Le championnat uruguayen en crise

Modififié
22 4
Le football uruguayen est sur le point d’exploser. A trois mois de la coupe du monde, tous les grands journaux uruguayens ne parlent que de « Peligro de Clausura » ( « Danger de fermeture » en VF).

Suite à de violentes altercations entre les policiers et les supporters du Nacional, club de la capitale, lors d’un match de la Copa Libertadores contre Newell’s Old Boy, le gouvernement a décidé d’enlever les policiers des principaux stades uruguayens - dont les deux stades de Montevideo: Le Centenario et Le Parque Central - pour sanctionner les clubs et leurs supporters. Et surtout pour forcer l’Association Uruguayenne de Football (AUF) à démasquer elle-même les principaux « hooligans » .

Suite à ces décisions, les membres du conseil exécutif de l’AUF ont décidé de démissionner et le syndicats des joueurs du Peñarol ont décidé de ne pas participer à un match de championnat qui devait avoir lieu le 30 mars.

AK
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dieudoquenelle Niveau : CFA
Putain y a qu'en Amérique latine où tu vois des mecs aussi pragmatiques !! "Puisque c'est comme ça, démerdez vous entre vous, nous on en a plus rien à foutre" !! Alors oui ça met le football national dans la merde, mais au moins ça met les gens face à leurs propres responsabilités et c'est ce que j'aime par dessus tout !!
Message posté par Dieudoquenelle
Putain y a qu'en Amérique latine où tu vois des mecs aussi pragmatiques !! "Puisque c'est comme ça, démerdez vous entre vous, nous on en a plus rien à foutre" !! Alors oui ça met le football national dans la merde, mais au moins ça met les gens face à leurs propres responsabilités et c'est ce que j'aime par dessus tout !!


Bien d'accord avec toi sur le coup.

C'est bien gentil de toujours vouloir tout mettre sur le dos des flics mais voila ce qui se passe quand on les retire des stades : tout le monde se pisse dessus. En même temps quand tu vois les ultras en Amérique du Sud ça peut se comprendre... tout le monde doit encore se rappeler de l'arbitre qui avait poignardé un joueur sur le terrain (mort avant d'arriver à l'hosto), arbitre qui s'était ensuite fait démembrer par les "potes" du joueur : tête sur une pique toussa.
Message posté par Ashram


Bien d'accord avec toi sur le coup.

C'est bien gentil de toujours vouloir tout mettre sur le dos des flics mais voila ce qui se passe quand on les retire des stades : tout le monde se pisse dessus. En même temps quand tu vois les ultras en Amérique du Sud ça peut se comprendre... tout le monde doit encore se rappeler de l'arbitre qui avait poignardé un joueur sur le terrain (mort avant d'arriver à l'hosto), arbitre qui s'était ensuite fait démembrer par les "potes" du joueur : tête sur une pique toussa.


Ouai enfin c'est pas tout les week end un carnage non plus, le fait divers que tu cites, c'est arrivé en niveau amateur, dans des favelas et pendant un match entre 2 rivaux ... En France aussi au niveau amateur cela se règle aussi parfois au couteau pendant des matchs bouillants ...
Les autorités ont d'autres moyens que la fuite pour responsabiliser les clubs et les supporters. Enfin tjrs mieux qu'en France avec une repression aveugle des ultras.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le FN s'en prend à l'OM
22 4