Le cas Cyriac fâche le Standard

Modififié
0 1
Le classico Standard-Anderlecht, on ne sait ni quand il commence, ni quand il s’arrête. Si sur le terrain, Anderlecht l’a emporté sur le fil, dans la presse, on compte encore les points.

Derrière ces frictions, un homme en particulier, Luciano D’Onofrio, le revanchard ancien dirigeant du Standard. Après avoir proposé ses services d’agent à Anderlecht, D’Onofrio continue de déstabiliser son ancien club. Sa nouvelle cible ? Gohi Bi Cyriac (21 ans), l’attaquant en forme du Standard de Liège, qu’il tente de faire venir à Anderlecht, cet été. L’attaquant ivoirien n’a plus qu’1 an et demi de contrat. « Je ne suis pas au courant de l’intérêt d’Anderlecht, explique Cyriac à la DH. C’est vrai que j’ai une bonne relation avec les D’Onofrio, mais je n’ai plus de contacts avec eux depuis leurs départs. Ma relation avec le club est forte aussi. Je respecte le Standard et c’est ce qui prime aujourd’hui. La direction dit qu’elle ne me voit pas aller au conflit pour forcer un départ vers Anderlecht ? Le Standard a raison d’être confiant. » Mais il reprend néanmoins, quand on lui demande s’il faut exclure un départ à Anderlecht : « On ne peut pas dire cela… Joueur la Ligue des Champions avec Anderlecht serait un pas en avant.  »

De quoi faire réagir le très cassant directeur général du Standard, Pierre François dans Het Nieuwsblad : «  Nous avons fait une proposition à Cyriac et nous sommes maintenant en négociation avec lui. Bien sûr, nous pouvons comprendre qu’un joueur veut progresser au fil du temps. Mais jouer la Ligue des Champions avec Anderlecht est un pas avant? Ne me faites pas rire  » .

Mais le foot serait trop simple sans ses agents de joueurs ambitieux, prêts à déstabiliser une équipe pour toucher une commission sur un éventuel transfert. A ce jeu là, le peu scrupuleux Mogi Bayat n’est certainement pas le plus subtil. «  Une chose est certaine, Cyriac a les possibilités pour jouer à un niveau plus élevé que le Standard. L'intérêt d'Anderlecht n'est pas nouveau. Il est normal pour un tel club de s’informer au sujet de sa situation contractuelle. Chaque jour, je reçois un appel d'un club. Contre Anderlecht, il y avait un scout du FC Barcelone dans les tribunes. Qui sait, le nom de Cyriac et de Barcelone sera peut-être lié cet été » , lâche Mogi Bayat, le sulfureux agent de Cyriac.

Barcelone carrément. Et le Real, City et Arsenal ? Ou comment mettre la pression sur le Standard, pour négocier un contrat à la hausse… AdM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

D'onofrio n'a aucuns rapports avec Anderlecht.
Il vient d'ailleurs d'etre integrer a L'AS Eupen .
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 1