En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // Copa América 2015
  2. // Gr. A
  3. // Chili/Mexique

Le Chili et l'héritage de Bielsa

Au Chili, Marcelo Bielsa est intouchable. Un homme qui a su mettre en place toute une génération de joueurs, tenir la dragée haute aux grands du continent et rompre avec 10 ans de vide footballistique. Une icône qui condamne son successeur à vivre dans son ombre. Une injustice ?

Modififié
11 octobre 2008 à l'Estadio Nacional de Santiago. Le Chili reçoit l'Argentine de Leo Messi. Ce soir de printemps austral, la Roja offre une de ses plus belles partitions. Tout en mouvement et harcèlement. S'il y a un acte fondateur à la sélection chilienne actuelle, c'est sans doute en ce soir de Clásico de Los Andes qu'il faut aller le chercher. À l'époque, jamais le Chili n'a battu son voisin transandin en match officiel, mais au terme d'une action d'école, Fabián Orellana fait tomber l'Albiceleste. Dans la foulée, le Chili se qualifie pour la Coupe du monde sud-africaine - sa première depuis douze ans - à la seconde place des terribles éliminatoires de la zone AMSUD et en déployant un jeu flamboyant avec une armée de jeunes loups aux dents longues.

Depuis, Bielsa est parti. Fin 2010, suite à un désaccord avec le nouveau président de la Fédération, en détaillant les raisons de son départ au cours d'une conférence de presse homérique dont lui seul à le secret. Mais l'étoile du Loco n'a pas pâli à Santiago. Le souvenir de l'Argentin est tenace. Son aura est intouchable, son visage s'affiche sur les murs des poblaciones de la capitale. Le premier succès de Bielsa ? Avoir professionnalisé un football chilien jusque-là en proie à l'indiscipline et l'amateurisme. En mettant l'accent sur des petits riens, car comme toujours, le diable se cache dans les détails. Waldo Ponce, libéro du Loco, se souvient d'un de ces détails : « Beaucoup de choses ont changé à Pinto Duran sous son mandat. Pinto Duran est un complexe un peu désuet et il l'a clairement modernisé. Lors des déplacements de la sélection, dès qu'il voyait à un endroit où l'on s'entraînait quelque chose qui l'intéressait, il le prenait en photo et, à son retour au Chili, il demandait qu'on l'installe. Il le faisait souvent, c'est un exemple comme un autre, mais il avait particulièrement remarqué des cages pliables en Autriche et il voulait les mêmes pour l'entraînement des gardiens à Pinto Duran. Ou encore une machine pour laver les chaussures de foot et leur enlever la terre après l'entraînement. »

« Un MBA en football... »


Mais le principal succès du Loco, c'est d'avoir emmené un groupe de joueurs au plus haut niveau, en changeant durablement la mentalité du football chilien. La génération de Medel, Vidal, Isla et Sánchez qu'il a fait débuter à tout juste vingt ans en sélection sont aujourd'hui les joueurs clés de la Roja. Surtout, aucun des hommes qu'il a eus sous ses ordres ne manquent de souligner son influence dans leur évolution en tant que joueur. De Beausejour qui confiait : « Je sens que les années passées avec lui, pour moi, c'est comme si j'avais fait une thèse, un Master, un MBA en football » , à Gary Medel : « Marcelo a changé la mentalité du footballeur chilien. Il nous a fait penser positivement, avec l'idée de jouer pour gagner, d'aller chercher les matchs. Il n'a pas été un entraîneur fondamental pour moi, mais pour tout le football chilien » , en passant par Alexis Sánchez : « Avec Bielsa, j'ai appris à comprendre le football » . Et Waldo Ponce, de conclure : « La différence fondamentale entre l'avant et l'après-Bielsa, c'est le changement de mentalité du footballeur chilien. Il a déclenché un truc qui fait que maintenant on ne se dit plus : "On ne peut pas". Avec lui, on s'est rendu compte qu'on pouvait battre le Brésil ou l'Argentine ou n'importe qui. Le message principal, c'est "Pourquoi le Chili ne pourrait pas ? Bien sûr que le Chili peut !" Au niveau du foot, mais sans doute aussi de manière générale, le Chilien a toujours eu un complexe d'infériorité par rapport au Brésil ou à l'Argentine. Avant, c'était très commun pour un joueur chilien, ou pour les supporters aussi de se dire avant un match contre l'Argentine : "Pourvu qu'on n'en prenne pas six, mais si on perd sans être ridicules, c'est bien." Tout a changé avec Marcelo. »

