Sánchez qu'il a fait débuter à tout juste vingt ans en sélection sont aujourd'hui les joueurs clés de la Roja. Surtout, aucun des hommes qu'il a eus sous ses ordres ne manquent de souligner son influence dans leur évolution en tant que joueur. De Beausejour qui confiait : « Je sens que les années passées avec lui, pour moi, c'est comme si j'avais fait une thèse, un Master, un MBA en football » , à Gary Medel : « Marcelo a changé la mentalité du footballeur chilien. Il nous a fait penser positivement, avec l'idée de jouer pour gagner, d'aller chercher les matchs. Il n'a pas été un entraîneur fondamental pour moi, mais pour tout le football chilien » , en passant par Alexis Sánchez : « Avec Bielsa, j'ai appris à comprendre le football » . Et Waldo Ponce, de conclure : « La différence fondamentale entre l'avant et l'après-Bielsa, c'est le changement de mentalité du footballeur chilien. Il a déclenché un truc qui fait que maintenant on ne se dit plus : "On ne peut pas". Avec lui, on s'est rendu compte qu'on pouvait battre le Brésil ou l'Argentine ou n'importe qui. Le message principal, c'est "Pourquoi le Chili ne pourrait pas ? Bien sûr que le Chili peut !" Au niveau du foot, mais sans doute aussi de manière générale, le Chilien a toujours eu un complexe d'infériorité par rapport au Brésil ou à l'Argentine. Avant, c'était très commun pour un joueur chilien, ou pour les supporters aussi de se dire avant un match contre l'Argentine : "Pourvu qu'on n'en prenne pas six, mais si on perd sans être ridicules, c'est bien." Tout a changé avec Marcelo. »

Un changement de mentalité radicale qui a fait la légende du Loco et tant pis si les mérites des sélectionneurs passés doivent en pâtir. Au point d'en agacer quelques-uns. Parmi ceux-ci, Nelson Acosta. El Pelado est le sélectionneur de 98, celui qui a emmené Salas et Zamorano au second tour : « Je crois que mon apport a été essentiel aussi. Avant ma sélection, quand le Chili disputait un Mondial loin de ses bases, l'équipe jouait toujours pour faire match nul, éviter la défaite, elle était regroupée derrière. Regarde ma sélection en 98, on jouait les yeux dans les yeux avec le rival, en attaquant, on aurait du gagner contre l'Italie, on les a dominés. Ce que je vois, c'est que c'est à ce moment qu'une génération est apparue avec une mentalité différente pour aborder les matchs, une envie et une confiance plus grande. Et après, bien sûr, avec Bielsa, cette confiance a grandi. Mais je crois que c'est très exagéré. C'est trop, la crédibilité qu'on a accordée à Bielsa en le voyant comme un génie. On lui a accordé beaucoup de crédit par rapport à moi. » Don Nelson a un gros égo, mais avant d'être un fanfaron il est l'homme qui a apporté la première médaille olympique au football chilien. Une breloque en bronze, remportée aux JO de Sydney par Ivan Zamorano et ses coéquipiers.

« Bielsa, c'est comme la Matrice... »


Pour lui, l'aura de Bielsa tient avant tout de la psyché nationale chilienne : « Le Chili, c'est très spécial dans ce sens-là, il s'enthousiasme pour quelqu'un et le considère comme le meilleur. Le Chili n'est pas très nationaliste sur cet aspect. On fait plus confiance aux techniciens étrangers, argentins notamment, qui arrivent avec l'aura d'un grand pays de foot, qu'aux locaux. » D'autant plus que selon Acosta, les résultats du Loco n'ont pas été si extraordinaires que cela : « Certains aiment attaquer, attaquer, attaquer tout le temps, mais le football, ça n'est pas juste ça, il y a des variantes essentielles, c'est aussi presser, il faut faire tourner. Certains préfèrent attaquer tout le temps, mais leur équipe se fatigue et ils finissent par le payer. » 
Un avis pleinement partagé par José Sulantay, l'homme qui a formé toute la génération dorée, au sein de l'équipe nationale des -20 ans : « L'équipe actuelle est meilleure, il y a plus d'équilibre. Il faut arrêter avec Bielsa. Évidemment, il a fait du bon boulot. Après, quand tu regardes en Afrique du Sud, on n'a gagné que deux matchs, ce n'est pas non plus extraordinaire de battre la Suisse et le Honduras. Au Brésil, on a battu l'Espagne, ce qui n'est pas exactement la même chose. On a éliminé le champion du monde sortant, puis on a failli sortir le Brésil. Entre battre le Honduras et la Suisse, et sortir l'Espagne, il y a quand même un gouffre. L'équipe de Sampaoli est plus forte. »

