1. //
  2. // Barrages aller

Le Celtic fait le show, le Legia et Ludogorets sans trembler

Si les rencontres Villarreal-Monaco et Porto-Roma ont monopolisé l’attention ce mercredi soir, il y avait d’autres réjouissances en Europe. Avec notamment le Celtic de Brendan Rogers qui s’est imposé tout en se faisant une petite frayeur, mais aussi Ludogorets et le Legia Varsovie qui ont déjà pris une belle option.

Modififié
297 5

Dundalk 0-2 Legia Varsovie

Buts : Nikolićs (56e), Prijović (94e) pour le Legia

Galvanisé après avoir éliminé à la surprise générale le Bate Borisov en troisième tour préliminaire de la Ligue des champions, c’est un Stephen Kenny décomplexé qui attendait la réception du champion polonais en titre : « Les joueurs ont adhéré à mes idées, ils sont affamés et n'ont pas peur, ils entament chaque match en pensant pouvoir le gagner et dominer l'adversaire. » Sous une pluie battante, ses joueurs ont mis leur cœur et leurs tripes sur la pelouse du Dublin Stadium. Mais cela n’a toutefois pas suffi pour parvenir à faire la différence. Dans un match d'abord globalement équilibré, la décision s’est faite sur un penalty.


Au terme d’une période disputée à défaut d’être réellement emballante, les deux équipes entament la seconde de manière tout aussi timide. C’est une main du défenseur Andy Boyle dans sa surface qui provoque la chute des Irlandais. Sans trembler, le partenaire du Français Thibault Moulin, Nikolić, transforme la sentence et prend à contre-pied Rogers. Nettement moins inquiété par des joueurs du Dundalk sonnés par cette ouverture du score, le Legia porte l’estocade dans les derniers instants de la rencontre grâce à Prijovic. Le but qui brise certainement les dernières illusions de Stephen Kenny et ses hommes.

Ludogorets 2-0 Viktoria Plzeň

Buts : Moți (51e), Misidjan (64e) pour Ludogorets

À voir les tribunes largement clairsemées du stade national Vassil Levski au coup d’envoi, il ne faisait clairement pas bon assister aux débats entre le Ludogorets et Viktoria Plzeň. Et la rencontre plus que frileuse entre deux équipes d’abord soucieuses de ne pas concéder de but a confirmé les premières impressions. Fermé, le premier acte n’offre aucune occasion franche de part et d’autre. Pour voir le match se débloquer, il faut attendre le retour des vestiaires. Coupable d’une faute sur Cafú dans la surface, Hubník permet à Moţi et au quintuple champion en titre de Bulgarie d’ouvrir le score sur penalty. Plus à l’aise, la formation de Georgi Dermendzhiev assoit ensuite sa domination et inscrit un second but par l’intermédiaire du Néerlandais Misidjan, auteur d’un joli enchaînement. Le dernier frisson d’un match qui aura finalement basculé dans un second acte plus animé que le premier. Après sa dernière participation il y a deux ans, Ludogorets n’a jamais été aussi près de humer à nouveau le parfum de la plus prestigieuses des compétitions européennes.

Celtic FC 5-2 Hapoël Beer-Sheva

Buts : Rogić (9e), Griffiths (39e, 54e), Dembélé (73e), Brown (85e) pour le Celtic // Lúcio Maranhão (55e), Melikson (57e) pour l'Hapoël

« Je plaisanterais si je disais que nous sommes favoris, surtout dans ce stade. » Avant même que la partie ne démarre, Barak Bakhar, entraîneur de l’Hapoël, avait au moins le mérite de faire preuve de lucidité. Avec le peu d’armes à leur disposition, ses hommes se sont battus jusqu’au bout. Au point même de faire trembler les Écossais. Mais d’entrée, comme tétanisés et désarçonnés par la ferveur émanant du Celtic Park, les champions en titre de la Ligat Toto alignés en 5-4-1 subissent la loi des Hoops. Après un avertissement de Griffiths, Rogic met rapidement les siens sur la voie du succès après avoir profité d’un rude contact entre Sinclair et le gardien Goresh. Outrageusement dominateurs, les hommes de Brendan Rodgers déroulent leur jeu sans forcer. Et pensent enterrer tout semblant de suspense peu avant la pause grâce à un doublé de son attaquant Leigh Griffiths.


