1. // Ligue des champions – 6e journée

Le Celtic qualifié, Chelsea éliminé

Large vainqueur de Nordsjælland, le tenant du titre Chelsea est néanmoins éliminé, du fait du résultat de la Juve dans le même temps. Joli carton aussi pour un Bayern en démonstration, tandis que le Celtic et Galatasaray s’arrachent pour se qualifier. Cluj, vainqueur surprise à Old Trafford, sortent avec les honneurs.

Modififié
0 12
Chelsea – Nordsjælland : 6-1

Chelsea a collé un set parfaitement inutile à Nordjaelland, la victoire de la Juve en Ukraine condamnant les Londoniens à devoir se contenter d’une pauvre troisième place. En réalité, le champion en titre de la C1 a manqué sa qualification avant cette rencontre face aux Norvégiens à Stamford Bridge, perdant auparavant des points inutile face au Shakhtar et la Juve. Au moins les Blues ont fait le boulot ce soir, bien que se mettant en action tardivement, l’ouverture du score n’intervenant que quelques minutes avant le retour aux vestiaires, par David Luiz sur pénalty. C’était le troisième sifflé par l’arbitre en quelques minutes, mais le premier transformé ! Stockholm avait vu son tir arrêté par Čech, même sort pour Hazard face à Hansen. Le portier norvégien n’a en revanche rien pu faire face à la vague bleue de la seconde période. Torres deux fois, Cahill, Mata et Oscar ont offert cette large mais vaine victoire, tandis que John avait réduit la marque. Coupable d’avoir manqué son péno, Hazard s’est bien repris ensuite en offrant le deuxième but à Torres et en étant à l’origine de celui de Mata. Reste que l’entrée en fonction est décidément bien délicate pour Rafael Benítez, avec une formation de Chelsea qui va désormais devoir se tourner vers la Ligue Europa…

Bayern Munich – BATE Borisov : 4-1

Dans ce match sans enjeu, le Bayern avait certainement à cœur de corriger la vilaine impression laissée lors de la première confrontation entre les deux équipes, qui s’était soldée par une victoire des Biélorusses à domicile. Ces derniers n’ont cette fois pas tenu le choc, jouant beaucoup trop bas pour espérer faire un résultat. Shaqiri et Gómez ont été les grands artisans de la victoire allemande, avec le premier passeur décisif pour le second lors de l’ouverture du score, et l’inverse pour le 3-0. Les autres buteurs du Bayern sont Müller et Alaba, tandis que Filipenko a rendu le score moins lourd en toute fin de rencontre. Les débats se sont terminés à 10 contre 10, Boateng s’étant rendu coupable d’une grosse et bête faute à la 50e minute de jeu – rouge direct – et Polyakov récoltant un tout aussi stupide deuxième jaune pour une simulation dans la surface. À noter sinon la bonne entrée en jeu de Ribéry à vingt minutes de la fin, passeur sur le but d’Alaba.

Celtic – Spartak Moscou : 2-1

Le maillot le plus classe d’Europe est en 8e de finale de la Ligue des champions. Et c’est beau. Fiers représentants d’un football écossais en crise, les Bhoys du Celtic sont allés chercher leur qualification avec les dents, grâce à un deuxième but tardif inscrit sur pénalty par Commons. Ce même Commons s’est fait durement tacler par Källström dans les dernières minutes de jeu, l’ancien Lyonnais récoltant un rouge et l’Écossais terminant sur une civière, laissant ses partenaires conserver le précieux score à 10 contre 10. Ce fut fait grâce notamment à son capitaine Samaras, admirable de courage. En première période, le Celtic, qui avait ouvert la marque par Hooper, s’était fait rejoindre au score par l’intermédiaire d’Ari, bien servi par Emenike, seule satisfaction à retenir du côté du Spartak et son nouvel entraîneur Valeri Karpine. Les Moscovites quittent la compétition sur une nouvelle défaite, laissant le Celtic tout à sa joie de sa première qualification pour la phase à élimination directe de C1 depuis cinq ans. Snoop Lion doit être content de la nouvelle perf de ses petits favoris.