Jorge Sampaoli, l'homme qui souffre le plus de la comparaison avec son prédecesseur. D'autant que l'entraîneur à casquette est un disciple avoué de Bielsa. Au point de vivre une situation un peu injuste. Celle de vivre toujours dans l'ombre de son mentor. Au vrai, Sampa, qui ne manque pas de souligner l'influence de son prédécesseur sur sa vision du football, tend un peu le bâton pour se faire battre. À Santiago, on l'accuse souvent d'être une mauvaise copie du Loco, et ce, malgré les bons résultats obtenus. Une situation injuste pour Jean Beausejour : « Il y a parfois un sentiment particulier au Chili, un peu honteux, avec certains qui ont l'impression que de reconnaître Bielsa a pour effet de dévaloriser le sélectionneur national actuel, ou de donner le sentiment qu'avant Bielsa, il n'y avait rien au Chili et qu'il a inventé le football ici, ce qui est faux. » Pourtant, l'ailier gauche de Colo-Colo n'oublie pas de tresser des lauriers à son mentor : « Pour moi, Bielsa, et je partage ce sentiment avec beaucoup d'anciens coéquipiers, nous qui avons eu la chance de l'avoir comme entraîneur, a changé notre façon de voir le football. Il nous a ouvert l'esprit, c'est comme la Matrice. Dans le pire des cas, tu joues aussi mal qu'avant, mais tu sais pourquoi tu joues mal. Avant, je jouais comme un moineau. Bielsa ouvre une autre dimension, une autre vision du football. »

Par Arthur Jeanne, au Chili
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Eärendil Niveau : CFA2
Dommage que la clique Menes, Larqué, et autres Pascal Praud ne passe pas plus souvent sur sofoot histoire d'y lire des articles sur Bielsa
Le niveau de l'analyse footballistique en France, dans les grands medias, est catastrophique à ce niveau
Bielsa est critiquable, mais le niveau des critiques d'un Pierre Menes, soit disant expert foot, c'est dramatique et affligeant...
Les mecs ne connaissent rien de ce qui se passe en dehors de la France

Bref, l'article est sympa, assez equilibré entre ce qu'a apporté Bielsa et des nuances sur son influence au sein de l'equipe chilienne
Apres quand tu lis les décla des joueurs, tu vois qu'il a une aura exceptionnelle ce mec
Agent Graves Niveau : District
Message posté par Eärendil
Dommage que la clique Menes, Larqué, et autres Pascal Praud ne passe pas plus souvent sur sofoot histoire d'y lire des articles sur Bielsa


C'est peut-être pour ça qu'on a quasiment droit à un article sur lui tous les 3 jours. Au cas où il viendrait s'égarer ici...
Binouzeaufrais Niveau : CFA2
http://img15.hostingpics.net/pics/87889 … glarge.jpg

Mais bon si en France,on dit que c'est un tocard,c'est que ça doit être vrai...
Eärendil Niveau : CFA2
Message posté par Agent Graves


C'est peut-être pour ça qu'on a quasiment droit à un article sur lui tous les 3 jours. Au cas où il viendrait s'égarer ici...


peut être que tu préfères qu'on parle de René Girard ou de Fred Antonetti, des mecs qui sont des références mondiales ?