D’abord buteur sur une tête rageuse, après notamment une folle chevauchée de Kolo Touré, le meilleur buteur de la saison dernière en Scottish Premiership claque dans la foulée un sublime coup franc dans la lucarne du portier israélien. Sauf que les pensionnaires du Celtic Park font preuve de trop de suffisance au retour des vestiaires. Bousculés, ils concèdent deux buts en moins de deux minutes sur des frappes de Lúcio Maranhão et de l’ex-Valenciennois Melikson. Un sursaut plein d’orgueil mais rapidement éteint. Poussés par leur public, les Écossais s’adjugent un succès définitif dans les dernières minutes du match. Déjà auteur d’un but décisif en tour préliminaire face à Astana, le Frenchy Moussa Dembélé marque dans la foulée de son entrée en jeu avant d’être imité par son capitaine Scott Brown. À moins d’une catastrophe en Israël, l’équipe de Brendan Rodgers retrouvera la phase de groupes de C1. Une première depuis 2013-2014.

FC Porto 1-1 AS Roma

Buts : Andre Silva (61e) pour Porto // Felipe CSC (21e) pour la Roma

Le compte-rendu du match à lire ici

Villarreal CF 1-2 AS Monaco

Buts : Pato (36e) pour Villarreal // Fabinho (3e), Bernardo Silva (72e) pour Monaco

Le compte-rendu du match à lire ici

  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Romain Duchâteau
  • Modifié

    Dans cet article

    Cool si le Celtic est présent pour les poules de qualif.
    Note : 1
    Joli match du Celtic même si un trou d'air a failli coûté cher au Bhoys! Ils sont toujours perfectibles en défense, mais au moins sous Rodgers, on retrouve un peu d'esprit conquérant, du pressing, du jeu direct et de l'envie, invisible sous Deila...Espérons qu'ils soient sérieux au retour en Israel et qu'on retrouve l'ambiance de feu de Paradise en LDC, même si l'équipe sera très juste pour faire quelque chose!
    Com'on the Bhoys in green!
    Totti Chianti Niveau : CFA2
    Note : 2
    Pas grand monde au stade pour Ludogorets-Plzeň? Complètement normal.

    Tout d'abord parce que Ludogorets est l'équipe de Razgrad et pas une équipe de Sofia (les plus connues étant Levski Sofia et CSKA Sofia).
    Razgrad est une toute petite ville de 30.000 habitants (environ) située à 300 km de Sofia. Le club de Ludogorets n'est vraiment pas populaire auprès des Bulgares car construit de toutes pièces par un riche businessman local. Il est considéré par les Bulgares comme un club sans âme, sans histoire.

    Les Sofiotes (ce nom!) iront au stade uniquement pour le tour principal ou les grandes affiches... comme il y a deux ans contre Liverpool et le Real.
    Ils supporteront (gentiment) Ludogorets par fierté de voir un club Bulgare défier des grands noms mais c'est tout.

    Ce serait un club plus ancien - même de la ville "rivale" de Plovdiv - ils montreraient certainement plus d'enthousiasme.

    En observateur extérieur, et même si Ludogorets ne déchaîne pas les passions, il faut bien avouer qu'ils font un super boulot. Une bien jolie équipe.
    einmaleinstern Niveau : DHR
    Come on Bhoys! Celtic en C1!
    einmaleinstern Niveau : DHR
    Come on Bhoys! Celtic en C1!

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    297 5