1. //
  2. // 4e journée
  3. // Groupe G
  4. // Celtic/FC Barcelone (2-1)

Le Celtic punit Barcelone !

Sensation au Celtic Park ! Le FC Barcelone est venu se faire clouer au pilori par un superbe Celtic Glasgow (2-1). Admirables d’abnégation et de maîtrise, les Écossais punissent des Catalans vraiment pas dans leur assiette.

Modififié
102 84
Celtic Glasgow – Barcelone : 2-1
Buts : Wanyama (21e) et Watt (83e) pour le Celtic. Messi (90+1e) pour le Barça.

Il est là, l’exploit de cette première phase de Ligue des champions ! À base de courage, mais aussi de talent, le Celtic Glasgow est venu à bout du grand Barça. Après avoir rapidement mené au score grâce à un gamin kényan de 21 ans, les Hoops ont réussi à faire face aux vagues blaugrana. Mieux, ils ont même corsé l’addition en fin de match sur un contre express avant que Messi ne fasse croire au come-back catalan. Au-delà de la prouesse, ce succès redistribue les cartes dans la course à la première place. Côté Barça, le revers est cruel, mais logique tant la domination des ouailles de Vilanova est apparue stérile. Comme une illustration de ce début de saison maussade que cachaient des victoires étriquées. Le Celtic Park, lui, s’en fout. Il savoure.

Le mur d’Hadrien et un Kenyan

Dès la sortie des vestiaires, les vingt-deux acteurs jouissent d’une entrée sous des acclamations somptueuses, à faire trembler les morts. Le tube de la Ligue des champions passerait presque inaperçu. Remontés comme des coucous, les mecs de Glasgow carburent au super dès les premiers instants. Un pressing de chien – rien de péjoratif –, une possession minimaliste, une agressivité à point et une rigueur essentielle : tous les ingrédients de l’équipe casse-noix y sont. Et n’en jetez pas, ce ne sont pas les essais de Messi ou de Xavi qui y changeront quelque chose. Cliché toujours, la moindre touche, un simple coup franc au milieu de terrain, devient une munition potentielle. Ça tombe bien, c’est également la faiblesse barcelonaise. Après une remise en jeu à faire jalouser Rory Delap, puis un corner bien botté, le jeune Wanyama envoie au paradis le Celtic Park. Que le Kenya se rassure, Oliech n’est plus seul. Ronchons, les Blaugrana intensifient leur possession dictatoriale. Pour pas grand-chose. Car les mouvements catalans manquent de liant et de tranchant. Messi et Alexis ont beau touché par deux fois les montants, les gars de Lennon remettent à jour le mur d’Hadrien. La cage de Forster devient infranchissable. Ou alors, il faudra marcher sur son corps. Pas trop le genre du Mes que. À la mi-temps, ce sont bien les hourras des Hoops qui accompagnent les joueurs du Celtic aux vestiaires. L’exploit est à mi-chemin.

La folie, la vraie

Et les 60 000 personnes l’ont bien compris. Pour la deuxième fois de la soirée, le You’ll never walk alone résonne au Paradise. Il faudra bien ça. Car les Barcelonais repartent de plus belle, avec encore moins de touches de balle. Si la vitesse ne suffit pas, ils tentent de faire sortir des Écossais recroquevillés. De belles idées qui ne prennent pas. Toujours dans son schéma de jeu, le Celtic reste bas et continue de balancer de longs ballons vers la tige Samaras et son acolyte Miku. Même dans une petite forme, le Barça reste dangereux et arrive à se créer des occasions. Tout d’abord faméliques, elles deviennent de plus en plus pressantes. Les entrées successives de Villa, Fàbregas et du revenant Piqué alimentent le danger. Messi, quant à lui, n’attend pas. D’abord sur une frappe enroulée, il permet une nouvelle fois à Forster de flamber sur une frappe en retrait. La manchette est spectaculaire, et permet surtout aux Écossais de rester aux commandes. Mieux, les Bhoys vont réussir l’exploit d’en passer un deuxième sur un contre mal senti par Xavi. Un but de Watt qui ne sera pas de trop. Car qui dit soirée de folie, dit but de Messi. Une réduction dans les arrêts de jeu pour du beurre, frissons mis à part. Trois minutes s’ensuivent, et le Celtic Park peut enfin rugir : ses héros tiennent l’exploit du début de saison.

Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Spikelee92 Niveau : CFA2
Je suis dégoûter pour le fcb mais putain quelle courage a la fin je voulais même la victoire du Celtic autant chelsea c'était pitoyable vu leur effectif autant le celtic c'est juste admirable bravo !!!!
Barcelone en collerait 5 à Dortmund :trolol:
Messi, il préfère célébrer son but et le dédier à son fils que d'aller récupérer la balle des filets ...
Cradle to the grave Niveau : District
Au delà de toutes considérations tactiques, ce soir c'est la victoire du coeur et de la passion des Ecossais pour le foot.

Bravo.
Spikelee92 Niveau : CFA2
Bon je suis pret a filer mon salaire pour acheter des défenseurs des vrais, j'en veux meme pas a mascherano vu qu'il fait ce qu'il peut avec ses qualités, stp abidal dépêche toi c'est deja un miracle qu'on ait juste perdu un seul match depuis le débuts de saison.
Vincent Chase Niveau : DHR
Je me demande ce que Paco Jeméz va pouvoir dire maintenant (l'entraîneur du Rayo Vallecano qui après le match du Celtic au Camp Nou avait déclaré : "Jouer comme le Celtic? Une honte")
Millonario Niveau : DHR
Merci le Celtic ! je n'ai rien contre le Barca, mais quel pied de revivre des rencontres ouvertes, comme au bon vieux temps. Ou tout était possible
Bravo aux écossais pour ce match plein de coeur, mais honnêtement il y'a un chouia de mauvaise foi dans le post, on peut parler des deux poteaux barcelonais, des occazes qui ont quand même été là, ce n'est pas insulter les écossais que dire qu'ils ont été magnifiques défensivement, intenses dans les duels, avec un magnifique goal, mais qu'ils ont eu aussi de la chance (poteaux + tir cadré de Villa qui tape dans Piqué).
Anyway, bravo au Celtic et quel esprit! Je sens qu'ils vont passer à deux, et rien de dramatique côté barça!
Comme quoi, une équipe de merde* sans un semblant de technique peut gagner quand y'a un poteau, une barre, des arrêts fous voire chanceux et une erreur de Xavi qui arrive une fois par millénaire. La réduction du football à un sport physique (même pas tactique, là c'était de l'empilement devant la surface comme au match aller - même pas de combat, y'avait aucun pressing).

Je serais moins sévère si c'était Nancy : on est en LDC là quand même, on est censé avoir des équipes qui ont les moyens de faire autre chose. Vous appelez ça du courage, de l'héroïsme ? Moi, ça m'inspire que de l'ennui pendant deux heures.

C'est comme les matchs contre Chelsea l'année dernière : c'est bien pour eux. Demain, on aura oublié.
Dédicace à l'entraîneur du Rayo Valecano!
Lui il prend une manita, le Celtic en passe 2 à Barcelone.
Hennessey Niveau : DHR
C'est admirable de courage mais qu'est ce que c'est laid, il faut vraiment être supporter d'une des deux équipes pour se taper cette purge. Et faut arrêter de reprocher au Barça leur jeu "ennuyeux", tu peux pas être flamboyant quand l'adversaire refuse le jeu.
Un très bon match dont je suis content car on a vu une équipe beaucoup moins forte sur le papier prouver à tout le monde surtout à l'ogre dont tout le monde a peur qu'avec la volonté de gagner même leurs techniques ne peuvent rivaliser..

Any ways, le FC Barcelone avait besoin de cette défaite autant que le Celtic Glasgow avait besoin de cette victoire.

Bravo au gagnant.
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Dans mon oreillette, on me dit que le Celtic dédie cette victoire à l'entraineur du Rayo Vallecano.
Mérité on a beau dire cette équipe a du coeur ils n'ont pas les meilleurs joueurs du monde ils font avec leurs moyens et ca donne ce résultat meme si la manière n'est peut être pas présente au niveau du spectacle mais une chose est sur le Public lui est SUBLIME !!

On peut soutenir Barcelone et reconnaître qu'aujourd'hui ce n’était pas a eux de gagner !

Pour terminer viré moi ce Valdès par pitié et engagez Foster !!!
Marek Hamsik Niveau : National
Note : 2
Un corner, un dégagement du goal, 20 pour cent de possession, et ça fait 2 buts ! Ça c'est du football champagne !