quand je vois comment sont traités par les grands médias des mecs comme Bielsa, Ancelotti, Jardim, ca fait pas de mal un peu de pédagogie sur un entraîneur qui certes n'a pas le palmarès d'un Guardiola, mais a tout de même apporté 2/3 trucs dans le football
Gary_hobson Niveau : Loisir
A quand un article sur la méthode Baup qui a révolutionné le foot au Turkmenistan ?
gwynplaine76 Niveau : CFA2
Par contre, Beauséjour, il a un cursus footballistique un peu bordélique, s'il a enchainé une thèse, un Master, puis un MBA en football.
Il n'y a que dans notre pays que se mec se fait allumer de tout les cotés. Le gars se fait traiter de demeuré par Dupraz.
La route est longue et la pente est raide pour le football en France.
Bel article ! Vraiment très intéressant et bien écrit sur le passage du Loco chez les chiliens.

Et la parallèle de Beausejour avec la matrice est tout simplement excellent en y repensant.

Bielsa est un peu le Neo du football , une anomalie positive qui en fait l'élu pour ces adeptes. Qui en parle avec une passion proche du mythe. Ils ne cherchent pas à savoir si ils ont raison ou tord il se contente de croire en lui.
En face le système attaqué résiste et envoie ces agents Smith.Maintenir l'équilibre et le meilleur moyen de continuer à profiter du système.
De son coté l'argentin semble repoussé certaine limites , il transforme un Morel en défenseur centrale potable par exemple.
Mais attention car comme le héros matrixien (en réalité proche de l'anti-héro), Bielsa à un sens trop développer du sacrifice. Il prends sur lui et absorbe toute les critiques pour protéger son groupe. Ce qui lui permet certes de booster ces joueurs mais l'expose davantage.
Et de plus à la fin , on se rend compte que c'est le système qui gagne et que finalement il n'à pas été suffisant pour complètement bouleverser la hiérarchie.

Du coup il lui faudrait l'obtention d'un titre en Europe pour sortir de ce schéma et s'écarter du mythe pour prendre une place plus importante dans l'histoire.(chose que je ne veut pas particulièrement vu que je suis dans le camp des Smith ahah)
En somme le Loco doit ni plus ,ni moins que changer la fin du film.

Il y à une différence entre connaitre la ligue 1 et arpenter la ligue 1 !
Marek Hamsik Niveau : National
Note : 3
Le plus intéressant c'est le passage sur Sampaoli je trouve.

Pour être précis, ça illustre encore une fois une constante avec Bielsa, une constante rapportée par tous ceux qu'il a côtoyé précédemment: l'équipe est "meilleure" après son départ.

Ce qui ne veut pas dire que Bielsa est nul, évidemment, mais que, à mon avis, deux éléments jouent:
- les joueurs qu'il a pris jeunes, inexpérimentés, sont devenus aguerris et c'est souvent l'entraîneur d'après qui bénéficie de son travail(repensez à des joueurs comme Mascherano avec l'Argentine)
- ce bénéfice est d'autant plus grand quand le successeur est un type qui partage les idées de Bielsa avec une pointe de pragmatisme en plus et de romantisme en moins.

Ce qui veut dire, pour les supporters marseillais comme moi, qu'il serait intelligent de conserver un certains nombre de jeunes joueurs qui l'ont connu et qui bénéficieront de son travail même après son départ (coucou Gianelli), y compris des types qui jouent moins genre Sparagna.
La deuxième conclusion, c'est qu'il faudra être intelligent dans le choix du successeur (malheureusement Marcelo ne sera pas éternel), prendre un type qui aime le beau jeu et l'attaque (si tu reviens à un gars comme Galtier tu perds tous les bénéfices) tout en étant capable d'amener sa patte, ce que Sampaoli a très bien fait au Chili.
El-jefecito Niveau : CFA
Monsieur Nelson Acosta à l'air vraiment aigri de voir l'impact de Bielsa sur le football chilien.. Sachant qu'en 98 c'est surtout grâce à un des meilleurs tandems d'attaque au monde que le Chili a eu des succès (Zamorano-Salas) plus que par l'apport de ce sombre sélectionneur.Jalousie quand tu nous tiens.
CarlosMoncerf Niveau : CFA2
Pour ceux ne connaissant pas le travail de Sampaoli , je leur recommande chaudement de regarder les matches de la U (Universidad du Chili ) lors de la saison 2010-2011.Saison au cours de laquelle la El Chuncho a été considéré comme la meilleur équipe sud-américaine de club et avec un football offensif à la Bielsa avec une victoire des championnat Aller et Retour du Chili ainsi que la Copa Sudamericana