Braga – Galatasaray : 1-2

Burak Yılmaz. Retenez bien ce blaze. Meilleur buteur du championnat turc la saison dernière avec Trabzonspor, le solide gaillard a décidé d’exporter son talent sur la plus prestigieuse des scènes européennes cette saison. Déjà cinq fois buteur lors de ses trois précédents matchs de C1, il a ajouté un doublé ce soir et offert la qualification à Galatasaray. D’abord de la tête, sa spécialité, puis en renard des surfaces, suite à un tir de son coéquipier Felipe Melo repoussé dans ses pieds par le gardien adverse. Le triplé était même proche en fin de rencontre. Toutes ces actions ont eu lieu en seconde période, alors que la première avait tourné logiquement à l’avantage de Braga, plus réveillé à domicile. C’est Mossoró qui avait ouvert la marque à la demi-heure de jeu, son gardien Quim se montrant rassurant sur les rares tentatives des Turcs. C’était avant le retour des vestiaires, avant le réveil tonitruant d’Yılmaz. Avant cette forte envie de qualification des Stambouliotes, justement récompensés de leurs efforts. Ils verront les 8e de finale. Et Yılmaz avec eux.

Manchester United – CFR Cluj : 0-1

L’exploit de Cluj n’aura donc pas suffi. Pour passer, les Roumains devaient faire mieux que les Turcs de Galatasaray. Ce fut le cas pendant vingt minutes, grâce à la remarquable frappe extérieure surface de Luis Alberto au retour des vestiaires, la balle flottante allant se loger dans la lucarne d’un De Gea impuissant. Problème : l’évolution du score à Braga en faveur des Turcs de Galatasaray a donc rendu cette improbable victoire à Old Trafford chevaleresque mais vaine. Le CFR Cluj peut néanmoins être fier de ce résultat aussi inattendu que mérité, face à une formation de Manchester profondément remaniée et rajeunie, qui n’a pas su contourner le bon bloc-équipe des Roumains.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pas norvégiens mais danois les adversaires de Chelsea!

Sinon sur le match pas grand chose à dire tant le niveau des danois était faible. Un arbitre étrange quand même capable de sifflé 3 penos en 5 minutes puis ensuite plus rien même les fautes flagrantes..

Falcao à chelsea cette hiver pour une 3eme europa league d'affiler ? lol
Juste une précision, c'est Aydin Yilmaz qui a marqué le deuxième but du Gala' ce soir, et non Burak.
Gloire au CFR Cluj qui a fait un grand match à Old Trafford. Un match à montrer à toutes les équipes françaises avant de se déplacer ou de commencer une LDC...
Celtic qualifié ! Devraient peut-être prendre en stage quelques équipes trop vite résignées ? Garcia si tu passes par là...
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Chelsea nous a pondu (a l'insu de son plein gre) un remake d'Espagne-Bulgarie de la coupe du monde 1998.

Sinon c'est quand qu'on reconnait Burak Yilmaz comme grand buteur. Oui, je sais que ni sa nationalite ni son club ni son style de jeu est sexy mais en termes de statistiques depuis 18 mois, il fait tres fort.
ils en sont a combien de buts marqués les amis du Bayern ? Avec le barca ils doivent en cumulés être à un très haut rendement non ? quelqu'un a l'info ?
le Celtic qui fait la une de l'Equipe ! j'en chialerai.
il y a quelques surprises dans les qualifiés de ce cru 2012/2013 ! Le Celtic, Galatasaray, le retour de la Juve dans le top 16, c'est très intéressant pour la suite.

Puis voir juste deux club Anglais en 8ème parce que les nouveaux riches que sont City et Chelsea sont même pas foutu de passer les poules, on va pas s'en plaindre.
Mark Renton Niveau : CFA2
Samaras devient capitaine seulement après la sortie de Scott Brown. Il faudrait peut-être un mec pour chaque match.
Je suis très content pour le Celtic mais il faut quand même reconnaître que c'est un vol. Le penalty est ridicule et cette équipe était largement inférieure au Benfica.
Rakamlerouge Niveau : National
Come on Celtic! Sinon il est notable que seulement 2 teams anglaises sont qualifiées sur quatre, et pas vraiment avec la manière (qualifs un peu degueu de ManU et Arsenal). Les clubs allemands en revanche sont tous les 3 premiers de leur poule s'il vous plaît. Hâte de voir ce que Dortmund est capable de sortir comme prestation sur les matchs à élimination directe.
On ne "vole" pas une qualification dans une poule de 6 matchs sur un penalty...Benfica n'avait qu'à battre la réserve du Barça ou ne pas perdre en Russie où tout le monde à gagné...
Et putain je vais aller acheter l'Equipe pour une fois !
Hail Hail the Celts are there!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 12