Plus sérieusement, quelle abnégation, quel courage de la part du Celtic ! Et quelle ambiance extraordinaire dans ce stade; on aurait dit le Parc fois 1000... Même si je suis dégouté pour le Barça, faut reconnaître le combat extraordinaire du Celtic; ils ont joué avec leurs armes et ça a payé. Et ils ont montré que la meilleure tactique face au Barça c'etait definitivement tous derrière et on contre, avec une bonne exploitation des coups de pieds arrêtés. Par ailleurs, leur milieu de terrain, celui qui marque sur le corner était vraiment pas mal, et Forster a été magnifique (ou dégoutant selon le point de vue).

Coté Barça, une certaine malchance certes, mais également une énorme tendance j'ai trouvé à tricoter dans l'axe. Et je pense qu'à la fin, Vilanova aurait pu, au lieu de faire rentrer Piqué, passer à une défense à 3 et jouer le tout pour le tout; et j'ai trouvé le match d'Alex Song assez moyen (pas mauvais non plus) mais il aurait pu essayer de percuter un peu plus parfois au lieu de tout de suite donner le ballon, afin de créer un décalage.
Domination stérile ? Ah d'accord.. Avec un peu plus de chance, ils en collent 5 et on parle de branlée du Celtic.. Bref, on a eu droit à la bonne vieille technique anti-barça : 10 derrière, et contre-attaque.


Le 2e but, c'est quand même carton rouge ça.. à ce niveau là, se prendre une PD du gardien, c'est la lose.


Par contre, quel stade..
Lorsqu'une équipe se donne à fond contre le Barça, elle se prend pas de branlée. Et parfois elle gagne... C'est pas en Espagne qu'on voit ça. Pour eux, il vaut mieux s'en prendre 5 à domicile que de jouer "comme le Celtic" ou "comme Chelsea". Eux, ils apellent ça de l'anti football. Moi, j'appelle ça l'héroisme.
declaubianco Niveau : CFA2
Respect à celui qui a mis un billet de 100 balles sur le celtic, il a dû se faire des couilles* en or (s'il existe)!
pas grand-chose à ajouter... Le Barça était prévenu, il savait comment le Celtic allait jouer. Un marquage aussi lamentable sur le premier corner du match, c'est juste une faute de débutants. Ensuite, ils ont tout essayé, Forster était en état de grâce, aidé aussi par ses montants. Le genre de soirée où la passion prend le pas sur la logique, il faut aussi féliciter le fantastique public qui a mis une ambiance incroyable. Le Celtic va gagner sans doute le droit d'aller en huitièmes, et c'est mérité.
Minable Xavi, minable Iniesta, mais surtout minablissime Messi qui une fois de plus confirme que ses buts ne servent a RIEN!!! Un but en carton du nain as usual!!!
Comme les 50 buts qu'il a marqués en Liga n'ont servi a RIEN au Barça sinon a finir derriere le meilleur Real de TOUS les temps qui a fait peter TOUS les records!
Messi BO, quelle arnaque!!! Quelle propagande!!!
Et hier les cataleux se moquaient du Real qui a pourtant bouffe les champions d'Allemagne en deuxieme mi-temps. Mais la on parle de l'ECOSSE les puceaux!!!!
Les champions de la ligue d'Ecosse ont terrasse dans TOUS les compartiments du jeu les vice-champions de la ligue d'Ecosse bis!!! Quelle honte, le but du surcoté Messi a la derniere seconde n'etant qu'une anecdote!!!
Quel jeu insipide, sterile et chiant a mourir que celui des handballeurs plongeurs et tricheurs.
Et grace a l'arbitre, Song n'est pas expluse mais surtout... Mascherano qui aurait du etre expluse directos comme dernier defenseur a 2-0; et y'en a encore qui osent dire que le Barça n'est pas protégé par l'arbitrage??? Quel scandale!!!
Ce soir au-dela de la victoire d'un Celtic, honteusement desavantagé par l'abitrage, c'est la VICTOIRE DU FOOTBALL tout entier qui nous rejouit!
Xavi, Iniesta et surtout Messi, trois arnaques!
C'est par miracle que le Barça gagne le match aller, c'est par miracle qu'ils ne prennent pas une valise ce soir: equipe surcotée.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
102 84