Cette équipe 2010-2011 a permis à E.Vargas , C.Aranguiz , C.Mena d'exploser au niveau international et partir jouer pour des grands clubs brésiliens et européens
TheNiangasse Niveau : CFA2
@Marek Hamsik : je plussoie et rajouterais également que Bielsa est un putain de bâtisseur qui s'arrêterait une fois les bases solidement posées : professionalisation du centre d'entrainement (on pète l'immense bureau du Nigo afin l'utiliser pour des trucs utiles), des équipements (incroyable que le terrain d'entrainement n'était pas aux mêmes dimensions que celui du vel), valorisation du centre de formation, modernisation des conditions d'accueil des jeunes, mise en place d'une cellule vidéo (hallucinant qu'il n'y en pas eu de véritable auparavant à l'OM), mise en place de certaines règles de vie (en n'hésitant pas à priver de match son meilleur joueur, Payet, qui se la coulait douce), refus du favoritisme et des magouilles, etc...
Sans compter qu'il arrive à recréer une ferveur perdue depuis l'ère Gerets/Diouf permettant de refaire de l'OM un club attractif !
Bref, le gars arrive, fait un audit ultra minutieux, et te donne les moyens de devenir un vrai club structuré.
Pour tout ça, merci Don Marcelo !!!
En espérant que lorsque son règne s'achevera Labrune ne le remplacera pas par un vulgaire Galtier (peu probable) ou un Villas-Boas (déjà + probable :-) )
Dieudoquenelle Niveau : CFA
Nan mais le soucis en France est très simple (je parle bien évidemment des médias et de ceux qui finalement les suivent aveuglément), on a beaucoup de "moi je sais tout", pas mal de chauvinisme et énormément de copinage, avec un tel cocktail il est quasiment impossible qu'un entraîneur étranger avec des méthodes différentes des standards mis en place ici ne soit pas pris pour un fou et traîner dans la boue !! Si on ajoute à ça la dictature de la stat, on a tout ce qu'il faut pour faire de Bielsa le pire de tocards !! Bah oui le mec est considéré par tous les joueurs qu'ils l'ont côtoyé comme un immense coach et un grand monsieur, son nom est assimilé à une méthode de travail, il est le mentor de celui devant qui tout le monde se paluche (à juste titre), Guardiola, mais comme il n'a rien gagné de signifiant en Europe ou en sélection on ne lui donne pas le respect qu'il mérite !! Alors oui monsieur Bielsa est un des meilleurs entraîneurs que le foot ai connu, il apporté au football autant de choses que les Michels, Menotti ou Sacchi entre autres, sans les titres !!

Je viens de finir Chili-Mexique et ce jeu que déploie la Roja est incroyablement séduisant et dans la lignée des préceptes de Bielsa, sans son passage le Chili bien qu'à domicile n'aspirerait même pas à passer le 1er tour !!
Comment peut on encore écouter le porc de menès?
Agent Graves Niveau : District
Message posté par Eärendil


peut être que tu préfères qu'on parle de René Girard ou de Fred Antonetti, des mecs qui sont des références mondiales ?

quand je vois comment sont traités par les grands médias des mecs comme Bielsa, Ancelotti, Jardim, ca fait pas de mal un peu de pédagogie sur un entraîneur qui certes n'a pas le palmarès d'un Guardiola, mais a tout de même apporté 2/3 trucs dans le football


