1. //
  2. //
  3. // Chelsea-Manchester United

Le cas Martial

Seul sourire du Manchester United de Van Gaal l’an passé, Anthony Martial traverse depuis plusieurs semaines une situation plus que compliquée dans sa carrière, entre une situation personnelle tendue et des critiques sur son investissement au boulot. Reste que le train passe vite.

Modififié
2k 24
Le premier jour, son nom est revenu en boucle. La saison n’avait pas encore commencé, Manchester United était alors en pleine parade économico-sportive à Shanghai, mais José Mourinho n’avait déjà pas beaucoup d’hésitation autour d’un effectif qu’il a toujours rêvé de prendre dans ses bras. Face à la presse, le Portugais veut montrer qu’il connaît déjà parfaitement son groupe et aligne ceux qu’il considère alors comme les piliers de sa première saison. Dans cette liste revient en permanence un nom : Anthony Martial. Le gamin n’a que vingt ans, mais a changé de dimension en l’espace de quelques mois à la force d’un effectif assez pauvre autour de lui et au cœur duquel il a souvent débarqué comme le sauveur malgré son expérience minime. Sa première saison en Angleterre a été bouclée à dix-sept buts toutes compétitions confondues, de quoi arracher la lourde étiquette de joueur millionnaire accrochée avec insistance à ses chevilles. Au fond, Mourinho sait qu’il peut faire passer un nouveau cap encore plus important à son jeune attaquant international et veut croire que son Euro 2016 raté avec l’équipe de France n’est qu’une tache à effacer. Sur ce point, il n’a probablement pas tort. Reste qu’un gamin devenu héros à même pas vingt ans a forcément plus à assumer lorsqu’il a décidé de placer la barre aussi haut lors de son premier essai. Un jeune adulte ne reste finalement qu’un jeune adulte, avec ce que la vie doit lui apprendre. Mais un critère revient plus que les autres depuis plusieurs semaines pour évoquer le cas Martial. Un critère qui pèse lourd et qui lui a valu récemment d’être recadré par Didier Deschamps lors du dernier rassemblement de l’équipe de France : l’état d’esprit. Surtout quand les gestes de pilote automatique balancés depuis plus d’un an ne fonctionnent plus. Alors parfois, oui, le football va beaucoup trop vite.

Le cœur et l’esprit


Le temps. Voilà ce que demande depuis plusieurs mois Didier Deschamps à propos de ses jeunes joueurs. Voilà aussi ce qu’a du mal à laisser le public français, trop habitué à être déçu avec ses jeunes talents. Tout le monde a rapidement compris qu’Anthony Martial serait un cas à part. Manchester United a beau ne plus être le Manchester United qui arrache tout sur son passage, s’y imposer comme il l’a fait l’an passé après un premier but contre Liverpool en septembre ne peut être anodin. Mais que s’est-il passé ? Pourquoi Martial a progressivement perdu sa place de titulaire en championnat (quatre titularisations seulement cette saison) et comment a-t-il pu perdre tout le jus qui était le sien la saison passée ? Il y a d’abord l’homme. Celui qui a gueulé sur la perte de son numéro de maillot au profit de Zlatan Ibrahimović cet été, celui qui semble moins concerné sur et en dehors du terrain, mais aussi et principalement celui qui doit gérer depuis plusieurs mois un cœur qui a largué la mère de sa fille et qui ne sait plus où se placer. Il y a quelques semaines, José Mourinho s’est publiquement inquiété de cette situation et a défendu sa gestion du cas Martial par rapport à l’état actuel des choses. Car si l’attaquant français a ouvert son compteur en sélection contre l’Italie début septembre (3-1), s’il a marqué son premier but en championnat contre Stoke (1-1) la semaine dernière et qu’il a inscrit un penalty contre Fenerbahçe (4-1) jeudi, son attitude interroge. Au point de laisser Marcus Rashford danser à sa place.