Un changement de mentalité radicale qui a fait la légende du Loco et tant pis si les mérites des sélectionneurs passés doivent en pâtir. Au point d'en agacer quelques-uns. Parmi ceux-ci, Nelson Acosta. El Pelado est le sélectionneur de 98, celui qui a emmené Salas et Zamorano au second tour : « Je crois que mon apport a été essentiel aussi. Avant ma sélection, quand le Chili disputait un Mondial loin de ses bases, l'équipe jouait toujours pour faire match nul, éviter la défaite, elle était regroupée derrière. Regarde ma sélection en 98, on jouait les yeux dans les yeux avec le rival, en attaquant, on aurait du gagner contre l'Italie, on les a dominés. Ce que je vois, c'est que c'est à ce moment qu'une génération est apparue avec une mentalité différente pour aborder les matchs, une envie et une confiance plus grande. Et après, bien sûr, avec Bielsa, cette confiance a grandi. Mais je crois que c'est très exagéré. C'est trop, la crédibilité qu'on a accordée à Bielsa en le voyant comme un génie. On lui a accordé beaucoup de crédit par rapport à moi. » Don Nelson a un gros égo, mais avant d'être un fanfaron il est l'homme qui a apporté la première médaille olympique au football chilien. Une breloque en bronze, remportée aux JO de Sydney par Ivan Zamorano et ses coéquipiers.

« Bielsa, c'est comme la Matrice... »


Pour lui, l'aura de Bielsa tient avant tout de la psyché nationale chilienne : « Le Chili, c'est très spécial dans ce sens-là, il s'enthousiasme pour quelqu'un et le considère comme le meilleur. Le Chili n'est pas très nationaliste sur cet aspect. On fait plus confiance aux techniciens étrangers, argentins notamment, qui arrivent avec l'aura d'un grand pays de foot, qu'aux locaux. » D'autant plus que selon Acosta, les résultats du Loco n'ont pas été si extraordinaires que cela : « Certains aiment attaquer, attaquer, attaquer tout le temps, mais le football, ça n'est pas juste ça, il y a des variantes essentielles, c'est aussi presser, il faut faire tourner. Certains préfèrent attaquer tout le temps, mais leur équipe se fatigue et ils finissent par le payer. » 
Un avis pleinement partagé par José Sulantay, l'homme qui a formé toute la génération dorée, au sein de l'équipe nationale des -20 ans : « L'équipe actuelle est meilleure, il y a plus d'équilibre. Il faut arrêter avec Bielsa. Évidemment, il a fait du bon boulot. Après, quand tu regardes en Afrique du Sud, on n'a gagné que deux matchs, ce n'est pas non plus extraordinaire de battre la Suisse et le Honduras. Au Brésil, on a battu l'Espagne, ce qui n'est pas exactement la même chose. On a éliminé le champion du monde sortant, puis on a failli sortir le Brésil. Entre battre le Honduras et la Suisse, et sortir l'Espagne, il y a quand même un gouffre. L'équipe de Sampaoli est plus forte. »

Jorge Sampaoli, l'homme qui souffre le plus de la comparaison avec son prédecesseur. D'autant que l'entraîneur à casquette est un disciple avoué de Bielsa. Au point de vivre une situation un peu injuste. Celle de vivre toujours dans l'ombre de son mentor. Au vrai, Sampa, qui ne manque pas de souligner l'influence de son prédécesseur sur sa vision du football, tend un peu le bâton pour se faire battre. À Santiago, on l'accuse souvent d'être une mauvaise copie du Loco, et ce, malgré les bons résultats obtenus. Une situation injuste pour Jean Beausejour : « Il y a parfois un sentiment particulier au Chili, un peu honteux, avec certains qui ont l'impression que de reconnaître Bielsa a pour effet de dévaloriser le sélectionneur national actuel, ou de donner le sentiment qu'avant Bielsa, il n'y avait rien au Chili et qu'il a inventé le football ici, ce qui est faux. » Pourtant, l'ailier gauche de Colo-Colo n'oublie pas de tresser des lauriers à son mentor : « Pour moi, Bielsa, et je partage ce sentiment avec beaucoup d'anciens coéquipiers, nous qui avons eu la chance de l'avoir comme entraîneur, a changé notre façon de voir le football. Il nous a ouvert l'esprit, c'est comme la Matrice. Dans le pire des cas, tu joues aussi mal qu'avant, mais tu sais pourquoi tu joues mal. Avant, je jouais comme un moineau. Bielsa ouvre une autre dimension, une autre vision du football. »

Par Arthur Jeanne, au Chili
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:13 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon Hier à 22:39 L'UEFA crée "la Ligue des Nations" 52 Hier à 15:00 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 3 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 21 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 16
mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 9 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 8 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 34 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92