Je ne reproche pas qu'on parle de Bielsa, mais on ne parle plus que de lui sur ce site. Peut-être que d'autres entraineurs mériteraient une exposition...
Serais-tu contre la diversité ?
Hier à 22:27 Le missile en lucarne de Podolski 5 Hier à 21:02 Quand Kylian Mbappé va aux cages 13
Hier à 17:15 Une réforme de la réglementation des transferts ? 13 Hier à 16:35 SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France Hier à 15:22 Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 17
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:36 Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 85 Hier à 14:06 L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 38 Hier à 13:38 Madère baptise son aéroport en hommage à CR7 17 Hier à 12:03 Une vidéo anti-Wenger embarrassante 35 Hier à 11:23 Un lob soyeux au Chili 2 Hier à 10:43 Rooney de plus en plus proche d'Everton 42 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5
mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 27 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 40 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 11 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 19 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 17 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 7 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3 mardi 7 mars Le Munich 1860 maintient son boycott médiatique 9 mardi 7 mars Le Roi Bendtner rejoint Rosenborg 20 mardi 7 mars Les réformes proposées par la FA jugées insuffisantes 11 mardi 7 mars Huit ans de prison pour l'ancien président de la fédé du Salvador 11 lundi 6 mars Carlo Tavecchio réélu à la Fédération italienne 9 lundi 6 mars Au Monténégro, zéro but en cinq matchs 8 lundi 6 mars Il marque sur la remise en jeu 2 lundi 6 mars Des fans foutent le bordel en D8 anglaise 11 lundi 6 mars Un arbitre belge sauve un joueur 7 lundi 6 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 28e journée 3 lundi 6 mars Chapecoense revient en Copa Libertadores 3 dimanche 5 mars 296€ à gagner avec Barcelone - PSG & Dortmund - Benfica 4 dimanche 5 mars Verratti a désormais sa chanson au Parc 25 dimanche 5 mars La chaude ambiance du PAOK 23 dimanche 5 mars Un entraîneur autrichien viré pour trafic de coke 6 dimanche 5 mars Dries Mertens, un buteur qui a du chien 7 dimanche 5 mars Modrić sort sous l'ovation du public d'Eibar 8 dimanche 5 mars Les Pays-Bas, c'est le Brésil ! 9 dimanche 5 mars Mathias Pogba marque au bout de 48 secondes dans le derby de Rotterdam 7 dimanche 5 mars Des supporters du Benfica lancent un siège sur un gardien 3 dimanche 5 mars Coman bientôt définitivement au Bayern 33 dimanche 5 mars Deux golazos en deux minutes à Cruz Azul 1 samedi 4 mars Bientôt la vidéo dans le football anglais ? 4 samedi 4 mars Les futures séances de tirs au but se joueront-elles au tie-break ? 14 samedi 4 mars Guardiola a Yuri Berchiche dans son viseur 19 samedi 4 mars Bientôt des caméras sur les arbitres amateurs anglais? 1 vendredi 3 mars Le foot français pleure son Kopa 3 vendredi 3 mars Un gardien se prend une douche de (faux) billets 2 vendredi 3 mars Un supporter passe un test de langue pour acheter des tickets 6 vendredi 3 mars Les joueurs argentins en grève 3 vendredi 3 mars Les joueuses suédoises remplacent leur nom par des citations 5 vendredi 3 mars D'après la CGT, ils étaient cinq à réclamer le départ d'Alexis Sánchez d'Arsenal 25 vendredi 3 mars Plus de 2000 arbitres amateurs anglais en grève ce week-end 1 vendredi 3 mars Exclu : 150€ offerts au lieu de 100€ chez France-Pari ! vendredi 3 mars 200€ à gagner avec Monaco & la Juventus jeudi 2 mars Les fans de deux clubs manifestent contre leur président Duchâtelet 1 jeudi 2 mars Freddy Adu vers la D2 polonaise ? 23
34 15