La Mourinho compatibilité


Le choix de Rashford est personnel mais aussi tactique. Là est l’autre question : Anthony Martial est-il seulement « Mourinho compatible » ? On a désormais appris à le connaître. L’ancien Monégasque n’est pas forcément l’ailier qui participe le plus aux tâches défensives, surtout en ce moment même si sa performance contre Fenerbahçe cette semaine a rassuré dans l’investissement. Dans de nombreuses situations, José Mourinho préfère aligner Mata, Lingard et donc surtout Rashford. Pourquoi ? Car si de nombreuses défenses ont peur de se retrouver face à une telle armada, aligner Rashford, Martial et Ibrahimović en même temps revient à flinguer l’équilibre tactique d’une équipe. On en revient alors à l’esprit d’équipe souvent pointé par Didier Deschamps au moment d’aborder le sujet Anthony Martial. Les dogmes de Mourinho obligent à l’exigence. Contre Liverpool, le forfait de l’attaquant français lui a permis d’éviter le casse-tête qu’il devrait avoir dimanche contre Chelsea. L’heure est aujourd’hui aux questions pour Anthony Martial, dans un club où son aura reste encore inchangée et ses maillots se vendent encore. Mais jusqu’à quand, comment et pour quelle finalité ? Car plus que gagner le respect, il faut maintenant passer à la postérité.



Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

surcoté , bpl , manU , voila pas besoin de plus.
Passements de jambes, sur le beat Niveau : District
Zone de turbulences pour lui, mais ça reste un JEUNE au talent rare. Première touche, vision du jeu, accélération, quand il brille, Martial est étincelant.
Il doit remettre de l'ordre dans sa tête et gagner en régularité pour devenir un très grand de sa génération. Le parallèle avec Pogba est troublant.
Passements de jambes, sur le beat Niveau : District
Je plaide non coupable pour le -1.
bah moi je plaide clairement coupable, dire que Martial est surcoté, faut avoir honte de rien
"Première touche, vision de jeu, accéleration"

Je croyais que tu parlais de Markus Rashford...Lui c'est du solide, niveau physique et état d'esprit, à même pas 19 ans.
Xavlemancunien Niveau : CFA
Comment on peut décemment dire d'un mec de 20 ans qui a montré tellement de qualités qu'il est surcoté
5 réponses à ce commentaire.
Top-player Niveau : CFA
Si Rashford jouait en lieu et place de Martial, c'est tout simplement car il était plus efficace. Depuis le début de saison, Toto semble avoir perdu confiance en lui, il n'ose plus tenter d'éliminer son adversaire, de se rapprocher du but, le petit côté "instinctif". En début d'année dernière il jouait beaucoup plus libéré la c'est comme s'il ressentait une certaine pression.

Tout le contraire de Rashford en ce moment qui tente beaucoup, percute, provoque et c'est pour cela qu'il joue et qu'on l'adore, il est dans une sorte d'insouciance, de "hourra football" qu'on ne retrouve pas/plus chez Antho.

En EdF, je trouve que DD est assez dur avec lui. Pendant l'Euro, l'avoir mis au placard juste pour une mi temps foiree contre l'Albanie.. Il aurait pu le faire rentrer contre la Suisse ou l'Islande, des matchs où il aurait pu se relancer sans trop de pression au lieu de l'ignorer jusqu'à la finale..
C'est juste pas un ailier.
Dani de Melo Niveau : CFA
Exactement. C'est pas parce que tu vas vite et que tu sais faire un crochet que tu as un avenir sur une aile !
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Le débat sur le positionnement de Martial me fait un peu penser aux débuts de Titi Henry que tout le monde voyait comme un super ailier en devenir lorsqu'il a explosé à Monaco. Pourtant, comme Martial, Henry avait vraiment des qualités d'avant-centre et c'est pas le moindre des mérites de Wenger que de l'avoir installé en pointe (même s'il retournera sur l'aile au Barça mais dans un dispositif particulier, avec les permutations incessantes du trio offensif blaugrana).
Espérons pour Martial qu'il arrive à s'imposer à ce poste, je le dis et le pense depuis le début : pour moi, c'est un pur AC et pas du tout un ailier bouffeur de craie dans la grande tradition du poste à Man U (hormis la vitesse, il n'a pas les qualités pour jouer à ce poste avec sa tendance naturelle à repiquer dans l'axe et sa qualité de centre moyenne).
2 réponses à ce commentaire.
fantasio73 Niveau : DHR
Si l'OL l'a vendu 5M à 17 ans c'est pas juste pour dégager du cash à un moment ou ils avaient besoin de trésorerie. Martial appartient à une génération hyper talentueuse mais complètement immature sur le plan mental. Il ne pouvait plus progresser à Lyon et devait se faire "bouger" pour progresser. C'est ce que Jardim a très bien fait à Monaco et il aurait du faire 1 ou 2 ans de + à Monaco pour finir sa post-formation. Vu le montant de son transfert à MU et vu que Mourinho n'a jamais eu de talent pour la formation des jeunes va vraiment falloir qu'il se (re)prenne en main rapidement...si ça les arrange MU peuvent très bien se payer un autre attaquant à 60M au prochain mercato.
ManU ayant d excellentes finances, ils peuvent encore se payer des mercatos de mongolito sur qq saisons avant de rentrer dans le rang...malheureusement.
1 réponse à ce commentaire.
Je trouve que pour le coup, le cas Martial est plutôt bien géré de la part de Mourinho. Aujourd'hui la place de Martial est sur le banc et il doit rentrer dans les fins de match. S'il veut plus, il devra beaucoup plus s'investir et surtout progresser techniquement car entre lui et Rashford il y'a tout de même un fossé technique.
C'est pas un bon joueur de foot, y'a pas à chercher plus loin.
Note : -5
Il a juste d'énormes lacunes techniques...

