1. //
  2. // J6

Le Celta Vigo respire, Villarreal reste en haut

Modififié
4 6

Villarreal 3-1 Osasuna

Buts : Pato (5e), Bruno (24e) et Sansone (39e) pour Villarreal // Torres (46e) pour Osasuna

Depuis le début du championnat, Villarreal et l'Atlético ne se quittent pas. Quand l'un gagne, l'autre gagne, quand l'un fait match nul, l'autre fait match nul. C'est donc assez logiquement qu'après la victoire de l'Atlético face à La Corogne en début d'après-midi (1-0), le sous-marin jaune se soit imposé contre Osasuna.

Après avoir privé le Real Madrid de son record de victoires consécutives en milieu de semaine, les hommes de Fran ont plié le match en 40 minutes. Alexandre Pato a montré le chemin à suivre dès la cinquième minute de jeu en marquant son premier but en Liga cette saison, Bruno sur penalty (24e) et Sansone (39e) ont terminé le travail. La réduction du score juste avant la pause de Roberto Torres, lui aussi sur penalty, ne changera rien. Villarreal contrôle la seconde période et, avec ce succès, reste au contact des grosses écuries en grimpant à la quatrième place, avec autant de points que... l'Atlético. Avec toujours zéro victoire au compteur, le promu Osasuna est bon dernier.


Espanyol Barcelone 0-2 Celta Vigo

Buts : Rossi (91e) et Sisto (93e) pour le Celta

Giuseppe Rossi va bien, merci pour lui. Après avoir enchaîné les lourdes blessures, l'attaquant italien semblait un peu perdu pour le football. Après un prêt de six mois à Levante la saison dernière où il a inscrit six buts en 17 rencontres de Liga, Pepito s'est engagé cet été au Celta Vigo avec la lourde tâche de remplacer Nolito, parti trimbaler sa barbichette du côté de Manchester City. Muet en Liga depuis le début de saison, mais buteur en C3 face au Standard, l'attaquant de vingt-neuf ans a permis au Celta de sortir un peu la tête de l'eau après un début de championnat difficile.

Entré en jeu à la 70e minute, Rossi a montré dans les dernières secondes du match que son talent était toujours intact en ouvrant la marque d'un superbe lob (91e), bien aidé par la sortie hasardeuse du gardien de l'Espanyol, Álvarez. Encore sous le choc de ce but, les Catalans en ont pris un second dans la foulée par l'intermédiaire de Sisto (93e). Avec cette défaite à domicile, l'Espanyol s'engouffre dans la zone rouge, alors que Vigo squatte à la onzième place du championnat.

  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga SO
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    Eh beh, les transfuges de Série A marchent bien.
    Entre Rossi, Sansone et Pato qui plantent, et Soriano qui provoque un penalty, tout se passe bien.
    Sansone prend d'ailleurs une assurance assez impressionnante, en atteste son but d'un piqué osé.
    Soriano et Sansone fallait pas les laisser partir. Au lieu de ça, un club comme la Fiorentina a pris un espagnol, Tello. Le tout droit qui se dribble tout seule.
    Certes les deux italiens sont plus cher mais un Sansone ou Soriano auraient fait du bien à beaucoup d'équipes.
    De même pour Vazquez à Seville.
    Super-Pippo Niveau : CFA
    C'est vrai que les joueurs Italiens s'éclatent en Liga entre Sansone, Soriano, Vazquez et Rossi qui sont des joueurs importants dans de bonnes équipes. Après vu les profils de jeu et le talent de ces joueurs, ce n'est pas trop étonnant.
    Frenchies Niveau : CFA
    comment ça ...

    manque plus que verratti au real !
    :D
    Rossi 29 ans... Quelle tristesse.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    4 6