Regardez juste sa conduite de balle, absolument affreuse.
Dani de Melo Niveau : CFA
Pour un 9, on a vu pire et c'est bien suffisant... pour un ailier ça pêche. Cf. plus haut.
Dani de Melo Niveau : CFA
Et j'ai rien à voir avec ton -1!
2 réponses à ce commentaire.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Il était très bon et sur la pente ascendante quand il a débarqué de Monaco et là on dirait qu'il l'ont fait régressé...on dirait qu'il n'essaye plus de jouer sur autre chose que sur son physique alors qu'avant il avait un jeu bien plus technique (formé à l'OL en même temps...). C'était particulièrement flagrant à l'euro ou il a joué comme la pire sorte de tout-droit qu'on puisse imaginer et pourtant il est capable de tellement mieux que ça

Enfin de toute façon il a encore beaucoup de temps pour prouver mais je commence à être un peu inquiet là, ils font quoi aux entraînements à MU??
Xavlemancunien Niveau : CFA
Mdr "formé à l'OL en même temps"
1 réponse à ce commentaire.
PierreFanFanJoséKarl Niveau : CFA2
L'article effleure le problème personnel...

Mais c'est quoi le topic ?

C'est qu'il a plaqué sa femme et son gosse pour vivre avec une autre c'est ça ?
PierreFanFanJoséKarl Niveau : CFA2
En fait j'ai enquêté. Voilà ce qui s'est passé :

1) Martial est un jeune footballeur prometteur. Il est en couple avec une certaine Samantha. Avec qui, alors qu'il a 20 ans, il a une petite fille. Les parents, qui ont du bon goût décident d'appeler leur fille Peyton... (pas une blague).

2) Martial part jouer à ManU avec un statut de golden boy. Il se fait approcher par un tas de filles pas farouches et trompe plus ou moins Samantha. Samantha ne dit rien (elle veut garder son statut de Wags). Et temps que les tromperies se font en scred, l'honneur est sauf.

3) Mais un jour, Samantha découvre que Martial a une relation avec Mélanie Da Cruz, une candidate des Anges de la télé réalité. Et que la relation est plus aboutie qu'un simple plan cul.

4) Une explication a lieu. Martial reproche à Samantha de vivre comme une grand mère. Il la chasse du domicile (ainsi que Peyton) et la remplace par Mélanie.

5) Samantha rentre en Guadeloupe sans pension, insulte et diffame Martial qui frise l'amour avec Mélanie (celle-ci affiche son bonheur sur les réseaux sociaux). On apprend notamment que Martial laisserait Samantha dans la dèche et ne voudrait plus voir sa fille.

6) Martial est heureux. Il joue à MU, il lance AM9 sa marque de vêtements, est soupçonné d'avoir fait un treasome avec Eglantine Aguilar la plus grosse biatch de PL (Balotelli, Cole, Berahino sont notamment à son tableau de chasse).

Voilà !
Bazibouzouk Niveau : CFA2
JoséKarl, grand reporter.
TheGoatKeeper Niveau : National
Note : 1
Tres beau travail d'investigation. Un Prix SoPulitzer pour toi
Voir même un prix SoCulitzer
3 réponses à ce commentaire.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Alcácer, un retour agité
2k 24